Archives de Catégorie: Spectacle

Les Franglaises – Bobino – Novembre 2021

Chouette soirée musicale à Bobino, merci Ephelide 🙂

J’ai déjà vu ce spectacle et j’ai à nouveau beaucoup apprécié.

12 musicien.nes / chanteur.ses tous excellents font le show.

Une sorte de blind test, l’animateur, Simon, nous donne le début des paroles de chansons anglo-saxonnes en français et nous devons deviner de quelle chanson il s’agit.

Et les traductions sont vraiment drôles, ensuite l’interprétation est toujours dynamique et percutante.

On découvre Mickael Jackson, Queen, Les Spice Girl, Village people, A-Ha … Et bien d’autres mais je vous laisse la surprise.

Mais ce n’est pas tout, la musique est live bien sûr et ils sont multi-instrumentistes, c’est très riche.

Ils jouent aussi la comédie et tout ne se passe pas forcément comme prévu… Suspense.

Le concept est vraiment drôle et toute la mise en scène autour en fait un spectacle original qui donne le sourire. Je vous le conseille, ils sont à Paris jusqu’à fin janvier.

Lire la suite

Carte blanche Krump – Grichka Caruge & Jekyde

Soirée krump à la MAC dans le cadre du Festival Kalypso

Première partie de soirée, spectacle en 3 parties.

Explication et démonstration de ce qu’est le krump par Grichka Caruge, on connaissait un peu car JL a fait un stage l’année dernière.

Puis un solo de de Jekyde : Vox, très chouette, super lumière.

Et un ballet à 4 de Grichka : Birth. La danse de rue arrive sur scène.

L’ambiance dans la petite salle était très sympa.

A découvrir et on espère les retrouver dans de plus grosses productions.

Lire la suite

Zéphyr de Mourad Merzouki / Cie Käfig – MAC Créteil

Quelle belle soirée à la MAC hier dans le cadre du Festival Kalypso. La programmation est super riche, je vous encourage à regarder 😉

En ouverture nous avons vu dans le cadre de Soirée nouvelle scène Oups Dance Company : Pardon ! puis Diving Leaf : Fleurs. Nouvelle génération de chorégraphes primés l’an dernier. Artistes en devenir.

Et puis dans la grande et belle salle de la MAC, la nouvelle création de Mourad Merzouki. Et une nouvelle fois, quel magnifique ballet. Merzouki hausse le hip-hop au niveau des plus beaux ballets de danse contemporaine. Je ne saurais dire laquelle de ses créations je préfère, elles sont toutes si différentes et tellement magiques : Folia, Vertikal, Pixel et les autres…

Cette fois c’est le vent qui est invité sur scène avec (ou contre) les danseur.ses au nombre de 10. Ils dansent ensemble, les compositions de groupe sont superbes mais ils sont aussi toutes et tous à un moment mis en avant dans leur spécialité.

La musique est magnifique, le décor simple, je ne sais pas bien le décrire, des ventilateurs apparents par des trous ronds dans les bords et le fond de scène, un immense drap qui vole forcément.

Un seul conseil, s’ils passent près de chez vous, allez-y. Je dois dire cela à chaque fois mais vraiment c’est magique.

Lire la suite

Malandain Ballet Biarritz – Programme Stravinski – Chaillot

Un programme Stravinski nous est proposé par le Centre Chorégraphique National.

Thierry Malandain présente L’Oiseau de feu sur la musique d’Igor Stravinski. 22 danseurs magnifiques pour faire renaître par l’oiseau, la lumière et l’espoir.

Puis le chorégraphe Martin Harriague recrée Le Sacre du Printemps : la renaissance du vivant, de sa puissance.

Les danseur.ses sont parfaits, base classique au service de la danse contemporaine. Les costumes de l’Oiseau de feu sont magnifiques. C’est beau, grand, maîtrisé.

Cependant c’est un peu trop classique pour moi et leur danse ne me transporte pas. Mais la salle a beaucoup applaudi, s’ils passent près de chez vous, n’hésitez pas 😉

Lire la suite

Le Roi Lear de Shakepeare au Théâtre de la Porte Saint Martin

Samedi soir je suis allée avec mon fils voir cette pièce de Shakespeare. Le rôle titre est joué par Jacques Weber que je n’avais jamais vu sur scène.

C’est un spectacle hors les murs du Théâtre de la Ville, 14 comédien.ne.s sur scène, un décor moderne et simple mais efficace, une riche production.

La mise en scène est de Georges Lavaudant, ancien directeur du théâtre de l’Odéon

C’est du Shakespeare, un roi, sa famille, des mariages, des tromperies, des courtisans et rien ne va plus. Le récit est palpitant. D’un côté le Roi et ses 3 filles, de l’autre un noble et ses 2 fils, pas de mères…

La chute du Roi, sa vieillesse, l’amour filial, la fourberie de certains « jeunes », l’ambition, les sentiments défilent, le rythme est effréné.

Jacques Weber porte le rôle de façon magistral passant de Roi à sans-abris, de la vieillesse à la folie douce. François Marthouret est également excellent, en fait ils sont tous très bons. Mention spéciale à Thibault Vinçon.

Ils jouent jusqu’au 28 novembre, je viens de regarder on peut encore réserver…

Lire la suite

Nomi-Nomi dans ma ville au Théâtre Lepic

Xavier a invité ma petite voisine et sa maman à ce spectacle de Noémie Brosset et Anthony Giraud au théâtre Lepic à Paris.

Spectacle de chanson pour enfant, Noémie joue, chante, enchante dans un décor ludique, musique en live, thèmes variés et drôles.

Ma petite voisine a trouvé ça chouette, elle a aimé la musique, le joli décor : les immeubles et l’arbre. Elle ne connaissait pas les chansons mais à la fin tous les enfants ont chanté sur une parodie de Pirouette cacahouète. Noémie les fait participer en tapant dans leurs mains devant la scène. L’ambiance est agréable, la salle du théâtre est belle.

La Maman a trouvé les paroles un peu décousues, pas vraiment une histoire, mais pour les jeunes enfants ce n’est pas gênant 😉 Elle a aimé la musique live guitare piano, la belle voix de Noémie et les costumes amusants.

Et elle était ravie de ce moment partagé avec sa fille.

C’est un spectacle à voir dès 4 ans, jusqu’en janvier, les mercredis et week-end.

Lire la suite

Play de Alexander Ekman à l’Opéra de Paris

Grâce à mon CSE, j’ai pu aller cet après midi au Palais Garnier pour un grand ballet de danse contemporaine.

Il s’agit d’un ballet en 2 parties avec un petit côté théâtre sur le thème du jeu.

Il y a environ 40 danseurs/ses et des musiciens en hauteur en fond de scène. La musique de Mikaël Karlsson est très bien.

La première partie est toute blanche, la seconde plus sombre.

On plonge dans l’univers du jeu avec des accessoires parfois surprenant. Parfois les danseuses sont sur pointes, c’est impressionnant. Quand tous dansent ensemble, c’est tellement fort… Il y a quelques duos, mais pas trop. Ce n’est pas vraiment dans les codes de l’Opéra. D’ailleurs pas de grande performance de danse non plus.

Visuellement c’est très beau, la pluie de balle, les gros cubes en déco aérienne puis posés au sol avec des lumières superbes.

Et le final est assez inédit aussi pour le lieu, jeu d’échanges de balles avec la salle, accompagné par la chanteuse Callesta Callie Day qui a une voix magnifique. C’est réjouissant,

Un chorégraphe à suivre…

Lire la suite

Les Frères Karamazov à l’Odéon

Soirée théâtre hier à l’Odéon pour les frères Karamazov de Dostoïevski, 3h30 environ … (pour un livre de mille pages)

L’adaptation et la mise en scène sont de Sylvain Creuzevault, les comédiens et comédiennes sont époustouflants, les 2 musiciens qui accompagnent excellents.

Les trois frères : Sylvain Creuzevault, Vladislav Galard et Arthur Igual.

On ne voit pas le temps passer, pris dans l’histoire assez complexe que je n’essaie même pas de vous résumer. Comme le titre le dit c’est l’histoire de 3 frères. et de leur père qui ressemble à « un malheur ». L’enquête pour savoir qui a tué le père ?

Le rythme est intense, un drame se joue présenté comme une « bouffonnerie ». Les différentes visions de la foi, du doute et de  la raison s’affrontent…

Le spectacle est proposé jusqu’au 13 novembre puis il y aura une tournée en France.

Est ce que l’on relit le livre ?

Lire la suite

Pop Legends : The Rocket Man – Salle Pleyel

Grand spectacle concert hommage à la Salle Pleyel hier soir, merci Xavier.

Elton John est un artiste culte, je n’ai pas suivi sa carrière mais ses multiples tubes sont tous connus comme « Crocodile Rock », « Candle in the wind », »Sacrifice », « Your Song » et « Rocket Man »…

Et sur scène Jimmy Love fait le show, c’est complétement bluffant. La mise en scène reprend les folies d’Elton et toute son énergie, sa grandeur et son émotion sont sur scène. Les costumes sont incroyables. La voix et la ressemblance parfaites.

C’est concert très fort (trop fort ?) et puissant, les musiques s’enchainent avec dynamisme entrecoupées par quelques épisodes de sa vie, son style, des anecdotes, le piano blanc, ses costumes, on est dans sa vie trépidente. C’est un peu troublant puisque Elton John n’est pas mort et qu’il prévoit encore de faire des concerts de voir un « sosie »… L’énergie dégagée sur scène est vraiment top mais la salle ne s’enflamme pas vraiment.

Mais c’est peut être aussi le « retour au spectacle » qui n’est pas simple compte tenu de la période…

Si Elton John ne passe pas par chez vous, ce spectacle est comme un vrai concert.

Il sera en tournée à partir d’avril dans toute la France, si vous aimez la musique d’Elton John, ne vous privez pas… (les dates sont en dessous)

Toutes les infos sur le spectacle et les dates de la tournée

L’Homme est un point perdu entre deux infinis – Philharmonie de Paris

Soirée au Studio de la Philharmonie de Paris, nous avons pu découvrir le haut du bâtiment, impressionnant.

Spectacle de Yoann Bourgeois, jongleur et Célimène Daudet, pianiste.

Le duo nous parle du confinement, de leurs conversations dans ces moments où ils n’ont rien à faire (ce qui est exceptionnel pour eux). Ils s’interrogent sur le monde de demain et les spectacles qu’ils pourront proposer.

Ils commencent dans le noir, sensations étranges d’écouter du piano dans une salle dans le noir et de voir une balle voler…

Ils parlent du temps qui passe, de temporalité et associe à cela la musique, la représentation du temps, la notion de temps, le passage vers un espace temps.

Et les balles du jongleur se déplace élégamment au rythme des notes, les amplifiant, les relevant, toute en douceur, en lenteur même. C’est beau, simple et poétique.

C’est un spectacle original, pas vraiment un concert non plus, avec quelques notes de conférence.

Cela m’a bien plu même si j’étais au départ un peu déçue de ne pas voir les exercices d’équilibre (si on peut dire) que nous proposait Yoann bourgeois ces dernières années. Voici le lien vers La mécanique de l’Histoire, un numéro magnifique en vidéo.

Lire la suite