Archives de Catégorie: Livres

Noces de Charbon de Sophie Chauveau

Saga familiale dans le monde du charbon tout au long du XXème.

L’auteure raconte l’histoire de sa famille depuis ses arrières arrières grand-parents.

Ils viennent tous du nord de la France et ont travaillé dans le charbon. Du côté de son père, plutôt des mineurs, même si il y a plus de femmes dans la famille. Du côté de sa mère, des « patrons » passionnés par le charbon et un arrière grand-père qui a fait avancer la cause ouvrière.

Mes amies Cathy et Monette ont beaucoup aimé ce livre, je dois vous dire que j’ai eu un peu de mal. Je l’ai trouvé bien long et je n’ai pas réussi à apprécier les personnages, à part peut être Hyppolite, l’arrière grand-père. Les enfants ne sont pas bien traités, les « parents » ne sont pas aimables…

C’est dommage car l’histoire autour des mines et du charbon est intéressante mais je n’ai pas vraiment accroché.

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

L’émouvante et singulière histoire du dernier des lecteurs de Daniel Fohr

Dernier livre édité et reçu de chez Slatkine & Cie, merci.

Avec humour, l’auteur nous présente le dernier lecteur homme de littérature.

Le livre est très second degré, voire plus, il faut le lire avec ce recul mais la trame fait forcément réfléchir. Qui sera encore lecteur dans quelques années ? Et oui les femmes lisent davantage que les les hommes.

On peut donc imaginer un monde où les hommes ne lisent plus mais quelle tristesse. Car s’il n’y a plus de lecteur, y aura t’il encore des auteurs ?

Que serait une littérature dédiée spécifiquement aux femmes ?

Le dernier des lecteurs essaient par tous les moyens de redonner le goût de la lecture autour de lui, de partager sa passion et ses découvertes. Seules les femmes le comprennent (ce qui n’est pas rien) mais cela reste inquiétant.

JL lit beaucoup (pour un homme 😉 ), mes garçons, l’aîné lit un peu, le second lit des mangas, le troisième beaucoup de théâtre … Mais je connais des hommes qui ne lisent jamais.

Le confinement va t’il changer les choses ? Le livre est un peu inquiétant quand même.

Qu’en pensez vous ? Les hommes lisez vous ? 😉

Lire la suite

Best Love Rosie de Nuala O’Faolain

Un livre que m’a prêté mon amie Monette, je l’ai lu le week-end dernier mais il m’a fallu un peu de temps (et lâcher mon puzzle) pour vous en parler.

Rosie, entre 50 et 60 ans, après une vie professionnelle riche, mouvementée et voyageuse décide de rentrer en Irlande pour aider sa vieille tante Min.

Mais cette « pré-retraite » ne va pas se passer comme elle l’imaginait.

Elle part à New-York pour finaliser un projet d’écriture, sa tante la rejoint et décide d’y rester.

Rosie se retrouve seule en Irlande, elle hérite indirectement d’une vieille maison sur la côte. Elle s’y installe et réfléchit au sens de la vie, son passé et surtout son futur qui lui semble bien triste.

L’amour, l’amitié, les sentiments sont forts dans le livre.

L’analyse de la relation entre les 2 femmes est très intéressante, Min a élevé Rosie, le travail de Rosie les a éloignées, elles se retrouvent mais inversent leur énergie.

Rosie réfléchit au temps qui passe, l’âge ne lui permet plus de faire ce qu’elle faisait avant, son regard sur le monde, le regard que les autres portent sur elle, tout change, le vieillissement lui pèse. Ce n »est pas simple et j’ai retrouvé un bon nombre de mes interrogations.

J’ai lu ce livre le week-end dernier dans le même temps que je regardais la série En thérapie… Vous pouvez imaginer le tumulte dans ma tête 😉

Le livre nous offre aussi un beau voyage en Irlande.

Connaissez vous cette auteure ? Avez vous lu d’autres livres ?

Lire la suite

Le Stradivarius de Goebbels de Yoann Iacono

Un livre qui m’a été envoyé par les Editions Slatkine & Cie que je remercie. J’ai passé un bon dimanche avec ce livre qui nous fait voyager entre musique et seconde guerre mondiale, à Paris, Berlin, aux Etats-Unis et au Japon.

C’est le premier roman de l’auteur, c’est basé sur une histoire vraie, celle de Nejiko Suwa, une célèbre violoniste japonaise.

Jeune prodige japonaise du violon, elle vient avant la guerre en France pour compléter sa formation. Le Japon étant l’allié des allemands, ils se servent d’elle pour montrer la grandeur des compositeurs allemands. Goebbels lui offre un magnifique violon.

Félix Sitterlin après guerre, recherche ce violon qui a été volé à une famille juive déportée ensuite.

La vie de cette femme qu’elle a longtemps consignée dans son journal est romanesque. Grâce à ses talents de musicienne, elle a rencontré beaucoup de monde (pas forcément les meilleurs pendant la guerre) et voyagé partout dans le monde.

On apprend beaucoup sur le guerre, sur la musique à cette époque, la grande musique mais aussi le jazz, sur le Japon également.

Une histoire forte, assez incroyable, le monde de la musique vu de l’intérieur. Un bon premier livre à découvrir sans hésiter.

Lire la suite

La vie rêvée des chaussettes orphelines de Marie Vareille

Un livre style comédie romantique pour les longues soirées de ce semi-confinement. Je crois qu’il a été mis en avant dans le #defilivres

Alice arrive à Paris pour commencer une nouvelle vie et oublier ce qu’elle nous confie au fil du livre dans un journal qu’elle a écrit quelques années avant.

Alice a vécu un drame, elle doit se reconstruire mais le chemin est difficile.

Le livre est plein d’émotions et de rebondissements. On s’attache à Alice, à sa soeur, moins à leur mère. Mais aussi à ses collègues de travail, ses amies qui rêvent de rapprocher les chaussettes mais peut être aussi les gens perdus…

C’est une belle histoire, l’écriture est fluide et agréable.

Connaissez vous cette auteure ? Avez vous lu d’autres titres d’elle ?

Lire la suite

A gauche en sortant de l’hyper marché de Clémentine Autain

Je me suis offert cet essai à Noël, j’aime bien Clémentine Autain même si je ne suis pas France Insoumise.

J’apprécie les combats qu’elle mène, les livres qu’elle a écrit sur les femmes et son dernier sur sa relation et le souvenir de sa mère. J’aime la croiser très souvent dans les manifestations et pouvoir échanger quelques mots avec elle…

Dans ce livre elle détaille tout ce que représente les grandes surfaces, la société de consommation à outrance et le difficile métier de caissières (au féminin car ce ne sont quasiment que des femmes).

Ma mère travaillait dans le commerce et était militante, j’ai entendu souvent une partie de ce qui est dit dans le livre, ce n’est malheureusement pas nouveau.

Clémentine Autain propose des changements, un monde de demain plus respectueux des personnes et une consommation je vais dire « réfléchie ». La base pour cela étant une revalorisation réelle des salaires afin que tout le monde puisse vivre correctement.

Le livre est intéressant mais pas révolutionnaire 😉

Lire la suite

Les morsures de l’ombre de Karine Giebel

Un des premiers Karine Giebel qu’une amie m’a prêté puisque je ne l’avais pas lu.

Il est… waou. On reste sans voix ou en l’occurrence sans mot !

Un flic se retrouve enfermé dans une cage dans une cave par une femme. Mais il ne comprend pas ce qu’elle lui reproche.

Alors il cherche dans ses souvenirs avec le peu d’indice qu’elle lui donne. On les découvre avec lui.

En parallèle ses collègues le cherchent et enquêtent eux aussi sur sa vie…

C’est cru, fort, direct, on ne peut pas le lâcher tellement on a envie de savoir…

Je vous laisse découvrir mais je me pose la même question à chaque fois que je lis cette auteure : où va t’elle chercher tout cela ?

Je vous conseille tous ses livres.

Lire la suite

#DéfiLivres Confinement le retour – Semaine 9

Nous arrivons à la fin de l’année et de ce défi. Merci à vous qui avez participé sur le groupe FB.

Les échanges ont été riches, que de découvertes, de confirmations, de partages.

J’ai publié mardi dans mon bilan, celui de mes lectures de l’année. Je lis environ un livre par semaine, c’est bien. Avec le défi, j’ai des idées pour plusieurs mois 😉

Mes derniers choix :

Livre Jour 54 – Un livre de Noël : Ok c’est triché mais je n’ai pas trouvé de vrai livre de Noël adulte dans ma bibliothèque et j’aime tellement ce film/pièce de théâtre

Livre Jour 55 – Pause de Noël… J’espère que vous avez eu des livres sous le sapin 😉

Livre Jour 56 – Une histoire de femme : Un destin hors du commun très bien écrit… Je vous recommande particulièrement ce livre.

Livre Jour 57 – Un livre d’une auteure connue pour autre chose : J’avais prévu un livre de Christiane Taubira mais quelqu’un a été plus rapide que moi, je propose le dernier Clémentine Autain que je n’ai pas encore lu mais j’aime bien tout ce qu’elle fait 😉

Livre Jour 58 – Un polar sanglant : Le renouveau du polar suisse, le début d’une série…

Livre Jour 59 – Un livre d’un auteur dont on attend le prochain livre : Je ne pouvais pas ne pas proposer Patrick Modiano… ❤

Livre Jour 60 – Un livre que vous auriez aimé écrire : J’ai lu ce livre il y a 10 ans mais j’en garde un souvenir particulier… Une histoire de librairie….

Livre Jour 61 – Un livre qui fait rêver : Clin d’oeil pour ce dernier jour …

Merci encore pour ces temps de partage.

J’espère fortement qu’il n’y aura plus de confinement… J’espère…

Je vous souhaite un excellent réveillon même minimaliste.

Bilan de blog 2020

Pas le coeur de faire comme tous les ans mes bilans de l’année, pas le coeur et pas la matière non plus. Par exemple je n’ai vu aucun concert (en vrai) cette année 😦

Je vous propose un petit bilan selon mon humeur du jour.

Livres : Les confinements auraient pu être propice à la lecture, mais non j’ai moins lu que les autres années. Moins accès aux nouveautés, pas la tête à ça… Je ne sais pas. Bon j’ai quand même lu 55 livres.

J’ai aimé les livres de Valérie Perrin et coup de coeur découverte pour Nicolas Beuglet.

Par contre, j’ai pensé Livres tout le temps avec les #Défilivres … J’ai hâte que la bibliothèque de mon travail reprenne car j’ai une liste incroyable de livre à lire…

Spectacles : C’est là que j’ai envie de pleurer sur le nombre de spectacles annulés…

En début d’année j’avais pu voir mon amie Claudie Guillot dans sa très belle pièce, la nouvelle création d’Alexis Michalik, Un conte de Noël à l’Odéon, des ballets à la Mac, à Chaillot ou au théâtre de la Ville. Cet été la MAC a organisé une super journée de danse en extérieur. On a eu la chance de voir Le Vol du Boli au Châtelet.

Mon fils Audran a vu son spectacle repoussé et repoussé encore. Ils ont eu l’excellente idée de le jouer sur le net : Gênes 01, vous pouvez le voir sur YouTube en cliquant ici.

Cinéma : J’ai vu 38 films au cinéma, cet été j’y suis allée souvent en soutien également…

Difficile de faire mon choix, j’ai beaucoup aimé Rocks et je vais citer Adieu les cons… avant la re-fermeture 😦

Expos parisiennes : J’ai réussi à voir 17 expos (en tout). Coup de coeur pour Pierre et Gilles.

Les collections du Louvre et du Musée d’art Moderne de Paris

L’expo de Mr Prof à Chatou

Voyages : Je suis allée à Arras, à Bordeaux, une journée à Metz et Orléans… A chaque fois j’ai vu une expo 😉

Divers : J’ai regardé beaucoup de choses sur le net pendant les confinements, j’ai publié des articles, mais ce n’est quand même pas pareil…

Pendant le 1er confinement j’ai fait un espèce de journal de bord ici, pour le second j’ai écrit dans un cahier !

Pas trop de cours avec mon atelier sculpture mais j’ai fait beaucoup de créations par moi-même, c’est le point positif de l’année….

J’ai réussi à continuer mes jeux art et carte postale... Ils s’essoufflent peut être un peu…

Je continue mon défi d’une photo quotidienne même si à la maison ce n’est pas toujours facile, et l’article du lundi sur des thèmes collectifs 😉

D’un point de vue plus perso, Audran a eu 20 ans, mon blog a eu 14 ans, et le fameux Jour De l’An Décalé (qui n’aura pas lieu en janvier 2021 😦 )

Un plaisir à partager : la reprise de l’émission d’Edouard Baer sur France Inter.

Finalement l’année a été assez riche. Mais j’espère que le vaccin va être efficace et que rapidement on pourra reprendre des activités normales… Continuons de faire attention…

Merci à vous de me suivre, vous me motivez pour plein de choses ❤

 

Les Demoiselles de Anne-Gaëlle Huon

J’ai lu recemment Le bonheur n’a pas de rides de cette auteure et voyant que j’avais bien aimé, une amie m’a prêté celui là.

Pas de lien avec le précédent, peut être juste une vielle dame qui raconte.

Par contre comme le livre se passe à la frontière espagnole, quelques liens avec celui d’Olivia Ruiz

Il s’agit donc de la vie de Rosa, jeune fille espagnole qui traverse les Pyrénées pour travailler une saison au Pays Basque dans une usine d’espadrille.

Ses rêves sont vite brisés, elle trouve refuge dans une maison « de femmes » grâce à une institutrice qui la prend sous son aile.

Rosa est tout jeune mais elle a beaucoup de force et du talent, elle pourra faire son chemin malgré toutes les embûches.

Ce livre nous présente des femmes incroyables, de très beaux portraits, des destins de vie.

L’écriture est agréable, le roman plein de surprises… Je vous laisse découvrir…

Lire la suite