Archives de Tag: theatre

L’étrange affaire Émilie Artois au Théâtre de la Contrescarpe

Théâtre ce soir pour voir sur scène une amie d’Audran du conservatoire.

C’est une pièce de Lucas Andrieu et Emma Baudoux avec Lucas Andrieu et Elena El Ghaoui. (moyenne d’âge selon moi environ 22 ans !)
Mise en scène et musique Damien Dufour.

Je ne vais pas trop vous dévoiler le fond pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte.

C’est comme un thriller psychologique, Emilie est interrogée par l’inspecteur de police. Mais Emilie va beaucoup plus loin et répond aux questions que l’inspecteur ne lui pose pas !

Qui est elle vraiment, elle qui déteste le mensonge ?

Elena est vraiment très bien dans le rôle de cette femme à la fois inquiétante et séductrice. Elle donne une belle présence à son personnage ambigüe.

Ils portent tous les deux un texte bien construit et une belle intrigue. Bravo.

Je vous conseille cette pièce qui se joue jusqu’en septembre, samedi, dimanche ou lundi suivant les semaines. Toutes les infos sur le site du théâtre de la Contrescarpe.

Lire la suite

Bronx au théâtre de Poche-Montparnasse

Il y a longtemps que je n’avais pas vu Francis Huster sur scène et Audran ne le connaissait pas, il fallait réparer cet oubli au plus vite.

C’est un seul en scène, il nous raconte le jeunesse d’un gamin du Bronx qui hésite entre vie « classique » et mafia… Il a son père chauffeur de bus, un homme droit et Sunny, le parrain du quartier qui l’a pris sous son aile. Il essaie de faire les bons choix pour sa vie.

Le texte est vraiment bien. Cerise sur le gâteau, l’auteur était dans la salle.

J’apprécie toujours autant Francis Huster que lorsque j’étais jeune 😉 Bon d’accord il a quand même vieilli et Audran n’est pas tombé sous le charme. IL y a des moments où on avait un peu de mal à comprendre ce qu’il disait, j’ai dit à Audran que c’était l’interprétation des différents rôles mais bon la mauvaise foi, ça ne fonctionne pas toujours.

Pour conclure, c’est un très beau texte (il y a un film fait par et avec Robert de Niro), la mise en scène de Steve Suissa est très imagée par des projections en fond de scène, le décor étant minimaliste. On plonge très vite dans cet univers new-yorkais, et on est emporté avec Cologio dans son monde.

Merci Monsieur Francis Huster, j’étais ravie de vous revoir.

Lire la suite

Un lundi parmi tant d’autres : fin d’année scolaire

Le thème de cette semaine est : Fin d’année scolaire : spectacle, kermesse, expo, réunion de famille… Vous participez ?

Terminé pour moi les fêtes d’école mais il y a une période où j’ai beaucoup donné !

Mais il me reste mon expo de fin d’année pour mon atelier de sculpture. C’est juste Portes Ouvertes au conservatoire et pas grand monde ne vient voir mais nos enseignes ont fait bonne impression cette année.

JL a fait un petit spectacle aussi à son cours de danse mais je n’y suis pas allée ! Je ne sais plus ce que j’avais le même soir.

Audran a présenté un spectacle (photo), une compil de ce qu’ils ont fait dans l’année avec Coucou Mémé et Les Naz’broc s’envolent. Une création du groupe, des scènes préparées tout au long de l’année et des improvisations humoristiques.

Une famille d’artiste finalement 😉

Et vous quelles festivités pour cette fin d’année ?

L’exception au théâtre de la Contrescarpe

L’exception est une pièce d’après le roman Ruth Klüger « Refus de témoigner », adaptée et mise en scène par Jacky Katu, interprétée par la comédienne Sandra Duca.

Cette pièce est proposée dans le cadre des rendez-vous LAD : 1 livre, 1 adaptation, 1 débat.

Le texte n’est pas facile, ce sont les souvenirs d’une très jeune fille juive déportée avec sa mère.

La comédienne est excellente, elle joue le texte, les messages corporels sont très parlant et le texte est dit de façon poignante mais sans en faire trop non plus.

On imagine l’horreur de ce qu’a vécu cette enfant mais elle arrive par moment à faire glisser quelques sourires au milieu de ces évènements dramatiques. On sent l’espoir et la force de vivre qui l’habitait.

Nous avons pu ensuite en apprendre un peu plus sur l’auteur, sa vie, son livre, sur la création de la pièce.

Et comme le temps s’y prêtait nous avons bu un verre en terrasse en continuant de parler théâtre avec de jeunes comédiens et des moins jeunes 😉

Une amie du conservatoire d’Audran joue également à la Contrescarpe et je l’ai retrouvée.

Merci Miguel-Ange.

La pièce reprendra à la rentrée, je vous tiendrai au courant.

Lire la suite

#365defiphoto – Saison 6 – Semaine #25

Une semaine davantage tournée travail mais spectacles aussi quand même 😉

Un nouveau départ pour Lucas, le spectacle de fin d’année d’Audran, une formation, des réunions, le dernier atelier de l’année et de jolis spectacles.

Ma semaine en image :

Dimanche 16 # Jour 167 : Déménagement de mon fils pour de nouvelles aventures 😉

Lundi 17 # Jour 168 : Spectacle de fin d’année du cycle 1 du conservatoire du 7ème. Je vous en parlerai lundi.

Mardi 18 # Jour 169 : Repas de fin d’année à l’atelier mais Rodolphe n’a pas voulu nous dévoiler le sujet de la rentrée !

Mercredi 19 # Jour 170 : Formation web à Courcelle sur Yvette. Groupe sympathique.

Jeudi 20 # Jour 171 : Pensées pour Apple qui nous manque.

Vendredi 21 # Jour 172 : La formation s’est bien passée. Je n’ai rien fait pour la fête de la musique ! Chouette c’est l’été.

Samedi 22 # Jour 173 : 2 spectacles très différents mais de bons moments. L’exception au théâtre de la Contrescarpe et Danser Casa à la Grande Halle de la Villette. Je vous en parle très vite.

Le temps file à toute vitesse, je me sens vieillir chaque jour ! J’espère que le beau temps annoncé me remontera le moral.

Je vous souhaite un bon dimanche, je replonge dans mon livre 😉

Fauves de Wajdi Mouawad à La Colline

Théâtre hier soir pour cette pièce Fauves qui dure 3h30 et on ne voit pas le temps passer, pas un moment d’ennui ou de décrochage !

La mise en scène est impressionnante et porte un texte fort. Les acteurs/actrices sont puissants.

C’est une histoire de famille, un fils cinquantenaire, perd sa mère qui a été renversé par un camion. Il est cinéaste, il a toujours fait passer son métier en premier. Il a négligé ses enfants, il n’a plus de nouvelles de sa fille… Il pense à elle.

Rendez vous chez le notaire pour le décès et … Je ne vous raconte pas mais tout arrive. Le poids des secrets de famille. La vie de sa mère, sa jeunesse, il découvre qu’en fait rien n’est du au hasard, le poids de l’hérédité est lourd à porter.

L’auteur n’épargne pas les femmes, il n’épargne personne en fait, mais il nous laisse quand même de l’espoir malgré ce cumul de catastrophes familiales.

Il y avait le ministre de la Culture dans la salle 😉

Lire la suite

Les Damnés à la Comédie Française

Soirée théâtre hier soir à la Comédie Française avec Les damnés d’après Luchino Visconti, Nicola Badalucco et Enrico Medioli.

La mise en scène est de Ivo van Hove, avec la troupe du français dont Denis Podalydès, Elsa Lepoivre, Guillaume Gallienne, Didier Sandre pour les plus connus.

Une famille d’industriels allemand se déchire dans les années 30 pendant la montée en force du nazisme.

Le sujet est percutant, on fait obligatoirement un parallèle avec ce que l’on vit aujourd’hui. Et cela prend au tripes, c’est poignant, inquiétant, puissant.

On peut aimer ou pas, mais on en reste pas indifférent.

Il y a une caméra sur scène qui suit les comédiens et l’image est projeté sur la grand écran en fond de scène. Cela permet de voir au delà de la scène et aussi les expressions sur les visages des comédiens.
Des images d’archives sont aussi diffusées. Cela renforce le sentiment d’oppression que l’on peut avoir.
Et cette urne, ces cendres… La force de l’image.

Les acteurs et actrices se donnent à fond, ils se mettent à nu pour certains sans retenue. C’est un grand moment de théâtre, qui résonne comme un coup de poing, une alerte pour que l’on n’oublie pas et que l’on s’inquiète de ce que pourrait être l’avenir de l’Europe avec une forte montée de l’extrême droite.

Si vous avez l’occasion de voir cette pièce, n’hésitez pas, c’est vraiment très fort.

Lire la suite