Archives de Catégorie: Cinéma

The Dead Don’t Die de Jim Jarmusch

J’ai vu la bande annonce le week-end dernier et j’étais partagée, je ne suis pas fan des films de Zombie.

Mais mon fils Melvil est fan de Selena Gomez, il voulait voir le film alors je l’ai accompagné. Ce n’est pas si souvent qu’il veut bien venir au ciné avec moi ! J’aime en général les films de Jarmusch.

Et je suis ravie, j’ai beaucoup aimé, c’est drôle, pinçant, les acteurs sont excellents.

Dans une toute petite ville perdue au USA, les morts-vivants se réveillent.

L’ambiance est bizarre dans la ville, la nuit ne tombe pas, les animaux se cachent. Les flics ne comprennent pas. Bill Murray et Adam Driver sont incroyables.

Et les zombies arrivent tranquilles. Pour vraiment les tuer il faut leur couper la tête ! Et là on réalise l’importance d’avoir joué au baseball ! Ou de savoir se servir d’un sabre façon Kill Bill !

Le film est truffé de référence, certainement beaucoup plus que ce que j’ai pu repérer vu que je ne m’y connais pas en film de zombie !

Les zombies se réveillent à cause de la fracturation des pôles ce qui a dévié l’axe de la terre ! Genre catastrophe écologique ! C’est la fin de l’espèce humaine mais avec un humour déjanté et à je ne sais quel degrés.

Sans vouloir spoiler ça ne finit pas bien pour Selena et mon fils est désespéré 😉

La musique joue un vrai rôle dans le film et les musiciens sont partout.

Je crois que ça va mal finir !

Je vous conseille ce film particulier mais vraiment, si vous aimez le ton décalé, jouissif.

Lire la suite

Le jeune Ahmed des frères Dardenne

Ciné du lundi, j’aimerai que ce soit une vraie habitude mais ce n’est pas toujours possible !

J’aime ce cinéma belge pas facile mais qui touche à chaque fois. Il a eu le Prix de la Mise en Scène à Cannes.

Cette fois, un très jeune garçon, 13 ans, est sous la coupe d’un imam. On ne sait pas comment il en est arrivé là, son père est mort, sa mère ne semble pas vraiment religieuse, se soeur non plus, son frère un peu.

A 13 ans, il prend au 1er degré, ce que soit disant dit le Coran et c’est la catastrophe.

Toutes les contraintes de la religion, la façon d’interpréter les textes, le peu de considération pour les femmes, je ne comprends pas… Je comprends que l’on puisse croire mais religion doit rester synonyme d’amour, de partage, de respect… Et là c’est tellement l’opposé. On essaie de se dire qu’Ahmed a 13 ans, qu’il est manipulé, qu’il ne comprend pas mais non, il n’est pas innocent, il est radicalisé par des adultes inconscients.

Le film pose de nombreuses questions et la détresse de sa mère me fait froid dans le dos. Que peut elle faire ?

Ce n’est peut être pas le meilleur film des frères Dardenne mais il m’a touchée. L’avez vous vu ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

Parasite de Bong Joon Ho

Cinéma cet après-midi pour voir la Palme d’Or de Cannes. Dans mon petit cinéma, la salle était presque pleine (ce n’est pas souvent).

Un film coréen social, un peu policier, chronique de la vie ordinaire (mais qui ne le reste pas).

Ne pas trop en dire pour vous laisser apprécier la découverte quand vous le verrez.

Une famille au chômage, les parents et deux grands enfants rêvent d’une autre vie. Le fils arrive à se faire embaucher par une famille bourgeoise pour donner des cours à leur fille.

Et tout va s’emballer…

Ils sont pauvres mais ils profitent quand même de leurs vies, ils sont unis en famille.

L’argent, en avoir ou pas, est au centre de toute l’intrigue. La société coréenne semblent à travers les films que j’ai pu voir donner tous les pouvoirs à l’argent. Les jeunes doivent réussir. Comme au Japon, il me semble que cela ne doit pas être facile.

Les images du film sont très belles, les scènes sous la pluie sont d’une force incroyable. La contraste entre les 2 mondes n’en est que plus fort.

Et les acteurs sont très bons.

Allez-y 😉

Lire la suite

Un lundi parmi tant d’autres : Festival de Cannes

Le thème de cette semaine est : Festival de Cannes : Votre bilan de festival, votre film culte, un souvenir fort de cinéma… On se fait un petit film.

L’affiche en hommage à Agnès Varda est superbe.

J’ai suivi les 2 cérémonies mais le reste de loin, ma semaine a été un peu chaotique.

Je suis allée voir Douleur et Gloire de Pedro Almodovar avec Antonio Banderas qui a reçu le prix d’interprétation masculine.  Je suis ravie pour eux, j’ai bien aimé le film.

Je vais aller voir Le jeune Ahmed des frères Dardenne qui passe déjà au Cinéma du Palais et qui a reçu le prix de la mise en scène.

J’irai également voir dès que possible la Palme d’Or : Parasite de BONG Joon-Ho, un jeune cinéaste coréen.

J’ai également envie de voir Les Misérables de Ladj LY qui a été tourné à Montfermeil et a reçu le prix du jury

Et puis également Chambre 212 de Christophe Honoré pour lequel Chiara Mastroianni a reçu le prix d’interprétation dans le cadre de Un certain regard.

Et j’irai aussi voir le Tarantino, le Ken Loach, le Desplechin, le Dolan… Tout ceux qui passeront dans mon ciné de Créteil 😉

Félicitations aux lauréats et à Edouard Baer pour les cérémonies 😉

Et vous un souvenir de cinéma…  Je sais je n’ai traité que la première partie du sujet !

Dieu existe, son nom est Petrunya de Teona Strugar Mitevska

Le week-end dernier je suis allée voir ce film mais je n’ai pas pris le temps de vous en parler !

Il nous vient de Macédoine, un pays d’Europe du sud. Et quand on voit le film, on se demande à quelle époque ils vivent !

Pauvres femmes. Ce n’est plus l’égalité qu’il faut revendiquer, c’est le droit d’exister.

L’actrice Zorica Nusheva joue à merveille ce rôle de jeune femme qui a perdu l’espoir mais peut encore se révolter contre les injustices. Pourquoi les femmes sont elles exclues, pourquoi les femmes ont elles si peu de droits ?

Le poids de la religion, le poids des hommes, comment faire pour que les mentalités évoluent ?

C’est assez desespérant. Encore plus quand on voit ce qui se passe au Etats Unis contre l’avortement 😦

Un joli film original que je vous conseille.

Lire la suite

Douleur et Gloire de Pedro Almodovar

J’aime bien voir un film alors qu’il est en même temps à Cannes, je serai ravie qu’il obtienne un prix 😉

C’est un bon Almodovar, peut être pas le plus original mais j’ai beaucoup aimé. Pour une fois c’est le portrait d’un homme remarquablement interprété par Antonio Banderas.

C’est même le portrait de Almodovar lui même, peut être un peu « arrangé » ?

On retrouve des périodes de sa vie déjà évoquée dans d’autres films.

Salvador est un réalisateur vieillissant, malade et qui en perd son inspiration et l’envie de travailler. Il se souvient de son enfance, de ses premiers films, d’un homme Federico qui a marqué sa vie, de sa mère qui lui a beaucoup donné, chouette Penelope Cruz.

Le film est bien monté pour les flash back. Les décors sont top, psychédéliques, Salvador traine son mal-être mais sa garde robe est toute en couleurs vives 😉

Le film est sobre sur la dépression, les addictions à la drogue, eux médocs, sur le bilan que l’on fait quand on se sent vieillir… Et il suffit d’un rien pour que la vie reprenne le dessus.

Un joli film émouvant.

Lire la suite

El Reino de Rodrigo Sorogoyen

Vu cet après midi pour éviter la pluie, ce thriller politique espagnol.

Le 1er constat est que le monde politique est un panier de crabe partout dans le monde !

Manuel incroyablement bien interprété par Antonio de la Torre est un homme politique qui monte.

Mais cela ne semble pas plaire à tout le monde et quand les premières accusations tombent contre lui, il ne se laisse pas faire.

Il y a de nombreux personnages et je n’ai pas forcément bien compris toutes les magouilles ou malversations évoquées.

Le rythme du film est dynamique, on suit Manuel au plus près, la caméra est toujours proche de lui. Le film mélange les genres, entre scènes intimistes et poursuites en voiture.

La bande son est top aussi.

J’aurai besoin d’en parler ! Vous l’avez vu ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite