Mon autre famille – Armistead Maupin

Armistead Maupin est l’auteur des Chroniques de San Francisco, série de livres que j’ai beaucoup aimée. J’ai eu envie de lire son autobiographie.

Le livre est dans le même esprit que les Chroniques.

Pas facile quand on est né dans les années 40 de vivre ouvertement son homosexualité. Difficile au départ de se l’avouer, impossible de le dire à sa famille, pas facile de ne pas se cacher…

Armistead a tout testé et est l’un des premiers à être sorti ouvertement du placard et à avoir revendiqué une culture gay.

Le livre retrace avec plein d’anecdote sa vie et l’évolution de la cause gay aux Etats Unis.

On retrouve un peu des chroniques car elles collent fortement à sa vie.

C’est un peu un livre témoignage militant, la reconnaissance des homosexuels a évolué mais ce n’est pas toujours facile et ce livre plein de tendresse et d’humour montre que malgré nos différences, nous sommes tous pareil… Ce n’est peut être pas très clair mais j’imagine que vous me comprenez 😉

Un livre pour les nostalgiques des Chroniques 😉 chronique

4ème de couv :

 » Tôt ou tard, où que nous vivions, il nous faut partir en diaspora, nous aventurer loin de nos parents biologiques pour découvrir notre famille logique, celle qui pour nous fera véritablement sens. Il le faut, si nous ne voulons pas gâcher nos vies.  »

Cette famille dont Armistead Maupin s’est éloigné est une famille du Sud américain, volontiers conservatrice, parfois réactionnaire. Et la  » famille logique  » qu’il a longtemps cherchée, il l’a trouvée à San Francisco, au début des années 1970. Là-bas, la libération sexuelle et amoureuse se conjugue aux expérimentations narcotiques. Autant d’années folles qu’il a consignées dans ses Chroniques de San Francisco.

Mais entre le moment où il a quitté sa Caroline du Nord natale et celui où il est  » devenu ce qu’il est « , il lui aura fallu remettre en cause les idées qu’il avait reçues en héritage. Il aura dû se réinventer plusieurs fois.

Cette autobiographie n’est pas que le récit d’une lente acceptation de soi. C’est aussi l’exploration d’un demi-siècle d’histoire américaine, de la guerre du Vietnam à l’émergence des mouvements gays et lesbiens. Avec l’humour et le talent qu’on lui connaît, Armistead Maupin fait revivre une ville en ébullition, et entrouvre la porte du cabinet d’écriture où sont nés le 28 Barbary Lane et Anna Madrigal. C’est une vie bigger than life, et c’est tout un roman.

 

 

Tagué:, , ,

7 réflexions sur “Mon autre famille – Armistead Maupin

  1. isatagada 11 septembre 2018 à 7 h 54 min Reply

    Ah super ça me plaît bien ! Tu me le prêterais ?
    Je suis en train de lire l’histoire de Philip K. Dick par Emmanuel Carrère.
    Bisous à jeudi !

    Aimé par 1 personne

  2. manika27 11 septembre 2018 à 10 h 37 min Reply

    J’aime beaucoup la couverture mais je n’ai quand même pas envie de lire ce livre sans trop savoir pourquoi !

    Aimé par 1 personne

  3. desfraisesetdelatendresse 15 septembre 2018 à 19 h 54 min Reply

    Lu 🙂 pour une fois que je peux dire « lu » sur un de tes billets en forme de recommandations 🙂 Bisous de Marseille

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :