Carte Postale #415

Et si on partait en voyage ?

La mer et la montagne, c’est beau…

Reconnaissez vous ce paysage ?

Le week-end arrive, j’espère que vous avez de chouettes projets. C’est la fête du cinéma, je vais essayer de voir des films que j’ai loupé l’année dernière 😉

Sinon rangement de maison au programme.

Pour le moment bonne soirée.

Une histoire d’amour de Alexis Michalik à La scala

Théâtre ce soir à la Scala où l’on retrouve la nouvelle pièce de Alexis Michalik, notre auteur chouchou de théâtre…

C’est une magnifique histoire d’amour, l’amour qui porte vers l’autre, l’amour qui fait mal, l’amour des mots…

Alexis Michalik est incroyable, un talent de fou. Tout ce qu’il touche est sublimé.

Il nous parle de Katia, lesbienne, mal dans sa peau après une enfance difficile, Katia est amoureuse, elles ont un enfant mais se séparent, Katia est malade, le cancer… Et puis son frère qui lui aussi a le mal de vivre… Vu comme ça, ça ne donne pas envie et … magie… La pièce est émouvante, drôle, profonde, incroyable.

Les 4 comédiennes sont également excellentes.

Alexis a tous les talents y compris celui de chanteur… Le petite fée à sa naissance lui a tout donné et il partage avec nous pour notre plus grand plaisir. On plonge dans le chaos de la vie, le deuil, l’abandon mais on garde espoir car cela reste une histoire d’amour.

Merci pour cette belle pièce et cette excellente soirée. Je vous conseille vivement ce spectacle comme tout le travail d’Alexis Michalik.

Dans la salle nous avons pu voir Stéphane Guillon 🙂

Lire la suite

Les Passagers de l’aube de Violaine Arsac au Théâtre 13

Théâtre ce soir grâce à l’invitation de Mara.

Une belle pièce, un beau texte sur les théories scientifiques du passage de la vie à la mort. Pas facile de trouver les mots mais les interrogations de Noé, un jeune interne en neurochirurgie, sur le cerveau et les mécanismes qui mènent à la mort sont dites de façon très intéressantes.

Ne pensez pas que ce soit compliqué, ou n’importe quoi, non les recherches scientifiques sont respectées. La mise en scène autour, 2 couples, 4 ami.e.s qui vivent intensément la complexité des rapports humains, est forte, dynamique. On est pris par le texte bien interprété.

Les 4 comédien.nes sont vraiment inspiré.e.s : Grégory Corre, Florence Coste, Mathilde Moulinat, Nicolas Taffin. Le texte et la mise en scène sont de Violaine Arsac et produit par la Compagnie Le Théâtre des Possibles.

Une belle découverte que je partage avec vous. Ils sont à Paris jusqu’au 9 février et certainement ailleurs ensuite… Toutes les infos sur le site du Théâtre 13.

Lire la suite

Jeu d’art # 141

Une sculpture cette semaine pour changer.

Je ne l’ai pas vue en vrai mais je trouve les lignes très belles.

Qu’en pensez vous ?
Reconnaissez vous l’artiste ?

J’ai beaucoup marché dans Paris ces derniers jours, ce que j’aime bien en fait, je relativise certaines distances !

Mais pas eu le temps de voir une expo ou un musée… Février sera plus propice j’espère.

Je vous souhaite une bonne journée.

La réponse en dessous

Lire la suite

L’étrangère aux yeux bleus de Youri Rytkhèou

Un livre différent de ce que je vous propose d’habitude. C’est Manika qui me l’a conseillé.

J’ai découvert les tchouktches, une tribu nomade qui vivait en Sibérie et élevait des rennes.

Dans les années 50, Anne jeune ethnographe russe, se marie avec Tanat pour vivre au sein de la tribu. C’est de l’immersion profonde.

Le vie est rude pour ce peuple ancestral que les soviétiques veulent sédentariser.

Anne brillante et volontaire s’intègre parfaitement et mène une vie de femme tchouktche, elle participe pleinement aux tâches nécessaires pour la tribu, elle aime son mari, porte son enfant, accepte qu’il prenne une seconde épouse comme le veut la tradition.

Elle note tout dans des cahiers et intrigue son beau père le chef de la tribu et qui est chaman. Il la choisit même pour lui succéder.

Le roman est assez lent, on imagine tous les paysages de neige, de froid, la difficulté de la vie mais la chaleur de cette communauté avec ses rites simples.

Le livre des éditions Babel est écrit très petit et ce n’est pas agréable ! A conseiller si vous avez une bonne vue.

Lire la suite

Un lundi parmi tant d’autres : 2010-2019

Le thème de cette semaine est : Votre bilan de la décennie 2010-2019

Je ne savais pas trop par quel bout prendre ce sujet, quel est mon plus fort souvenir de ces dix dernières années ?

C’est nul mais je me souviens davantage des galères 😦

Ou alors un voyage, un spectacle, un livre mais non… Difficile de choisir.

Je vais prendre le sujet à travers ce blog qui nous réunit ici 😉 Merci les stats !

Mes posts les plus vus/lus sont ceux sur les calendriers de l’avent, avoir proposé un calendrier de l’avent pour « ados ou adultes » a été une bonne idée !

Vient ensuite le recette du Gâteau des Carmélites, un gâteau comment dire : à partager !

Puis ce sont les articles sur l’anniversaire du blog et ceux où je parle de ma famille. Ce sont aussi ceux là que vous commentez le plus.

L’article « culturel » le plus vu est celui sur l’expo vitrail à la Cité de l’Architecture. Ne me demandez pas pourquoi !

Et pour les spectacles c’est La mécanique de l’Histoire au Panthéon de Yoann Bourgeois (dont je vous parlais cette semaine). Ce spectacle était unique…

Mon nombre de visites ici se maintient doucement mais je regrette la disparition de nombreux blogs et que tout se passe sur les réseaux sociaux. J’y suis mais on s’y perd tellement vite 😉
Impossible de garder ce qui s’y passe même si Fb nous envoie des « souvenirs » chaque jour.
J’aimerai pouvoir avoir plus d’échanges avec vous ici.

Et pour tout vous dire, quand je réfléchis à ces dernières années, je pense aux amies qui ont préféré partir sur un autre chemin et le temps qui passe n’atténue pas vraiment ma peine.

J’aurai aussi pu parler actualité du monde mais… malheureusement ce n’est pas très positif, à part le mariage pour tous…

Et pour vous, qu’est ce qui a marqué cette dernière décennie ?

 

Carte Postale #414 – Le résultat

Il s’agit de la Cathédrale Notre-Dame d’Amiens dans la Somme. Illuminée sur la carte.

C’est la plus vaste cathédrale de France par ses volumes intérieurs (200 000 m3). Sa longueur hors œuvre est de 145 mètres et sa hauteur sous voûte de 42,30 mètres, elle n’est dépassée que par la cathédrale Saint-Pierre de Beauvais sur ce point.

Sa construction est contemporaine de celle des cathédrales de Reims, de Bourges ou de Beauvais… Elle est considérée comme l’archétype du style gothique classique pour la nef et du gothique rayonnant pour le chœur. Le style gothique flamboyant est présent dans les rosaces de la façade occidentale et du transept, les parties hautes de la tour nord, le Beau Pilier, les stalles et la statuaire de la clôture du chœur.

Classée Monument historique en France depuis 1862, elle est inscrite depuis 1981 au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Vous savez presque tout 😉

Bravo Gaëlle, tu es trop forte, je t’envoie une carte. Merci Nanou, Coco et Manika…

Bonne soirée.