Archives de Tag: polar

Le dernier thriller norvégien de Luc Chomarat

Un polar français qui ne vient pas du nord même si… l’auteur s’amuse avec la vague scandinave. Merci MM ❤

Ce n’est pas un polar comme les autres, on a bien un tueur fou, des femmes victimes, un flic dépassé mais aussi un agent littéraire qui débarque au milieu de tout cela.

Quand il croise Sherlock Holmes, son esprit part en vrille. Le polar c’est son histoire, ils sont dans le livre !!!

C’est à la fois un peu tiré par les cheveux (si je peux dire), déjanté, drôle et par moment il m’a un peu perdue aussi !

C’est très Xème degré !

La lecture reste agréable, on sourit facilement. Soit on accroche ou pas. Comme c’est original, je vous le conseille quand même, vous me direz…

Avez vous lu autre chose de cet auteur ?

Lire la suite

Roubaix Une lumière de Arnaud Desplechin

Ciné de rentrée avec un film comme j’aime c’est à dire un peu lourd !

Film de Desplechin présenté à Cannes avec Roschdy Zem qui est excellent dans le rôle du flic sage qui veille sur sa ville abandonnée.

Roubaix personnage central du film est une ville fantôme, le taux de pauvreté y est extrêmement élevé, les habitants doivent s’y sentir délaissés.

Le film est tiré d’un fait divers, cependant les flics semblent particulièrement bienveillants et ce n’est pas forcément l’image que l’on a de la police !

Le rythme du film est assez lent, le commissariat traite les affaires courantes, incendie, viol … et un meurtre. Un jeune flic, nouveau dans la ville, se voit confier l’affaire. Le commissaire supervise.

Lea Seydoux surjoue un peu la pauvre fille paumée, Sara Forestier est plus crédible et plus attachante.

Je ne vous en dévoile pas plus.  C’est le cinéma que j’aime.

Vous l’avez vu ? Vous en pensez quoi ?

Contente d’avoir retrouvée mon petit cinéma 🙂

Lire la suite

Deux gouttes d’eau de Jacques Expert

Un polar très « enquête » de Jacques Expert. J’ai lu Hortense du même auteur que j’avais préféré.

Une jeune femme est assassinée de façon assez sauvage. L’assassin est vite reconnu par la vidéo surveillance.

Mais il a un frère jumeau et ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau ! Pas facile pour les 2 flics chargés de l’enquête de les départager !

Lequel est coupable. Pour compliquer le tout, ils n’ont pas d’empreinte digitale et le même ADN !

En parallèle de l’interrogatoire lié au meurtre, l’auteur nous dévoile toute la vie des 2 frères Antoine et Franck. Si j’avais eu des jumeaux tellement jumeaux je crois que je les aurai fait tatouer !!!

L’ensemble est intéressant mais on se doute assez vite de la fin. Les deux flics ne sont pas très « aimables  »

Avez vous lu ce livre ? D’autres de cet auteur ? Qu’ne pensez vous ?

La Daronne de Hannelore Cayre

Un polar pas sanglant lu et apprécié en une journée (moins de 200 pages).

Patience Portefeux est traductrice, arabe-français, elle travaille pour la justice et la police. En traduisant les écoute téléphoniques des petits dealers du coin, elle sait tout sur les trafics.

Travailleuse précaire, acculée entre ses filles et sa mère en Ephad, elle franchit la ligne jaune pour assurer à toutes un avenir serein.

L’écriture est agréable, le fond bien documenté, l’histoire part un peu dans tous les sens mais c’est plein d’humour et donc agréable.

Patience n’est pas très aimable mais son humour est décapant !

Le livre n’est pas rassurant pour nos vieux jours.

Je vous conseille ce livre très humour noir 😉

Lire la suite

La cage dorée – Camilla Läckberg

J’ai pris à la bibliothèque le dernier Camilla Läckberg, auteure bien connue des aventures de Erica.

Ici dans La cage dorée : La vengeance d’une femme est douce et impitoyable, nous sommes avec Faye, jeune femme à qui tout a souri après une enfance difficile.

Faye est puissante, intelligente, elle donne sa vie à son mari et à sa fille jusqu’au jour où tout bascule.

Mais je ne vais pas vous en dire plus pour ne pas gâcher le suspense.

Je ne sais pas si c’est le changement de « décor » mais il manque quelque chose dans le livre, cela fait un peu « eau de rose » par moment.

Et puis cette image de la Suède, où tous les hommes seraient pervers et totalement indigne de confiance, est-ce juste dans les polars ?

Pas totalement convaincue même si le livre se lit très bien quand même, un bon livre pour l’été finalement.

Lire la suite

M, le bord de l’abîme de Bernard Minier

Contente de retrouver l’écriture de Bernard Minier même si c’est sans le commandant Servaz.

On découvre Hong Kong avec Moïra, une jeune française surdouée en informatique et qui vient travailler pour le groupe géant chinois des nouvelles technologies Ming. Ils veulent être les premiers à proposer un « assistant personnel » style Siri qui peut répondre à tout, qui vous connait mieux que personne et peut donc vous aider aussi à prendre des décisions, vous guider dans la vie.  Ca fait un peu peur quand même ces machines qui savent tout de vous ! Et ce n’est pas vraiment de la fiction.

En parallèle, on est dans un polar quand même, des jeunes femmes sont assassinées de façon assez sauvage. 2 flis, un jeune un vieux sont sur l’enquête. Les victimes ont travaillé chez Ming.

Les flics essaient d’approcher Moïra pour qu’elle les aide, elle pourrait aussi être une future victime, elle a le profil.

Le livre est très prenant, entre toutes les dérives de l’intelligence artificielle et la cruauté de l’enquête, on n’a pas le temps de souffler. Un livre intense et bien construit. Un livre angoissant sur l’avenir du monde et du numérique…

Vous l’avez lu ? Qu’en pensez vous ? Un auteur que je vous conseille.

Lire la suite

Octobre de Søren Sveistrup

Un nouveau polar scandinave avec les ingrédients qui vont bien à savoir un tueur en série qui assassine et découpe des femmes, une enfant disparue, une femme politique dépassée et 2 flics que tout oppose.

Tout se passe en octobre et le tueur laisse comme signature des petits bonhommes en marron !

Le suspense est puissant tout au long des 600 pages.

Mark Hess, l’inspecteur désabusé, revenu d’on ne sait pas bien où, voit au delà des meurtres, il veut relier différentes enquêtes et met en doute le travail de ses collègues. Il n’est guère apprécier ! Mais Laia Thulin avec qui il travaille et qui a de l’ambition, croit en lui et dans ses hypothèses parfois ambiguë.

Ils suivent les différentes pistes avec ténacité, remue les archives et les affaires classées qui peuvent éclairer cette nouvelle affaire. Le fil rouge est un petit bonhomme en marron !

C’est un bon polar, pas trop gore, juste un peu et il se dévore rapidement, sans temps mort !

Lire la suite