Archives de Tag: roman

Carte mère de Céline Durupthy

J’ai acheté les deux romans de Céline Durupthy en même temps.

J’ai commencé par lire le second, je ne sais pas pourquoi, les 2 histoires sont indépendantes même si il y a un petit quelque chose en commun 😉

J’ai beaucoup aimé La Graine, et je suis également séduite par Carte mère.

C’est l’histoire de Sandrine, une journaliste quarantenaire, plus en phase avec la direction éditoriale de son journal local, qui démissionne sur un coup de tête.

En parallèle elle doit gérer sa mère en maison de retraite, sa jeune voisine prof dynamique mais déprimée, le silence du voisin.

Elle doit aussi sortir de sous sa couette pour s’occuper d’elle, l’avocate à qui elle demande de la défendre pourra t elle l’aider ?

Un livre que je vous conseille, vous pouvez le trouver aux éditions lulu.com

Lire la suite

Baba Segi, ses épouses, leurs secrets de Lola Shoneyin

Quand vous me parlez d’un livre ici, je regarde sur le site de ma bibliothèque et s’il y est je le réserve.

Ce que j’ai fait pour celui-ci mais je ne me souviens plus (désolée) qui m’en a parlé !

Lola Shoneyin est une auteure nigériane, c’est son 1er roman, elle écrit également de la poésie.

Elle nous plonge dans une famille africaine, Baba Segi a déjà 3 femmes et 7 enfants quand il décide d’en prendre une quatrième Bolanle, une jeune femme diplômée. Cela ne plaît pas aux trois autres qui vont lui mener la vie dure.

On découvre cette vie, est ce que l’on dit famille polygame ? On apprend à connaître chaque femme et son histoire, pas vraiment réjouissante. La condition de vie des femmes au Nigeria ne doit pas être facile, tout semble tourner autour de la maternité.

L’écriture est pleine d’humour façon un peu vaudeville pour dédramatiser. Les femmes avec leurs blessures de vie peuvent devenir attachante. Le mari peut paraître caricatural mais on l’imagine quand même très bien dans ses excès. Finalement ça ne doit pas être simple de vivre avec 4 femmes.

C’est une chouette découverte, j’ai passé un agréable moment au sein de cette famille africaine.

Lire la suite

A l’aube de Philippe Djian

Je n’ai pas pu résister longtemps au nouveau Djian (mais je l’ai emprunté à la bibliothèque) Je progresse.

Depuis que j’ai rangé mes livres, je sais que j’en ai 25 de Djian, il m’en manque 5 ou 6, j’essaierai peut être de les trouver d’occasion et en poche 😉

Revenons A l’aube.

Joan vient de perdre ses parents, elle retourne vivre en banlieue dans la maison familiale pour s’occuper de son frère adulte mais autiste, Marlon.

Elle ne voyait plus ses parents et a construit sa vie tranquillement en centre ville. Elle travaille avec son amie Dora.

Howard un ancien ami de ses parents refait surface, il cherche quelque chose…

Je ne vous en dévoile pas plus, l’histoire est riche mais sans superflu comme l’écriture de Djian. Il opte aussi pour le minimum de ponctuation sans que cela soit gênant à la lecture. Tout est précis, ciselé.

La tension monte doucement pendant que les personnages se dévoilent.

Du bon Djian, une lecture forte qui donne envie d’en savoir davantage. C’est le problème des livres de Djian, ils sont trop courts 😉

(Vous savez que je ne suis pas objective mais si vous l’aimez vous me comprenez)

Lire la suite

Un clafoutis aux tomates cerises de Veronique de Bure

Un livre différent de que j’ai l’habitude de vous proposer. Je crois que c’est Coco qui en commentaire en avait parlé ici alors je l’avais réservé à la bibliothèque mais il a mis du temps à être disponible.

Bref…

C’est l’histoire d’une vieille femme qui a 90 ans décide de tenir un journal. Quelques lignes presque chaque jour sur son quotidien. De temps en temps des souvenirs.

Une vieille mamie classique, plutôt en forme, qui a eu une vie tranquille, un mari assureur, 2 enfants, une belle-mère pénible, des ami-e-s, une vie à la campagne avec son potager, ses voisins fermiers.

Une jolie écriture, une histoire lente sans rebondissement mais des moments de vie qui passe. Et très vite on pense à la grand-mère que l’on a perdue.

C’est un joli livre émouvant sur la fin de vie sans angoisse plein de bienveillance.

L’avez vous lu ?

Lire la suite

La tresse de Laetitia Colombani

Mon livre cadeau de Kadel 😉

C’est un beau récit sur 3 femmes dans le monde, liées par un lien que je ne vais pas vous dévoiler…

On découvre Smita et sa fille, intouchable en Inde. Puis Giulia en Sicile qui alors que son père est dans le coma découvre l’amour. Et Sarah au Canada, working girl qui se bat contre la maladie.

Ces 3 femmes ont en commun une volonté incroyable, elles ne renoncent à rien même quand la vie ne fait pas de cadeau…

Leurs situations ne sont bien sur pas comparables mais chacune dans son univers se bat sans renoncer à son but. Elles ont du courage et la fin du roman est une jolie parabole.

L’écriture est fluide, le livre se lit vite et j’ai passé un bon moment en sa compagnie.

J’aurai aimé en savoir un peu plus sur le devenir de Smita 😉 Lire la suite

Les vies de papier de Rabih Alameddine

Un livre ayant eu le prix Femina étranger que mon amie Odile m’a offert le soir du Jdad…

Merci 🙂 J’ai bien aimé.

Il s’agit de l’histoire d’une femme âgée libanaise. Elle se raconte, se souvient, nous fait part de ses réflexions au quotidien. Elle a été libraire, elle a traduit ses livres préférés en arabe sans les publier.

Son récit est truffé de référence littéraire mais aussi musicale, c’est très intéressant. Elle a aussi un certain humour dans l’écriture 😉

Et puis la vie à Beyrouth, les souvenirs des moments difficiles de guerre, les conditions de vie des femmes, le quotidien, de nombreux sujets sont abordés.

Un magnifique portrait de femme même si il n’y a pas vraiment d’histoire… Elle nous porte dans ses pensées…

Connaissez vous cet auteur ? Avez vous lu autre chose de lui ?

Lire la suite

Souvenirs dormants de Patrick Modiano

Le Père Noël m’a apporté les 2 nouveaux livres de Patrick Modiano…

Celui là se lit aussi très vite mais on peut le relire sans fin…

Modiano se souvient d’un jeune homme des années 60 qui marche dans Paris et y croise des femmes. Il en fait de jolis portraits hors du temps.

Modiano poursuit ses interminables promenades dans le passé.

On remonte le temps, nostalgie ? Souvenirs qui reviennent, apparaissent au détour d’une rue, d’un café, d’un hôtel… Immersion dans un monde souvent nocturne, calme, irréel parfois ou comme embrumé.

L’univers de Modiano, on y plonge, j’y plonge sans retenue. Il me donne envie de croire aux fantômes…

Je partage… Je ne cherche pas à vous convaincre de le lire, c’est très intime je crois de l’aimer ou pas.

Lire la suite