Mon défi créatif – Saison 2 – Semaine 1

J’ai fait plein de choses le week-end dernier et rien de la semaine (au niveau création !) .

C’est comme ça, il faut que je retrouve un rythme.

Je suis quand même contente de moi, je suis repartie des ateliers de Jijihook et j’aime bien les résultats.

J’ai terminé une toile commencée avant l’été 🙂

Qu’en pensez vous ?

Gloria de José Montalvo à la MAC

Reprise de nos abonnements en fanfare… Superbe spectacle de José Montalvo. Superbe pour un retour après les galères covid…

Alors ce n’est pas un ballet traditionnel, les danseur.se.s, ils sont 16, se rappellent d’un souvenir d’enfance souvent lié à la danse, ils nous disent aussi de quoi ils sont fiers, chacun leur tour en intervenant au milieu de la danse.

Entre chaque courte intervention, ils dansent. Chacun.e sa spécialité puis ensemble, ils mixent ces spécialités et c’est vraiment formidable.

Ils dansent le flamenco, du hip-hop et de nombreuses variantes, de la danse classique, de la danse africaine. Ils chantent aussi et jouent de la musique en live.

Et tous portent des valeurs de partage, de bienveillance, de « il faut croire en ses rêves », il faut aimer et se faire plaisir en dansant quoi qu’il arrive. La vie est belle à travers la danse. On a le droit de faire ce que l’on veut à partir du moment où on veut le faire, danser, danser avec une robe même si on est un garçon, danser comme un homme pour une fille, ou si on est une fille montrer sa poitrine si on le veut, devenir danseur même si on a été blessé, si on a un handicap, si sa famille ne le veut pas, si tout le monde se moque, persévérer, aller au bout de son rêve, y croire, toujours…

Montalvo porte souvent ces valeurs dans ses spectacles, là il a tout mis. C’est un spectacle un peu moins ballet au sens traditionnel, l’histoire n’est pas linéaire, c’est la somme des « histoires » des danseur.se.s et c’est émouvant et vraiment très beau.

Et puis la musique est tellement entrainante, c’est un régal. Les vidéos et projections en fond de scène sont aussi parfaitement choisies.

J’espère que ce spectacle pourra être présenté à de nombreux jeunes.

Si un ballet de José Montalvo passe près de chez vous, allez-y sans hésiter 😉 Quel talent.

Lire la suite

Carte postale #501

Une nouvelle carte reçue cet été. Merci A.

Reconnaissez vous cette vallée ? Ou le pont ? 😉

J’ai eu une semaine de rentrée assez active et ce soir début de mon abonnement à la Mac avec le ballet de José Montalvo, reporté depuis plus d’un an et demi… Tellement contente de pouvoir enfin le voir.

Week-end peut être ciné, expo et bidouillage + un dîner avec des ami.e.s.

Et vous des projets ?

La réponse en dessous

Lire la suite

Jeu d’art # 227

Une carte reçue recemment, cela ne va pas être facile mais je pourrai ainsi vous parler de l’artiste…

Avez vous une idée ? Aimez vous ?

Hier soir j’ai vu Mr Prof, il expose en ce moment au Grand Palais éphémère dans le cadre de Art Paris 🙂 C’était chouette de le revoir.

Et ce soir invitation de dernière minute à un concert à La Villette, je ne connais pas mais vive la découverte.

Je vous souhaite une bonne journée

La réponse en dessous

Lire la suite

Serre moi fort de Mathieu Amalric

Cinéma en avant-première lundi soir au cinéma du Palais à Créteil en présence du réalisateur Mathieu Amalric ❤

Le synopsis est très court : Ça semble être l’histoire d’une femme qui s’en va.

J’hésite à vous raconter car il faut garder le mystère autour de cette femme sublime.

Elle part dans un road movie, dans une vieille voiture rouge ( 😉 Drive my car pour la voiture rouge), elle se souvient, elle se cherche…

Une femme, une mère, une amoureuse que la vie malmène. Et puis le piano, sa fille qui joue, une musique comme envoutante, répétitive sans l’être vraiment.

Mathieu Amalric nous a parlé de son amour pour ce texte de Claudine Galéa, de l’évidence de Vicky Krieps formidable, incroyable et de son partenaire Arieh Worthalter, du tournage selon les saisons, du montage du film.

Sa passion aussi pour le piano, mais il ne l’a pas assez travaillé, il a trouvé plus facile d’être comédien que musicien.

L’écouter parler, partir dans ses idées, nous emmener avec lui en Bretagne, imaginer la réalisation du projet de film… Un moment un peu hors du temps.

Un très beau film tendre et lumineux, un sujet pas facile mais admirablement bien traité, un film à voir, à revoir peut être même.

Il sera dès demain dans toutes les salles et au cinéma du Palais à Créteil. Merci pour cette présentation.

Un lundi parmi tant d’autres : Rentrée littéraire 2021

Le thème de cette semaine est : Rentrée littéraire : vos envies lecture, un conseil, un.e auteur.e attendu.e ?

J’essaie de ne plus acheter de livres brochés et comme j’avais résisté au dernier Djian et qu’il vient de sortir en poche, ce sera le livre de ma rentrée littéraire 😉

Pour rappel, je suis fan de l’écriture de Philippe Djian. Patience aussi pour celui de cette année : Double Nelson.

J’ai lu que 521 livres sortaient en ce moment !

Je n’ai lu que quelques articles pour ne pas trop me donner envie. Ma toute petite sélection serait :

  • Au printemps des monstres de Philippe Jaenada, un critique écrit qu’il ressuscite le Paris des années 60 à la façon de Modiano
  • Les vies de Jacob de Christophe Boltanski : les Photomatons de Jacob B’rebi
  • Blizzard de Marie Vingtras : un premier roman haletant selon France Info

Je lirai bien Lettre à la génération qui va tout changer de Raphaël Glucksmann, pour voir et puis le nouveau livre de Sorj Chalandon, celui de Deon Meyer ou de Nicolas Beuglet…

Avez vous lu Le serpent majuscule de Pierre Lemaitre ?

Il ne faut pas me laisser dans une librairie !

Votre conseil pour cette rentrée littéraire ?

#365defiphoto – Saison 8 – Semaine #35

Une semaine encore sous le signe de Berlin même si nous sommes rentrés mardi.

Replongez dans le bain des habitudes, je n’ai pas vraiment envie mais les choses vont se remettre en place d’elles même.

Ma semaine en images :

Dimanche 29 # Jour 241 : Chouette journée à Berlin malgré le temps incertain 😉 Tout est dans mon article vacances.

Lundi 30 # Jour 242 : Notre quartier le matin 🙂

Mardi 31 # Jour 243 : Au revoir Berlin, dommage que tu sois si loin…

Mercredi 1er septembre # Jour 244 : Théâtre dès mon retour, très contente de cette sortie.

Jeudi 2 # Jour 245 : Contente aussi de retrouver notre chat. Il a été gâté par les amis chargés de le garder avec la maison 😉

Vendredi 3 # Jour 246 : Journée chez ma mère, elle expose les cartes « maison » que je lui envoie.

Samedi 4 # Jour 247 : Retour au ciné avec ce film sensuel et troublant 🙂

Les vacances se terminent, j’ai acheté de nombreuses places de spectacles, je croise les doigts pour que tout se passe bien…

Je vous souhaite un bon dimanche.

Une histoire d’amour et de désir de Leyla Bouzid

Un film sensuel et troublant.

Ahmed banlieusard d’origine algérienne et Farah, jeune tunisienne arrivant à Pars se rencontre sur les bancs de la Sorbonne. Ils suivent un cours de littérature arabe qui propose de la poésie et des textes érotiques.

Ahmed est à la fois troublé par la jeune femme mais aussi par les lectures. Timide, il est confronté à de nombreuses questions existentielles et malgré la force de ses désirs, il souhaite résister en prenant modèle sur les grands poètes… Mais Farah ne le comprend pas forcément.

Les deux jeunes acteurs, Sami Outalbali et Zbeida Belhajamor, sont excellents de naturel, de retenue, de fraicheur aussi. Leur histoire d’amour est belle.

Le film au delà de cela, questionne sur l’éducation, la religion, l’intégration des jeunes dans les banlieues, la place des femmes…

Le film est vraiment riche et joliment filmé.

J’y suis allée parce que c’était le seul que je n’avais pas vu, proposé à l’heure où je suis arrivée et je suis ravie. Une belle découverte, un bon moment de cinéma.

Lire la suite

Mon défi créatif – Saison 2 – Semaine 1

Je reprends doucement mes créations, il faudrait que je trouve un défi à suivre pour me booster et partager…

J’ai quand même un projet en cours que je vais essayer de finir aujourd’hui.

Je vous montre le peu que j’ai fait ces deux dernières semaines (mais à Berlin je n’avais pas emmené mes crayons)

Carte postale #500

Je continue le périple de mon amie 🙂

Et puis 500ème carte postale, ça se fête… avec des cartes postales envoyées pour chaque commentaire 🙂

Reconnaissez vous cette ville ?

Je retrouve doucement mes habitudes, ce n’est pas désagréable même si on prend vite goût aux vacances.

Pas grand chose de prévu ce week-end, Prestatech fait un feu demain à St Michel sur Orge, si vous êtes par là.

Je vais aller au cinéma 😉

Bon week-end à vous.

La réponse en dessous :

Lire la suite