Marvin ou la belle éducation de Anne Fontaine

Ciné hier avec Audran, un film pas facile librement adapté du livre « En finir avec Eddy Bellegueule » de Edouard Louis.

On découvre Marvin bijou, jeune garçon collégien qui cherche son identité. Son allure fragile et sensible lui vaut les quolibets, voire le harcèlement de ses « camarades ». Aucun soutien quand il rentre dans sa famille, d’ailleurs il n’en parle même pas, son père et son frère ayant un avis très tranché sur les PD 😦

En parallèle, et le mix des 2 périodes est très bien fait, on retrouve Marvin devenu Martin jeune homme qui se cherche toujours mais loin de sa famille.

Pas facile dans un tel environnement de se connaître soit même, de s’aimer pour pouvoir avancer.

Il a la chance de faire de bonnes rencontres qui vont l’aider à se réaliser.

Je n’ai pas lu le livre mais il semble que le film soit plus doux (bien que…). Finnegan Oldfield qui joue Marvin adulte est fantastique (Jules Porier enfant aussi), Grégory Gadebois son père également, un rôle tout en force et déni.

Vincent Macaigne, le prof de théâtre est excellent et son discours est très touchant.

Charles Berling et Isabelle Huppert en « ange gardien » sont un peu caricaturaux mais leurs présences apportent quand même un peu de légèreté.

Un film qui ouvre à la discussion avec mes ados de garçons….

Le pitch de Télérama :

Martin Clément, né Marvin Bijou, a fui. Il a fui son petit village des Vosges. Il a fui sa famille, la tyrannie de son père, la résignation de sa mère. Il a fui l’intolérance et le rejet, les brimades auxquelles l’exposait tout ce qui faisait de lui un garçon «différent». Envers et contre tout, il s’est quand même trouvé des alliés. D’abord, Madeleine Clément, la principale du collège qui lui a fait découvrir le théâtre, et dont il empruntera le nom pour symbole de son salut. Et puis Abel Pinto, le modèle bienveillant qui l’encouragera à raconter sur scène toute son histoire. Marvin devenu Martin va prendre tous les risques pour créer ce spectacle qui, au-delà du succès, achèvera de le transformer.

Tagué:, , , ,

Une réflexion sur “Marvin ou la belle éducation de Anne Fontaine

  1. […] 330 : Journée tranquille avec Gorillaz dans les oreilles 😉 Un petit ciné quand même… Un film fort, on ne naît pas tous avec les mêmes chances […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :