Archives de Catégorie: Weblogs

#365defiphoto – Saison 7 – Semaine #29

Une semaine un peu déprime pour moi alors que normalement autour du 14 juillet c ‘est agitation maximale. J’ai du mal, j’ai l’impression d’être encore confinée même si objectivement je fais des trucs mais j’ai comme un sentiment de vide que je n’arrive pas à combler…

Le 13 je n’ai pas quitté mon canapé (ou presque) mais sinon nous sommes allés au resto avec ma mère, une manif pour les soignants, un ciné, un spectacle amateur avec JL, du jardinage (si on peut dire), un livre

Ma semaine en image :

Dimanche 12 # Jour 194 : Restaurant à Varreddes, très bien.

Lundi 13 # Jour 195 : 13 juillet… Journée déprime… J’ai juste fait de la compote de rhubarbe. L’unique feu de JL s’est bien passé.

Mardi 14 # Jour 196 : Manif République-Bastille pour les personnels soignants bienvenue. Merci S.

Mercredi 15 # Jour 197 : Un mercredi comme un lundi, soirée ciné pour le nouveau François Ozon, j’ai bien aimé.

Jeudi 16 # Jour 198 : Don de pied de tomates, mais je suis rentrée tard d’où la photo sombre !

Vendredi 17 # Jour 199 : Présentation à la MPAA d’une performance krump avec JL. Sympa de retourner dans une salle de spectacle.

Samedi 18 # Jour 200 : Plantation des tomates 😉 Merci V et S.

Je ne sais pas pourquoi j’ai ce sentiment de vide car comme vous le voyez j’ai retrouvé de l’activité. Peut être le fait de travailler à la maison, de voir moins de monde, je ne sais pas…

C’est dimanche et nous allons chez ma belle mère… Bonne journée à vous également.

 

Un lundi parmi tant d’autres : Bilan 1er semestre 2020

Le thème de cette semaine est : Bilan de l’année scolaire ou pro avant les vacances… Bilan de la 1/2 année 2020…

Le temps s’est arrêté le 17 mars, même quelques jours avant je n’imaginais pas être confinée, ce terme ne voulait même pas dire grand chose pour moi !

Comment était le début d’année ? Il semble si loin, on allait au travail, au spectacle, on voyait nos amis… Normal en fait.

Et maintenant on se souviendra du printemps 2020 à la maison. On s’en souviendra malheureusement pour les gens qui sont partis, pour les soignant.e.s qui ne sont toujours pas remercié.e.s et pour la crise économique qui se profile dans le milieu artistique (ailleurs aussi).

Je télétravaille depuis mars et hormis les réunions cela ne change pas grand chose pour moi, je crois même que je travaille davantage !

Quel bilan faire de tout cela, être chez moi ne me réjouit pas plus qu’avant, je n’ai pas vraiment mal vécu le confinement mais quel ennui quand même. J’ai tellement hâte de pouvoir aller voir des spectacles, des films, des concerts…

Hâte aussi de retrouver mes ami.e.s en vrai, cette période m’a montré ce que je savais déjà, je propose beaucoup de choses à pas mal de personnes, l’inverse arrive moins souvent… Et si je ne propose rien et bien, il ne se passe rien… C’est comme ça dans ma vraie vie, confinement ou pas…

L’image que vous avez de moi en me lisant ici, même parfois en me connaissant en vrai, n’est pas forcément très réelle, mais je n’ai pas envie de vous ennuyer avec mes états d’âme ou mon mal-être et je prends sur moi… Tout va bien… Le confinement m’a laissé le temps de réfléchir à beaucoup de choses.

Comment avez vous vécu cette première partie de l’année 2020 ?

Et pour finir ma ville est passée à droite 😦

En direct du déconfinement … #14

Presque un mois que je n’ai pas écrit un article spécifique sur le temps qui passe…

Un mois que l’on est déconfiné, ok j’ai fait quelques trucs mais tellement pas grand chose, j’ai l’impression que la vie n’a pas repris.

Je continue de travailler de chez moi, je suis allée chez ma mère, chez le dentiste. J’ai bu une fois une bière en terrasse, j’ai pris un repas à emporter dans un resto, je suis allée faire du vélo ou marcher avec des amies.

Ce n’est pas rien mais ça laisse encore beaucoup de temps à la maison. Je bidouille, j’arrose le jardin, quoi que maintenant il pleut, les garçons sortent un peu donc le rythme des repas du soir a un peu changé. Il n’y a plus la queue au supermarché, je n’ai pas testé le centre commercial.

Je dors très peu, je me réveille très tôt, je n’arrive pas à positiver le monde d’après ! Et vous ?

J’ai quelques projets mais dès que je me retrouve inactive, l’inquiétude remonte.

Je suis inquiète pour l’avenir des jeunes, pour les sociétés donc celle de JL qui vont avoir du mal à repartir, inquiète pour les soignants que le gouvernement n’entend toujours pas, énervée qu’on préfère aider les grandes entreprises que le service public.

Je suis contente de voir les mobilisations contre le racisme, j’espère que cela débouchera sur des changements, j’essaie d’y croire, croire que les jeunes sont plus responsable pour cela comme pour le climat.

Il y a du rugby dans la télé (des vieux matchs), c’est un signe peut être !

Vous le voyez comment le monde de demain ? Et aujourd’hui vous avez pu retrouver vos habitudes ?

On partage en commentaire sur le sujet ? 😉

Secret médical sur Arte (en replay)

Jeudi soir en zappant je suis tombée par hasard sur cette série d’Arte, Secret médical, comme c’était l’épisode 1, je suis restée et ils ont diffusé les 4 épisodes de cette mini-série à la suite…

Cath après avoir perdu son travail d’infirmière se fait embaucher ailleurs comme médecin en prenant l’identité de Ally sa meilleure amie partie en Nouvelle Zélande. Jodie Whittaker est très crédible dans le rôle.

Et aux urgences de son nouvel hôpital tout le monde la trouve compétente. la base n’est pas très morale mais sinon Cath/Ally soigne le mieux qu’elle peut les patients, elle est à l’écoute et donne tout.

Une série aux Urgences, ça me rappelle… Ok c’était un autre temps 😉 Et puis c’est en Ecosse, ça n’a pas l’air d’aller trop fort là-bas non plus les hôpitaux !

4 épisodes d’à peine une heure, un léger suspense, le pression des urgences, les patients, le personnel soignant, le nouveau départ, l’imposture, la famille, les histoires de coeur… Tout y est.

Excellent pour une soirée pluvieuse à la maison…

Lire la suite

Lumières dans la nuit par Edouard Baer sur France Inter

Pas facile la vie de blog en ce moment, d’un côté je n’ai pas grand chose à vous raconter, de l’autre vous avez mieux à faire que de trainer sur le net alors que peut être en télétravail vous y passez déjà vos journées… Peut être aussi vu que je n’ai pas grand chose à dire, vous faites bien de passer votre chemin….

C’est comme ça, je n’ai plus de spectacles vivants à vous raconter, j’ai du mal avec les livres et je ne suis pas pour écrire pour ne rien dire sauf en ce moment 😉

Je suis portée par la voix d’Edouard Baer que j’écoute en replay le matin. Il a repris son émission depuis le 11 mai, 4 soirs par semaine. Cadeau elle est en replay sur le site de France Inter.

C’est comme il sait si bien le faire du n’importe quoi poétique. Il reçoit chez lui un invité, son ami Jacq rencontre des personnes dans la rue, un enfant récite un poème, il y a 2 ou 3 chansons… Une heure pour s’évader, sourire, ne plus penser au quotidien… Je suis une fois encore sous le charme 😉

Je partage avec vous cette info qui n’est pas essentielle mais tout de même indispensable !

Et je retourne ne pas faire grand chose car ce déconfinement sous la pluie me laisse encore un peu perdue et bien seule.

 

Musée haut, musée bas – Jean-Michel Ribes – Théâtre du Rond Point (2004)

Je suis ravie d’avoir trouvé ce site théâtre-contemporain.net pour regarder des pièces de théâtre.

J’avais adoré le film mais je n’avais jamais vu la pièce et c’est tellement drôle…

Toutes les situations de visites de musées sont mises en avant. Du côté des visiteurs, des gardiens de salle, du personnel et de la direction du musée.

Tous les arts sont également évoqués et les nombreux acteurs sont plus vrais que nature 😉

Si vous ne connaissez pas, ou s’il y a longtemps que vous ne l’avez pas vue, je vous conseille vivement cette pièce. Encore plus si vous trainez souvent dans les musées.

Lire la suite

Atelier maison de peinture aléatoire

Vous m’avez demandé des explications sur les techniques que j’ai utilisées pour mes dernières cartes.

Je n’avais pas spécialement prévu donc je n’ai pas beaucoup de photo pas à pas mais je vais tenter de vous expliquer. C’est simple en fait.

Pour les première l’idée est de faire des bulles dans un mélange gouache, liquide vaisselle et un peu d’eau.

Protégez votre plan de travail, on en met partout !

Vous mettez environ un petit tube de gouache d’écolier, 2 cuillères de liquide vaisselle et 2 cuillères d’eau dans un bol qui ne craint rien, vous mélangez bien.

Prenez une feuille de papier dessin aquarelle qui boit l’eau, ça fonctionne mieux que sur du papier trop lisse, mais c’est aussi selon les effets que vous souhaitez.

J’ai pris des feuilles que j’ai coupées format cartes postales.

Vous soufflez dans le bol avec une paille, attention de ne pas avaler (je dis cela car je l’ai presque fait !) Ca mousse en faisant des bulles. Vous posez votre papier dessus, avec la force et le temps que vous voulez, et vous relevez la feuille, tous les résultats sont uniques.

Plus de technique sur le blog de Ciloubidouille 🙂

Pour les cartes bleues, il faut de l’encre et du sel et du papier, j’ai pris le même car pour une carte postale il faut que ce soit rigide mais c’est peut être moins important pour cette activité.

J’ai vidé 4 cartouches d’encre bleue dans mon petit bol.
Pourquoi bleue alors que je ne l’aime pas ? Et bien parce que pour les dessins que j’ai fait à la fin sur les cartes, j’ai utilisé un effaceur !

Donc avec votre pinceau, vous humidifiez votre feuille, vous passez de l’encre dessus puis vous recouvrer de sel plus ou moins gros selon les effets voulus. Le sel boit l’eau et un peu la couleur, c’est ce qui donne les effets.

Quand c’est sec, pour finir les cartes, avec un effaceur j’ai laissé parler mon imagination…

J’ai réessayé avec des encres d’autres couleurs, et j’ai customisé au feutre fin. Je vous les montrerai quand la Poste les aura livrées…

J’espère que cela vous inspirera, montrez moi si vous tentez l’expérience.

Et si vous avez envie de venir créer avec moi, j’ai une grande table de jardin, distance de sécurité garantie pour bidouiller… Je vous invite…

 

Le système Ribadier à la Comédie Française (à la télé)

Le rendez vous du dimanche soir sur France 5 (et en replay toute la semaine) avec la Comédie Française.

Hier soir une pièce de Georges Feydeau dans une mise en scène de Zabou Breitman enregistrée en 2014 au Vieux Colombier.

Laurent Lafitte dans le rôle titre est excellent comme Julie Sicard (et les autres aussi).

C’est une comédie de 1892, du boulevard avec le mari, l’amant, la bonne… et les portes qui claquent. Classique. Une pièce rebondissante et qui fait sourire. Et en ce moment c’est top 😉

Décor et costumes d’époque superbes.

Vous regardez du théâtre à la télé (ou sur le net) depuis le confinement ?

Lire la suite

14 ans – Anniversaire de blog

Malgré le confinement et les bonnes nouvelles de la semaine, c’est une drôle de période pour fêter les anniversaires.

14 ans de blog, un blog ado ça donne quoi ?

Ce blog n’est pas particulièrement rebelle 😉

Depuis que je pense à cet anniversaire, il y a quelques années j’ai organisé des goûters, puis simplement des échanges ici en commentaires liés au contenu du blog et à vous lectrices et lecteurs qui le faite vivre. Car oui, sans vous, ce serait beaucoup moins intéressant.

Cette année on ne peut rien faire de « réel », je n’ai pas trop le moral, je ne suis pas en forme, le manque de rencontres me pèse de plus en plus…

Alors je vais encore faire appel à vous et à votre imaginaire. Je vous propose de laisser un commentaire original, étonnant, drôle, surprenant, anecdotique, secret, frivole… (au choix 😉 )

On tente les conversations croisées, n’hésitez pas à répondre aux autres commentaires, surprenons nous toutes et tous ensemble…

Je ne sais pas du tout si cela va fonctionner mais pendant ce temps de déconfinement où tout est chamboulé, on ne sait jamais…

Je vous souhaite un excellent week-end prolongé et vous remercie de me suivre ici encore et toujours. C’est un peu particulier mais ce blog est un réel compagnon pour moi.

Les diablogues de Roland Dubillard au Rond Point (sur le net)

Découverte hier soir sur theatre-contemporain.net d’une pièce de Roland Robillard mise en scène en 2008 par Anne Bourgeois au Théâtre du Rond Point avec Jacques Gamblin et François Morel.

Un dialogue un peu fou frôlant avec l’absurde qui date du siècle dernier mais garde toute sa force aujourd’hui.

Vers la 24 ème minute : « Il craint la police… car il n’aime pas la pluie qui mouille… »

Et puis 2 acteurs que j’aime particulièrement, un pur plaisir.

Je suis ravie de partager avec vous.

Sur le site :

En trois coups de cuillère à pot et à peine deux répliques, le quotidien bascule dans le fantastique, l’ordre cède la place au chaos le plus hilarant.