Archives de Tag: theatre

Jo d’Alec Coppel au théâtre du gymnase

Hier soir avec Audran, nous avons vu Jo au théâtre du gymnase.

Nous avons retrouvé des ami.e.s et la compagne d’un des comédiens.

Jo est une pièce de boulevard mais policière.

Antoine Brisebard, interprété par Didier Bourdon, est un auteur comique qui fait semblant de se reconvertir au polar car il est victime d’un maitre chanteur et il se demande comment l’éliminer.

Entre ses essais d’écriture et la réalité, tout s’embrouille et s’accélère… Sa femme, charmante Audrey Fleurot, comédienne, surjoue certaines scènes pour montrer ce qu’elle pourrait faire au théâtre, elle est vraiment drôle.

Le flic, Dominique Pinon, précédé par sa bonne réputation, joue le charme et la décontraction.

Au milieu de tous ces quiproquos, on a une impensable oeuvre d’art !

Les petits rôles sont bien aussi.

Ce n’est pas forcément ce que je préfère au théâtre mais après une dure journée au travail, cela m’a permis de décompresser.

Malheureusement les représentations s’arrêtent demain. Je n’ai pas pensé à demander s’il y avait une tournée ou une reprise. Si vous aimez les pièces comiques portées par de bons comédiens, n’hésitez pas.

Lire la suite

Les Pâtes à l’ail au théâtre de la Scène parisienne

C’est une pièce de Bruno Gaccio, Philippe Giangreco et jean-Carol Larrivé.
Mise en scène de Jean-Carol Larrivé avec Bruno Gaccio et Philippe Giangreco.

Merci Mara pour l’invitation, j’ai beaucoup aimé cette pièce sur l’amitié. Que peut on faire pour un ami, jusqu’où peut on aller ?

Vincent et Carlo se connaissent depuis toujours (comme les 2 comédiens), ils dinent ensemble tous les mois, parlent de tout, d’avenir, de la famille, de leur vie et de leurs souvenirs.

Mais ce soir, c’est particulier. Vincent a appris qu’il a un cancer et il ne veut pas mourir malade… Il demande l’impossible à son ami.

Les 2 acteurs sont complices et vivent entièrement la pièce. Le texte est vraiment bien, fort, drôle, émouvant. Le sujet grave est traité brillamment. On rit mais cela fait réfléchir également.

Je n’avais jamais vu Bruno Gaccio, l’auteur des Guignols, en vrai et il est très bien dans ce rôle.

Si vous avez envie de théâtre pour la fin de l’année, je vous conseille cette pièce.

Congédier le tragique de la vie par un éclat de rire, c’est classique, c’est ambitieux et c’est le sujet des Pâtes à L’Aïl. Jean-Carol Larrivé

Lire la suite

Causer d’amour de Yannick Jaulin aux Bouffes du Nord

Soirée théâtre sur l’invitation de BipCom que je remercie.

Un seul en scène avec musique en live, une atmosphère particulière dans cette salle à la déco brute.

Yannick Jaulin s’interroge sur l’amour, les amours, ses amours. Sa vie, ses souvenirs, ses aventures, ses échecs amoureux… Il remonte dans l’histoire de sa famille pour essayer de comprendre son héritage.

Il parle la langue de son enfance, il chante et danse accompagné par un violon et un violoncelle et 2 excellents musiciens.

C’est un beau texte, bien dit, vivant, remuant, souriant… Eternelles questions sur l’amour… Peut on trouver des réponses ?

A voir jusqu’au 26 octobre aux Bouffes du Nord.

Lire la suite

Elephant Man de David Bobée au Folies Bergère

Théâtre cette après midi avec 2 artistes cultes Béatrice Dalle et JoeyStarr mis en scène par David Bobée.

On se souvient du film mais il n’est pas le reflet de la pièce si ce n’est qu’il raconte la vie de John Merrick, un homme difforme surnommé Elephant Man.

Le docteur Frederick Treves le prend en charge à l’hôpital pour le soigner mais aussi l’étudier. Nous sommes à la fin du 19ème siècle en Angleterre et la science est en pleine explosion.

J’ai trouvé JoeyStarr très bien dans le rôle, hésitant, perdu, portant le poids énorme de son malheur.

Béatrice Dalle n’a qu’un petit rôle dans ce monde d’homme et je l’ai connue meilleure 😉

Le médecin joué par Christophe Grégoire est excellent et il est au centre de la pièce en s’interrogeant sur ses motivations et la tolérance.

La pièce, comme Othello que j’ai vu vendredi traite de notre rapport à la différence. Elephant Man prononce la phrase culte : « Je ne suis pas un animal, je suis un être humain ». Et il est plus humain que ceux qui payent pour venir le voir…

La mise en scène est sobre, les décor efficaces, le rythme est un peu lent (long ?), est ce pour justifier le prix assez cher des places alors que le confort est tout relatif ?!

Contente d’avoir vu cette pièce « évènement  » 😉

Lire la suite

Othello de Shakespeare au Théâtre des Abbesses

Nous avons vu hier soir Othello dans une mise en scène de Arnaud Churin.

Un drame de Shakespeare sur la jalousie, le différence, la solitude « d’être différent ».

Pour marquer cette différence le metteur en scène a choisi d’inverser la tendance, tous les comédiens et comédiennes sont noirs sauf Othello.

Et pour moi cela ne change rien au sens du texte, un homme différent essaie de se faire une place dans cette société bourgeoise et ça ne se passe pas bien. Etre différent, que ce soit par la couleur de sa peau, son rang social, un handicap… pose toujours un problème d’acceptation au sein du groupe majoritaire. Noir ou blanc n’est donc pas la question.

La mise en scène est sobre, le décor futuriste, les notes d’art martiaux apportent une chorégraphie à la pièce.

Les acteurs sont pour certains lumineux, c’était la deuxième représentation, il y a encore besoin de quelques calages (mais rien de grave !)

La pièce dure 2h40 mais franchement ça passe super vite, emporté par le texte…

Lire la suite

Vive Bouchon au théâtre du Splendid

Théâtre ce soir pour une première d’une comédie de Jean Dell et Gérald Sibleyras, mise en scène par Eric Laugérias
Avec : Yvan Le Bolloc’h, Julien Cafaro, Nathalie Corré et Sébastien Pierre.

Nous sommes à Bouchon, minuscule bourg perdu on ne sait pas où !

Le maire, son assistante et son frère font de la résistance pour sauver le village en profitant des aides européennes.

Mais quand un conseiller européen vient voir ce qui se passe… Rien ne va plus !

La pièce est drôle, un humour j’ai envie de dire « propre », politiquement correct. Le rythme est enlevé, les surprises au rendez vous.

C’était la première, les comédiens ne sont pas encore bien calés, mais d’ici quelques jours l’interprétation sera certainement plus homogène.

La salle rit, si vous aimez ces pièces de boulevard sans amant mais avec les portes qui claquent, c’est pour vous…

Lire la suite

L’étrange affaire Émilie Artois au Théâtre de la Contrescarpe

Théâtre ce soir pour voir sur scène une amie d’Audran du conservatoire.

C’est une pièce de Lucas Andrieu et Emma Baudoux avec Lucas Andrieu et Elena El Ghaoui. (moyenne d’âge selon moi environ 22 ans !)
Mise en scène et musique Damien Dufour.

Je ne vais pas trop vous dévoiler le fond pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte.

C’est comme un thriller psychologique, Emilie est interrogée par l’inspecteur de police. Mais Emilie va beaucoup plus loin et répond aux questions que l’inspecteur ne lui pose pas !

Qui est elle vraiment, elle qui déteste le mensonge ?

Elena est vraiment très bien dans le rôle de cette femme à la fois inquiétante et séductrice. Elle donne une belle présence à son personnage ambigüe.

Ils portent tous les deux un texte bien construit et une belle intrigue. Bravo.

Je vous conseille cette pièce qui se joue jusqu’en septembre, samedi, dimanche ou lundi suivant les semaines. Toutes les infos sur le site du théâtre de la Contrescarpe.

Lire la suite