Archives de Tag: film

West Side Story de Steven Spielberg

Premier film de l’année, avec mon amie Monette, nous avions envie de passer un bon moment, un peu féérique pour ce début d’année.

Le film est excellent mais toujours aussi triste. Je ne spoile pas, vous connaissez Roméo et Juliette.

L’histoire si elle se passait aujourd’hui (et non pas dans les années 1960) serait forcément différente et on se plait à croire qu’il y aurait un happy end 😉

Mais allez voir cette magnifique comédie musicale sur grand écran. On plonge dans les bas quartiers en démolition de New York et l’on est emporté par la superbe musique, les chansons que l’on connait déjà et la danse magnifique. Les costumes, les décors, la lumière sont parfaits. Et les acteur.e.s, chanteur.e.s, danseur.e.s également. Ils sont jeunes et un bel avenir leur est promis. L’actrice Rita Moreno qui jouait une magnifique Anita il y a 60 ans est également dans ce nouveau film dans le rôle de Valentina, la femme de Doc, un beau passage de témoin.

Spielberg n’a pas lésiné sur les moyens, c’est grandiose. Cela fait un moment que je n’ai pas vu le précédent film, toute la magie est encore au rendez-vous. Peut être il appuie davantage aujourd’hui avec le recul sur le malaise des migrants de différentes générations, les personnes transgenres, le viol et le racisme.

Une chose que j’ai trouvé dérangeante, les dialogues en espagnol ne sont pas traduits. J’ai lu qu’il ne voulait pas les traduire dans la version US mais quand l’anglais est sous-titré, je trouve dommage que l’espagnol ne le soit pas. Est ce que dans la version doublée en français, tous les dialogues sont en français ?

2h40 de grand cinéma qui fait aussi réfléchir… A voir sans hésiter.

Et pour se souvenir de la comédie musicale en live 🙂

Lire la suite

Tromperie de Arnaud Desplechin

Dernier film de l’année (et je suis en retard pour vous en parler).

J’aime le cinéma de Desplechin depuis … longtemps.

Cette fois il nous propose la mise en image du l’un livre de Philip Roth, l’auteur américain que je n’ai pas lu.

J’ai aimé ce film très théâtral, presque un huis clos joliment filmé avec beaucoup de dialogue. Philip, magnifiquement interprété par Denis Podalydès, reçoit sa maitresse, Léa Seydoux, dans son bureau. Ils parlent, ils s’aiment, ils refont le monde, et surtout il l’écoute parler de tout, son quotidien, son mal-être, son mari. Il ne la juge pas, il est juste « écouteur ». Puis il se sert de ces dialogues pour écrire. Elle le sait car il a pratiqué de la même façon avec ses maîtresses précédentes.

Est-ce que ces femmes sont les auteures des livres de l’écrivain ? Philip dit à sa femme que tout ceci n’est que le fruit de son imagination, son travail d’écrivain.

J’ai aimé les dialogues, le jeu des conversations même si je ne suis pas toujours d’accord avec leurs positions. J’ai bien envie de lire le livre maintenant 😉

Ce film est assez particulier, on peut ne pas aimer du tout. Si vous vous laissez tenter, vous me direz.

Lire la suite

Aline de Valérie Lemercier

Ciné du dimanche, retour au Palais avec mon amie Mo.

Ce film inspiré de Valérie Lemercier fait un peu film de Noël. Je ne connais pas vraiment la vie de Céline Dion, ni ses chansons, je ne vais pas devenir fan mais le film est très plaisant.

On y voit une grande et belle famille, des parents attentifs à leurs 14 enfants, oui 14 et la petite dernière n’est autre que Céline/Aline.

Ils la poussent à chanter car ils ont reconnu sa merveilleuse voix mais ils font tout pour son bien être et sa réussite. Sa mère la couve encore alors qu’elle fête ses 20 ans.

Et elle a la chance d’avoir trouvé un producteur qui également se soucie d’elle en premier lieu. C’est un homme normal, qui agit bien (et avec le #metoo, on a un peu oublié qu’il existe heureusement des hommes normaux).

La carrière d’Aline est énorme, sa voix vaut de l’or. Il semble qu’elle n’oublie pas d’où elle vient, sa petite maison, sa chambre avec toutes ses soeurs…

Le film est drôle, Valérie Lemercier accomplit une véritable performance. Il y a aussi beaucoup d’émotions, de la tendresse pour cette femme qui vit un peu dans une bulle (une bulle dorée mais bulle quand même).

Si vous aimez ses chansons, il y a de nombreuses scènes de concert. Si vous n’aimez pas trop, ce n’est pas gênant non plus 😉

J’ai passé un bon moment avec Aline et sa grande famille.

Lire la suite

#365defiphoto – Saison 8 – Semaine #44

Une semaine un peu hyper active … J’ai eu 2 invitations, je ne pouvais pas refuser 😉

Je suis donc allée à l’Opéra, au théâtre, à un concert, au cinéma, et pour le reste c’est en prime.

Ma semaine en images :

Dimanche 31 # Jour 304 : Ballet contemporain à l’Opéra Garnier, Alexander Ekman : Play, superbe.

Lundi 1 er novembre # Jour 305 : Beau film poignant puis thé-puzzle sympa.

Mardi 2 # Jour 306 : Invitation par Canal pour une avant première de la série L’amour flou de et avec Romane Bohringer. On a vu les 3 premiers épisodes, hâte de voir la suite (à partir de lundi sur Canal).

Mercredi 3 # Jour 307 : Concert de Woodkid à la Seine Musicale ❤

Jeudi 4 # Jour 308 : Avant première organisée par la BNP pour Les Magnétiques.

Vendredi 5 # Jour 309 : Journée calme, je fais des étoiles 😉

Samedi 6 # Jour 310 : Soirée théâtre avec Shakespeare et Jacques Weber (article à venir) Très bien.

Je vous avais prévenu 😉 Ravie de cette semaine. J’ai commencé mes calendriers de l’avent hier. J’ai plein d’idées.

Je vous souhaite un bon dimanche, bricole et ciné pour moi.

#365defiphoto – Saison 8 – Semaine #33

Une riche semaine de vacances 🙂 En passant pas la Suisse, par Suresnes, Rennes, Meaux et puis des expos et un ciné 🙂

Ma semaine en images :

Dimanche 15 # Jour 227 : Balade en Suisse, chouette journée 🙂

Lundi 16 # Jour 228 : Retour à la maison, dîner japonais pour faire simple.

Mardi 17 # Jour 229 : Soirée chez notre grand fils 🙂

Mercredi 18 # Jour 230 : Journée à Meaux, ma mère est gourmande.

Jeudi 19 # Jour 231 : Journée à Rennes, centre ville sympa et 2 belles expos….

Vendredi 20 # Jour 232 : J’ai rapporté des cartes postales, presque toutes écrites depuis 😉

Samedi 21 # Jour 233 : Attention film de 3 heures , j’ai bien aimé, mon amie Monette moins… J’écris un article rapidement.

Une semaine riche comme j’aime. Il faut que je commence à préparer mon voyage à Berlin maintenant.

Je vous souhaite un bon dimanche.

Rouge de Farid Bentoumi

Avec un tel titre, c’est un film pour moi.

En fait le rouge vient des boues rouges rejetées par une usine polluante.

Comme le dit le surtitre de l’affiche, il s’agit d’un film écolo mais pas que…

Dans l’usine il y a le père, délégué du personnel depuis 30 ans, (on en sait pas quel syndicat) et il fait embaucher sa fille comme infirmière. Son gendre travaille également à l’usine. C’est donc une histoire de famille.

Quand Nour l’infirmière, voir que de nombreux ouvriers ont des problèmes de santé au poumons, quand un interimaire est brulé par des rejets et que son père « étouffe » l’accident, Nour ne veut pas rester sans rien faire.

Mais quel dilemme pour elle, car l’usine c’est toute sa vie, celle de son père et de tous les ouvriers qu’elle connait.

Mais la pollution est bien réelle et les rend malade. Les politiques, le patron, les syndicats cachent la vérité au nom de l’économie, des profits, de l’emploi…

Une journaliste spécialiste de ces questions vient faire un reportage pour dévoiler la vérité, Nour accepte de l’aider.

Zita Hanrot est très bien dans ce rôle d’infirmière lanceuse d’alerte mais aussi fille au sein d’une famille unie. Sami Bouajila est comme toujours excellent et j’aime encore Céline Sallette dans le rôle de la journaliste.

Un film coup de poing même si aujourd’hui on sait que ce genre d’usine chimique a longtemps transgressé les règles pour assurer des profits aux actionnaires. On sait aussi que les patrons n’investissent pas en France pour rendre les usines propres mais délocalisent pour aller polluer ailleurs. Mais peut on sauvegarder l’emploi à court terme au mépris de la santé de tous, car toute la région est contaminé par la pollution.

Des décisions pas faciles à prendre que ce soit pour le père ou la fille. Un bon film complétement d’actualité, il faut tout faire pour sauver la planète, ne plus attendre surtout.

Je vous conseille ce film, vous me direz ce que vous en pensez.

Lire la suite

Un espion ordinaire de Dominic Cooke

Ciné du lundi avec ce film d’espionnage à la facture classique.

Tout y est : la guerre froide entre l’URSS et les Etats-Unis, les gentils espions, les méchants, l’espionne américaine, les femmes à la maison…

Je n’étais pas née mais ça fait peur quand même, il semble que nous ne soyons pas passé loin d’une catastrophe nucléaire.

Benedict Cumberbatch excelle dans ce rôle très britannique de gentleman qui veut sauver le monde ou tout du moins son ami. La moustache, même si cela donne un look année 60, ce n’est pas top quand même 😉

Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte….

L’avez vous vu ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

#365defiphoto – Saison 7 – Semaine #40

Une semaine réunions (téléphonées) au boulot, j’ai aussi fait un saut à Meaux pour aider ma mère, un film quand même et quelques rencontres 🙂

Temps gris et embouteillages aussi mais plus envie de rester à la maison…

Ma semaine en image :

Dimanche 27 # Jour 271 : Un film comme j’aime pour un dimanche après midi tranquille.

Lundi 28 # Jour 272 : Je ne vous montre plus les jolies cartes que je reçois alors en voici une Merci Manika 🙂

Mardi 29 # Jour 273 : Reprise d emon atelier du mardi, contente, le sujet est là.

Mercredi 30 # Jour 274 : Nouveau jouet pour un bébé chat très joueur.

Jeudi 1er octobre # Jour 275 : Apéro en terrasse, soirée soutien aux restaurateurs…

Vendredi 2 # Jour 276 : Rappel du vaccin et puçage…  Il est gentil…

Samedi 3 # Jour 277 : Journée ménage, rangement, courses, cuisine… Il faut bien aussi ! ET chouette soirée amicale.

Une semaine relativement riche, un dimanche calme, un ciné peut être, quelques cartes à écrire, un livre à avancer… Je vous souhaite une bonne journée.

Un divan à Tunis de Manele Labidi

Mon ciné du lundi, un chouette film souriant (surtout par rapport aux derniers que j’ai vu !)

Une jeune femme diplômée à Paris revient à Tunis pour ouvrir son cabinet de psychanalyse.

Mais là-bas rien n’est simple. Pourtant il semble qu’elle peut aider un certain nombre de personnes.

Golshifteh Farahani est chouette dans le rôle de Selma, elle est vive, attentionnée avec ses patients, inquiète pour sa nièce, furieuse contre l’administration, troublée par le flic…

Les patients sont tous un peu « excessifs » mais le côté grotesque, parti pris de la comédie, fait sourire. Libérer la parole grâce à l’écoute de Selma avec Freud en père spirituel.

C’est un petit film sympathique sans prétention… J’ai passé un bon moment.

Lire la suite

Adam de Maryam Touzani

Ciné du lundi… Il y a des moments comme cela où je prends le temps de voir tous les films dont j’ai envie.

Et celui là est très fort.

Dans la médina de Casablanca, une femme et sa fille recueille une autre femme enceinte.

Au Maroc il est interdit d’avoir des relations sexuelles hors mariage, donc encore plus d’avoir un enfant.

Réticente au départ mais poussée par sa jeune fille, Abla accueille Samia sans lui poser de question, elle la présente aux voisines comme sa cousine venue de la campagne.

Samia ne veut pas garder cet enfant qui sera forcément malheureux avec elle puisque enfant ‘bâtard »…

On a l’impression d’être dans un autre temps… La condition de vie des femmes si proche de nous, c’est impensable. Les 3 actrices sont magnifiques.

Le film est beau. Les femmes font des gâteaux, dans une sorte de huis clos, elles se découvrent, se comprennent sans parler. La jeune Warda leur apporte sourire et espoir dans la vie.

C’est donc à la fois très beau et tellement dur pour cette future mère qui doit prendre une décision impossible.

Je vous conseille vivement ce beau film. Sur le même thème vous pouvez aussi voir Sofia.

 

Lire la suite