Archives de Tag: suisse

Les protégés de Sainte Kinga de Marc Voltenauer

Ravie d’avoir pu lire le nouveau Marc Voltenauer, auteur suisse que je suis depuis ces débuts.

Merci Slatkine & Cie pour cet envoi.

On retrouve l’inspecteur Andreas Auer pour une prise d’otages dans les mines de sel de Bex. Les ravisseurs sont dans la mine avec une classe d’ados qui visitait les lieux, les membres d’une association qui organisaient une réunion et le personnel de la mine.

Les preneurs d’otages sont très bien organisés, ils ont piraté tout le système informatique et peuvent entrer en contact avec la police pour donner leurs directives qui sont assez originales. Comme le principal preneur d’otages qui est déguisé en Charlot.

L’enquête va les faire remonter jusqu’à Aaron Salzberg qui travaillait dans la mine au début du 19ème siècle. On découvre son histoire en parallèle.

Le livre est bien construit, la prise d’otages est intense, les différents protagonistes sont décrits avec précision. L’auteur reste concentré sur la prise d’otages et les mines de sel, l’action se passe sur quelques jours.

Tout est très détaillé (un peu trop peut être), on sait tout des mines de sel suisse mais aussi polonaise, de Sainte Kinga, des techniques de piratage informatique, des méthodes policières de négociation…

Le livre fait plus de 500 pages, il se lit facilement, l’intrigue monte vite en puissance. Les méchants ne le sont pas tant que ça, Andreas un tout petit peu aidé par Mikaël, gère l’enquête. Il y a toute une partie humaniste intéressante.

Je tourne un peu mes mots car je n’ai pas été entièrement convaincue par la lecture, trop de détails, comme je le dis plus haut, nuit par moment au rythme de l’ensemble. Tout est expliqué avec précision, il manque des zones d’ombre pour laisser aller notre imagination.

J’ai beaucoup aimé son premier polar : Le dragon de Muveran. Celui-ci est le 4eme, il est préférable de les lire dans l’ordre même si ce dernier est complétement indépendant. Mais c’est toujours l’inspecteur Andreas Auer donc on sait qu’il ne peut rien lui arriver …

Avez vous lu cet auteur ? Qu’en pensez vous ? Je l’ai rencontré à St Maur en poche, il a été très sympathique.

Lire la suite

Ils étaient cinq de Sandrine Destombes

Polar d’une auteure que je ne connaissais pas et qui une fois que l’on est bien dans l’histoire ne se lâche plus.

Un gendarme profiler taciturne reçoit directement les messages des assassins. C’est à lui qu’ils s’adressent pour résoudre cette affaire.

La vengeance semble être leur motivation, les indices qu’ils laissent sont succincts.

Antoine Brémont (le gendarme) avance doucement, on suit toutes ses réflexions, interrogations comme en direct avec lui.

Comment peut il être plus rapide que les meurtriers et sauver les prochaines victimes ?

Ses coéquipiers l’aident efficacement même si on ne sait pas grand chose d’eux. Les mises en scène macabres sont un peu gores mais le suspense est assez fort.

L’enquête nous emmène en Suisse, c’est un lieu apprécié des auteurs de polar 😉

Connaissez vous cette auteure ? Avez vous lu ses autres livres ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

Avalanche Hôtel de Niko Tackian

Je retrouve un polar et c’est une lecture agréable.

Nous sommes en Suisse autour de Montreux, un jeune flic tranquille Joshua est sauvé après avoir été enseveli sous une avalanche.

Affaibli, il fait des rêves/cauchemars très réalistes. On se demande même s’il rêve vraiment où s’il y a 2 réalités.

Dana le présent une jeune femme a été retrouvée dans la montagne sans papier, elle est dans le coma. Joshua est persuadé que ses rêves lui ouvre la voie vers cette inconnue.

L’intrigue monte en puissance au fil des pages, on est comme Joshua, perdu dans le temps, ou dans la neige… Sa coéquipière Sybille le soutient et mène l’enquête méthodiquement.

J’ai aimé les personnages, les lieux, la Suisse est un bon cadre pour les polars 😉 L’analyse de la mémoire, de quoi se souvient on et pourquoi ? C’est intéressant.

L’avez vous lu ? Connaissez vous cet auteur ? Ces autres livres ?

Lire la suite

L’engrenage du mal de Nicolas Feuz

Les Editions Slatkine & Cie m’ont proposée le nouveau Nicolas Feuz. Merci 🙂

Je suis ravie de retrouver le procureur Norbert Jemsen et sa greffière Flavie Keller après Le miroir des âmes et L’ombre du renard. Il est préférable de les lire dans l’ordre mais vous pouvez quand même les lire indépendamment et « comprendre »…

C’est du bon polar suisse. J’ai souri dans les premières pages, une femme lit le dernier Marc Voltenauer. Solidarité suisse 😉

Le livre nous fait voyager entre l’été caniculaire et l’hiver glacial. D’un côté le procès de Tanja, la policière intrépide, que fait elle là ? De l’autre les faits : 4 hommes coincés dans un moulin souterrain désaffectés. Quels sont les liens entre eux ? Pourquoi sont ils là ? Vont ils réussir à sortir ?

Le rythme est fort, mais on n’est pas perdu, c’est haletant. Les femmes sont mises en avant pour leur détermination.

Je ne veux pas vous dévoiler l’intrigue, les personnages principaux prennent de l’ampleur, on est tenu en haleine du début à la fin.

Une chouette série à découvrir sans hésiter.

Lire la suite

L’énigme de la chambre 622 de Joël Dicker

Contente de retrouver ce jeune auteur qui nous avait enchanté avec La vérité sur Harry Quebert.

C’est encore un petit pavé, 570 pages qui se lisent assez vite.

L’histoire est haletante et pleine de rebondissements, l’auteur se met en scène directement pendant qu’il écrit le livre.

Il part se reposer dans un hôtel où il y a les chambre 621, 621 bis puis 623. Mais pourquoi pas de chambre 622 ?

Avec Scarlett sa voisine de chambre, ils vont enquêter pour connaitre, comme le dit le titre, l’énigme de la chambre 622.

On découvre les vies de Macaire Ebezner, banquier, sa femme Anastasia et Lev Levovitch.

Le récit est sur 2 époques et par moment j’ai été un peu perdue dans le temps et les rebondissements. Et puis l’intrigue par moment prend des chemins limite crédible, c’est un peu trop…

Alors c’est paradoxal car j’ai tout lu rapidement sans vouloir le lâcher mais en tournant la dernière page, je me suis dis que c’était un peu n’importe quoi.

En même temps l’auteur rend hommage à son éditeur et c’est émouvant.

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ?

L’ombre du renard de Nicolas Feuz

J’ai reçu ce livre il y a déjà longtemps et je ne l’avais pas lu, un peu oublié en dessous de ma pile 😦 Et j’ai eu tord, ou raison car alors que j’avais du mal à lire pendant le confinement et bien ce polar je l’ai lu en 2 jours !

On retrouve le procureur suisse Norbert Jemsen du Miroir des âmes. Cette fois avec sa greffière Flavie Keller et l’inspectrice Tanja Stojka ils enquêtent sur la découverte du trésor de Rommel au large des côtes corses.

2 meurtres, un en Corse, l’autre en Suisse, une seule affaire que les différentes polices vont devoir élucider.

Plusieurs histoires se croisent, s’imbriquent, les différentes époques apportent mystère et intrigue. Le rythme du livre est énergique, le fond historique donne de l’épaisseur. Je me suis laissée complétement prendre par l’enquête.

Je ne vous raconte pas plus pour garder le suspense, je vous conseille cet auteur et cette série.

Pendant le confinement l’auteur a publié un polar du confinement sur les réseaux sociaux. Il va bientôt paraitre en vrai 😉

Et j’attends aussi la suite des aventures du procureur Jemsen.

 

Lire la suite

#365defiphoto – Saison 6 – Semaine #50

Semaine 50, ça sent fort la fin d’année. Nous avons parlé cette semaine dans le cadre du calendrier de l’avent du temps qui passe, et une copinaute a dit de ne pas trouver que le temps passe vite. Elle a bien de la chance. Perso même si je fais mille choses, tous les samedis soirs en préparant cet article, je me dis que la semaine est passée bien vite ! Et même le mois ou l’année !

Alors cette semaine, entre les embouteillages et la mobilisation générale (que je souhaite) je ne l’ai aps vue passer 😉

J’ai besoin des photos pour me remettre les idées en place !

Dimanche 8 # Jour 342 : Visite du nouveau musée cantonal des Beaux Arts de Lausanne 🙂 Chouette week-end suisse.

Lundi 9 # Jour 343 : Travail et quiche butternut chèvre pour le dîner 😉

Mardi 10 # Jour 344 : Soirée atelier, 2ème couche de coulure. Je suis aussi allée chez le dentiste pour enlever les fils de mon opération. Il faut à nouveau attendre pour la suite !

Mercredi 11 # Jour 345 : Photo de moi il y a quelques années 😉

Jeudi 12 # Jour 346 : Embouteillages ! Quand le gouvernement va t’il renoncer à cette mauvaise réforme ?

Vendredi 13 # Jour 347 : Soirée théâtre avec Audran qui mène la petite troupe 😉

Samedi 14 # Jour 348 : Journée à Troyes avec mes amies pour une journée pull de Noël et cadeaux 🙂 Trop contente.

Une belle semaine fatigante, j’ai passé beaucoup de temps en voiture, mardi j’irai manifester à Lille, ce sera plus accessible (j’avais prévu avant la grève 2 jours dans le nord)

Aujourd’hui je décore mon sapin, ensuite j’essaie d’écrire quelques articles puis spectacle de danse et soirée calme 😉 Bon dimanche à vous.

On se retrouve tous les soirs à 18 heures pour le calendrier de l’avent virtuel 😉

Week-end à Lausanne et Musée cantonal des Beaux-Arts

La semaine dernière nous sommes allés à Lausanne voir nos amis. Un week-end bien agréable en charmante compagnie et sous le soleil, invité surprise car la météo ne l’avait pas vraiment prévu !

Pour le voyage, nous avons emmené des jeunes avec Blablacar, compte tenu de la grève de la Sncf, j’en ai profité pour leur expliquer la réforme des retraites et que les grévistes se battent pour tout le monde et surtout les jeunes qui ont tout à perdre…

Vendredi soir nous avons dîné au restaurant Le Rossignol, c’était excellent.

Samedi nous avons fait un escape game, trouver comment stopper une machine menaçant de libérer un gaz toxique en moins d’une heure ! Nous avons relevé le défi. Chouette expérience de jeu en groupe.

Puis nous avons fait une balade à Saint Maurice qui proposait une petite fête des lumières.

Soirée bridge 🙂

Dimanche nous sommes allés visiter le nouveau musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne. Un bâtiment tout neuf près de la gare. A terme tout le quartier sera dédié à l’art.

Le musée est spacieux, on peut y voir une exposition : Atlas, cartographie du don. Chaque salle est dédié à un thème qui compose l’Atlas. Par exemple Mappemondes, Douleur, Musique, Flus, Forêts…

On peut voir 3 oeuvres de Soulages de différentes époques, un superbe Zao Wou-Ki et des oeuvres de toutes les époques. J’aime bien ce mélange ancien moderne.

Un beau musée à découvrir.

Merci à nos amis pour ce chouette week-end, à très vite…

#365defiphoto – Saison 6 – Semaine #17

Une semaine plus vacances que travail, des balades, des expos, des anniversaires, un ciné….

Et un week-end suisse bien sympathique

Ma semaine en image :

Dimanche 21 # Jour 111 : Journée ensoleillée avec la famille de JL pour Pâques et les anniversaires du mois 🙂

Lundi 22 # Jour 112 : Lundi de Pâques lecture calme.

Mardi 23 # Jour 113 : Je suis passée à la bibliothèque, quelques bonnes heures à venir…

Mercredi 24 # Jour 114 : Ciné pour débuter mes vacances, joli film, sujet pas facile mais bien traité. Mais vous êtes fous.

Jeudi 25 # Jour 115 : Journée parisienne, je suis passée voir Notre Dame 😦 Et puis visite du Musée Yves St Laurent et dentiste en fin de journée …  Les soins suivent leur cours.

Vendredi 26 # Jour 116 : Départ pour la Suisse, on passe par l’hiver 😉 Chouette soirée amicale.

Samedi 27 # Jour 117 : Tradition suisse, puzzle et bridge mais aussi balade en ville 🙂

Une semaine bien remplie et agréable. Nous rentrons ce soir à la maison. Je vous souhaite un bon dimanche.

L’aigle de sang de Marc Voltenauer

Ravie de retrouver Andreas Auer pour une nouvelle enquête.

Merci Slatkine et Cie pour ce beau cadeau.

Après Le Dragon de Muveran et Qui a tué Heidi ?, voici L’aigle de sang.

L’inspecteur Auer part en Suède à la recherche de ses origines sur l’île de Gotland.

Ses parents ont gardé de nombreux secrets pour le protéger.

Andreas, policier avant tout, veut aller au bout de l’enquête quitte à réveiller des démons « viking ».

Une policière de l’île accepte de l’aider alors que la plupart des personnes qu’il interroge lui cache ce qu’ils savent. Les faits remontent à 1979 quand il avait 5 ans.

J’ai envie de vous raconter mais ce serait dommage que vous n’ayez pas la surprise de découvrir par vous même avec Andreas 😉

Le livre nous fait voyager en Suède et sur cette île riche de culture médiévale. Il nous relate des traditions ancestrales qui ne sont pas toutes à garder !

Il y a de nombreux personnages dans cette aventure qui portent parfois 2 noms, on peut s’y perdre un peu mais la progression de l’histoire est rapide et bien menée. Le suspense avance à chaque page, on s’interroge sans cesse avec Andreas.

Ce livre est indépendant des 2 précédents (mais c’est quand même mieux de les lire dans l’ordre).

J’ai beaucoup aimé, lu les 500 pages en moins de 2 jours. Je vous le conseille vivement.

Marc Voltenauer sera au salon du livre de poche de St Maur, j’espère que je pourrais le rencontrer.

Lire la suite