Archives de Catégorie: Livres

Duelle de Barbara Abel

J’ai déjà lu plusieurs livres de cette auteure, je la classe dans polars qui font peur !

Celui-ci peut être un peu moins mais c’est quand même très difficile de le lâcher, on a tout le temps envie de -savoir la suite, suspense +++

Une jeune mère de famille vit tranquillement avec son mari et ses 2 enfants. Elle a été adoptée bébé mais ses parents adoptifs lui ont donné tout leur amour. Un jour, une émission de télé vient rompre ses habitudes, quelqu’un veut la retrouver. Elle pense tout de suite à sa mère biologique …

Et tout commence, chamboulement dans sa vie, chamboulements au pluriel même car les rebondissements se suivent… Je ne vous en dit pas plus pour le plaisir de la lecture.

Si vous aimez cette auteure, un bon livre pour l’été.

Lire la suite

Le serpent majuscule de Pierre Lemaitre

Oeuvre de jeunesse de l’auteur, naissance de son écriture polar, ce livre se laisse lire agréablement.

Il fait penser à Mamie Luger, une vieille dame qui règle ses comptes.

L’idée de départ est originale, le portrait de Mathilde est détonant, c’est moche de vieillir autant en profiter 😉 Le flic a également un profil atypique comme ce sera le cas dans ses prochains livres.

Le suspense est bien là, la violence moins forte que ce qu’il pourra écrire ensuite, on n’a pas envie de lâcher le livre avant la fin et c’est bien ça le principal. Un livre idéal pour les vacances…

Lire la suite

L’été où je suis devenue vieille de Isabelle de Courtivron

Un livre pris à la bibliothèque, le titre a du m’intriguer.

C’est un roman autobiographique, Isabelle vieillit, cela ne lui plait pas et lui inspire un bilan de sa vie.

Elle se rappelle sa jeunesse, sa vie de femme, à travers son regard d’aujourd’hui.

Elle a une pointe d’auto dérision et aussi de l’humour pour nous conter les désagréments de l’âge qui avance.

Isabelle est une femme libre, féministe, forte et avec l’âge et tous les changements du monde qui l’entoure, elle se retrouve un peu seule, elle commence à avoir du mal à suivre « les jeunes ».

Son analyse est pertinente, c’est au final assez triste et c’est dommage qu’elle ne trouve pas de nouvelles raisons de vivre agréablement avec son âge. Elle ne dresse pas un portrait très sympathique d’elle-même.

Connaissez vous cette auteure ?

Lire la suite

Liv Maria de Julia Kerninon

Un petit livre agréable à lire.

On découvre Liv Maria, enfant sur une île bretonne, elle vit avec ses parents en toute liberté. Elle part ensuite à Berlin, puis passera sa vie à voyager.

C’est une femme forte, volontaire, indépendante et qui mène plusieurs vies à mille à l’heure. Les références littéraires sont nombreuses, le livre est riche aussi de beaux paysages.

Je n’ai pas toujours compris ses motivations dans le changement… Mais je ne veux pas vous en dire trop.

Un joli portrait, peut être une suite à venir ?

Lire la suite

La familia grande de Camille Kouchner

Je n’avais pas lu ce livre quand tout le monde en a parlé et lors de mon dernier passage en librairie, il était en avant, je l’ai pris.

Un livre, une claque, un témoignage tellement fort.

Comment parler, dénoncer ceux que l’on aime, savoir que l’on va briser sa famille, le coeur de sa mère…

Mais pourquoi cet homme, (ces hommes) ose faire cela ? Et comment la mère ne voit elle rien ?

Et on ne peut pas se dire, c’était les années 70, la libération sexuelle, car malheureusement le temps ne fait pas grand chose et les agressions sexuelles, l’inceste, sont toujours d’actualité.

Le livre est vraiment très bien écrit, il montre avec pudeur l’impensable qui entre dans cette joyeuse famille insouciante ou le bonheur inconditionnel a toujours été mis en avant. Et c’est la culpabilité de garder ce secret, de mentir à sa mère qui va ronger cette jeune fille puis cette femme pour toute sa vie.

J’espère que l’auteure a pu depuis trouver une certaine paix intérieure. Ce livre montre la nécessité absolue de parler, de ne pas rester seul.e, car finalement quoi qu’il arrive ça ne peut pas vraiment être pire.

Et puis en parallèle à l’actualité, on encourage les victimes à parler, ce qui est très bien, il faudrait aussi les écouter, les croire, leur faire confiance car la présomption d’innocence c’est bien mais le message envoyé n’est pas très clair.

Avez vous lu ce livre ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

Hard Land – Les 49 secrets de Grady de Benedict Wells

Je suis contente de retrouver Benedict Wells, j’aime bien ses livres. J’ai pu le rencontrer il y a quelques années, il parlait de son livre La fin de la solitude, bon souvenir. Merci aux Editions Slatkine & Cie de me donner l’occasion de le lire à nouveau.

Hard Land nous fait vivre un été à Grady avec Sam, l’été de ses 16 ans, l’été du changement, des découvertes, de la réflexion. La mère de Sam est gravement malade et le jeune homme a du mal à gérer ses sentiments. Il a peur pour sa mère. Mais il a envie de vivre, de profiter de sa jeunesse, de fréquenter ses ami.e.s. L’été sera pour lui plein de surprises, d’apprentissages, de colères, de joies et de tristesses.

Sam deviendra un homme et il abordera sa vie d’adulte avec la force de cet été particulier.

Une belle écriture, une histoire attachante, un joli livre…

Lire la suite

Tala Yuna de Charles Aubert

Un livre des Editions Slatkine & Cie que je remercie.

J’apprécie les romans de Charles Aubert, sa trilogie des couleurs.

Cette fois il nous emmène en bateau sur des îles perdues (mais portant également des noms de couleurs).

Jonas recherche son père qui a fui 2 jours avant sa naissance. Il lui reste une vieille photo que sa mère lui a donné et quelques pistes.

Il se fait accompagner sur une île par un marin et son frère, et c’est là-bas que tout commence après une rencontre imprévue.

Je ne vous raconte pas pour vous laisser découvrir cet univers particulier, le monde de la mer, les tempêtes et un retour à la nature dans toute sa force.

L’écriture est agréable, les paysages magnifiques, et les hommes se découvrent…

Connaissez vous cet auteur ? Laissez vous tenter, vous me direz 🙂

Lire la suite

Olive Kitteridge de Elizabeth Strout

J’ai lu ce roman en même temps que mon amie de blog Manika.

Je crois que c’est à la bibliothèque que ce livre m’a été conseillée. J’ai eu du mal à la lire.

C’est l’histoire de Olive Kitteridge, femme du pharmacien, prof de math, mère d’un garçon/homme.

Le livre se passe sur plusieurs périodes mais surtout certains chapitres nous parlent d’autres personnes vivant dans la même ville que Olive mais sans lien direct, et on ne les retrouve pas ensuite (un peu comme si c’était des nouvelles), cette construction m’a décontenancée.

Je n’ai pas réussi non plus à m’attacher aux personnages. Je ne trouve pas Olive aimable, son mari doit être bien gentil mais sans relief et son fils, je ne sais quoi en dire.

Avez vous lu ce livre ? Connaissez vous cette auteure ?

Lire la suite

S’adapter de Clara Dupont-Monod

Un livre pris à la bibliothèque et que j’ai lu en même temps que mon amie Manika.

Un beau livre qui m’a fait verser quelques larmes.

Dans une famille qui vit un peu isolée à la montagne, le petit dernier de la fratrie de 3 est handicapé.

Son histoire nous est racontée par ses frères et soeur. Les lieux de vie, la cour du bâtiment, les pierres témoignent de cette courte vie qui marque à jamais la famille. Chacun aime cet enfant comme il peut, ils partagent un amour à la fois protecteur et destructeur. La grand-mère est aussi une belle personne.

L’écriture est belle, les mots sont forts, les enfants qui n’ont pas de prénoms, seul leur rang les différencie, sont propulsés hors de l’enfance par ce frère qui lui reste un bébé.

Un livre très touchant, plein d’émotions et de partage aussi avec la nature, la belle région des Cévennes. Le tsunami du handicap sur la famille mais aussi la force de l’amour qui se dégage.

Mes mots ne sont pas à la hauteur de ce beau livre, je vous encourage à le lire.

Lire la suite

Le Grand Monde – Pierre Lemaitre

Pierre Lemaitre continue son épopée à travers le XXème siècle.

Cette fois nous somme après guerre dans les Trente glorieuses.

La famille Pelletier vit au Liban. Le père dirige une savonnerie, sa femme a élevé leurs quatre enfants : Jean, François, Etienne et Hélène.

Jean n’est pas très brillant, il part à Paris avec sa femme Geneviève. François est aussi à Paris et rêve de devenir journaliste. Etienne quant à lui part à Saïgon rechercher son amant. Hélène se désespère au Liban.

J’aime beaucoup les livres que Pierre Lemaitre, que ce soit ses polars ou ses romans depuis Au revoir là-haut, mais cette fois j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire de cette famille. Pourtant il se passe plein de choses, cette famille est assez incroyable mais je n’ai retrouvé le réel plaisir de la lecture disons que pour les 150 dernières pages. Et du coup c’est un peu court 😉

C’est une belle chronique sur la fin des années 40. Toutes les difficultés de ravitaillement, de travail, de logement sont évoquées, la place des femmes également. En parallèle, c’est un voyage documenté en Indochine.

Je ne vous raconte pas pour laisser le suspense, si vous avez aimé les livres précédents, laissez vous tenter, vous me direz ce que vous pensez du début…

Lire la suite