Archives de Tag: femmes

Computer Grrrls à la Gaîté Lyrique

Expo sur les technologies dans un lieu très agréable.

Comment faire (re)connaître la place des femmes dans le développement des technologies ?

L’expo montre le rôle des femmes dans les origines de l’informatique et tout le travail qu’elles ont fait dans l’ombre au cours du temps.

Des artistes femmes livrent un regard critique et incisif sur les technologies numériques.

On peut voir de nombreuses vidéos, des films interactifs, de la 3D, des oeuvres inclassables, des recherches féministes, le développement d’un wiki féminin.

Pourquoi n’y a t’il pas plus de femme dans les métiers de l’informatique aujourd’hui ?

Lire la suite

Les Invisibles de Louis-Julien Petit

Ciné pour oublier le temps gris avec un film au sujet difficile mais tellement plein d’émotions.

Dans un centre d’accueil de jour pour femmes, dans le nord, on suit le quotidien pas facile de quelques unes.

Toutes les actrices (ou pas) sont magnifiques.

Les 2 assistantes sociales Audrey Lamy et Corinne Masiero sont incroyables, elles tiennent leur rôle d’une façon totalement réaliste. Pas de patho à outrance même si c’est difficile. On entrevoit souvent des notes d’espoir, des sourires soulagés, la fin des larmes. C’est puissant même si on sait que rien n’est gagné et que la réinsertion n’est pas forcément au bout du chemin.

Noémie Lvovsky, en bourgeoise bénévole fortement impliquée est parfaite également. J’adore quand elle embarque tous les luminaires de chez elle !

La jeune Déborah Lukumuena est surprenante également.

Que dire des femmes invisibles ? Que l’on ne voit qu’elles. Qu’elles sont superbes, touchantes, tellement émouvantes. Et quel humour, c’est fou.

Le film est fort, truffé de pépites dans les dialogues, de belles images de ces femmes usées par la vie mais que la solidarité parvient à faire sourire.

Je pense que le film va changer notre regard sur ces femmes perdues dans notre monde si dur.

Vous me direz quand vous l’aurez vu ? C’est vraiment le cinéma français que j’aime, qui redonne espoir dans les valeurs humaines.

Lire la suite

Fragments de femmes – Fabien le Mouël – Théâtre de la Contrescarpe

Théâtre jeudi soir avec Audran pour cette pièce Fragments de Femmes d’après « Brèves de femmes » de Fabien Le Mouël mis en scène par François Rimbau.  Merci Fabien de l’invitation.

25 courts monologues joués par 3 comédiennes Solène Gentric, Alix Schmidt, Cécile Théodore à fond dans leurs textes.

Elles parlent des femmes, de la vie des femmes, d’anecdotes banales ou de moments difficiles. De joies, de rire, de pleurs aussi. Elles témoignent de la force et la difficulté d’être femme.

C’est parfois drôle, émouvant, tendre, touchant, poétique.

Elles ont une belle collection de chaussures, elles ne changent que cela entre chaque personnage.

La pièce se joue les mercredi et jeudi jusqu’au 3 janvier.

Pour une soirée sympa dans un chouette quartier de Paris, nous avons mangé libanais rue Mouffetard et bu un verre en terrasse (avec chauffage) place de la Contrescarpe.

Lire la suite

Ô vous, soeurs humaines de Mélanie Chappuis

Un livre qui m’a été à nouveau offert par les éditions Slatkine & Cie. Merci.

C’est un livre de femme sur les femmes…

Le format est un peu particulier, des nouvelles très courtes, une, deux ou trois pages, regroupées selon des thèmes comme rivalités, solidarités, dualités, complicités, fidélités ou vanités.

Difficile de raconter … Tous les thèmes sont abordés, plutôt féminins mais pas uniquement, les femmes sont partout…

Un livre pour nous faire réfléchir, femmes et hommes, pour faire avancer la solidarité et l’égalité.

J’aurais aimé que certaines nouvelles soient un peu plus longues mais cela donne beaucoup de rythme au livre.

Connaissez vous cette auteure ? A découvrir 🙂

Lire la suite

Les figures de l’ombre de Theodore Melfi

Un autre film à 4 euros ça ne se refuse pas, vive le Printemps du Cinéma 🙂

J’ai beaucoup aimé ce film. 3 femmes noires dans les années 60 travaillent à la NASA. Elles sont plus que brillantes mais comme femmes déjà ce n’est pas facile, alors noires en plus, elles cumulent les handicaps.

Cependant avec volonté, elles se font une petite place pour vite devenir indispensable à la mise en orbite du premier vol américain habité dans l’espace.

Ces 3 femmes sont exceptionnelles, ce sont des génies des maths, du calcul, de la création de l’informatique, de l’ingénierie… Heureusement quelques « blancs » ont l’esprit un peu plus ouvert et ne voient que leurs immenses capacités. Le film nous montre principalement leur travail, on n’apprend que peu de choses sur leurs vies privées.

Et puis le film montre tout ce qu’imposait la ségrégation, c’était fou quand même et c’est si proche de nous. Ca me révolte…   Ces femmes parmi d’autres ont ouvert la voix vers la reconnaissance et l’égalité. Mais il reste encore beaucoup de travail…

Avez vous vu ce film ? Qu’en avez vous pensé ?

Lire la suite

La saison des femmes de Leena Yadav

067160Ciné hier soir à Créteil sur une bonne idée de Monette pour un film indien pas vraiment bollywood !

L’action se situe dans un petit village et tourne autour de 4 femmes. Rani, veuve qui élève seule son fils et le marie à Janaki au début du film. Lajjo sont amie et voisine qui est stérile et battue par son mari. Puis Bijli, danseuse et disons femme légère…

Elles s’entraident, se soutiennent dans un monde bien cruel.

Le poids des traditions, le manque d’éducation, la toute puissance des hommes me révoltent. Comment peut-on de nos jours vivre comme cela ?

Le film traite de sujets vraiment difficile mais on passe des larmes au sourire, la musique emporte tout également. C’est malgré tout plein d’optimisme et les portraits de ces femmes féministes qui s’ignorent est superbe.

Je vous conseille vivement ce beau film.

Lire la suite

L’homme qui ment de Marc Lavoine

71H3tTUSuLLUn livre prêté par mon amie Monette, on en avait parlé, je ne sais plus trop pourquoi… J’avais envie de le lire.

Je ne suis pas fan de Marc Lavoine chanteur, je crois que je l’aime bien au ciné mais je suis incapable de citer un de ses films, j’ai cependant une bonne image de lui sans savoir pourquoi. Pour moi il a les yeux revolver !

Une jolie découverte, le style est limpide, la narration séduisante…

Il s’agit de son enfance banlieue sud de Paris (pas loin de chez moi) dans les années 70. On retrouve les 4L, Giscard, les sections PC et la CGT, les mobs… L’espoir du début des années 80 qui s’est vite déchiré…

La père, cet homme libre mais qui sème le désordre et la tristesse dans sa famille, la mère, cette femme à qui j’ai envie de dire de se révolter plus vite, des enfants sages et aimants malgré tout…

C’est à la fois léger et profond, ça se lit vite mais j’ai le sentiment d’avoir partagé quelque chose avec le jeune Marc et sa famille 🙂 Parfait pour une journée pluvieuse.

Lire la suite