Archives de Tag: polar

Le tricycle rouge de Vincent Hauuy

Un polar recommandé par Michel Bussy mais qui n’a rien à voir avec l’écriture de ce dernier.

Un profileur, Noah, blessé (physiquement et moralement) reprend du service suite à une nouvelle série de crimes odieux. IL semble que les mises en scène macabre reprennent une autre série de meurtres d’il y a quelques années. Tout cela se passe entre le Vermont au Etats-Unis et le Canada.

En parallèle une blogueuse influente, Sophie, enquête sur la disparition d’un journaliste et tout s’affole autour d’elle.

Les 2 affaires se rejoignent.

L’écriture est riche, pleine de mots compliqués. Les personnages sont nombreux, l’intrigue par moment un peu compliquée. Mais le suspense est là et nous tient en haleine jusqu’au bout du livre.

Noah est complexe, on s’interroge avec lui et sur lui, c’est fort.

Il y a quelques scènes un peu hard mais le thriller est surtout psychologique.

Lire la suite

Plus jamais seul de Caryl Férey

Dernier livre de Caryl Férey que j’ai pris à la bibliothèque (j’y arrive pas mal à utiliser la bibliothèque en fait !)

On retrouve le fameux Mc Cash de Plutôt crever et de La jambe gauche de Joe Strummer.

Mc Cash a si on peut dire hérité d’une fille de 12 ans, ils passent leurs premières vacances en Bretagne.

Mais Mc Cash apprend la mort d’un ancien ami dans des circonstances pas très claires. L’ancien flic ne peut pas rester sans rien faire, il fait appel à ses anciens réseaux pour en savoir plus et « tombe » sur un réseau de réfugiés passant pas la Grèce…

Mc Cash malgré son oeil malade et sa petite forme n’en demeure pas moi un super héros quand le danger est là, ce n’est pas trop crédible.

L’analyse du trafic humain et de la situation en Grèce est intéressante, le reste est rocambolesque. Je dirai que ce n’est pas son meilleur polar mais plutôt un petit livre pour patienter en attendant le suivant.

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

Une pluie sans fin de Dong Yue

Cinéma aujourd’hui pour profiter de la climatisation et du coup j’ai presque eu froid en voyant ce film hivernal sous la pluie.

Yu Guowei sort de prison puis revoit en flash back ce qui l’y a mené.

Agent de sécurité d’une immense usine, il aide la police dans une enquête sur des femmes assassinées. Trouver le coupable devient son obsession.

On est en Chine à la fin des années 90, il pleut tout le temps, on imagine la pollution également de l’usine. Il y a la fois de nombreux ouvriers mais presque personne dans les rues. L’ambiance est lourde, comme plombée.

Le film a également un aspect social, l’usine ferme sans préavis pour être remplacée par un centre commercial, paradoxe pour la Chine quand même.

La pluie joue son rôle oppressant durant tout le film, c’est sombre et les quelques notes de couleurs sont sans grand espoir.

Duan Yihong l’acteur principal est vraiment excellent, les 2 rôles féminins sont extrêmement intéressants.

Pas facile à raconter, ni à expliquer sans trop dévoiler de l’intrigue. Les codes du polar que l’on connaît sont totalement cassés, noyés par cette pluie sans fin…  Mais je vous recommande ce film qui nous transporte ailleurs.

Lire la suite

Le Fils de Jo Nesbo

J’ai lu un des livres que m’ont offert mes garçons pour mon anniversaire.

Un polar nordique que l’on a du mal à lâcher 😉

Une jeune homme Sonny est en prison, il s’accuse de différents crimes et en contre partie, on lui fournit ses doses d’héroïne quotidiennes.

Il est calme, a renoncé à tout, il devient le sage de la prison et les autres lui font des confidences.

Un jour, il apprend que son père ancien flic ne s’est pas suicidé comme il le croyait. Cela provoque un réveil de son esprit, et sa soif de vengeance pourra t’elle s’apaiser ?

Je ne vous en dis pas plus, pas de spoiler 😉

L’écriture est ciselée, pleine de détails, on avance dans la lecture avec plaisir et le suspense est fort. J’ai juste eu un peu de mal au début à repérer les nombreux personnages.

Un bon polar à lire cet été 😉

Lire la suite

Toutes blessent, la dernière tue de Karine Giebel

Lecture du dimanche, j’ai lu ce livre de 735 pages dimanche ! Rien d’autre à faire, enfin envie de ne rien faire d’autre que de tout savoir sur Tama.

Tama est vendue par son père alors qu’elle a à peine 8 ans avec la promesse d’une vie meilleure en France.

Mais elle devient l’esclave à tout faire d’une famille. Battue, humiliée, enfermée, elle trouve la force de survivre, on demande comment.

Ce sujet de l’esclavage domestique , au delà de Tama et du livre, me tord les tripes. Comment peut on agir ainsi ?

Tama grandit doucement et rien ne s’arrange, elle retourne chez Mejda, celle qui l’a achetée au départ, et son fils Izri. Sa vie devient encore plus infernale, obligée de travailler pratiquement jour et nuit, battue au moindre écart.

Le livre est un peu long, on a bien compris toute l’horreur de la situation, Tama ne peut trouver le repos dans cette vie.

J’avais envie de lui dire de se sauver, qu’en France il y a des associations qui pourront l’aider, que ses bourreaux seront condamnés… Combien de jeunes filles sont ainsi exploitées et mal traitées en France ?

C’est impensable que cela puisse exister, comment peut on considérer une personne comme une esclave ?

Il se passe plein d’autres choses dans le livre mais j’ai vraiment été touchée par le fond du sujet. On peut trouver plein d’info sur le site de l’Organisation Internationale contre l’Esclavage Moderne.

Je penserai souvent à Tama.

Lire la suite

Terminus Elicius de Karine Giebel

C’est le premier livre de Karine Giebel que j’ai pris à la bibliothèque, son dernier n’étant pas disponible.

J’ai pratiquement tout lu d’elle et ce premier roman est plutôt doux par rapport à ce qu’elle écrira ensuite.

Une jeune femme Jeanne prend tous les jours le même train pour aller et revenir de son travail au commissariat. Elle  trouve des lettres d’une auteur secret qui lui avoue des crimes odieux.

En parallèle le commissariat est en effervescence car à la recherche d’un tueur en série sanguinaire…

Jeanne est à la fois séduite par son correspondant épistolaire et par l’inspecteur chargé de l’enquête… Dilemme.

On devine l’écriture des prochains livres, celui ci n’est pas encore totalement maîtrisé mais il se lit quand même agréablement.

Retrouvez les livres de Karine Giebel si vous ne connaissez pas.

Lire la suite

Soeurs de Bernard Minier

Si vous avez lu les précédentes aventures de l’attachant capitaine Martin Servaz, prévoyez du temps quand vous commencez le livre car on ne peut plus le lâcher ! Contente de le retrouver 😉

L’enquête cette fois se joue à 25 ans d’intervalle.

1993 : 2 jeunes femmes sont assassinées et revêtues de robes de communiantes. Servaz tout jeune est dans l’équipe qui enquête.

2018 : la femme de l’écrivain qui avait décrit dans un de ces livres la scène du meurtre de 1993, est assassinée habillée en communiante. Servaz est chargé de l’enquête.

Il n’a pas oublié ses vieux pressentiments …

Je ne vous en dis pas plus… Suspense. C’est du bon Minier 😉

A lire plutôt dans l’ordre les polars de Bernard Minier sauf Une putain d’histoire qui est à part (et pas le meilleur pour moi).

Lire la suite