Archives de Catégorie: Livres

Les protégés de Sainte Kinga de Marc Voltenauer

Ravie d’avoir pu lire le nouveau Marc Voltenauer, auteur suisse que je suis depuis ces débuts.

Merci Slatkine & Cie pour cet envoi.

On retrouve l’inspecteur Andreas Auer pour une prise d’otages dans les mines de sel de Bex. Les ravisseurs sont dans la mine avec une classe d’ados qui visitait les lieux, les membres d’une association qui organisaient une réunion et le personnel de la mine.

Les preneurs d’otages sont très bien organisés, ils ont piraté tout le système informatique et peuvent entrer en contact avec la police pour donner leurs directives qui sont assez originales. Comme le principal preneur d’otages qui est déguisé en Charlot.

L’enquête va les faire remonter jusqu’à Aaron Salzberg qui travaillait dans la mine au début du 19ème siècle. On découvre son histoire en parallèle.

Le livre est bien construit, la prise d’otages est intense, les différents protagonistes sont décrits avec précision. L’auteur reste concentré sur la prise d’otages et les mines de sel, l’action se passe sur quelques jours.

Tout est très détaillé (un peu trop peut être), on sait tout des mines de sel suisse mais aussi polonaise, de Sainte Kinga, des techniques de piratage informatique, des méthodes policières de négociation…

Le livre fait plus de 500 pages, il se lit facilement, l’intrigue monte vite en puissance. Les méchants ne le sont pas tant que ça, Andreas un tout petit peu aidé par Mikaël, gère l’enquête. Il y a toute une partie humaniste intéressante.

Je tourne un peu mes mots car je n’ai pas été entièrement convaincue par la lecture, trop de détails, comme je le dis plus haut, nuit par moment au rythme de l’ensemble. Tout est expliqué avec précision, il manque des zones d’ombre pour laisser aller notre imagination.

J’ai beaucoup aimé son premier polar : Le dragon de Muveran. Celui-ci est le 4eme, il est préférable de les lire dans l’ordre même si ce dernier est complétement indépendant. Mais c’est toujours l’inspecteur Andreas Auer donc on sait qu’il ne peut rien lui arriver …

Avez vous lu cet auteur ? Qu’en pensez vous ? Je l’ai rencontré à St Maur en poche, il a été très sympathique.

Lire la suite

L’Ile du Diable de Nicolas Beuglet

On retrouve Sarah et Christopher de Complot et Le cri que j’ai lu recemment.

Sarah doit enquêter pour retrouver le meurtrier de son père, sauvagement assassiné.

Elle va découvrir l’histoire de sa famille de façon un peu brutale.

Je ne vous en dévoile pas davantage pour ne pas spoiler.

Il est préférable de lire ces polars dans l’ordre donc Le cri en premier puis Complot en ensuite l’Ile du diable.

J’ai préféré Complot pour le thème, je trouve ce dernier un peu trop court. Le sujet et les découvertes finales auraient pu être développées davantage. Sarah est toujours super woman mais il faudrait qu’elle puisse souffler de temps en temps 😉

A la fin du livre il y a une pub pour son prochain livre qui semble être sans Sarah.

Avez vous lu cette série ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

Ils étaient cinq de Sandrine Destombes

Polar d’une auteure que je ne connaissais pas et qui une fois que l’on est bien dans l’histoire ne se lâche plus.

Un gendarme profiler taciturne reçoit directement les messages des assassins. C’est à lui qu’ils s’adressent pour résoudre cette affaire.

La vengeance semble être leur motivation, les indices qu’ils laissent sont succincts.

Antoine Brémont (le gendarme) avance doucement, on suit toutes ses réflexions, interrogations comme en direct avec lui.

Comment peut il être plus rapide que les meurtriers et sauver les prochaines victimes ?

Ses coéquipiers l’aident efficacement même si on ne sait pas grand chose d’eux. Les mises en scène macabres sont un peu gores mais le suspense est assez fort.

L’enquête nous emmène en Suisse, c’est un lieu apprécié des auteurs de polar 😉

Connaissez vous cette auteure ? Avez vous lu ses autres livres ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

L’Innocence des bourreaux de Barbara Abel

Attention polar psychologique qui fait peur…

J’avais aimé Derrière la haine il y a quelques années de la même auteure.

Nous sommes dans un petit supermarché, un junkie pour voler la caisse prend les clients et le caissier en otage et tout dérape.

Chaque court chapitre présente un personnage, avant, pendant et après la prise d’otage. On voit donc les scènes des différents points de vue. C’est très efficace. On les connait, on a peur pour eux, on les découvre, ils se révèlent, leur vraie nature prend le dessus.

Comment réagir dans un moment d’extrême stress ? Peut on tout faire pour se protéger, protéger ceux que l’on aime, pour survivre ?

Difficile d’imaginer ce que l’on ferait dans de telles circonstances.

Un livre parfait pour une journée pluvieuse.

Lire la suite

Avalanche Hôtel de Niko Tackian

Je retrouve un polar et c’est une lecture agréable.

Nous sommes en Suisse autour de Montreux, un jeune flic tranquille Joshua est sauvé après avoir été enseveli sous une avalanche.

Affaibli, il fait des rêves/cauchemars très réalistes. On se demande même s’il rêve vraiment où s’il y a 2 réalités.

Dana le présent une jeune femme a été retrouvée dans la montagne sans papier, elle est dans le coma. Joshua est persuadé que ses rêves lui ouvre la voie vers cette inconnue.

L’intrigue monte en puissance au fil des pages, on est comme Joshua, perdu dans le temps, ou dans la neige… Sa coéquipière Sybille le soutient et mène l’enquête méthodiquement.

J’ai aimé les personnages, les lieux, la Suisse est un bon cadre pour les polars 😉 L’analyse de la mémoire, de quoi se souvient on et pourquoi ? C’est intéressant.

L’avez vous lu ? Connaissez vous cet auteur ? Ces autres livres ?

Lire la suite

Du miel sous les galettes de Roukiata Ouedraogo

Premier livre de Roukiata Ouedraogo, écrivaine, actrice, humoriste et chroniqueuse radio édité chez Slatkine & Cie. Merci de m’avoir proposé cette lecture.

Roukiata nous parle de son enfance au Burkina Faso, de sa mère, femme modèle qui a élevé ses enfants tout en faisant face aux difficultés de sa vie.

Le livre est un bel hommage pour sa mère, les femmes africaines ne font pas qu’élever leurs nombreux enfants, elles gèrent la famille et travaillent sans cesse.

Roukiata évoque la petite fille qu’elle a été, ses souvenirs d’enfance et sa vie aujourd’hui, son travail d’artiste, la défense de la francophonie ainsi que ses projets d’avenir.

Le texte est fluide, léger ou fort, parfois poétique, avec la pointe d’humour qu’on connait à l’auteure dans ses chroniques.

Un joli livre qui nous fait voyager en Afrique mais aussi un peu dans le temps…

Lire la suite

Le bonheur n’a pas de rides de Anne-Gaëlle Huon

Un livre que l’on m’a offert et qui fait du bien au moral. Une belle histoire simple.

Paulette ne peut plus rester seule, elle rêve d’une belle maison de retraite luxueuse dans le sud. Mais sa belle fille prend les choses en main et l’abandonne pas loin de Paris dans une auberge qui propose quelques chambres à des personnes âgées solitaires.

Paulette ne renonce pas si vite, elle veut que son fils à qui elle a tout donné, lui paye sa maison de retraite. Elle est désagréable au possible avec tout le monde pour arriver à son but.

Mais elle rencontre dans son auberge des gens charmants, Monsieur Yvon le patron, un homme sensible, Nour la cuisinière qui ne se laisse pas prendre à son jeu, Juliette la serveuse toute jeune et ingénue ainsi que les autres « locataires ».

Un petit monde qui va montrer à Paulette toutes les richesses de la vie.

C’est léger, frais, poétique. On a envie d’aller partager un repas dans cette auberge certainement un peu désuète mais pleine de chaleur humaine.

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ? Connaissez vous cette auteur ? Cela m’a fait penser au livre Les  oubliés du dimanche.

Lire la suite

Attentifs ensemble de Pierre Brasseur

Mon amie Nanou m’a offert ce roman noir politique original.

Un mystérieux groupement politique, le FRP, mène diverses actions pour faire réagir « les gens ». Ils filment et publient sur les réseaux des enlèvements, des pillages…

Ils sont nombreux, trop au départ pour la lectrice que je suis et qui s’est vite perdue.

Le livre pourrait être beaucoup plus gros, pour mieux présenter tous les protagonistes et nous expliquer ce qu’ils recherchent.

C’est un livre d’actions, d’action politique, l’idée de fond est originale et intéressante. Le passage à l’acte de « gilets jaunes » qui dénoncent les incohérences de la politique et de l’économie du monde actuel.

La police même si elle est un peu perdue au départ par ces drôles d’actions non coordonnées, reprend vite le dessus !

J’aime bien l’idée mais je n’ai pas trouvé le livre agréable à lire, trop fouillis. Peut être est ce une façon pour l’auteur de dénoncer davantage l’ordre établi ?

Lire la suite

La danse du Coucou – Eté 85 – Aidan Chambers

Le livre dont François Ozon s’est inspiré pour son film Eté 85.

Le livre de l’époque est épuisé, il vient d’être réédité sous ce nouveau titre.

J’ai vu le film en juillet, je l’ai bien aimé, j’ai eu envie d’en savoir plus.

Si ce n’est le fait que le livre se passe en Angleterre, Le film suit exactement le livre. Le montage du film suit aussi fidèlement la structure un peu particulière du livre.

Les confidences de Hal (Alex), son aventure avec son ami David (Barry), tout est semblable. Ce qui finalement est assez logique 😉

Le livre en Angleterre est paru en 82, ce qui explique certainement pourquoi il ne parle pas du Sida. Et puis c’est un roman pour « jeunes ». Il devait être plus percutant dans les années 80 et surtout si on avait soit même 20 ans !

Lire la suite

Château charbon de Yasha Breen

Un beau premier roman que je reçois des Editions Slatkine & Cie. Merci 🙂

On découvre Marceau, un jeune homme qui semble désœuvré car il occupe son temps en suivant des inconnus dans les rues parisiennes. Il s’attache et suit régulièrement les mêmes personnes, ainsi il semble les connaitre, il imagine leurs vies.

Il suit Louise qui un jour rencontre son frère Ruby, Marceau le suit également. Puis il s’attache à son colocataire Schwartz, un dealer qui rêve d’un grand voyage.

Chaque court chapitre parle d’un des personnages en alternance.

L’écriture est très actuelle mais le récit est assez lent, un peu hors du temps, rythmé par la marche, plus rapide quand ils sortent leurs vélos.

J’ai aimé cette lente découverte de l’univers des personnages, ce temps qui passe doucement, sans qu’il se passe grand chose, juste l’évocation de souvenirs ou la découverte du moment présent.

Est ce Paris, est ce la marche dans les rues ?… J’ai pensé à Modiano.

Une belle découverte, un jeune auteur à suivre… Merci Slatkine & Cie.

Lire la suite