Un lundi parmi tant d’autres : Tchin :)

Le thème de cette semaine est : Boissons – Quelles sont vos préférences ? Chaudes, froides, naturelles, sucrées, pétillantes, alcoolisées… Que buvez vous ?

Je vais me faire un petit jeu : j’aime / j’aime pas sans trop réfléchir et sans ordre de préférence 😉

J’aime le thé (et le roiboos), le champagne, le Spritz, l’eau plate, la Bénédictine, le vin rouge, le coca light, les jus de fruit, le chocolat chaud, le cidre, les bières style Kriek …

Je n’aime pas le café, le vin blanc, le Ricard, les alcool forts comme le whisky ou le rhum, la bière blonde, l’eau pétillante …

Pour ce qui est des alcools, j’aime l’idée de partage.
Une coupe de champagne, un cocktail entre ami-e-s pour trinquer, faire la fête…

Et vous que buvez vous ?

Carte Postale #406 – Le résultat

C’est parce que j’ai dit que c’était facile que vous n’avez pas trouvé 😉 Pour me contredire ? 😉

La Giralda est l’ancien minaret de la grande mosquée almohade de Séville, en Andalousie. Après la reconquête de la ville (la Reconquista), la mosquée a été convertie en cathédrale et la Giralda est devenu le clocher de la cathédrale1. À la suite d’un tremblement de terre survenu au XIVe siècle, qui a entraîné la destruction de la mosquée d’origine, les devis de construction de la nouvelle cathédrale Notre-Dame de Séville prévoyaient la préservation de la Giralda, qui a cependant fait l’objet de modifications en fonction du style architectural espagnol. C’est l’un des monuments les plus importants de l’architecture hispano-musulmane et la figure symbolique de Séville, à tel point qu’une règle implicite d’urbanisme de la ville interdit à tout autre bâtiment du centre de la capitale andalouse d’atteindre sa hauteur.

Merci Anne pour la carte, merci Manika, Nanou, bravo Coco tu as l’Espagne 😉

Je suis bien rentrée de mon chouette week-end, je vous raconte très vite.

Bonne soirée…

#365defiphoto – Saison 6 – Semaine #46

Une semaine très riche, un peu trop peut être car en plus j’ai eu pas mal de travail !

Un jour férié, des spectacles, un beau film, l’atelier, et une balade à la mer… Le top.

Ma semaine en image :

Dimanche 10 # Jour 314 : Un superbe film qui donne de l’espoir quand même…

Lundi 11 # Jour 315 : Journée anniversaire de mon plus jeune avec ma mère… Cheese cake maison 🙂

Mardi 12 # Jour 316 : Atelier, on avance sur nos projets livre.

Mercredi 13 # Jour 317 : Très belle pièce bien interprétée : Rouge au théâtre Montparnasse.

Jeudi 14 # Jour 318 : Chouette pièce avec un jeune acteur prometteur : Venise n’est pas en Italie.

Vendredi 15 # Jour 319 : Soirée danse à la Mac de Créteil au Festival Kalypso 🙂 Super soirée anniversaire 10 ans de direction du CCN par Mourad Merzouki.

Samedi 16 # Jour 320 : Escapade dans le Pas de Calais avec le Louvre Lens et une soirée à la mer avec mes amies 🙂

Une chouette semaine, et un beau dimanche qui se prépare malgré la pluie puisque nous sommes encore au bord de la mer 🙂

Je vous souhaite une bonne journée.

 

 

Soirée Kalypso à la Mac de Créteil

Super soirée à la Mac Créteil pour le lancement du Festival Kalypso et les 10 ans de Mourad Merzoiki à la tête du CCN de Créteil-Val de Marne.

Nous commençons la soirée avec le chorégraphe Amala Dianor qui nous présente New school et Quelque part au milieu de l’infini. C’est du Hip-Hop de haut vol si je peux dire ! La chorégraphie est épurée dans le geste, décomposée. Les danseurs sont légers, fluides. C’est assez lent mais tout en finesse (prouesse) et dans une ambiance de partage très agréable.

Et puis c’est avec plaisir que nous revoyons Danser Casa de Mourad Merzouki et Kader Attou.

Les jeunes danseurs et la danseuse (je le précise, encore trop peu de femme dans le hip-hop) nous emmène à Casa, dans les rues découvrir toutes les figures hip-hop et plus encore….

Ensuite avec la salle et mille ballons nous avons joué, dansé et chanté Joyeux anniversaire. J’espère pouvoir trouver des vidéos, le moment était assez grandiose 🙂 Sourire et bonne humeur au programme.

Une coupe de champagne et des macarons autour d’une piste de danse et d’un DJ pour prolonger la soirée étaient offert par la Mac. Merci pour cette belle soirée.

Pas plus de détail sur le site de la Mac qui ne propose que photos et vidéos des différents spectacles du festival.

Le festival Kalypso, partout en Ile de France… Allez-y 😉

Carte Postale #406

Facile cette semaine pour partager des bonnes réponses 😉

Parfois quand je dis cela vous ne trouvez pas mais là j’y crois 😉

Je suis un peu « débordée » en ce moment mille choses à penser, à préparer, à faire…

Je vais certainement y arriver mais je suis un peu en stress quand même ! Je sais que si je n’y arrive pas ce n’est pas grave… Tout va bien !

Déjà je pars en week-end surprise demain, la surprise est pour mon amie, moi je sais où on va puisque j’organise avec ma binôme 😉 Ca va être chouette, on espère juste pas de pluie.

Je vous raconterai en presque live….

Je vous souhaite un excellent week-end aussi.

 

Venise n’est pas en Italie de Ivan Calbérac au Théâtre Lepic

Soirée théâtre sur les conseils d’une amie.

Un seul en scène de Garlan le Martelot mis en scène par Ivan Calbérac, auteur de la pièce.

Une jeune garçon évoque son premier amour et un voyage à Venise pour rejoindre sa future petite amie. Elle participe à un concert classique, il fera tout pour l’entendre, même partir avec ses parents et la caravane.

Le comédien joue tous les rôles, c’est parfois un peu caricatural mais cela participe aussi au comique de situation.

Et puis le texte n’est pas si léger qu’il n’y parait, on ne choisit pas sa famille mais il faut bien s’en accommoder ce qui n’est pas toujours simple. Et parfois l’affection n’est pas forcément où l’on croit.

J’ai passé un bon moment, Garlan le Martelot est à fond dans ses interprétations. Les garçons qui m’accompagnaient sont moins convaincus… Je suis bon public.

Pour une soirée dans un chouette quartier (Montmartre), un théâtre pas cher, des restos sympas pas loin…

Lire la suite

Rouge de John Logan au Théâtre Montparnasse

Soirée théâtre hier avec cette très belle pièce de , jouée à Broadway et qui a obtenu six Tony Awards.

L’interprétation de Niels Arestrup est excellente et Alexis Moncorgé assure en face de ce monstre de théâtre.

Bref vous comprenez que j’ai aimé ce texte sur le grand artiste Mark Rothko qui n’apparait pas ici comme un homme sympathique mais qui était un maître et un puits de culture.

Le texte est très riche sur l’histoire de l’art autour de l’expressionnisme abstrait des années 60, l’évolution des artistes pour faire reconnaitre l’abstraction.

Et puis également, sa réaction face au nouveaux courants dès la fin des années 60 avec l’arrivée du Pop Art par exemple.

Le décor est son atelier, les lumières sur les toiles sont très belles.

Une excellente pièce que je vous conseille même si vous n’êtes pas au fait sur l’art contemporain.

Lire la suite