Archives de Tag: danse

365defiphoto – Saison 9 – Semaine #38

Une semaine automnale, il fait pas chaud le matin, mais peu importe la météo, je me suis bien activé.

Ma semaine en images :

Dimanche 18 # Jour 261 : Théâtre le dimanche après-midi, pièce style boulevard policier, pas mal… 😉

Lundi 19 # Jour 262 : J’ai trouvé un cours de sophrologie près de chez moi, le cours d’essai m’a bien plu… Je vais m’inscrire.

Mardi 20 # Jour 263 : Reprise de mon atelier sculpture contemporaine. Le sujet du 1er trimestre : La maquette d’Architecture… Tout un programme.

Mercredi 21 # Jour 264 : Soirée danse avec Benjamin Millepied .

Jeudi 22 # Jour 265 : Anniversaire de JL, un de ses desserts préférés 😉

Vendredi 23 # Jour 266 : Journée de formation, j’aime bien rencontrer de nouveaux stagiaires.

Samedi 24 # Jour 287 : Journée rangement et cinéma en soirée. Un beau film… (Je vous ne parle très vite)

Une semaine active, et celle qui arrive le sera aussi, plusieurs spectacles de prévu 🙂

Je vous souhaite un bon dimanche, je vais voir ma mère…

Roméo et Juliette – Benjamin Millepied – La Seine Musicale

Benjamin Millepied nous propose un Roméo et Juliette complétement actualisé sur la musique de Sergueï Prokofiev.

Immense plateau rouge et écran en fond de scène qui ne suffisent pas au chorégraphe, les danseurs sont suivis par une caméra dans les coulisses et même dehors (et retransmis sur l’écran)

L’action devient contemporaine, les costumes style urbain sont superbe, mais j’ai eu un peu de mal au début à retrouver la pièce de Shakespeare (mais bon ce n’est vraiment pas grave) et savoir qui était qui.

Les danseurs, plus nombreux que les danseuses, sont tous superbes et tellement performant. Mercredi soir, Juliette était un homme, je viens de lire que la distribution change pour chaque représentation, et cela ne change rien à l’intrigue et à la magnifique histoire d’amour.

Malgré tout, je n’ai guère été touchée par le ballet. Trop de vidéo, la force de la musique très classique de Prokofiev… Je ne sais pas.

Par contre, je me l’étais déjà dit, à l’avenir j’essaierai de m’y tenir, ne pas aller à La Seine Musicale pour un spectacle assis. Même en payant cher, on est loin, les sièges ne sont pas confortables et la structure de la salle en largeur nous emmène trop sur les côtés.

Lire la suite

Room with a view – Rone x (La)Horde – Châtelet

Reprise de la saison danse avec ce ballet présenté une première fois juste avant la pandémie et qui s’inspire de l’actualité.

Performance du musicien Rone, accompagné des danseur du Ballet National de Marseille chorégraphié par (La)Horde.

Et toute la puissance de ce collectif prend chair sur la scène du Châtelet. Le mélange des genre est brut. Décor du spectacle, une carrière de pierre. Musique électronique à fond, comme si la salle de velours rouge se transformait en discothèque.

Et les danseurs nous emporte dans la noirceur du monde actuel, sa violence, la colère de la jeunesse, les conflits mondiaux. La danse est complexe, les images suggérées sont directes et violentes parfois, les basses de la musique emportent les battements du coeur. Il y a comme une effet hypnotique, parfois lancinant ou électrifiant.

Vous pouvez voir un enregistrement de l’année dernière sur le site de Numeridanse : https://www.numeridanse.tv/en/dance-videotheque/room-view

Lire la suite

Shazam Version 2.0.2.1 – Philippe Decouflé / Compagnie DCA – La Villette

Finir la saison avec un spectacle de Decouflé, comme je le disais en sortant de la salle, c’est réjouissant.

J’aime le travail de ce chorégraphe. Cette fois il reprend un ballet plus de 20 ans après et en fait quelque chose de toujours aussi lunaire, intriguant, drôle, et pas fini…. Pas fini pour, on l’espère, pouvoir encore le reprendre…

Dans l’univers de Decouflé entre danse, cirque, mime, vidéo et théâtre (plutôt comique) on ne sait où porter son regard. Il se passe tant de choses sur scène, y compris du côté des excellents musiciens ou même des coulisses sur le bord de scène.

Il y a des danseurs des premières représentations qui ont vieilli mais tiennent parfaitement leur nouveau rôle, des jeunes qui reprennent les rôles plus exigeant physiquement, un passage de relais tout en douceur… Et un hommage en filigrane à Christophe Salengro que l’on n’oublie pas.

Decouflé et la Compagnie DCA, je vous les conseille sans hésiter… Belle soirée assurée.

Lire la suite

Corps Extrêmes de Rachid Ouramdane à Chaillot

Hier soir, entre les menaces de pluie et les horaires incompatibles, j’ai changé d’avis. Plutôt que d’aller à Solidays, comme j’allais louper le concert de Feu Chatterton, je suis allée à Chaillot pour ce spectacle du théâtre de la Ville (moi aussi je m’y perd !)

Rachid Ouramdane, le nouveau directeur du théâtre de Chaillot, nous propose un spectacle aérien.

Tout d’abord une vidéo nous balade sur la toit du monde sur un fil avec Nathan Paulin, funambule. Il est attaché mais c’est quand même terriblement impressionnant. On le retrouve sur son fil tout en haut de la scène. Il nous présente également une alpiniste, escaladeuse ou grimpeuse, je ne sais pas comment dire. Ils sont entourés de 8 voltigeurs acrobates et semblent pouvoir voler le long du mur d’escalade qui est souvent mis en image et nous emmène vers une nature incroyable.

Spectacle original admirablement mis en scène, même si très peu ‘dansé ». Il s’en dégage une sérénité , certainement celle des grands espaces.

Lire la suite

Ballet de l’Opéra de Lyon – Chaillot

Soirée de danse au Théâtre National de la Danse de Chaillot avec les ballets de l’Opéra de Lyon.

3 pièces au programme :

Sheela Na Gig de Fabrice Mazliah : 6 danseuses qui chantent et du coup dansent moins que ce que l’on pourrait espérer. Création originale sur la place des femmes sur scène, portée par des chansons populaires féminines. Je ne connaissais pas ce chorégraphe, je n’ai pas été convaincue.

Quintett de William Forsythe : Superbe danse technique et très précise, répétitive et portée par la musique de Gavin Bryars. Mention spéciale pour les tenues colorées chères au chorégraphe.

One Flat Thing, reproduced de William Forsythe. Les danseur.se.s évoluent au milieu de tables, jouent, dansent avec elles. C’est impressionnant de maîtrise. Superbe. On avait déjà vu ce ballet il y a quelques années, un classique admirable.

Lire la suite

Venezuela – Batsheva Dance Company / Ohad Naharin

Danse hier soir au Théâtre National de Chaillot avec ce chorégraphe Ohad Naharin que l’on apprécie.

Il nous propose une pièce avec 18 danseur.se.s habillé.e.s en noir, mais tous un peu différent. La scène n’est pas non plus très éclairée.

Les danses se répètent mais pas avec les mêmes interprètes, ni les mêmes musiques, ni les mêmes lumières et du coup forcément, notre perception de la danse elle-même change. C’est troublant. C’est l’ensemble qui fait le ballet, pas forcément la danse qui prédomine.

Cela me fait penser que parfois quand la musique déplait vraiment, et bien il est difficile d’apprécier la danse. J’ai du mal par exemple quand il n’y a pas de musique …

Mais hier soir, c’était assez hypnotique, ou envoutant. J’aime quand il y a de nombreux danseur.se.s sur scène. Ils bougent, interfèrent, chacun dans leur geste ou tous ensemble. Le puzzle s’explose puis se recompose…

Je suis sous le charme de ce bon moment.

Un chorégraphe et une compagnie à découvrir si vous ne les connaissez pas.

Je pars à Arras, j’ai programmé mes prochains articles, je vous souhaite un bon week-end.

Lire la suite

Tânia Carvalho et le Ballet national de Marseille à la Grande Halle de la Villette

Dans le cadre du Hors les murs du Théâtre de la Ville nous avons pu voir les 3 ballets de cette soirée de danse.

Premier ballet, Xylographie, 18 danseur.se.s, 3 couleurs de costumes. Pour moi des images d’oiseaux. Les danseur.se.s sont d’une grande maîtrise, le rythme est assez lent et à de nombreux moments, c’est comme un arrêt sur image, comme une peinture sur scène, un tableau. C’est très beau mais onpense que les danseur.se.s pourraient faire tellement plus.

Un solo ensuite As I Could Stay There For Ever, qui ne nous a pas emballé.

Puis One of Four Periods in Time (Ellipsis), des artistes androgynes, excellents, de très belles images, des mouvements du corps de ballet d’une grande fluidité et encore des pauses très picturales.

Le ballet national de Marseille est au coeur de la modernité de la danse contemporaine et nous étonne à chaque présentation.

Lire la suite

‘UWRUBBA de Ali et Hédi Thabet à la MAC

Des musiciens, des chanteur.se.s, des danseur.se.s, une chanteuse lyrique. Du classique et de la musique tzigane orientale. De la vidéo. Un peu de cirque. Le mélange des arts…

Un sujet pas facile, des textes poétiques, une scénographie intéressante, parfois troublante.

La musique en live c’est vraiment agréable, des moments de danse assez forts également.

Un spectacle qui fait réfléchir, pas facile d’en parler, c’est une grande part de ressenti.

Les 2 frères ont un parcours incroyable, pour vaincre la maladie, pour garder l’espoir, pour croire dans le monde de demain. Une belle leçon d’humilité, bravo messieurs.

Lire la suite

Singulis et Simul à la Mac Créteil

Soirée spectacle vendredi dernier à la Mac avec une création originale de Frédéric Nauczyciel et le Studio House of HMU.

Un mix d’influences musicales et vidéos. De la musique baroque mêlée par du hip-hop et de la musique orientale. La danse n’est pas forcément au centre du spectacle mais ce n’est pas grave. Les costumes sont très originaux.

La musique est jouée sur scène, fanfare de cuivre, percussions et des clavecins. Des « chants » tout aussi variés.

Des vidéos en fond de scène et des reprise vue du dessus de ce qui se passe sur scène…

Un travail sur l’intégration, les performances des artistes pour marquer la force du « tous ensemble » sans différence sque ce soit de genres ou de styles.

Particulier mais plein de surprises.

Lire la suite