Archives de Tag: homosexualité

Les fureurs invisibles du coeur de John Boyne

J’ai lu recemment L’audacieux Monsieur Swift du même auteur, cadeau de fête des mères avec celui là. Et je confirme c’est un auteur à découvrir.

850 pages, un pavé, quelques passages un peu long mais une histoire de vie très forte et très belle.

Cyril nait en Irlande après la guerre, sa mère est seule, elle ne peut le garder, il est adopté par un couple marginal.

Enfant, il rencontre Julian, son meilleur ami. Très vite, Cyril sait qu’il préfère les garçons, qu’il n’est pas comme tout le monde. Et en Irlande dans les années 60, l’homosexualité n’existe pas.

Cyril se cache, fait semblant, se trompe lui même. La vie ne lui fait pas de cadeau dans sa jeunesse. Pour s’épanouir il doit quitter l’Irlande pour les Pays-bas, puis New-York.

Sa vie est semée d’embuches mais aussi de belles rencontres. Je ne vous raconte pas trop pour vous laisser découvrir. Cyril est un homme sensible, attaché malgré tout à son pays alors que franchement ça ne donne pas envie. Je ne sais pas aujourd’hui quels sont les droits des homosexuels là-bas.

Connaissez vous cet auteur ? Un autre titre à me conseiller ?

Bonne lecture, heureusement que l’on a les livres…

Lire la suite

Les tribulations d’Arthur Mineur de Andrew Sean Greer

Roman un peu déconcertant sur les états d’âme d’un cinquantenaire homosexuel.

Arthur Mineur va parcourir le monde pour échapper au mariage de son ancien amant qui vient de le quitter pour en épouser un autre.

Il passe par New-York, le Mexique, l’Italie, la France, l’Allemagne, l’Inde et le Japon.

Il profite de ce voyage pour faire le point sur sa vie, se souvenir, s’interroger sur sa vie sentimentale, ses amours, ses échecs, son homosexualité mais aussi sa carrière d’écrivain, ses choix d’écriture…

Quel est le devenir d’un écrivain qui n’est pas reconnu ? Arthur s’interroge, mais n’est ce pas aussi l’auteur qui s’interroge ?

L’ensemble est assez drôle, parfois déconcertant, il relate des évènements assez loufoques mais avec une certaine tendresse.

Mais j’ai eu un peu de mal à apprécier Arthur qui semble se complaire dans ses petits problèmes…

L’écriture est agréable, le livre a eu le prix Pulitzer.

L’avez vous lu ? Avez vous lu d’autres livres de Andrew Sean Greer ?

Lire la suite

Mon autre famille – Armistead Maupin

Armistead Maupin est l’auteur des Chroniques de San Francisco, série de livres que j’ai beaucoup aimée. J’ai eu envie de lire son autobiographie.

Le livre est dans le même esprit que les Chroniques.

Pas facile quand on est né dans les années 40 de vivre ouvertement son homosexualité. Difficile au départ de se l’avouer, impossible de le dire à sa famille, pas facile de ne pas se cacher…

Armistead a tout testé et est l’un des premiers à être sorti ouvertement du placard et à avoir revendiqué une culture gay.

Le livre retrace avec plein d’anecdote sa vie et l’évolution de la cause gay aux Etats Unis.

On retrouve un peu des chroniques car elles collent fortement à sa vie.

C’est un peu un livre témoignage militant, la reconnaissance des homosexuels a évolué mais ce n’est pas toujours facile et ce livre plein de tendresse et d’humour montre que malgré nos différences, nous sommes tous pareil… Ce n’est peut être pas très clair mais j’imagine que vous me comprenez 😉

Un livre pour les nostalgiques des Chroniques 😉 chronique

Lire la suite

Marvin ou la belle éducation de Anne Fontaine

Ciné hier avec Audran, un film pas facile librement adapté du livre « En finir avec Eddy Bellegueule » de Edouard Louis.

On découvre Marvin bijou, jeune garçon collégien qui cherche son identité. Son allure fragile et sensible lui vaut les quolibets, voire le harcèlement de ses « camarades ». Aucun soutien quand il rentre dans sa famille, d’ailleurs il n’en parle même pas, son père et son frère ayant un avis très tranché sur les PD 😦

En parallèle, et le mix des 2 périodes est très bien fait, on retrouve Marvin devenu Martin jeune homme qui se cherche toujours mais loin de sa famille.

Pas facile dans un tel environnement de se connaître soit même, de s’aimer pour pouvoir avancer.

Il a la chance de faire de bonnes rencontres qui vont l’aider à se réaliser.

Je n’ai pas lu le livre mais il semble que le film soit plus doux (bien que…). Finnegan Oldfield qui joue Marvin adulte est fantastique (Jules Porier enfant aussi), Grégory Gadebois son père également, un rôle tout en force et déni.

Vincent Macaigne, le prof de théâtre est excellent et son discours est très touchant.

Charles Berling et Isabelle Huppert en « ange gardien » sont un peu caricaturaux mais leurs présences apportent quand même un peu de légèreté.

Un film qui ouvre à la discussion avec mes ados de garçons….

Lire la suite

La premier qui l’a dit de Ferzan Ozpetek

Image 5Jolie surprise que ce film.

Marie Golotte m'a emmenée au cinéma hier soir, elle a choisi ce film car il se passe dans sa région : les pouilles, dans le sud de l'Italie.

Quels beaux paysages et très jolie ville.

Et le film est très bien. Dans une famille traditionnelle de fabricant de pâtes, le fils veut faire son coming-out mais son frère ainé le précède….

Le film est attachant sans être caricatural, même quand les mais romains débarquent !

Les acteurs sont beaux, la grand-mère est superbe et tellement lucide.

La caméra tourne un peu trop vite parfois mais l'ensemble est vraiment intéressant. Pas facile d'annoncer son homosexualité à sa famille…. encore aujourd'hui….

Lire la suite