Archives de Tag: amitié

Je revenais des autres de Mélissa Da Costa

J’avais beaucoup aimé Tout le bleu du ciel de cette auteure et cette fois je suis un peu déçue.

Le livre fait presque 700 pages, il se lit facilement mais je me suis un peu ennuyée. On suit Ambre une jeune fille qui se cherche… Elle devient serveuse dans un restaurant de montagne, elle est logée sur place. Etre saisonnier c’est avoir une vie différente, avec ses collègues, ils se découvrent doucement.

Elle devient proche de Tim, homosexuel fâché avec sa famille et Rosalie, mère célibataire mystérieuse.

Cette saison lui donne la force d’un nouveau départ dans sa vie ainsi qu’à ses ami.e.s. De belles relations humaines (et d’autres moins bien)…

Je n’ai pas été vraiment touchée par les personnages même si de nombreux sujets intéressants sont abordés. Pour moi cela manque un peu de rebondissement mais je sais que ce livre plaira davantage à beaucoup d’entre vous.

L’avez vous lu ? Il y a une suite, je suis partagée 😉

Lire la suite

Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi

Je continue dans le livre d’été avec ce livre qu’une amie m’a prêté.

J’avais lu un des livres de cette auteure l’été dernier. C’est bien quand on est fatigué.

J’ai bien aimé les personnages, la jeune femme Julia est agréable, les mamies et papis drôles et sympa dans l’ensemble, ses collègues accueillants. La vie à la maison de retraite est un peu idyllique quand même (je souhaite cependant que cela existe vraiment).

Et l’Histoire est un peu cousu de fil blanc même s’il y a un petit rebondissement inattendu 😉

Un livre agréable parfait pour se vider le tête et penser à autre chose…

Lire la suite

Trois de Valérie Perrin

Ce livre m’a été offert par mon amie Coco et je le lis en même temps que mon amie Manika, merci de votre soutien à ce blog 🙂

J’avais bien aimé les 2 précédents livres de cette auteure, lus pendant le 1er confinement.

Trois en poche fait 760 pages, commencez le si vous avez un peu de temps devant vous, sinon frustration ou insomnie, impossible de le lâcher bien que différent des précédents.

3 amis, leur jeunesse, les années collège et lycée, ils grandissent, rêvent, découvrent la vie dans les années 80/90.

En parallèle, dans la même petite ville, 20 ans plus tard, on découvre une voiture au fond du lac, une journaliste couvre l’évènement pour le journal local, et les souvenirs reviennent sur le trio.

J’ai beaucoup aimé cette belle amitié, ses rebondissements, tous les sujets abordés en parallèle, les beaux personnages féminins, Nina, les mères des garçons, la journaliste, l’entraide entre femmes aussi.

Et leurs rêves d’adolescents, la vie à Paris, la musique. Mais la vie ne fait pas de cadeau, peut on réaliser ses rêves, et l’amitié résister au temps qui passe ?

Je ne vous en dis pas plus, il y a de belles surprises dans ce roman…

Lire la suite

Grande balade dans le sud

Il y a quelques semaines, j’ai décidé de répondre à 2 vieilles invitations chez des amis à Valensole et Gigean. Comme c’est un peu loin, j’ai organisé des étapes. Je suis partie avec ma grande auto, j’ai essayé de regarder le train mais c’était trop compliqué et cher aussi.

Attention article à rallonge 😉 A la fin de l’article, je vous donne mon truc pour passer le temps agréablement dans la voiture.

1ère étape Lyon

J’ai visité l’expo Les jours heureux, archéologie des trente glorieuses au Musée Urbain Tony Garnier. Toutes les avancées de l’après guerre en France, jusqu’aux années 70. Ma râpe à fromage orange est au musée 😉

J’ai passé une bonne nuit à la Maison d’Hôtes Des toits en Ville à Villeurbanne, accueil très sympathique.

Lire la suite

Ouistreham de Emmanuel Carrère

12 ans que j’ai lu le livre de Florence Aubenas Le quai de Ouistreham, j’avais envie de voir l’adaptation au cinéma. Et puis Ouistreham, toute ma jeunesse 😉

Plus de 10 ans ont passé et malheureusement pas grand chose n’a changé pour ces travailleuses invisibles, je n’ose même pas imaginer que cela puisse être encore pire pour elles.

Si vous ne connaissez pas, la journaliste est allée incognito travailler pendant 6 mois dans les métiers de la propreté. Des contrats précaires de quelques heures, que l’on cumule pour essayer d’avoir un revenu décent.

Le film montre davantage les rapports entre les femmes que le travail, dans mon souvenir le livre approfondit plus toutes les difficultés de ces métiers non reconnus.

Les relations entre elles sont fortes et difficiles pour la journaliste alors que le mensonge lui pèse.

Pour avoir vu des interviews, je la crois sincère dans ses choix et ses actes, dans le film elle dit que même si elle a menti sur elle, l’amitié est vraie.

Et comme le dit Nadège, la chef d’équipe sur le ferry à la fin, ce qui est bien, c’est qu’avec le livre, les passagers du ferry ne pourront plus ignorer le travail de ces femmes (et quelques hommes d’ailleurs).

J’aurai aimé que ce soit un peu plus militant mais c’est quand même bien de mettre sur le devant de la scène ces femmes superbes, volontaires et dignes. Chrystèle donne tout pour ses enfants, son travail mais aussi sa nouvelle collègue-amie et sans vous dévoiler la fin, ce n’est pas simple.

C’est un beau film qui a le mérite d’exister et de mettre en lumière des femmes oubliées. Et je pense aussi à François Ruffin et son Debout les femmes… ce sont ces femmes, celles de Ouistreham ou du nord qui sont de vraies héroïnes.

A voir donc sans hésiter.

Lire la suite

#365defiphoto – Saison 8 – Semaine #47

Comme vous avez du le remarquer, j’ai été absente du blog cette semaine. J’étais au congrès de mon syndicat à Rennes, j’ai participé à l’organisation et c’était une semaine carrément intense. Journée sans voir le jour et fin de soirée au bar pour décompresser. Le centre ville de Rennes est vraiment très « vivant » et agréable.

Dimanche 21 # Jour 325 : Pause au Musée des Beaux Arts et découverte de l’artiste Vera Molnar.

Lundi 22 # Jour 326 : Fin des préparatifs, activité intense.

Mardi 23 # Jour 327 : Les congressistes arrivent, le couvent des Jacobins est aux couleurs de l’Ugict-Cgt.

Mercredi 24 # Jour 328 : Journée de débats, d’échanges, de rencontres… Soirée retrouvailles avec des amis.

Jeudi 25 # Jour 329 : Initiative contre les violences faites aux femmes sur la Place Ste Anne. Journée très riche et soirée fraternelle.

Vendredi 26 # Jour 330 : Fin du congrès, je suis réélue 🙂 Après midi rangement, dîner pour remercier tous les bénévoles bretons qui nous ont aidés. Petit cidre chaud pour finir la soirée (j’ai demandé dans un bar à vin qui proposait du vin chaud, ce n’était pas à la carte mais le serveur m’a dit oui et était content d’en préparer, c’est plus doux qu’avec du vin, assez sucré, c’est bon)

Samedi 27 # Jour 331 : Il est temps de rentrer, dernier petit dej à l’hôtel où j’ai mangé un oeuf à la coque chaque matin … 🙂

Je vais essayer de retrouver un rythme normal, de me projeter vers Noël. Pour le moment je suis juste bien fatiguée. Je suis contente de vous retrouver…

L’amour flou de Romane Bohringer et Philippe Rebbot

La semaine dernière, j’étais invitée par Canal à la présentation de la nouvelle série au Ciné Gaumont sur les Champs. Et du coup hier soir j’ai regardé la suite, jusqu’à la fin 😉

Présentation assez rapide par Romane et Philippe. La série est la suite du film l’Amour flou (mais pas obligé d’avoir vu le film). C’est le quotidien de leur famille après la séparation et l’installation dans un « sépartement ».

2 appartements mitoyens, reliés par les chambres des enfants, comme cela eux, les enfants n’ont pas à déménager pour la garde partagée. Au quotidien, on peut voir qu’en fait, cela devient un grand appartement. Et du coup pas facile pour l’ancien couple d’avoir une nouvelle vie privée.

La série est drôle, dynamique, elle montre les difficultés de la rupture, de changer ses habitudes, de la vie autour de 50 ans.

C’est un peu leur vraie vie avec leurs idées farfelues poussées à l’extrême. Plutôt celles de Philippe, peut être ? Leurs familles, leurs amis, leurs voisins sont dans la série et des guest-stars que je vous laisse découvrir.

C’est à la fois tendre et poétique, mais aussi drôle et montre les petites galères quotidiennes. Romane ne s’épargne pas, prise de poids après l’arrêt de la cigarette, compte en banque toujours dans le rouge, peur de ne plus séduire, charge mentale envers les enfants….

Philippe reste sur son nuage avec son beau projet sur Brel et ses rencontres féminines incroyables.

C’est sur Canal, le lundi soir ou en replay, un bon moment divertissant.

Lire la suite

2030 de Philippe Djian

J’ai fait une pause dans la lecture d’un pavé (la bio de Obama) avec l’avant dernier Djian qui vient de sortir en poche.

Djian se lance dans l’anticipation mais sans trop bouleverser sa façon d’écrire.

Greg est veuf, il est très proche de ses 2 nièces, de sa soeur, il travaille avec son beau-frère et rencontre Vera une militante écologique.

En 2030 le climat est complétement dégradé, il fait très très chaud, puis il pleut des cordes pendant des jours puis il fait très froid. Comment en est on arrivé là ? Comment avons nous laissez faire.

Greg travaille dans un laboratoire qui commercialise un pesticide mauvais pour la planète.

Avec sa très jeune nièce, il s’ouvre à l’écologie. Il ouvre également son coeur à une femme quelques années après le drame qui a emporté la sienne.

On les suit pendant quelques mois mais tout peut arriver.

Un petit livre de Djian que j’aime bien, il met en avant les problèmes écologiques dont on parle aujourd’hui et les conséquences si on ne fait pas assez, il y a vraiment urgence.

Et puis les relations familiales, amicales, amoureuses… Bref c’est dense et riche en émotion.

Si vous aimez Djian vous avez déjà du le lire, si vous voulez découvrir, n’hésitez pas. Moi je suis fan 😉

Lire la suite

Kuessipan de Myriam Verreault

Avec un peu de retard, mon film de dimanche.

Un très beau film sur l’amitié entre 2 jeunes filles innues, Shaniss et Mikuan. Elles vivent dans une réserve au Quebec. Enfants elles sont inséparables.

Devenues adultes, c’est plus compliqué. Shaniss veut fonder une famille, avoir des enfants pour la continuité de sa communauté. Mikuan elle a envie d’évasion, de poursuivre ses études, de voyager. Elle fréquente un jeune homme « blanc » et elle a du mal à se faire comprendre.

Le film n’est pas un documentaire, il est inspiré du livre du même nom de Naomi Fontaine qui a participé au scénario. Mais il nous fait découvrir cette communauté, les vies dans la réserve, c’est très émouvant.

Et puis l’amitié entre ces jeunes femmes, ce qui les lie, ce qui les éloigne, la vie, les rêves, les espoirs, comme beaucoup de jeunes filles…

Mikuan participe à un atelier d’écriture, elle écrit un très beau texte sur la liberté.

Le film est sous titré en québécois, on comprend parfaitement ce qui est dit sauf certains mots mais ils ne sont pas traduits dans les sous titre !

Je vous conseille ce film touchant sur cette communauté innus et la force de l’amitié.

Lire la suite

#365defiphoto – Saison 8 – Semaine #21

Je retrouve un rythme enlevé et ça me plait bien 🙂

Une chouette semaine de vacances avec un petit séjour dans le Pas de Calais, un stage d’aquarelle, un ciné et 2 spectacles 🙂

Ma semaine en image :

Dimanche 23 # Jour 143 : Je vous montre mes pivoines avant la pluie mais finalement elles ont bien résisté 🙂 Journée aquarelle

Lundi 24 # Jour 144 : La matin nous avons aidé une amie à déménager puis je suis partie (et arrivée) à Arras chez mes amis. Soirée très agréable.

Mardi 25 # Jour 145 : Beau pied de rhubarbe, on fait de la compote et une tarte (et je vais en rapporter plein !)

Mercredi 26 # Jour 146 : Ciné, film très fort, je vous en parle bientôt. Balade dans Arras et bière en terrasse. Des trucs simples qui font bien plaisir.

Jeudi 27 # Jour 147 : Déjeuner en terrasse sur la place des Héros à Arras… Je rentre en fin d’après midi pour le couvre feu avec plein de plantes 🙂

Vendredi 28 # Jour 148 : Je vais voir ma mère puis soirée théâtre aux Abbesses. Super reprise (je vous en parle bientôt aussi)

Samedi 19 # Jour 149 : Confiture, jardinage et plantation… Un peu d’aquarelle et soirée à la MAC avec Folia, superbe ballet de M. Merzouki ❤

Une belle semaine de vacances, j’ai réussi à bien déconnecter, cela na m’étais pas arrivé depuis longtemps 😉

Je vous souhaite un bon dimanche, je peux aller voir ma mère 1 heure cet aprem, ils acceptent pour la fête des mères…