Archives de Tag: biographie

L’été où je suis devenue vieille de Isabelle de Courtivron

Un livre pris à la bibliothèque, le titre a du m’intriguer.

C’est un roman autobiographique, Isabelle vieillit, cela ne lui plait pas et lui inspire un bilan de sa vie.

Elle se rappelle sa jeunesse, sa vie de femme, à travers son regard d’aujourd’hui.

Elle a une pointe d’auto dérision et aussi de l’humour pour nous conter les désagréments de l’âge qui avance.

Isabelle est une femme libre, féministe, forte et avec l’âge et tous les changements du monde qui l’entoure, elle se retrouve un peu seule, elle commence à avoir du mal à suivre « les jeunes ».

Son analyse est pertinente, c’est au final assez triste et c’est dommage qu’elle ne trouve pas de nouvelles raisons de vivre agréablement avec son âge. Elle ne dresse pas un portrait très sympathique d’elle-même.

Connaissez vous cette auteure ?

Lire la suite

L’audacieux Monsieur Swift de John Boyne

Cadeau de fête des mères choisi par mes gars dans ma liste #Defilivres 🙂

Super conseil, j’ai beaucoup aimé.

Maurice Swift sait écrire mais manque d’imagination pour trouver quelles histoires raconter. Est il alors un véritable écrivain ? Il écrit parfaitement les histoires des autres.

Son ambition dévorante va le conduire à « voler » des histoires pour devenir celui qu’il rêve d’être. Mais à quel prix ?

En fait c’est un homme tout à fait détestable qu’il est préférable de ne pas croiser sur son chemin, mais il est aussi fascinant et c’est toute l’ambiguïté de sa vie.

L’auteur nous plonge dans le monde littéraire et nous sommes un peu manipulé aussi par cet homme audacieux et sans aucun scrupule. C’est plein de surprise, parfois drôle, les personnages secondaires sont bons aussi. Le final à l’image du livre est totalement immoral.

Une belle découverte pour moi. Je crois que c’est Anne qui en a parlé. Merci. Je vous le conseille vivement à mon tour.

Lire la suite

Devenir de Michelle Obama

Je m’étais offert ce livre à Noël et j’en suis ravie, j’ai passé un excellent moment avec Michelle 😉

J’ai tellement aimé que j’en parle à tout le monde, et l’actualité me fait écho puisqu’elle était à Paris cette semaine.

Michelle Obama nous raconte sa vie depuis son enfance à Chicago, ses brillantes études, ses différents emplois à Chicago toujours, sa rencontre avec son mari Barack, leur difficulté pour avoir des enfants, les campagnes électorales et la vie à la Maison Blanche.

C’est une enfant, une ado et une femme volontaire qui sait ce qu’elle veut. Elle a toujours été entourée de beaucoup d’amour et de confiance en soi.

Elle rêve qu’il en soit ainsi pour tous les enfants de la terre.

Son livre est très positif, ses façons de voir les choses sont dynamiques et j’imagine qu’en la rencontrant, on doit pouvoir imaginer déplacer des montagnes.

On sent qu’elle a envie d’améliorer la vie des gens et comme elle a eu la chance de devenir Première Dame, elle a fait ce qu’elle a pu grâce à cette fonction. Elle n’aime pas la politique mais elle s’est servie d’elle pour améliorer le quotidien des enfants ou par exemple des femmes de militaire.

Elle s’entoure de femmes comme conseillères, elle fait travailler de nombreuses femmes autour d’elle, des femmes de toutes origines, de toutes cultures.

Elle est à mille lieux de ce que l’on peut voir chez nos politiques en France (malheureusement), on la sent honnête, déterminée et oeuvrant pour un bien être général.

C’est son livre, elle ne va pas dire ce qu’elle a fait de mal, mais quand même l’image qu’elle donne de l’ancien Président des Etats-Unis peut redonner confiance. Il y a des gens honnêtes même à ces postes là.

Elle ne dévoile pas de grands secrets dans le livre, elle raconte son quotidien de femme, mère, épouse, noire qui a eu beaucoup de chance mais qui a aussi su se battre, trouver sa place, convaincre des femmes et des hommes de lui laisser une place. Elle donne de l’énergie à chaque page et l’envie de réussir car on est capable de beaucoup.

Chaque petit pas que l’on fait, chaque étape que l’on franchit, c’est « le chemin de notre devenir ».

Lire la suite

Les rêveurs de Isabelle Carré

J’ai pris ce livre à la bibliothèque. On m’en a dit beaucoup de bien et j’aime beaucoup Isabelle Carré comme comédienne.

J’ai eu la chance de la voir au théâtre dans L’influence des rayons gamma et le parallèle entre le sujet de cette pièce et le livre est évident.

Ces rêveurs, ce sont les membres de sa famille, ce livre est un peu une autobiographie.

Isabelle est née au début des années 70. Ses parents issus de milieux opposés ont une relation complexe. Sa mère est en conflit avec sa famille bourgeoise, elle a vécu une première grossesse très difficile car jeune et pas mariée, sa famille a voulu la cacher et lui faire abandonner l’enfant.

Sa mère, une femme qui semble fragile sombrera souvent dans la dépression. Isabelle a 2 frères. Son père annonce alors qu’elle est adolescente son homosexualité.

Leur vie à tous les cinq est chaotique, le livre part un peu dans tous les sens, un souvenir en rappelant un autre, ce n’est pas forcément chronologique.

Mais l’écriture est belle et les instants de vie pas faciles. De nombreux sujets et questionnements sur le sens de la vie, le comment survivre ainsi, sont abordés.

L’écriture malgré tout est douce à l’image de l’auteure, elle ne juge pas ses parents ou ses grands parents, elle a grandi ainsi, elle constate, se souvient, comprend des années après l’attitude des adultes envers l’enfant qu’elle était.

Elle a choisi le théâtre ou le cinéma pour s’échapper, vivre d’autres vies pleines de poésie.

C’est un beau premier roman.

Vous l’avez lu ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

Je couche toute nue – Camille Claudel / Auguste Rodin

Ce livre m’a été envoyé par les Editions Slatkine & Cie que je remercie.

Je ne suis pas fan de Rodin, vous connaissez mon goût pour l’art contemporain en sculpture également.

J’ai une tendresse particulière pour Camille Claudel que je vois à travers Isabelle Adjani et le fameux film… Et donc Rodin n’a pas le beau rôle. Je n’ai pas eu envie de voir le nouveau film avec Vincent Lindon même si une amie me l’a recommandé.

Ce livre est une compil de courriers (ou missives) de Camille et Auguste tout au long de leurs vies, compil réalisée par Isabelle Mons et Didier Le fur sans aucun commentaire, ni d’explications particulières.

Ils s’écrivent, et écrivent à leurs familles, leurs amis, leurs élèves, leurs soutiens, leurs clients, l’Etat, leurs créanciers…  Beaucoup de personnes que l’on ne connaît pas, beaucoup de mots pour obtenir de l’argent ou de la matière pour travailler… Ils reçoivent aussi de courriers de ces gens là…

On survole donc leurs vies sans forcément comprendre. Je ne suis pas convaincue par l’idée directrice du livre. Il ne m’a pas fait aimer Rodin davantage et on peut souvent noter l’injustice devant le travail de Camille (même si elle a de réels admirateurs conscients de son immense talent).

Le frère de Camille, Paul Claudel semble bien ambiguë également…

A conseiller si vous êtes fan de Rodin et de Camille Claudel et si vous connaissez déjà bien leur histoire.

Lire la suite

Vertiges de Lionel Duroy

51y196VbyqLJ’avais bien aimé Le Chagrin du même auteur alors je me suis laissée tenter par celui-ci.

Il parle ici de sa relation de 20 ans avec sa seconde femme Esther et analyse les raisons de leur rupture. Pour cela il remonte à sa vie avec sa première femme et à son enfance traumatisante qui reste pour lui la cause de tous les maux.

Je suis allée au bout mais je me suis ennuyée et surtout je n’étais pas très à l’aise avec ces confidences, ces analyses, ses inlassables recherches sur les sentiments. Il tourne en rond, se répète et donne l’impression de ne réagir qu’après coup. Il laisse la vie le mener et n’analyse les faits qu’ensuite à travers l’écriture. C’est assez dérangeant au final. J’avais envie de lui dire d’agir pour changer les choses, même si je conçois parfaitement que rien n’est simple.

Avez vous lu ce livre ? Vous avez aimé ?

Ce sera mon dernier Lionel Duroy, j’ai l’impression de tout savoir de lui…

Lire la suite

Le chagrin de Lionel Duroy

Capture d’écran 2011-02-05 à 17.41.44 Je viens de terminer ce roman fleuve, autobiographie de l'auteur.

C'est sa vie son oeuvre et celle de sa famille très nombreuse (10 frères et soeurs) des années 50 à nos jours.

L'enfance dans une famille nombreuse (je n'arrive même pas à imaginer) avec un père dépassé par les évènements, une mère qui même si son enfant lui en veut toute sa vie, a un sacré courage. Perso, je me demande comment elle a pu résister à tant de grossesses et élever tant d'enfants dans des conditions matérielles difficiles.

C'est donc le 3ème enfant qui raconte son enfance puis son entrée dans le monde adulte, ses 2 mariages et ses propres enfants. Il a déjà écrit un livre 20 ans auparavant sur le même sujet qui l'a coupé de toute sa famille.

J'ai trouvé la lecture fluide, le sujet intéressant, le retour sur ce demi siècle avec une vue particulière sur les politiques des différentes époques.

L'auteur parle de ses autres livres et de son travail de journaliste. Ai je envie de lire ses autres livres ? Je ne sais pas bien, "Priez pour nous" n'est il pas le même livre que celui-ci ?

Les autres ? Pourquoi pas ? Qui en a déjà lu ?

Lire la suite

La place de Annie Ernaux

Image 20 Un petit livre, une centaine de pages, très agréable à lire.

L'auteure nous parle de son père, elle se souvient de lui et nous raconte sa vie.

Elle l'aimait mais un monde les séparait. Son père, paysan, ouvrier puis commerçant  voulait que sa fille réussisse. Elle est devenue professeur, c'est une autre classe sociale.

La vie de cet homme montre l'importance des classes sociales dans la France des années 30 à 60. Et la difficulté de communiquer entre ses classes.

C'est bien écrit, pudique, sensible….

Une histoire simple et vraie.

Lire la suite