Archives de Tag: danse

Soirée Kalypso à la Mac de Créteil

Super soirée à la Mac Créteil pour le lancement du Festival Kalypso et les 10 ans de Mourad Merzoiki à la tête du CCN de Créteil-Val de Marne.

Nous commençons la soirée avec le chorégraphe Amala Dianor qui nous présente New school et Quelque part au milieu de l’infini. C’est du Hip-Hop de haut vol si je peux dire ! La chorégraphie est épurée dans le geste, décomposée. Les danseurs sont légers, fluides. C’est assez lent mais tout en finesse (prouesse) et dans une ambiance de partage très agréable.

Et puis c’est avec plaisir que nous revoyons Danser Casa de Mourad Merzouki et Kader Attou.

Les jeunes danseurs et la danseuse (je le précise, encore trop peu de femme dans le hip-hop) nous emmène à Casa, dans les rues découvrir toutes les figures hip-hop et plus encore….

Ensuite avec la salle et mille ballons nous avons joué, dansé et chanté Joyeux anniversaire. J’espère pouvoir trouver des vidéos, le moment était assez grandiose 🙂 Sourire et bonne humeur au programme.

Une coupe de champagne et des macarons autour d’une piste de danse et d’un DJ pour prolonger la soirée étaient offert par la Mac. Merci pour cette belle soirée.

Pas plus de détail sur le site de la Mac qui ne propose que photos et vidéos des différents spectacles du festival.

Le festival Kalypso, partout en Ile de France… Allez-y 😉

Vivre et chanter de Johnny Ma

Avant première hier soir au Cinéma du Palais à Créteil pour ce film chinois et français de Johnny Ma en présence du réalisateur venu après la projection répondre à nos questions.

Le film est parti de l’idée d’un documentaire sur une troupe d’Opéra chinois qui a été expulsé de son théâtre.

Le réalisateur a choisi d’en faire un film avec la vraie troupe. Les déboires de cette troupe traditionnelle qui a un public âgé et qui se démène pour continuer à jouer. Zhao Li se débat pour sauver tout son monde.

L’histoire en devient universelle. Les extraits de spectacle, de danse, les costumes sont superbes. Le film est onirique.

Les spectateurs, pour la plupart très âgés ont des visages magnifiques, le temps les rend tellement beaux.

Le film sortira le 20 novembre, je vous encourage à aller le voir.

Lire la suite

Marry me in Bassiani – (La) Horde – MAC Créteil

Première soirée de notre abonnement à la MAC avec cette compagnie qui nous avait surprise il y a bientôt 2 ans sans nous plaire vraiment.

Mais nous leur avons donné leur chance… Ce sera peut être la dernière.

Ce soir la troupe met en avant la danse traditionnelle de Géorgie en l’enrobant dans de la techno. Les danseurs sont forts, il y a de beaux moments mais l’ensemble ne nous a pas convaincus. Audran a bien aimé, c’est peut être une question d’âge 😉

je ne me suis quand même pas ennuyée mais pour La troupe qui monte, cela manque d’éclat et de nouveauté, ou de surprise.

Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

Tout doit disparaître de Philippe Decouflé à Chaillot

Soirée de folie hier au théâtre de Chaillot.

Danse, performance, vidéos, bonne humeur de 18h à plus de 23h… 5 heures de spectacles non stop dans tous les espaces du théâtre = folie.

La compagnie DCA et Philippe Découflé nous propose une sorte de rétrospective de leur travail de plus de 30 ans… avec les membres de la compagnie de tous les temps, des danseurs, des chanteurs, des musicians, des acrobates, des circassiens et plus encore, des Artistes.

Un grand spectacle d’une heure avec des reprises de Tranche de cake, Octopus, Decodex, Sombrero, Contact et Wiebo… Revival et émouvant, génial aussi. Leur travail est tellement surprenant, touchant et drôle aussi.

Un plus petit spectacle reprise de Triton avec des extraits assez cultes et une belle performance en roller 😉

Une salle en « entrée libre » tout au long de la soirée avec de nombreux extraits, des intermèdes musicaux, des vidéos. Super d’être si près des artistes.

Des défilés avec des costumes de folie dans tous les espaces du théâtre, des performances dans le grand foyer.

Des Opticons, des machines optiques interactives à découvrir. Une radio en direct et des espaces buvettes..

On a pu entendre plusieurs fois Nosfell qui nous a ravi.

Des pensées pour Christophe Salengro présent dans nos coeurs toute la soirée.

Seul soucis, nous n’avons pas pu tout voir…

Une soirée magique, unique, incroyable… Merci de nous avoir proposé un tel spectacle.

C’est jusqu’au 6 octobre, je ne sais pas s’il reste des places…

 

Lire la suite

Une joie secrète de Jérôme Cassou

Cinéma ce soir pour ce film documentaire à la demande d’Audran.

Nadia Vadori-Gauthier est danseuse, chorégraphe, chercheuse et encore davantage.

Au lendemain de l’attentat contre Charlie Hebdo, elle a décidé d’entrer en résistance. Elle danse une minute par jour n’importe où, avec le lieu, les gens, l’inspiration des sens. Plus de 4 ans de Une minute de danse par jour… Un acte quotidien de résistance poétique.

Cette femme est incroyable de légèreté, de dynamisme, de sourire, de solidarité, de confiance dans un monde meilleur.

Elle est prof au conservatoire du 7ème où va Audran, il semble qu’elle inspire un peu tout le monde là-bas. Et quelle belle inspiration.

Le film est lumineux, porteur de positivité, de bonne humeur. La danse permet tout et donne au quotidien une saveur sucrée.

Une très joli documentaire que je vous conseille vivement. C’est vraiment très fort, ma photo au quotidien me fait déjà énormément plaisir alors une minute de danse ça doit être … incroyable !

Vous pouvez suivre sur Instagram : oneminuteofdanseaday et aussi pour tout connaitre le site Une minute de danse par jour.

« Et que l’on estime perdue toute journée où l’on n’aura pas dansé au moins une fois. »
(Nietzsche. Ainsi parlait Zarathoustra).

Lire la suite

Outwitting the Devil de Akram Khan – Théâtre de la Ville

Reprise de la danse ce soir dans le cadre de l’abonnement du Théâtre de la Ville, spectacle au 13ème Art.

On retrouve un chorégraphe que l’on aime bien : Akram Khan.

Il a choisi 4 danseurs et 2 danseuses très différents, très physiques et de tous les âges. Dominique Petit, chorégraphe en retraite fait un retour marquant sur scène. Il est au centre du ballet, le vieil homme qui regarde ses souvenirs ou qui se voit jeune et fougueux.

L’ensemble est un peu oppressant et sombre mais les danseurs sont parfaits, puissants, ils nous rappellent dans un décor riche et sobre qu’il faut sauver le monde. Les éclairages soulignent la musculature des danseurs. On pourrait peindre des tableaux…

La musique de Vincenzo Lamagna accompagne les propos, accentue les brefs passages de texte et porte les danseurs.

L’ensemble est vraiment prenant. Seul bémol, la salle n’est pas faite pour la danse et c’est dommage, vivement que le théâtre de la Ville ré-emménage place du Châtelet.

La nouvelle saison commence très bien.

Lire la suite

Since She – Tanztheater Wuppertal Pina Bausch – Dimitris Papaioannou

Dernier spectacle pour cette saison qui a été vraiment riche.

La compagnie de Pina Bausch pour une création de Dimitris Papaioannou.

C’est je crois la première fois que la compagnie ne danse pas un ballet de Pina Bausch.

Cependant c’est très « pinabauschien » si je puis dire et donc assez hermétique pour moi. Je sais que cela va vous paraitre étrange mais j’ai du mal avec les ballets de Pina Bausch.

Papaioannou lui rend hommage, son ballet est plein de référence au travail de la grande dame. Les danseurs du coup reste dans le même univers. J’imagine que pour eux c’était quand même plein de nouveautés, peut être les quelques pas de danse « grecque » !

Sinon c’est une sorte de théâtre sans parole et légèrement dansé. J’ai bien aimé les jeux de chaises, le danseur avec les tubes-échasses, pour le reste je n’ai pas vraiment compris.

Ce n’est pas ce que je préfère dans la danse mais je suis contente de l’avoir vu 😉

Lire la suite