Archives de Catégorie: Livres

Pas de femmes parfaites, s’il vous plait de Jane Austen

Les éditions l’Orma propose des petits livres sous pli, une jaquette fait office d’enveloppe. Merci Cathy pour ce joli cadeau.

Ce livre devient un objet très joliment fait.

Dans ce pli, les correspondances de Jane Austen avec principalement sa soeur et une de ses nièces.

Un petit livre de cette grande femme de lettre anglaise qui maniait avec brio l’ironie et l’humour décalé dans ses critiques sociales.

Elle témoigne de son époque et dénonçe les conditions de vie des femmes, le manque de droit, la toute puissance du mariage.

Cela donne envie de relire Orgueils et préjugés…

Les lettres sont choisies et présentées par Eusebio trabucchi.

Dans la même collection, on trouve Stendhal, Woolf, Pessoa, Voltaire…

Lire la suite

#DéfiLivres Confinement – Semaine 10

Encore quelques livres à vous proposer suivant les thèmes quotidiens de #defilivres.

Nous avons prévu jusqu’à la fin du mois, je pense que l’on s’arrêtera là (à moins d’une forte demande sur Fb 😉 )

Pour le moment voici mes choix

Livre 65 Un livre pop-up : Une belle collection pour enfants et adultes

Livre 66 Un manuel scolaire : Souvenir du bac ! C’était hier…

Livre 67 Un livre gourmand : Recueil de nouvelles sur le thème du repas pour les Resto du coeur.

Livre 68 : Un livre que l’on aimerait voir au cinéma : Polar du sud, j’imagine les belles images…

Livre 69 Un livre d’amour : L’amour passionnel incontournable…

Livre 70 Un livre non français mais francophone : Un auteur suisse sympathique.

Livre 71 Un livre avec des fleurs : Un classique 😉

J’aime fouiller dans ma bibliothèque pour trouver le bon livre. Je me souviens ou pas de certains…

J’ai noté plein de livres à lire pour cet été on va dire 😉

Bonne journée à vous…

Feu follet de Patricia Melo

Un polar brésilien que m’a offert Coco. Merci 🙂

L’histoire se passe à Sao Paulo. Elle commence par les derniers jours de vie d’un jeune acteur Fabbio qui vient de rencontrer le succès. Il a un peu de mal à gérer, ça ne va pas fort avec sa femme, c’est compliqué avec sa mère et sa tante.

En parallèle on suit une femme Azucena, responsable du service scientifique de la police. Pas facile d’être une femme flic au Brésil.

Le livre est dense, il y a de nombreux personnages, j’ai été un peu perdue assez longtemps. C’est la persévérance de Azucena qui a motivé ma lecture. Comme partout mais certainement un peu plus au sein de la police brésilienne, pas facile d’être une femme, d’avoir les moyens de bien faire son travail et de protéger en même temps sa vie privée.

Les personnages sont bien étudiés, on découvre la ville de Sao Paulo, l’intrigue est rebondissante mais la fin un peu rapide peut être.

Je ne connaissais pas cette auteure et vous ? D’autres livres à me conseiller ?

Lire la suite

#DéfiLivres Confinement – Semaine 9

Nouvelle sélection de livre pour cette semaine de #defilivres.

Notre récréation du confinement et maintenant du déconfinement qui ne change pas grand chose mais un peu quand même, ouf 😉

Livre 58 Un 1er livre d’un auteur : Un très bon polar psychologique sur l’amnésie…

Livre 59 Un livre avec un titre en 1 mot : Un jeune homme handicapé suite à un accident nage… Quelle force de caractère.

Livre 60 Un prix littéraire : Pris Goncourt 2019, j’aime beaucoup cet auteur, contente pour Jean-Paul Dubois.

Livre 61 Un livre hors-format : Des recettes à base de camembert… De bonnes recettes.

Livre 62 Un livre en lien avec la maison : Encore un polar psychologique, attention aux voisins !

Livre 63 Un livre avec un chat sur la couverture : Pas si facile de trouver, voici un livre divertissant 😉

Livre 64 Un livre avec un titre en anglais : J’ai lu ce livre au siècle dernier… Pour le clin d’oeil sur le titre.

Quelques bonnes idées de lecture et le plaisir de fouiller dans ma bibliothèque 😉

Je vous souhaite une bonne journée

 

#DéfiLivres Confinement – Semaine 8

Nous avons décidé de continuer même si le déconfinement a commencé. Mais j’avais envie de poursuivre ce petit rendez-vous quotidien (sur FB et Insta) qui me permet de partager quelques sourires.

Je vous redonne la nouvelle liste des thèmes

Voici mes propositions de la semaine passée :

Livre 51 Un livre méditerranéen : Un auteur un peu fou, des livres fleuves passionnants… Je vous conseille vivement Luca Di Fulvio.

Livre 52 Un guide : A défendre encore dans les prochaines semaines.

Livre 53 Un livre vert : Un livre sur les couleurs que je lis par touches.

Livre 54 Un livre américain : Envie d’art… Souvenir du Moma de New York.

Livre 55 Le 1er livre que l’on achètera en sortant : Passion théâtre mais j’ai eu du mal à choisir… Hâte aussi de retourner à la bibliothèque 😉

Livre 56 Un libre Hobby : Sans hésitation les cartes postales

Livre 57 Un dictionnaire : Un livre inutile mais j’ai voulu faire original !

Nous repartons donc jusqu’à la fin du mois 🙂

Je vous souhaite une bonne journée.

 

L’ombre du renard de Nicolas Feuz

J’ai reçu ce livre il y a déjà longtemps et je ne l’avais pas lu, un peu oublié en dessous de ma pile 😦 Et j’ai eu tord, ou raison car alors que j’avais du mal à lire pendant le confinement et bien ce polar je l’ai lu en 2 jours !

On retrouve le procureur suisse Norbert Jemsen du Miroir des âmes. Cette fois avec sa greffière Flavie Keller et l’inspectrice Tanja Stojka ils enquêtent sur la découverte du trésor de Rommel au large des côtes corses.

2 meurtres, un en Corse, l’autre en Suisse, une seule affaire que les différentes polices vont devoir élucider.

Plusieurs histoires se croisent, s’imbriquent, les différentes époques apportent mystère et intrigue. Le rythme du livre est énergique, le fond historique donne de l’épaisseur. Je me suis laissée complétement prendre par l’enquête.

Je ne vous raconte pas plus pour garder le suspense, je vous conseille cet auteur et cette série.

Pendant le confinement l’auteur a publié un polar du confinement sur les réseaux sociaux. Il va bientôt paraitre en vrai 😉

Et j’attends aussi la suite des aventures du procureur Jemsen.

 

Lire la suite

Les oubliés du dimanche de Valérie Perrin

Valérie Perrin sera mon auteure du confinement puisque j’ai lu en mars Changer l’eau des fleurs

Cette fois, nous partons avec Justine à la rencontre de l’histoire d’Hélène, une mamie qui vit dans la maison de retraite où Justine travaille.

Justine recueille les souvenirs de la vieille dame et dans le même temps elle revient sur son propre passé, bien plus court forcément c’est une très jeune femme.

3 « époques » se mêlent, au début j’étais un peu perdue mais dans l’ambiance confinée j’avais du mal à lire plus que quelques pages à la fois. Et puis je me suis laissée bercer par la poésie et les bons sentiments du livre.

Les histoires de vie sont complexes, difficiles même mais l’accompagnement de fin de vie est plein de douceur. Justine est bienveillante, attachante, sensible, drôle aussi.

Le temps qui passe est relatif, les sentiments d’Hélène donne vie à Justine…

Un livre touchant, peut être encore plus en ce moment. Ne pas oublier les personnes âgées trop souvent seules…

Avez vous lu ce livre ? Qu’en pensez vous ? Lire la suite