Archives de Tag: vieillesse

Best Love Rosie de Nuala O’Faolain

Un livre que m’a prêté mon amie Monette, je l’ai lu le week-end dernier mais il m’a fallu un peu de temps (et lâcher mon puzzle) pour vous en parler.

Rosie, entre 50 et 60 ans, après une vie professionnelle riche, mouvementée et voyageuse décide de rentrer en Irlande pour aider sa vieille tante Min.

Mais cette « pré-retraite » ne va pas se passer comme elle l’imaginait.

Elle part à New-York pour finaliser un projet d’écriture, sa tante la rejoint et décide d’y rester.

Rosie se retrouve seule en Irlande, elle hérite indirectement d’une vieille maison sur la côte. Elle s’y installe et réfléchit au sens de la vie, son passé et surtout son futur qui lui semble bien triste.

L’amour, l’amitié, les sentiments sont forts dans le livre.

L’analyse de la relation entre les 2 femmes est très intéressante, Min a élevé Rosie, le travail de Rosie les a éloignées, elles se retrouvent mais inversent leur énergie.

Rosie réfléchit au temps qui passe, l’âge ne lui permet plus de faire ce qu’elle faisait avant, son regard sur le monde, le regard que les autres portent sur elle, tout change, le vieillissement lui pèse. Ce n »est pas simple et j’ai retrouvé un bon nombre de mes interrogations.

J’ai lu ce livre le week-end dernier dans le même temps que je regardais la série En thérapie… Vous pouvez imaginer le tumulte dans ma tête 😉

Le livre nous offre aussi un beau voyage en Irlande.

Connaissez vous cette auteure ? Avez vous lu d’autres livres ?

Lire la suite

Le bonheur n’a pas de rides de Anne-Gaëlle Huon

Un livre que l’on m’a offert et qui fait du bien au moral. Une belle histoire simple.

Paulette ne peut plus rester seule, elle rêve d’une belle maison de retraite luxueuse dans le sud. Mais sa belle fille prend les choses en main et l’abandonne pas loin de Paris dans une auberge qui propose quelques chambres à des personnes âgées solitaires.

Paulette ne renonce pas si vite, elle veut que son fils à qui elle a tout donné, lui paye sa maison de retraite. Elle est désagréable au possible avec tout le monde pour arriver à son but.

Mais elle rencontre dans son auberge des gens charmants, Monsieur Yvon le patron, un homme sensible, Nour la cuisinière qui ne se laisse pas prendre à son jeu, Juliette la serveuse toute jeune et ingénue ainsi que les autres « locataires ».

Un petit monde qui va montrer à Paulette toutes les richesses de la vie.

C’est léger, frais, poétique. On a envie d’aller partager un repas dans cette auberge certainement un peu désuète mais pleine de chaleur humaine.

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ? Connaissez vous cette auteur ? Cela m’a fait penser au livre Les  oubliés du dimanche.

Lire la suite

Les Gratitudes de Delphine de Vigan

J’ai lu l’été dernier Les Loyautés de Delphine de Vigan. J’avais réservé celui çi à la bibliothèque en suivant mais il est beaucoup demandé !

Donc cette fois l’auteure nous parle de gratitudes à travers Michka, une femme en fin de vie dans une maison de retraite. Une jeune femme Marie vient lui rendre visite, Marie est comme sa fille mais ne l’est pas vraiment. Et Jérôme l’orthophoniste du centre qui essaie de lui faire retrouver les mots qu’elle perd un peu plus chaque jour.

Mishka était enfant pendant la guerre, juive elle a été sauvée par un couple qu’elle aimerait remercier avant de partir. Comment les retrouver ?

Les conversations entre les personnages sont chargées d’émotion, de moments doux et intenses, de poésie et d’humour. Ce n’est pas facile de vieillir.

Est on vraiment reconnaissant de ce que les autres font pour nous et réciproquement ? Quelle est la valeur du mot merci ?

Le livre m’a particulièrement touchée, les difficultés de Mishka avec les mots m’ont fait penser à ma mère. C’est un beau texte plein d’amour… de gratitudes.

Lire la suite

Un clafoutis aux tomates cerises de Veronique de Bure

Un livre différent de que j’ai l’habitude de vous proposer. Je crois que c’est Coco qui en commentaire en avait parlé ici alors je l’avais réservé à la bibliothèque mais il a mis du temps à être disponible.

Bref…

C’est l’histoire d’une vieille femme qui a 90 ans décide de tenir un journal. Quelques lignes presque chaque jour sur son quotidien. De temps en temps des souvenirs.

Une vieille mamie classique, plutôt en forme, qui a eu une vie tranquille, un mari assureur, 2 enfants, une belle-mère pénible, des ami-e-s, une vie à la campagne avec son potager, ses voisins fermiers.

Une jolie écriture, une histoire lente sans rebondissement mais des moments de vie qui passe. Et très vite on pense à la grand-mère que l’on a perdue.

C’est un joli livre émouvant sur la fin de vie sans angoisse plein de bienveillance.

L’avez vous lu ?

Lire la suite

Koumiko de Anne Dubosc

Une amie de mon atelier sculpture m’a offert ce livre, l’auteure parle de sa mère et de leur relation. Elle a pensé à moi car de temps en temps je parle de ma mère a l’atelier (surtout ces derniers temps quand elle était à l’hôpital) …

Je ne connaissais pas cette auteure, l’écriture est fluide et agréable, poétique aussi.

Sa mère est excentrique et l’a toujours été, leur relation n’est pas simple mais avec la maladie, en tant que fille elle doit s’occuper d’elle.

La maladie, style d’Alzheimer, évolue vite et les met toutes les 2 dans l’urgence des sentiments.

Je ne vais pas vous en dire plus pour vous laisser le plaisir de la lecture.

Ce n’est pas ce que je vis avec ma mère car même si son AVC l’a laissé diminuée et qu’elle oublie pas mal de choses, ce ne sont quand même pas les mêmes symptômes.
Je ne sais pas si un jour ma mère sera en paix avec moi… Ce n’est pas si grave, ce qui serait bien c’est qu’elle soit en paix avec elle même !

Je vous conseille vivement ce joli livre d’amour.

Lire la suite

Un homme de Philip Roth

Image 3 Un homme est l'histoire de la vie d'un homme… Un homme comme un autre, c'est plutôt l'histoire de sa fin de vie. Une réflexion sur la vieillesse, le bilan d'une vie, le temps qui passe irréversible.

Ce n'est pas très gai, c'est bien écrit, ça se lit rapidement… mais on l'oublie vite.

Lire la suite