Archives de Tag: theatre de la ville

Queen Blood de Ousmane Sy au Théâtre du Rond Point

Spectacle proposé dans les Hors les murs du Théâtre de la Ville.

Soirée danse dans ce joli théâtre du Rond Point.

6 danseuses sur scène dès que l’on arrive, elles dansent, je suppose pour s’échauffer…

Plateau nu entouré de spots, elles commencent le regard droit devant, un peu dur sur de la musique de club. D’ailleurs le regretté chorégraphe parle plus de danse clubbing que de hip-hop.

Les danseuses maitrisent parfaitement la house dance et différents styles hip-hop, le groupe est intense, c’est fort de présenter un spectacle que de femmes. Enfin non, ce qui est anormal c’est tous les groupes de danse hip-hop avec que des hommes…

Je ne suis pas totalement conquise, même si je ne me suis pas ennuyée du tout mais il manque l’étincelle que l’on trouve parfois.

Mais c’est parce que je vais voir beaucoup de danse et que je deviens difficile, la salle a beaucoup applaudi.

Lire la suite

Candide de Voltaire à l’Espace Cardin

Dans le cadre de notre abonnement au Théâtre de la Ville, nous avons vu vendredi soir le Candide mis en scène par Arnaud Meunier.

C’est une création haute en couleur qui nous vient de St Etienne.

On retrouve avec plaisir ce texte de Voltaire, vision que j’avais oubliée depuis l’école (je ne sais plus en quelle classe je l’avais étudié). La mise en scène est dynamique mais finalement assez académique privilégiant l’humour dans le meilleur des mondes en cultivant notre jardin 😉

Les jeunes comédien.ne.s sont bons, ils sont en même temps narrateurs ce qui renforcent le côté « livre » du texte. Arnaud Meunier s’est inspiré de la BD de Joann Sfar pour son adaptation.

Les costumes superbes, ils en changent aussi vite que de rôle 😉

Les musiciens sur scène apportent un grande modernité à l’ensemble, une pointe d’humour ou au contraire une densité suivant les scènes.

C’était la dernière à Paris, mais s’ils passent près de chez vous, allez y avec des jeunes, le texte est toujours aussi percutant. Il ouvre à de grandes discussions.

Lire la suite

D’un rêve de Salia Sanou au Châtelet

Grand spectacle hier soir au Châtelet dans le cadre de notre abonnement au Théâtre de la Ville.

C’est un mix de comédie musicale avec du théâtre, de la danse, des superbes voix pour les chants, des clins d’oeil au cinéma. Une Histoire du peuple noir, la quête intemporelle de la liberté, le discours de Martin Luther King « I have a dream » en fil rouge. Le rêve garant de liberté, de vie, de partage.

Ce n’est pas la danse que l’on a l’habitude de voir au Théâtre de la Ville mais les 4 danseuses, les 4 danseurs et les 4 chanteuses se donnent à fond, partagent leur enthousiasme, leur énergie avec la salle.

Une belle surprise, jolie découverte que les multi-facettes de ce chorégraphe créateur.

Ce spectacle dynamique, très libre justement, dans le décor du Châtelet, j’ai trouvé cela vraiment réjouissant.

Ils jouent encore 2 soirées à Paris, peut être une tournée en France ? S’ils passent près de chez vous, c’est un moment de bonne humeur (et en ce moment c’est appréciable)

Lire la suite

Larsen C de Christos Papadopoulos au théâtre des Abbesses

Soirée danse dans le cadre de notre abonnement Théâtre de la Ville.

Nous avons vu le précédent ballet de Christos Papadopoulos Ion et c’est un peu dans la continuité.

Je pourrais reprendre ce que j’avais dit mais non quand même 😉

3 danseurs, 3 danseuses, la musique qui monte doucement, de très belles lumières et beaucoup d’ombre et de noir aussi. Les danseur.ses glissent, bougent lentement, c’est hypnotique.

J’ai bien aimé, peut être pas tous les tableaux mais l’idée de montée en puissance, je trouve cela très beau. Par moment, j’assimilais les danseurs à des oiseaux, par leurs positions, les gestes saccadés dans la lenteur.

Un chorégraphe à suivre…

Lire la suite

Je ne suis plus inquiet – Scali Delpeyrat – Théâtre de la Ville

Soirée théâtre hier à l’Espace Cardin dans le cadre de notre abonnement au Théâtre de la Ville.

Mon amie Nathalie connait bien le comédien, auteur et metteur en scène Scali Delpeyrat de ce spectacle. Nous avions dîné ensemble durant l’été 2020. Son spectacle était programmé à l’origine pour novembre 2020. Avec le confinement, il a joué un soir diffusé sur les réseaux sociaux.

Il a publié le texte qui est un exquis petit livre.

Et la pièce était reprogrammé ce mois-ci. Et nous avons passé en sa compagnie un excellent moment.

Scali nous parle de sa vie, de son chat, de son enfance, de son père, de la vie pas toujours simple. Le tout dans le désordre mais sans nous perdre, il manie avec art les petites touches de souvenir qui au final forment un tout sensible, drôle, émouvant.

Malheureusement hier soir c’était la dernière à Paris. Nous avons partagé une « after » au bar du théâtre en très bonne compagnie, vin, fromage et musique dansante. Ambiance très sympathique en toute simplicité. Merci.

Scali espère pouvoir jouer à nouveau ailleurs, je vous tiendrai au courant, on croise les doigts…

Lire la suite

Le Roi Lear de Shakepeare au Théâtre de la Porte Saint Martin

Samedi soir je suis allée avec mon fils voir cette pièce de Shakespeare. Le rôle titre est joué par Jacques Weber que je n’avais jamais vu sur scène.

C’est un spectacle hors les murs du Théâtre de la Ville, 14 comédien.ne.s sur scène, un décor moderne et simple mais efficace, une riche production.

La mise en scène est de Georges Lavaudant, ancien directeur du théâtre de l’Odéon

C’est du Shakespeare, un roi, sa famille, des mariages, des tromperies, des courtisans et rien ne va plus. Le récit est palpitant. D’un côté le Roi et ses 3 filles, de l’autre un noble et ses 2 fils, pas de mères…

La chute du Roi, sa vieillesse, l’amour filial, la fourberie de certains « jeunes », l’ambition, les sentiments défilent, le rythme est effréné.

Jacques Weber porte le rôle de façon magistral passant de Roi à sans-abris, de la vieillesse à la folie douce. François Marthouret est également excellent, en fait ils sont tous très bons. Mention spéciale à Thibault Vinçon.

Ils jouent jusqu’au 28 novembre, je viens de regarder on peut encore réserver…

Lire la suite

Double Murder – Hofesh Shechter – Châtelet

Retrouver la compagnie des danseurs de Hofesh Shechter, dans le cadre de l’abonnement Théâtre de la Ville hors les murs est un réel plaisir.

Ce chorégraphe nous ravit à chaque fois. Sa danse est brutale, énergique mais tellement enivrante et addictive, et la musique toujours originale.

Le premier ballet Clowns est vraiment violent, les danseurs et danseuses sans distinction s’attirent et s’entretuent, se relèvent et recommencent dans un tourbillon perpétuel. Quelle performance de presque une heure. Le chorégraphe dénonce l’utilisation de la violence a des fins de divertissement.

Avec The Fix, le second ballet, il essaie de trouver un antidote à cette vision du monde. Pas facile, l’ensemble reste assez sombre mais quelques tableaux nous permettent de garder espoir dans un monde futur meilleur. Le final est grandiose pour cette sortie de pandémie et de retour dans les salles de spectacle, que l’on soit artiste ou spectateur.

Merci Monsieur Shechter.

Lire la suite

Earthbound de Johanna Faye et Saïdo Lehlouh

Danse hier soir à La Villette dans le cadre de mon abonnement au Théâtre de la Ville. Ravie que les spectacles recommencent.

C’est de la danse en live 😉

Sur scène les danseurs et les musiciens dans un mix un peu général, de la street dance très contemporaine puisant dans différents mondes pour se faire une propre identité.

Il y a des moments très intéressants, d’autres un peu longs…

J’ai trouvé que cela manquait de construction mais c’est certainement voulu.

Je ne sais plus pourquoi j’avais choisi ce spectacle, pour la découverte certainement. Ravie d’y être allée en tout cas. Vive le spectacle vivant.

Lire la suite

Féminines de Pauline Bureau

Super pièce pour notre retour au théâtre.

Quel plaisir de retourner au Théâtre des Abbesses dans le cadre de notre abonnement au Théâtre de la Ville.

Féminines est une comédie mais va bien au delà. Elle nous raconte l’histoire de la première équipe de foot féminin, enfin Pauline Bureau s’est inspirée de cette incroyable aventure pour son spectacle.

Pas facile dans les années 70 d’être femme et de jouer au football. en fait c’était même interdit !

Mais à Reims, des femmes d’une énergie incroyable ont soulevé des montagnes pour aller au bout de leurs rêves.

Chaque joueuse à sa vie et son histoire, rien n’est facile mais ces moments de camaraderie, de jeu, de dépassement de soi sont tout pour elle. Et leur motivation conditionne leur vie, celle de leur famille mais aussi leur travail, elle mène en parallèle une grève dans l’usine. Et puis il y a quelques hommes qui les soutiennent et tous les autres…

Si la pièce passe près de chez vous, je vous la conseille vivement…

Merci pour cette bonne soirée, heureuse d’être au théâtre, heureuse pour que toute la troupe puisse travailler, que les spectateurs soient au rendez-vous, et ravie par ce texte, cette mise en scène et des comedien.nes fantastiques.

Lire la suite

#365defiphoto – Saison 7 – Semaine #46

Bientôt Noël, bientôt la fin de l’année… Adieu 2020, on a hâte que tout aille mieux.

Lundi c’était les 20 ans de mon fils… 20 ans confiné… Il s’en souviendra.

Semaine à la maison, travail, bidouillage, trucs ménagers divers et obligés…

Ma semaine calme en image :

Dimanche 8 # Jour 313 : Petite balade d’une heure autour de chez moi, je découvre quelques tags…

Lundi 9 # Jour 314 : Soirée anniversaire, contente de mon gâteau 😉

Mardi 10 # Jour 315 : Soirée théâtre sur écran avec le théâtre de la Ville. J’ai des places, j’espère qu’il y aura un report…

Mercredi 11 # Jour 316 : Bébé chat Ryu et son copain le voisin… 🙂

Jeudi 12 # Jour 317 : Pour ce confinement j’écris dans un cahier à l’ancienne 😉

Vendredi 13 # Jour 318 : Soirée FB à l’Opéra de Paris, superbes ballets.

Samedi 14 # Jour 319 : Petite machine pour arrondir les angles, trop contente de ma trouvaille 🙂

Je bricole beaucoup mais je ne peux trop vous montrer car c’est pour offrir 😉

Pour mes calendriers de l’avent, ce sera 100 % recup dans mes réserves.

Je vous souhaite un bon dimanche.