Archives de Catégorie: Livres

La Vallée de Bernard Minier

Ravie de retrouver Martin Servaz 😉

Il a encore quelques soucis mais il va mieux que dans le dernier opus.

Comment vous donner envie sans trop en dévoiler ?

Il est bien sur préférable de lire les enquêtes de Martin Servaz dans l’ordre, de commencer par Glacé…

Martin se bat contre un serial killer qui a enlevé sa compagne, il vit à présent avec son fils Gustav et a une liaison avec Léa qui est médecin.

Il a des soucis avec se hiérarchie mais une nuit il est appelé au secours, il part dans les montagnes.

Après c’est du Minier, il y a des meurtres mis en scène, des flics hyper motivés, et des méchants très méchants et tordus. Le tout se passe entre Toulouse et les Pyrénées.

Je vous conseille vivement cette série, celui-ci est très bien (et peut aussi se lire tout seul)

Lire la suite

Complot de Nicolas Beuglet

Un livre conseillée pendant le #defilivres et que j’ai bien aimé.

C’est un polar avec une super inspectrice sur-entrainée et qui n’a peur de rien mais en plus ça parle d’égalité et de droit des femmes.

Au départ, c’est la Première ministre de Norvège que l’on retrouve assassinée, Sarah Geringën est chargée de l’enquête.

La mise en scène du meurtre est particulière, ce ne peut être une histoire simple. Elle décortique chaque détail de la scène de crime, elle remet tout en question, elle s’interroge y compris sur les autres policiers et elle se bat à mains nues contre tout se qui lui barre la route.

C’est un résumé un peu abrupte mais c’est quand même cela. Je ne veux pas vous raconter l’histoire mais les théories sont vraiment intéressantes. Elle est aidée dans ses recherches par son compagnon journaliste Christopher. La domination patriarcale n’est pas une fatalité.

Nicolas Beuglet a écrit un autre livre avant, j’ai envie de le lire aussi 😉

Vous connaissez ? Vous aimez ?

Lire la suite

Croire au merveilleux de Christophe Ono-dit-Biot

Un livre que l’on m’a donné, je n’avais jamais lu cet auteur.

En préparant cet article j’ai vu que c’était la suite de son précédent livre : Plonger mais que ce n’était pas gênant de ne pas l’avoir lu.

César a perdu sa femme, elle s’est noyé, il se retrouve seul avec son fils.

Sa femme avant de mourir était partie pour faire le point, il s’interroge, est ce qu’elle serait revenue, est ce qu’elle les aimait encore ?

Avoir des réponses à ses questions devient une obsession. Découragé il tente de mettre fin à ses jours.

Mais sa voisine Nana tape à sa porte et César est dérouté, il retrouve un peu d’espoir. Entre souvenir et délire de la voisine, l’auteur nous emmène dans le long processus du deuil en passant par une belle histoire d’amour.

C’est bien écrit, plein de références littéraires, et de quelques surprises.

L’avez vous lu ? Avez vous lu Plonger ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

Surface de Olivier Norek

On retrouve Olivier Norek dans un nouveau polar qui cette fois se passe dans le sud de la France, en Aveyron pour être précise.

Noémie Chastain est chef d’équipe aux stups à Paris. Lors d’une intervention, elle se prend une décharge de plomb en plein visage.

Après un long séjour à l’hôpital, elle doit réapprendre à vivre avec son nouveau visage.

La police la met au vert pour quelques temps dans un commissariat de province paumé où il ne se passe rien… en temps normal.

Mais à peine Noémie arrivée, un cadavre remonte du lac près du village ! Qui est il ?

Je ne vous en dis pas davantage pour vous laisser le plaisir de la lecture.

Je vous recommande vivement Olivier Norek, j’ai aimé tout ses livres. Les 3 premiers sont des polars musclés dans le 93 à lire dans l’ordre. Et l’avant dernier se passe dans la jungle de Calais, vraiment fort et bien. Et celui ci est différent et très bien aussi.

Lire la suite

Les fureurs invisibles du coeur de John Boyne

J’ai lu recemment L’audacieux Monsieur Swift du même auteur, cadeau de fête des mères avec celui là. Et je confirme c’est un auteur à découvrir.

850 pages, un pavé, quelques passages un peu long mais une histoire de vie très forte et très belle.

Cyril nait en Irlande après la guerre, sa mère est seule, elle ne peut le garder, il est adopté par un couple marginal.

Enfant, il rencontre Julian, son meilleur ami. Très vite, Cyril sait qu’il préfère les garçons, qu’il n’est pas comme tout le monde. Et en Irlande dans les années 60, l’homosexualité n’existe pas.

Cyril se cache, fait semblant, se trompe lui même. La vie ne lui fait pas de cadeau dans sa jeunesse. Pour s’épanouir il doit quitter l’Irlande pour les Pays-bas, puis New-York.

Sa vie est semée d’embuches mais aussi de belles rencontres. Je ne vous raconte pas trop pour vous laisser découvrir. Cyril est un homme sensible, attaché malgré tout à son pays alors que franchement ça ne donne pas envie. Je ne sais pas aujourd’hui quels sont les droits des homosexuels là-bas.

Connaissez vous cet auteur ? Un autre titre à me conseiller ?

Bonne lecture, heureusement que l’on a les livres…

Lire la suite

Nos résiliences de Agnès Martin-Lugand

Mon amie Béné m’a prêtée ce livre quand nous étions en Vendée.

J’avais bien aimé Les gens heureux… il y a quelques années qui est plus dur, le sujet est assez proche.

Ava est galeriste, son mari vétérinaire, ils ont 2 enfants.

Xavier a un accident de moto, il est cassé de partout à l’hôpital, il a renversé une femme en vélo qui va mal aussi.

Les vies des 2 accidentés mais aussi celles de leurs proches sont bouleversées.

Ava donne tout à l’homme qu’elle aime mais qu’elle ne reconnait plus, qui ne se bat pas pour revivre.

Comment réagir, faire face, comment aider un blessé pétri de culpabilité ?

Elle croise à l’hôpital le mari de la femme en vélo, bien sûr il en veut à son mari. Mais ils arrivent à se parler, à se soutenir malgré tout.

Le livre se lit facilement, on est emporté par la volonté d’Ava de tout maîtriser, comment réagirait on si cela nous arrivait ? Cela fait réfléchir.

Mais c’est quand même un peu dégoulinant d’amour et de bons sentiments pour moi.

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ? D’autres livres de cette auteure à conseiller ?

Lire la suite

La vie qui m’attendait de Julien Sandrel

Une lecture émouvante, un livre plein de bienveillance, une belle histoire aussi.

Romane est médecin et par hasard elle découvre une femme qui lui ressemble terriblement.

Elle mène l’enquête, qui est elle ? Pourrait elle être sa soeur ? Son père lui a t il menti depuis sa naissance ?

Les secrets de famille se dévoilent doucement, l’histoire est belle, les différents personnages sont humbles, sincères, aimants, bienveillants malgré la découverte de ce passé caché.

Une lecture facile qui met du baume au coeur, c’est bioen en ce moment.

Vous connaissez cet auteur ? Vous avez lu La chambre des merveilles ?

Vous lisez quoi en ce moment ?

Lire la suite

L’engrenage du mal de Nicolas Feuz

Les Editions Slatkine & Cie m’ont proposée le nouveau Nicolas Feuz. Merci 🙂

Je suis ravie de retrouver le procureur Norbert Jemsen et sa greffière Flavie Keller après Le miroir des âmes et L’ombre du renard. Il est préférable de les lire dans l’ordre mais vous pouvez quand même les lire indépendamment et « comprendre »…

C’est du bon polar suisse. J’ai souri dans les premières pages, une femme lit le dernier Marc Voltenauer. Solidarité suisse 😉

Le livre nous fait voyager entre l’été caniculaire et l’hiver glacial. D’un côté le procès de Tanja, la policière intrépide, que fait elle là ? De l’autre les faits : 4 hommes coincés dans un moulin souterrain désaffectés. Quels sont les liens entre eux ? Pourquoi sont ils là ? Vont ils réussir à sortir ?

Le rythme est fort, mais on n’est pas perdu, c’est haletant. Les femmes sont mises en avant pour leur détermination.

Je ne veux pas vous dévoiler l’intrigue, les personnages principaux prennent de l’ampleur, on est tenu en haleine du début à la fin.

Une chouette série à découvrir sans hésiter.

Lire la suite

L’audacieux Monsieur Swift de John Boyne

Cadeau de fête des mères choisi par mes gars dans ma liste #Defilivres 🙂

Super conseil, j’ai beaucoup aimé.

Maurice Swift sait écrire mais manque d’imagination pour trouver quelles histoires raconter. Est il alors un véritable écrivain ? Il écrit parfaitement les histoires des autres.

Son ambition dévorante va le conduire à « voler » des histoires pour devenir celui qu’il rêve d’être. Mais à quel prix ?

En fait c’est un homme tout à fait détestable qu’il est préférable de ne pas croiser sur son chemin, mais il est aussi fascinant et c’est toute l’ambiguïté de sa vie.

L’auteur nous plonge dans le monde littéraire et nous sommes un peu manipulé aussi par cet homme audacieux et sans aucun scrupule. C’est plein de surprise, parfois drôle, les personnages secondaires sont bons aussi. Le final à l’image du livre est totalement immoral.

Une belle découverte pour moi. Je crois que c’est Anne qui en a parlé. Merci. Je vous le conseille vivement à mon tour.

Lire la suite

L’énigme de la chambre 622 de Joël Dicker

Contente de retrouver ce jeune auteur qui nous avait enchanté avec La vérité sur Harry Quebert.

C’est encore un petit pavé, 570 pages qui se lisent assez vite.

L’histoire est haletante et pleine de rebondissements, l’auteur se met en scène directement pendant qu’il écrit le livre.

Il part se reposer dans un hôtel où il y a les chambre 621, 621 bis puis 623. Mais pourquoi pas de chambre 622 ?

Avec Scarlett sa voisine de chambre, ils vont enquêter pour connaitre, comme le dit le titre, l’énigme de la chambre 622.

On découvre les vies de Macaire Ebezner, banquier, sa femme Anastasia et Lev Levovitch.

Le récit est sur 2 époques et par moment j’ai été un peu perdue dans le temps et les rebondissements. Et puis l’intrigue par moment prend des chemins limite crédible, c’est un peu trop…

Alors c’est paradoxal car j’ai tout lu rapidement sans vouloir le lâcher mais en tournant la dernière page, je me suis dis que c’était un peu n’importe quoi.

En même temps l’auteur rend hommage à son éditeur et c’est émouvant.

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ?