Cher connard de Virginie Despentes

Excellente surprise que cette lecture 🙂 Vu le titre, j’imaginais un brulot contre les hommes, un livre un peu violent et revendicatif, ce qui aurait pu me plaire aussi, je dois le reconnaitre mais ce n’est pas cela.

Un roman épistolaire qui analyse les travers de notre époque, la toute puissance des réseaux sociaux, la justice des médias et le temps qui file à toute vitesse d’un « scandale » à un autre…

Oscar et Rebecca échangent par mail suite à la déclaration de Zoé sur les réseaux, elle accuse Oscar de l’avoir harcelée. Rebecca, actrice connue, la soutient, mais Oscar, écrivain qui l’a connue enfant, veut lui donner sa version… Ils finissent par échanger tous les 2 de nombreux mails qui font le livre.

Ils analysent chacun de leur point de vue les situations et comme sur les réseaux tout s’enchaine assez vite. Tous les sujets chauds sont abordés : drogue, sexe, #metoo, vieillir, réseaux sociaux, violence, féminisme … C’est souvent percutant et donne à réfléchir.

La conclusion peut être : On se lève et on se casse… avec une note d’espoir.

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ?

4ème de couverture :

«  Cher connard,
J’ai lu ce que tu as publié sur ton compte Insta. Tu es comme un pigeon qui m’aurait chié sur l’épaule en passant. C’est salissant, et très désagréable. Ouin ouin ouin je suis une petite baltringue qui n’intéresse personne et je couine comme un chihuahua parce que je rêve qu’on me remarque. Gloire aux réseaux sociaux  : tu l’as eu, ton quart d’heure de gloire. La preuve  : je t’écris.  »
 
Après le triomphe de sa trilogie Vernon Subutex, le grand retour de Virginie Despentes avec ces Liaisons dangereuses ultra-contemporaines.
Roman de rage et de consolation, de colère et d’acceptation, où l’amitié se révèle plus forte que les faiblesses humaines…

Tagué:, , , , ,

11 réflexions sur “Cher connard de Virginie Despentes

  1. Matatoune 19 octobre 2022 à 8 h 06 min Reply

    Magistral roman de la grande Despentes : le temps est venu de l’apaisement et sans renier de ses engagements, la Virginie nous rappelle que l’amitié reste une valeur importante pour elle. Et comme cette chronique le souligne, superbe analyse de notre présent…A découvrir assurément !

    Aimé par 1 personne

  2. Libres jugements 19 octobre 2022 à 11 h 45 min Reply

    pour avoir lu ce livre, je suis resté sur ma faim. Analyser et décrire les dérives actuelles de la société selon sa vision est une chose, n’apporter aucun avis ou préconiser une-des solution-s en est un défaut … au moins à mes yeux
    Voir l’article sur mon blog

    https://librejugement.org/2022/09/02/phallocrate-et-anti-phallocrate/

    Aimé par 1 personne

  3. manika27 19 octobre 2022 à 12 h 02 min Reply

    Mon chéri est en train de le lire… je prendrais la suite

    Aimé par 1 personne

  4. Corinne 19 octobre 2022 à 17 h 25 min Reply

    J’ai beaucoup aimé ce livre, et je partage totalement vos impressions si bien exprimées dans votre compte rendu . C’est un livre qui secoue, qui oblige à s’interroger (sur l’addiction, par exemple ) , comme tous les livres de Virginie Despentes, dont j’admire à chaque fois le style si percutant.

    Aimé par 1 personne

  5. Chrys 19 octobre 2022 à 20 h 54 min Reply

    Je l’ai acheté mais prêté. Je le lirai donc plus tard…

    Aimé par 1 personne

  6. […] semaine d’été indien à Paris, il fait bon… Ciné, manif, bidouillage, lecture […]

    J’aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :