Archives de Tag: roman

Tout ce qui nous répare de Lori Nelson Spielman

J’ai lu il y a quelques année Demain est un autre jour, comme on m’a donné celui là j’ai eu envie de le lire aussi.

C’est ce que j’appelle un roman d’été (ou de plage).

C’est agréable à lire, l’histoire est intéressante, les personnages sympathiques.

Erika Blair donne tout à son travail même si elle s’occupe encore beaucoup de ses 2 grandes filles Kristen et Annie..

Et puis un jour, le drame. Un accident de train emporte Kristen. Erika et Annie sont anéantie et n’arrivent plus à se parler, la douleur est trop forte.

Comment se reconstruire après un tel drame ? Comment les 2 femmes vont elles retrouver leur complicité et la confiance dans la vie. Le chemin est long, semé d’embûches.

Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte.

Avez vous déjà lu cette auteure ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

Croire au merveilleux de Christophe Ono-dit-Biot

Un livre que l’on m’a donné, je n’avais jamais lu cet auteur.

En préparant cet article j’ai vu que c’était la suite de son précédent livre : Plonger mais que ce n’était pas gênant de ne pas l’avoir lu.

César a perdu sa femme, elle s’est noyé, il se retrouve seul avec son fils.

Sa femme avant de mourir était partie pour faire le point, il s’interroge, est ce qu’elle serait revenue, est ce qu’elle les aimait encore ?

Avoir des réponses à ses questions devient une obsession. Découragé il tente de mettre fin à ses jours.

Mais sa voisine Nana tape à sa porte et César est dérouté, il retrouve un peu d’espoir. Entre souvenir et délire de la voisine, l’auteur nous emmène dans le long processus du deuil en passant par une belle histoire d’amour.

C’est bien écrit, plein de références littéraires, et de quelques surprises.

L’avez vous lu ? Avez vous lu Plonger ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

Les fureurs invisibles du coeur de John Boyne

J’ai lu recemment L’audacieux Monsieur Swift du même auteur, cadeau de fête des mères avec celui là. Et je confirme c’est un auteur à découvrir.

850 pages, un pavé, quelques passages un peu long mais une histoire de vie très forte et très belle.

Cyril nait en Irlande après la guerre, sa mère est seule, elle ne peut le garder, il est adopté par un couple marginal.

Enfant, il rencontre Julian, son meilleur ami. Très vite, Cyril sait qu’il préfère les garçons, qu’il n’est pas comme tout le monde. Et en Irlande dans les années 60, l’homosexualité n’existe pas.

Cyril se cache, fait semblant, se trompe lui même. La vie ne lui fait pas de cadeau dans sa jeunesse. Pour s’épanouir il doit quitter l’Irlande pour les Pays-bas, puis New-York.

Sa vie est semée d’embuches mais aussi de belles rencontres. Je ne vous raconte pas trop pour vous laisser découvrir. Cyril est un homme sensible, attaché malgré tout à son pays alors que franchement ça ne donne pas envie. Je ne sais pas aujourd’hui quels sont les droits des homosexuels là-bas.

Connaissez vous cet auteur ? Un autre titre à me conseiller ?

Bonne lecture, heureusement que l’on a les livres…

Lire la suite

L’audacieux Monsieur Swift de John Boyne

Cadeau de fête des mères choisi par mes gars dans ma liste #Defilivres 🙂

Super conseil, j’ai beaucoup aimé.

Maurice Swift sait écrire mais manque d’imagination pour trouver quelles histoires raconter. Est il alors un véritable écrivain ? Il écrit parfaitement les histoires des autres.

Son ambition dévorante va le conduire à « voler » des histoires pour devenir celui qu’il rêve d’être. Mais à quel prix ?

En fait c’est un homme tout à fait détestable qu’il est préférable de ne pas croiser sur son chemin, mais il est aussi fascinant et c’est toute l’ambiguïté de sa vie.

L’auteur nous plonge dans le monde littéraire et nous sommes un peu manipulé aussi par cet homme audacieux et sans aucun scrupule. C’est plein de surprise, parfois drôle, les personnages secondaires sont bons aussi. Le final à l’image du livre est totalement immoral.

Une belle découverte pour moi. Je crois que c’est Anne qui en a parlé. Merci. Je vous le conseille vivement à mon tour.

Lire la suite

Et soudain tout change de Gilles Legardinier

J’ai du mal à lire en ce moment. J’ai pensé que c’était peut être parce que j’avais pris des livres un peu difficiles. Alors j’ai choisi celui-ci qui est plus léger.

Mais j’ai eu du mal quand même.

Je ne me suis pas attachée à cette bande d’ado qui découvre la vie.

La fin du roman est attachante, il y a de bons moments, Camille est pleine de ressources, c’est une jeune fille qui a une belle conception de la vie.

Le livre est agréable à lire, on se souvient en même temps de nos années lycée, des interrogations que l’on pouvait avoir à cet âge là. Et on constate ce que l’on est devenu !

Que de chemin parcouru…

J’ai lu il y a quelques années un autre livre du même auteur sans en garder vraiment de souvenir si ce n’est celui d’avoir passé un bon moment ce qui est déjà pas mal 😉

Vous aimez cet auteur ?

Lire la suite

Les Gratitudes de Delphine de Vigan

J’ai lu l’été dernier Les Loyautés de Delphine de Vigan. J’avais réservé celui çi à la bibliothèque en suivant mais il est beaucoup demandé !

Donc cette fois l’auteure nous parle de gratitudes à travers Michka, une femme en fin de vie dans une maison de retraite. Une jeune femme Marie vient lui rendre visite, Marie est comme sa fille mais ne l’est pas vraiment. Et Jérôme l’orthophoniste du centre qui essaie de lui faire retrouver les mots qu’elle perd un peu plus chaque jour.

Mishka était enfant pendant la guerre, juive elle a été sauvée par un couple qu’elle aimerait remercier avant de partir. Comment les retrouver ?

Les conversations entre les personnages sont chargées d’émotion, de moments doux et intenses, de poésie et d’humour. Ce n’est pas facile de vieillir.

Est on vraiment reconnaissant de ce que les autres font pour nous et réciproquement ? Quelle est la valeur du mot merci ?

Le livre m’a particulièrement touchée, les difficultés de Mishka avec les mots m’ont fait penser à ma mère. C’est un beau texte plein d’amour… de gratitudes.

Lire la suite

Né d’aucune femme de Franck Bouysse

Livre pris à la bibliothèque et que l’on ne lâche plus quand on a commencé. J’avais lu Grossir le ciel du même auteur l’année dernière.

Une histoire très forte, glauque même, pourquoi l’auteur veut il tant de mal à cette pauvre jeune fille ?

Mais tout est bien écrit, on suit l’histoire des différents personnages selon les chapitres écrits par les uns et les autres.

Rose est une enfant de 14 ans qui vit avec ses 3 soeurs et ses parents paysans. Les fins de mois sont difficiles et son père la vend à un riche propriétaire d’une forge.

Et c’est la descente aux enfers principalement pour elle mais aussi pour ses parents, ainsi que dans la maison du maitre.

C’est un curé qui découvre tout cela et essaie de remettre un peu d’humanité dans ce monde perdu.

Malgré l’horreur de certains passages, le livre est bien construit, on lit avec le curé les souvenirs de Rose qu’elle a écrit dans 2 cahiers, on espère pour elle, peut être qu’un Dieu pourrait faire quelque chose ? Il est bien difficile de croire dans la bonté humaine.

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

Le sillon de Valérie Manteau

Je ne sais plus qui m’a conseillé ce livre en fin d’année mais j’ai eu beaucoup de mal à le lire.

Je n’ai pas réussi à m’attacher à la narratrice et je me suis perdue dans Istanbul que je ne connais pas. Je ne connais pas non plus assez l’histoire et l’actualité de la Turquie pour bien comprendre les évènements relatés.

L’écriture est agréable, ce qui est bizarre c’est que tout au long de ma lecture j’ai eu l’impression de l’avoir déjà lu, comme si je connaissais plus ou moins l’histoire. Mais j’ai fait des recherches et non. Et il n’est pas sorti depuis assez longtemps pour que j’ai complétement oublié que je l’avais lu. Drôle de sensation qui ne m’a pas aidée.

Le livre a eu le prix Renaudot, l’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ? Ce doit être moi qui suis passée à côté.

Lire la suite

L’air qu’elles boivent de Céline Durupthy

L’air qu’elles boivent ferait éclater vos poumons est le nouveau livre de Céline Durupthy. J’avais beaucoup aimé ces précédents Carte mère et La graine.

Ce troisième roman est différent.

La narratrice nous fait découvrir des femmes fortes, féministes, lesbiennes, qui ont fait évoluer les mentalités.

Eugénie, Anne-Aymone, Sandra et tant d’autres croisent son chemin, lui font regarder le monde autrement, lui montrent le chemin à parcourir pour les droits des femmes.

Les parcours de ces 3 femmes retracent l’histoire du féminisme depuis la guerre, les combats nécessaire pour avoir le droit d’exister en tant que femme tout simplement.

Et heureusement aussi qu’il y a des hommes qui pensent que tous les humains doivent avoir les mêmes droits.  Mais vu la lenteur pour aller vers l’égalité, je crois qu’il vaut mieux compter sur les femmes pour faire avancer la cause.

Je connais virtuellement l’auteure pour avoir suivi son blog et sa page FB, je me suis souvent demandé dans ma lecture, où se cachait elle derrière ses personnages 😉

La structure du livre est originale et le style fluide, très agréable à lire.

Pour Noël, pour vous faire un petit cadeau, pour aider une jeune auteure… Vous pouvez commander le livre sur le site Lulu.com.

Lire la suite

Encre sympathique de Patrick Modiano

J’ai pris le nouveau Modiano à la bibliothèque et je réalise en commençant à écrire qu’il va manquer dans ma collection… J’essaie de ne plus acheter de livre, ce n’est pas facile 😉

Surtout que j’ai beaucoup aimé cette « Encre sympathique » qui apporte du suspense au suspense de ce livre très modianesque.

Le narrateur se souvient d’une femme qu’il avait cherché sans la trouver quand il était jeune. Il essaie de revivre l’enquête, de faire remonter ses souvenirs, de classer ce qu’il avait trouvé. Il nous promène dans les rues de Paris et les cafés.

Mais quelle est la valeur du souvenir, peut on faire confiance à la mémoire ? Peut on croire aux témoignages ?

Faut il relire ses premiers romans pour mieux s’en souvenir et trouver des liens avec celui-ci ?

Qu’est devenue Noëlle Lefebvre ? La question trouvera t’elle une réponse, une éclaircie dans la brume de l’auteur ? Je ne vous dévoile rien de plus…

Le style est parfait, les mots précis, la lenteur voulue, la nostalgie palpable… Modiano se dévoile un peu comme l’encre sympathique.

J’aime Modiano ❤

Lire la suite