Jeu d’art # 181

Un artiste vivant et qui expose dans de très grands musées … Une belle découverte. Merci M pour cette carte.

On s’habitue à se dire que l’on n’a plus de soirée.

J’ai signé une pétition pour demander une dérogation pour pouvoir rentrer après le spectacle (même s’il est un peu plus de 21h).

Je suis allée au musée d’Art Moderne, j’ai découvert le travail de Hubert Duprat. Un sculpteur touche à tout, je vous encourage à y aller 😉

Aujourd’hui je vais voir mes amis à Arras, je n’aurai pas le temps de faire du tourisme mais je suis bien contente quand même.

Je vous souhaite une bonne journée.

Les protégés de Sainte Kinga de Marc Voltenauer

Ravie d’avoir pu lire le nouveau Marc Voltenauer, auteur suisse que je suis depuis ces débuts.

Merci Slatkine & Cie pour cet envoi.

On retrouve l’inspecteur Andreas Auer pour une prise d’otages dans les mines de sel de Bex. Les ravisseurs sont dans la mine avec une classe d’ados qui visitait les lieux, les membres d’une association qui organisaient une réunion et le personnel de la mine.

Les preneurs d’otages sont très bien organisés, ils ont piraté tout le système informatique et peuvent entrer en contact avec la police pour donner leurs directives qui sont assez originales. Comme le principal preneur d’otages qui est déguisé en Charlot.

L’enquête va les faire remonter jusqu’à Aaron Salzberg qui travaillait dans la mine au début du 19ème siècle. On découvre son histoire en parallèle.

Le livre est bien construit, la prise d’otages est intense, les différents protagonistes sont décrits avec précision. L’auteur reste concentré sur la prise d’otages et les mines de sel, l’action se passe sur quelques jours.

Tout est très détaillé (un peu trop peut être), on sait tout des mines de sel suisse mais aussi polonaise, de Sainte Kinga, des techniques de piratage informatique, des méthodes policières de négociation…

Le livre fait plus de 500 pages, il se lit facilement, l’intrigue monte vite en puissance. Les méchants ne le sont pas tant que ça, Andreas un tout petit peu aidé par Mikaël, gère l’enquête. Il y a toute une partie humaniste intéressante.

Je tourne un peu mes mots car je n’ai pas été entièrement convaincue par la lecture, trop de détails, comme je le dis plus haut, nuit par moment au rythme de l’ensemble. Tout est expliqué avec précision, il manque des zones d’ombre pour laisser aller notre imagination.

J’ai beaucoup aimé son premier polar : Le dragon de Muveran. Celui-ci est le 4eme, il est préférable de les lire dans l’ordre même si ce dernier est complétement indépendant. Mais c’est toujours l’inspecteur Andreas Auer donc on sait qu’il ne peut rien lui arriver …

Avez vous lu cet auteur ? Qu’en pensez vous ? Je l’ai rencontré à St Maur en poche, il a été très sympathique.

Lire la suite

Un lundi parmi tant d’autres : Souvenir de voyages

Le thème de cette semaine est : Se souvenir de son dernier voyage – « City guide » pour s’évader.

Cette année je suis allée à Metz, Orléans, Arras et Bordeaux (1 jour ou deux pour chaque). C’est pas mal finalement en ce temps de confinement. 😦

Mon dernier grand voyage, en mars 2019, c’était NY

C’était tellement bien ! Les musées The MET, le Guggenheim et le Moma. Et puis tout ce que l’on a vu à NY.

Quand pourra t on à nouveau voyager ? Et ça me fait penser aux élections américaines… Pourvu que…

J’aimerai bien partir quelques jours en fin d’année avec les garçons mais où aller ?
Vous avez des idées ?

Quels sont vos derniers voyages ? Bon lundi.

 

#365defiphoto – Saison 7 – Semaine #42

Une semaine relativement calme et l’annonce du couvre-feu qui me laisse circonspecte.

Cela me fait l’effet d’un nouveau confinement mais avec le droit d’aller travailler et donc de prendre le risque d’attraper le virus dans les transports ou au travail. J’ai la chance de pouvoir télétravailler et de ne pas prendre le métro mais je pense à tout le monde. Et je pense aux artistes qui perdent tout même si je sais qu’ils vont essayer d’adapter les horaires. Et puis les restaurateurs, et les soignants… Bref je tourne en rond de mauvaises pensées. Et je pense à ce malheureux professeur… J’ai envie de pleurer. Dans quel monde vit on ?

Ma semaine en image pour essayer de positiver :

Dimanche 11 # Jour 285 : Après midi petit puzzle

Lundi 12 # Jour 286 : Journée de travail comme un lundi classique et le soir un hélicoptère tourne au dessus du quartier pendant un long moment. On n’a pas su pourquoi 😉 Mais j’ai pu faire une photo !

Mardi 13 # Jour 287 : Pas d’atelier à cause d’un cas contact 😦 J’ai improvisé une sculpture-photo de joints.

Mercredi 14 # Jour 288 : Après midi au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Belle expo de Hubert Duprat.

Jeudi 15 # Jour 289 : Tarte d’automne potimarron fromage de brebis très bonne.

Vendredi 16 # Jour 290 : Il nous reste le ciné en fin d’aprem… J’ai quelques films à voir 🙂

Samedi 17 # Jour 291 : Après midi bidouillage, j’ai regardé un atelier de Ciloubidouille sur Instagram et j’ai fait des essais avec des pièces de puzzle.

Les jours passent, on va se coucher tôt ! Pourquoi ce sentiment d’enfermement ? Vous vous sentez comment vous ?

Bon dimanche quand même.

Les apparences de Marc Fitoussi

Ciné hier pour assurer ma salle de cinéma (Le Palais à Créteil) que je continuerai à venir malgré le couvre-feu.

J’ai choisi ce film car j’aime beaucoup les acteurs Benjamin Biolay et Karin Viard.

Un couple expatrié à Vienne, à qui tout réussi professionnellement et socialement, va vivre comme une déflagration suite à différents évènements.

Tout se joue sur les apparences, le scénario est intéressant, les acteurs bons, la vie à Vienne féérique, le suspense et les rebondissements bien avancés.

Cependant je suis ressortie perplexe n’arrivant pas à croire au couple Viard-Biolay, je ne sais pas pourquoi.

Jeudi j’ai regardé sur Canal Chanson douce avec Karine Viard, excellente encore, est ce cette image qui m’a influencée ?

Je ne suis pas convaincue. C’est adapté d’un livre, il doit être préférable de le lire.

Lire la suite

Mon défi créatif – Semaine 8

Je vais avoir le temps de continuer de dessiner puisqu’il va m’être difficile d’aller au spectacle. Le gouvernement a refusé la dérogation pour que les spectacles puissent finir à 21 h et donc que l’on rentre après. Pour moi dans Paris cela va être compliqué, j’ai des places pour le théâtre de la ville, j’attends de voir quels horaires ils vont proposer.

Et puis mon atelier du mardi va passer en virtuel aussi, bon pour le moment ce sont les vacances.

Quelle galère ce virus.

J’ai continué le projet Inktober Tangles 2020 et Jijihook a également proposé des vidéos.

J’ai essayé sans grand succès de travailler la matière cette semaine, j’ai fait des essais avec de l’encre épaisse mais après ça ne sèche pas !

Pour la semaine à venir, je reprends un thème et je vous propose puzzle 😉

Voici mes essais et zentangles de la semaine :

 

Carte Postale #454

Double entrée encore cette semaine avec cette carte mi-art mi-géo 😉

Reconnaissez vous la création, l’artiste et le village qui l’abrite ?

Merci M pour cette carte énigmatique.

Cette nuit commence le couvre-feu, je suis toujours abasourdie pour le monde de la culture même si j’attends l’annonce de dérogation horaire quand on a un billet de spectacle…

Je pense aussi aux personnels soignants à qui on ne donne rien, au courage qu’ils ont, ils manifestaient hier encore pour avoir plus de moyens…

Je pense à celles et ceux qui télétravaillent et qui du coup se retrouvent comme en confinement, et celles et ceux qui ne peuvent télétravailler et qui font du metro-boulot-dodo sans autre possibilité…

Et à celles et ceux qui ont la chance de pouvoir partir en vacances ce soir, ne vont ils pas emmener le virus là où il n’était pas trop présent ?

Protégeons nous, protégez vous mais il y a tellement d’incohérences… 😦

La réponse en dessous

Lire la suite

Expos au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris – Octobre 2020

Sur un coup de tête hier midi j’ai décidé de prendre mon après-midi, attendre la confirmation d’un couvre-feu ou pire encore un nouveau confinement me stressait trop.

Direction le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, pour surtout l’expo Hubert Duprat, fortement conseillée par mon prof d’atelier… (Plus d’atelier en soirée d’ailleurs 😦 ).

Je ne connaissais pas du tout son travail et j’ai bien aimé. Il touche un peu à tous les matériaux pour en faire des sculptures originales. Difficile à décrire, son univers est vraiment vaste et étonnant. Certaines oeuvres sont faites sur place, incrustées dans les murs. Comme sur cette première photo, un fil épais de cuivre est pris dans le mur en plâtre. Difficile à prendre en photo mais c’est très beau, une impression de volume, ou de flottement entre le fil et le mur suivant l’angle où l’on se place.

En haut à droite ce sont plein de petits clous dans le murs et des fils tendus. J’en ai fait à l’école ! Aujourd’hui cela m’a fait penser au zentangle 😉

En bas à droite ce sont des silex dans de la mousse florale et a coté des troncs d’arbre recouverts de clous ronds. Impressionnants.

Une chouette découvertes. Plus d’infos sur le site du MAM.

Il y a également une expo sur Victor Brauner, artiste roumain ayant vécu à Paris au siècle dernier. Son travail est surtout surréaliste et je n’ai pas été trop touchée.

L’expo s’appelle « Je suis le rêve. Je suis l’inspiration. »

L’expo principale en ce moment (où il y avait le plus de monde même si c’était très raisonnable) est sur le travail photographique de Sarah Moon. L’expo Passé Présent a été conçue par l’artiste avec des photos anciennes et récentes qui s’interpellent. Le plupart des photos sont en noir et blanc. On en connait certaines, je découvre beaucoup. Je suis moins sensible aux photographies qu’aux arts plastiques mais c’est une belle expo.

Contente d’y être allée même si le couvre-feu ne va pas nous empêcher d’aller dans les musées en respectant bien sur les règles sanitaires.

En direct du couvre-feu…

Comme vous je viens d’avoir la confirmation du couvre-feu en région parisienne. Comme vous peut être j’ai bu un petit verre d’alcool pour me remonter le moral.

Ce couvre-feu pour moi il punit surtout les gens raisonnables. Bien sur je ne vais plus sortir après 21 heures, mais les fêtes familiales des personnes moins respectueuses auront lieu en journée et les jeunes feront des nuits totales de fête (c’est ce que je ferai si j’avais 20 ans).

JL espérait pouvoir proposer des spectacles de fin d’année, spectacles de Noël ou feux du jour de l’an. Vu l’incertitude les villes ne vont pas prendre le risque de s’engager dans de tels projets alors que c’est dehors et que cela pourrait fait plaisir à beaucoup de monde de voir un joli feu d’artifice même de loin…

Pour nous plus de ciné mais je peux y aller l’après midi (si les cinés survivent), plus de théâtre et là je me demande ce que vont devenir les troupes et les petits théâtres. Compliqué de proposer les spectacles plus tôt en RP. Et je ne vous parle pas des concerts…

Est ce que si on présente son billet de spectacle, on peut rentrer plus tard puisque dans la salle de spectacle toutes les mesures sanitaires sont mises en oeuvre ?  Dites moi que nos dirigeants vont y penser. J’ai acheté des places pour 4 spectacles en novembre, j’avais aussi une invitation, Je croise les doigts très forts pour que les spectacles puissent se jouer.

La vie boulot-dodo n’est vraiment pas réjouissante même sans métro.

Vous en pensez quoi de cette mesure ?

Jeu d’art # 180

Une carte reçue recemment encore. Merci C.

Cela ne va pas être facile de reconnaitre cet artiste mais comme cela nous découvrons ensemble.

Je me motive pour aller rapidement voir une expo et pouvoir vous en parler ici.

Le week-end dernier j’ai préféré rester au chaud chez moi, j’ai fait des essais de peintures avec des encres, j’ai fait du zentangle et un petit puzzle de Hosukai.

Il y a de l’art autour de moi 😉

Est ce que vous créez en ce moment ? Est ce que vous sortez voir des expos ? J’ai l’impression d’être au point mort…

Et je redoute les annonces de ce soir 😦

Je vous souhaite une bonne journée quand même.

La réponse en dessous

Lire la suite