Archives de Catégorie: Spectacle

Les Fourberies de Scapin – Mac Créteil

Premier spectacle de notre abonnement à la MAC avec du théâtre (pour Audran).

C’était grandiose 🙂

La troupe de la Comédie Française mise en scène pas Denis Podalydès, belle affiche.

La scénographie de Éric Ruf et les costumes de Christian Lacroix viennent sublimer le tout.

Je ne vous raconte pas la pièce que l’on a tous étudié à l’école (même si c’est loin).

Benjamin Lavernhe dans le rôle de Scapin est magnifique, quel rôle et sa prestation est grandiose. Il fait même participer la salle, c’est fabuleux. Vous notez mon enthousiasme… Je suis encore complètement sous le charme de sa performance. Il est sur scène pratiquement tout le temps, avec une énergie qui emporte tout.

Les autres comédiens/diennes sont bien aussi, l’ensemble est formidablement mené, c’est riche, drôle et le génie de Molière présent à chaque instant.

Vraiment bravo pour cette belle réalisation.

J’imagine qu’ils sont en tournée puisqu’ils jouent 3 jours à Créteil, s’il passe près de chez vous, allez y sans hésiter. Audran a adoré également (je crois qu’il se voit bien dans le rôle de Scapin !!!)

Lire la suite

Les bijoux de famille – Laurent Spielvogel – L’Archipel Paris

Théâtre ce soir grâce à l’invitation de Xavier, merci j’aime les découvertes même si j’avais l’impression de l’avoir déjà vu quelque part… Et oui à la télé ou au cinéma 😉

One man show tout en humour décalé mis en scène par Jérôme Sanchez.

Laurent se raconte à travers ses rêves d’enfant, les souvenirs de sa mère et toutes les rencontres qu’il a faites au cours de sa vie : joli portrait de famille, la grande famille, la sienne et celle du spectacle avec une pointe d’acidité qui fait sourire.

Il imite à merveille les attitudes de Sylvie Vartan.

Par contre pour comprendre la plupart des références, il faut comment dire plutôt avoir mon âge, pour les jeunes c’est un peu nébuleux.

Il joue au Théâtre L’Archipel, du 3 au 6 octobre, du 7 au 10 novembre et du 5 au 8 décembre 2018. Cela vous laisse un peu de temps.

Lire la suite

Misery au théâtre Hébertot

Retour au théâtre Hébertot ce soir grâce à l’invitation de Xavier de chez Attitude.

Vous avez certainement lu le livre de Stephen King ou vu le film avec Kathy Bates.

On connaît donc l’histoire mais cela ne gâche pas le plaisir au contraire.

Les 2 acteurs Myriam Boyer et Francis Lombrail sont excellents, glaçants comme il se doit mais attachants quand même.

La tension est forte, mais moins que dans le souvenir que j’ai du film et certainement moins que dans le livre.

On pense aux séries policières que l’on aime, aux auteurs et surtout à la fragilité des fans de personnages publics. La solitude peut faire des ravages.

Ils jouent jusqu’en janvier, et il y a des tarifs réduits pour début octobre.

Dans le même théâtre vous pouvez voir 12 hommes en colère que j’ai beaucoup aimé également l’année dernière. Lire la suite

Cuisine et Confessions – Compagnie Les 7 doigts de la Main – Bobino

Retour à Bobino pour ce spectacle qui jongle entre cirque, danse, théâtre et cuisine 😉

Merci Ephelide pour cette invitation.

J’ai déjà vu plusieurs fois cette compagnie les 7 doigts de la main, ils font un savant mélange entre cirque et danse et cette fois en plus il y a un peu de théâtre et de la cuisine.

C’est léger comme une pâte à gâteau, drôle comme certaines de leurs confidences liées aux souvenirs culinaires, émouvant parfois aussi.

Au niveau cirque, ils ont au top, vraiment fort, ils n’arrêtent pas de virevolter, sauter, courir, jongler, glisser, chanter, danser. Ils ont l’air heureux de partager tout cela avec la salle qu’ils font participer activement.

La bande son est bien trouvée également, une reprise du thème principal de Grease excellente et un boléro qui emporte (entre autres)

J’y suis allée avec une amie qui a beaucoup aimé, nous avons passé une belle soirée.

C’est le tout début, ils jouent jusqu’au 12 janvier, n’hésitez pas…

Lire la suite

Kadamati – Parvis de l’Hôtel de Ville Paris

Hier JL participait à la performance proposée par Akram Khan sur le parvis de l’Hôtel de ville de Paris.

10 mn de danse avec 720 danseurs/ses sur une musique de Nitin Sawhney.

Impressionnant.

Ils ont commencé les répétions avant l’été je crois par groupe d’une vingtaine. Puis le week-end précédent grande répétition tous ensemble à la Scène musicale de Boulogne et 3 représentations hier sous le grand soleil.

C’était vraiment chouette même si pour les spectateurs ce n’était pas facile de bien voir puisque nous étions au même niveau que les danseurs et très nombreux.

C’était en partenariat avec le Théâtre de la Ville et le théâtre du Châtelet et la ville de Paris j’imagine.

La présentation du théâtre de la Ville : Kadamati (terre d’argile, en bengali) est une chorégraphie pour tous. elle battra les pavés sur le parvis de l’Hôtel de Ville, en résonance avec un événement similaire créé à Edimbourg: un unisson entre citoyens de tous horizons et de tous les arrondissements de Paris, bien au-delà des habituels « bals modernes ». le grand maître qu’est Akram Khan a conçu une oeuvre véritable, imaginée pour relier les communautés en célébrant la vie et la diversité. deux motifs majeurs ont inspiré ce rite moderne : l’eau avec sa force purificatrice et notre lien avec la terre. ressenti, réfléchi et dûment répété, simple pour le corps mais exigeant pour l’esprit, Kadamati mettra Paris au diapason de l’entente et de la paix.

Akram Khan est en train de remercier tout le monde sur la photo du haut. Les premières photos en dessous c’est la répétition générale de 13 heures (il y a moins de spectateurs !)

Si je trouve une vidéo je la rajouterais.

Un lundi parmi tant d’autres : Bilan culturel de l’été

Le thème de cette semaine est : Bilan culturel de l’été, livres, séries, films, visites, des coups de coeur à partager ?

Un bilan ce n’est jamais facile mais je vais essayer 😉

Je commence par mon coup de coeur, puisque j’ai choisi cette photo, la Fondation Luma à Arles… Parce que c’est nouveau, que le bâtiment pas fini de Frank Gehry va être superbe, que les espaces d’expositions sont grandioses, que tous les espaces dédiés à l’art ou au bien être sont top…

Je suis allée voir plusieurs expo qui m’ont plu. Soulages parce que c’est lui et que vraiment j’aime ses oeuvres. L’expo Zao Wou-Ki au musée d’Art Moderne que j’ai vu 2 fois et qui est magnifique . La belle expo Bacon-Giacometti à la Fondation Beyeler à Bâle vraiment intéressante. L’expo Kees van Dongen au Musée de Montmartre, un très bel endroit zen au milieu d’un quartier tellement touristique. Et pour finir la villa Le Lac de Le Corbusier tellement « innovante »…

Je ne suis pas allée voir beaucoup de spectacle en juillet août mais celui de Alexis Michalik Le cercle des illusionnistes au théâtre de la Renaissance est à voir sans modération, je vous le conseille encore vivement 😉

J’ai lu 12 livres cet été, ce n’est pas énorme, en Suisse j’ai préféré faire un puzzle 😉 Je vais mettre en avant la trilogie de Mikael Bergstrand parce qu’il est moins connu. Je vous laisse regarder dans la catégorie Livres pour les autres.

J’ai vu 5 films cet été, mon cinéma a été fermé (trop longtemps !), mon coup de coeur ira à Woman at war de Benedikt Erlingsson, un film islandais superbe. J’ai aimé les autres aussi…

Pour la musique j’ai vu Benjamin Biolay et Melvil Poupaud dans un spectacle vraiment très agréable, une très belle soirée. Et puis Rock en Seine quand même…

Pour les séries, pas de conseil, je ne regarde pratiquement plus la télé et quand elle est allumée à la maison c’est pour le sport que regarde JL.

Au final cet été a été riche de chouettes découvertes….

Quel est votre coup de coeur culturel de l’été ?

Chotto Desh – Akram Khan – Théâtre des Abbesses

Reprise ce soir de nos abonnements théâtre, une année qui va être particulièrement riche (Théâtre de la Ville, Chaillot et MAC) 🙂

Et on commence avec le grand chorégraphe Akram Kham qui nous emmène faire un voyage initiatique comme un conte. C’est poétique, gracieux, plein de tendresse avec une pointe d’humour aussi.

C’est un solo, le jeune danseur est excellent. Il tient le rôle de Akram Khan enfant et jeune adulte.

Il se souvient d’un séjour au Bengladesh, de son envie de devenir danseur alors que son père le voit cuisinier. Et sa mère lui raconte un conte, la mise en lumière en fond de scène est très jolie, représentant une forêt.

C’est un spectacle tout public et nous avons passé un bon moment.

Dimanche après-midi sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris retrouvez plus de 700 danseurs (dont JL) pour Kadamati chorégraphié par Akram Khan.

Lire la suite