Le bonheur n’a pas de rides de Anne-Gaëlle Huon

Un livre que l’on m’a offert et qui fait du bien au moral. Une belle histoire simple.

Paulette ne peut plus rester seule, elle rêve d’une belle maison de retraite luxueuse dans le sud. Mais sa belle fille prend les choses en main et l’abandonne pas loin de Paris dans une auberge qui propose quelques chambres à des personnes âgées solitaires.

Paulette ne renonce pas si vite, elle veut que son fils à qui elle a tout donné, lui paye sa maison de retraite. Elle est désagréable au possible avec tout le monde pour arriver à son but.

Mais elle rencontre dans son auberge des gens charmants, Monsieur Yvon le patron, un homme sensible, Nour la cuisinière qui ne se laisse pas prendre à son jeu, Juliette la serveuse toute jeune et ingénue ainsi que les autres « locataires ».

Un petit monde qui va montrer à Paulette toutes les richesses de la vie.

C’est léger, frais, poétique. On a envie d’aller partager un repas dans cette auberge certainement un peu désuète mais pleine de chaleur humaine.

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ? Connaissez vous cette auteur ? Cela m’a fait penser au livre Les  oubliés du dimanche.

4ème de couverture :

Le plan de Paulette, quatre-vingt-cinq ans, semblait parfait : jouer à la vieille bique qui perd la tête et se faire payer par son fils la maison de retraite de ses rêves dans le sud de la France. Manque de chance, elle échoue dans une auberge de campagne, au milieu de nulle part.
La nouvelle pensionnaire n’a qu’une idée en tête : quitter ce trou, le plus vite possible ! Mais c’est compter sans sa nature curieuse et la fascination que les autres résidents, et surtout leurs secrets, ne tardent pas à exercer sur elle. Que contiennent en effet les mystérieuses lettres trouvées dans la chambre de monsieur Georges ? Et qui est l’auteur de l’étrange carnet trouvé dans la bibliothèque ?
Une chose est certaine : Paulette est loin d’imaginer que ces rencontres vont changer sa vie et peut-être, enfin, lui donner un sens.

 

Tagué:, , , ,

6 réflexions sur “Le bonheur n’a pas de rides de Anne-Gaëlle Huon

  1. manika27 8 septembre 2020 à 14 h 08 min Reply

    Je ne connais pas mais le thème me fait penser à « les sales gosses » http://keskonfe.eklablog.com/les-sales-gosses-de-charly-menestrier-mc-grath-a165375082

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 12 septembre 2020 à 10 h 47 min Reply

      Effectivement c’est un peu la même idée 😉

      J'aime

  2. coco 9 septembre 2020 à 0 h 38 min Reply

    je note ce livre avec empressement , merci , j ai lu récemment un livre d’amelie Nothomb ( frappe toi le cœur) , c’est un style surprenant

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 12 septembre 2020 à 10 h 48 min Reply

      Il va te plaire… Il y a longtemps que j’ai abandonné Amélie Nothomb 😉

      J'aime

  3. desfraisesetdelatendresse 9 septembre 2020 à 14 h 49 min Reply

    La description que tu en fais me fait immédiatement penser aux Oubliés du dimanche de Valérie Perrin que j’ai dévoré récemment. Me laisserai peut-être tenter par celui-ci. J’aime la candeur que dégage la couverture.

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 12 septembre 2020 à 10 h 49 min Reply

      C’est la même recette et c’est agréable à lire Merci de ta visite Bises

      J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :