Archives de Catégorie: Cinéma

Terrible jungle de Hugo Benamozig et David Caviglioli

Si vous avez envie d’une heure trente de fraicheur allez au cinéma 😉

Si vous aimez Vincent Dedienne, Catherine Deneuve, Jonathan Cohen et Alice Belaïdi, vous pouvez y aller aussi.

Bon c’est une comédie française d’été, il ne faut pas en attendre plus.

Une mère abusive ne laisse pas son fils respirer. Il décide de partir en Amazonie pour mettre de la distance avec elle. Mais elle décide rapidement d’aller le chercher…

Il y a quelques trucs drôles. Le rôle d’Eliott est écrit pour Vincent Dedienne mais ça ne suffit pas.  C’est le gendarme le plus drôle 😉

Quelques images de beaux paysages.

Un film qui ne me restera pas longtemps en mémoire. Dites moi si vous y allez.

Lire la suite

Madre de Rodrigo Sorodoyen

Ciné cet après midi, hum il faisait bon dans la salle, 2 heures de frais c’est appréciable, il fait 40° dehors maintenant !

Un beau film, de belles images de l’océan, des plages des Landes.

Ca commence sur les chapeaux de roue, Elena est au téléphone avec son fils de 6 ans , il est sur une plage mais son père est parti et ne revient pas, un homme s’approche de lui, il n’y a personne sinon, elle ne sait pas où il est … et la communication coupe, plus de batterie.

On retrouve Elena 10 ans plus tard, elle vit au bord de la plage, responsable d’un restaurant. Cherche t’ elle son fils dans le regard des adolescents en vacances ?

Elle suit Jean…

Marta Nieto est excellente dans le rôle de cette mère perdue qui pleure son fils et que les gens trouve folle. Jules Porier, l’ado séduit par cette femme pas comme les autres, assure également. Alex Brendemülh, l’ami d’Elena est touchant.

Perdre son enfant, ne pas savoir ce qui lui est arrivé, est un tel cauchemar pour une mère. Comment vivre, revivre en portant un tel malheur ? Peut on garder espoir ? Peut on aimer ?

Les images sont belles, certaine situations sont un peu improbables et pas facile d’imaginer ce que ressent Elena mais l’ensemble est intéressant. Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser découvrir.

Toujours pas grand monde au cinéma, allez y pour aider les salles 😉

Lire la suite

Le Rêve de Sam et autres courts

Mardi matin je suis allée au cinéma avec ma petite voisine de 4 ans et demi 😉

Un film pour enfant proposé en séance spécial enfant au Cinéma du palais à Créteil.

En fait il s’agit de 4 courts métrages (je copie sur AlloCiné) pour vous donner toutes les infos.

LE RENARD ET LA BALEINE (Robin Joseph / Canada / 2017 / 12′ / animation 2D) :
Un renard curieux part à la recherche d’une baleine insaisissable. Une histoire de nostalgie et de découverte.

JONAS ET LA MER (Marlies Van Der Wel / Pays-Bas / 2016 / 11′ / animation 2D) :
Jonas a toujours rêvé de vivre dans la mer, comme un poisson dans l’eau… Mais ce n’est pas possible… n’est-ce pas ?

HOME SWEET HOME (Pierre Clenet, Alejandro Diaz, Romain Mazevet, Stéphane Paccolat / France / 2013 / 10′ / animation 2D) :
C’est l’histoire d’une maison qui s’échappe de ses fondations enracinées en banlieue, pour se lancer dans un voyage épique.

LE RÊVE DE SAM (Nolwenn Roberts / France / 2018 / 8′ / animation 2D) :
Sam est une petite souris, qui, par un beau matin de printemps, décide de réaliser son rêve : voler avec les hirondelles.

Elle a beaucoup aimé le renard du premier, eu un peu peur de la tempête du deuxième, pas bien compris comment des maisons peuvent marcher et elle est restée scotchée à la petite souris du dernier.

Le thème commun est le rêve. Pas sure que les enfants comprennent tout mais ce n’est pas le plus important. Les dessins tous différents, sont superbes.

Felicità de Bruno Merle

La comédie de l’été, ok l’été n’est pas fini mais c’est le film que j’avais envie de voir en ce moment.

C’est un film léger sans prétention mais qui fait du bien, qui détend, fait sourire même rire.

Les acteurs sont chouettes, la jeune Rita Merle est très bien, jeune fille de 10 ans entourée de 2 parents déjantés et qui vivent l’instant présent. Pio Marmai et Camille Rutherford font des blagues, squattent des maisons, écoutent la musique à fond et semblent oublier de vieillir. Leur fille est là pour leur rappeler un peu la réalité de la vie.

Et puis il y a un cosmonaute qui passe… Humour décalé, c’est frais, souriant et poétique.

Si vous voulez soutenir le cinéma, les salles sont encore vides, et passer un bon moment insouciant … Je vous conseille ce film…

Merci Serge (et ton frère) pour cette soirée.

Lire la suite

Le sel des larmes de Philippe Garrel

Ciné du dimanche, un film en noir et blanc, nostalgie de la nouvelle vague.

Un jeune homme se cherche, enchaine les relations avec des femmes, ne semblent pas avoir de réels sentiments.

Il vit avec son père auquel il tient beaucoup, il cherche à vivre ce que son père n’a pas vécu. Il veut lui faire plaisir en suivant le même chemin que lui, en faisant mieux.

Mais au final, cet homme car il ne parait pas si jeune que cela, n’est pas très sympathique. Et il se joue des sentiments que les femmes peuvent avoir pour lui.

Les portraits des femmes sont beaux.

Le père, un peu vieux, interprété par André Wilms est attachant.

On se croirait dans les années 50 s’ils n’avaient pas de téléphone portable ! Mais les relations amoureuses ont évolué et là on ne s’en rend pas bien compte.

Je ne me suis pas ennuyée mais je ne suis pas convaincue non plus.

Lire la suite

Tout simplement noir de Jean-Pascal Zadi

Ciné ce week-end pour cette comédie déjantée et très second degré mais qui pose de vraies questions.

Chaque acteur joue sont propre rôle.

JP veut organiser une marche à Paris pour mettre en avant les revendications des noirs en France.

Il va donc voir tous ses amis, amis d’amis et plus encore pour obtenir leurs soutiens.

Ce n’est pas facile de le prendre au sérieux car il fait pas mal de bourdes mais son combat est légitime.

Où sont les noirs dans les films français, dans les médias, dans la vie française ?

C’est très caricature, autodérision mais ça fait souvent mouche et il y a des scènes très drôles. Il n’hésite pas à dénoncer les clichés. L’ensemble est construit comme un doc, sans réel fil conducteur mais ce n’est pas important.

Le film, le sujet tombe au bon moment par rapport à l’actualité. Et tous les « frères » acteurs, humoristes sont au rendez-vous : Fary, Lucien Jean-Baptiste, JoeyStarr, Claudia Tagbo, Eric Judor, Ramzy et Melha Bedia, Omar Sy, Soprano, Matthieu Kassovitz, Lilian Thuram, Cyril Hanouna, Jonathan Cohen…

Je suis allée le voir dans une petite salle de banlieue, nous étions une trentaine, presque tous blancs…

J’espère que le film aura du succès car en fait nous sommes bien tous pareils.

Lire la suite

Eté 85 de François Ozon

J’ai retrouvé le chemin de Cinéma du Palais 🙂 pour cet excellent film de François Ozon.

L’été 85 sur une plage normande, le générique avec Les Cure, les décos, la mode, les voitures, les souvenirs sont intacts. Que de nostalgie.

Le film nous montre beaucoup plus qu’une romance d’été, Alex et David se découvrent, apprennent la vie, ils prennent pour quelques semaines le même chemin.

Je ne vous en dis pas trop, mais le jeu des acteurs est vraiment fort pour montrer les émotions qu’ils partagent ou pas.

J’adore Melvil Poupaud en prof de français confiant (mais pas la moustache). Les parents sont parfaits également.

Le montage du film est très intéressant, et la photo superbe.

Le film est à la fois fort et plein de retenue, la liberté des années 80 est palpable. Est ce que l’on était plus tolérant il y a 35 ans ?

Je suis ravie d’être allée au cinéma 🙂

Lire la suite

Benni de Nora Fingscheidt

Retour au cinéma dans une vraie salle, trop contente…

Il n’y a pas beaucoup de choix et pas beaucoup de comédie, j’ai déjà vu La bonne épouse.

Benni est un film allemand, je ne sais pas si nous avons les mêmes méthodes en France mais peu importe.

Benni est une enfant de 10 ans traumatisée très jeune, mais on ne sait pas par qui, elle a failli être étouffée par quelque chose appuyé contre son visage. Elle ne supporte pas que l’on touche son visage. Elle devient hystérique et violente dans ce cas.

Elle passe de foyer en foyer appelant sa mère au secours, mais la mère n’est pas là, elle n’arrive pas à s’occuper d’elle.

L’assistante sociale et l’AVS s’attache à elle et essaie de l’aider au maximum mais les quelques instants de mieux ne durent jamais longtemps, il se passe toujours quelque chose qui ravive sa colère.

C’est dur de ne pouvoir aider cette petite fille qui crie sa souffrance, qui aime sa mère et qui voudrait une famille mais n’arrive pas à se contrôler.  Il y a des scènes poignantes, d’autres assez insoutenables. Comment aider cette enfant, comment en est elle arrivée là ? Les services sociaux semblent tout faire pour elle. Pourra t’elle trouver une place dans la société ?

L’actrice Helena Zengel est époustouflante. J’aurai aimé quelques notes d’espoir…

Lire la suite

Secret médical sur Arte (en replay)

Jeudi soir en zappant je suis tombée par hasard sur cette série d’Arte, Secret médical, comme c’était l’épisode 1, je suis restée et ils ont diffusé les 4 épisodes de cette mini-série à la suite…

Cath après avoir perdu son travail d’infirmière se fait embaucher ailleurs comme médecin en prenant l’identité de Ally sa meilleure amie partie en Nouvelle Zélande. Jodie Whittaker est très crédible dans le rôle.

Et aux urgences de son nouvel hôpital tout le monde la trouve compétente. la base n’est pas très morale mais sinon Cath/Ally soigne le mieux qu’elle peut les patients, elle est à l’écoute et donne tout.

Une série aux Urgences, ça me rappelle… Ok c’était un autre temps 😉 Et puis c’est en Ecosse, ça n’a pas l’air d’aller trop fort là-bas non plus les hôpitaux !

4 épisodes d’à peine une heure, un léger suspense, le pression des urgences, les patients, le personnel soignant, le nouveau départ, l’imposture, la famille, les histoires de coeur… Tout y est.

Excellent pour une soirée pluvieuse à la maison…

Lire la suite

Pour Sama de Waad al-Kateab et Edward Watts

J’ai regardé hier soir Pour Sama à la télé, je n’avais pas pu aller le voir en salle et c’est peut être mieux. Le documentaire est super bien fait mais il y a des scènes insoutenables. D’autant plus insoutenables que c’est la réalité…

C’est bien que ce documentaire puisse être montré, qu’il ait été filmé pour témoigner, pour montrer à cette enfant d’où elle vient mais pourquoi le monde ne réagit pas et laisse faire de telles horreurs ? Pourquoi des hommes veulent ils détruire d’autres hommes ? Au nom de quelle idéologie ?

Toutes ces familles condamnées à l’exil pour avoir voulu défendre leur ville, leur vie… Je ne comprends pas cet acharnement.

Le documentaire montre le quotidien de Waad  depuis la révolte étudiante jusqu’aux bombardements de la ville d’Alep. Il y a des moments heureux quand même comme son mariage et la naissance de sa fille…

Ce film a eu de nombreux prix. Il est à voir mais ce sont des images que l’on ne peut oublier …

Lire la suite