Archives de Tag: féminisme

Et pendant ce temps Simone veille ! au Théâtre de la Contrescarpe

Soirée théâtre invitée par mes voisins pour cette pièce que j’avais déjà vu il y a quelques années et que j’avais envie de revoir…  Merci.

Le texte est vraiment excellent.

Mon premier article sur cette excellente pièce 😉

Il s’agit d’un spectacle féministe sur l’histoire du féminisme (et des femmes) en France depuis les années 50.

C’est bien écrit, bien dit, les parodies de chanson sont vraiment top, tout est bien vu… On rit, on réfléchit, on s’interroge, on se dit qu’il ne faut pas baisser la garde, qu’il y a encore beaucoup de chemin à faire… Et on passe une excellente soirée.

N’hésitez pas y aller avec des hommes, l’égalité c’est l’affaire de toutes et tous…

Lire la suite

Et pendant ce temps Simone veille à la Comédie Bastille

69-303-largeSoirée imprévue mais organisée au dernier moment par mon amie AM qui a des bons plans théâtre pas chers 🙂

Une pièce féministe où l’on n’a pas hésité à emmener JL !

Et on a bien fait, l’égalité entre les femmes et les hommes passent par un combat commun pour les femmes et les hommes….

La pièce nous fait revisiter avec beaucoup d’humour, l’histoire des femmes depuis les années 50 en France. Et il y a encore de nombreux combats à mener, et des acquis à défendre au quotidien.

Elles nous rappelle que des droits aussi simple que porter un pantalon ou avoir un chéquier et bien ce n’est pas si vieux ! Elle nous parle contraception et IVG et on peut remercier Simone Veil pour la haute marche qu’elle nous a aidé à franchir. Comme on peut s’inquiéter aujourd’hui de la fermeture des plannings familiaux.

Je ne vais pas vous en dire plus si ce n’est que l’on rit beaucoup, il y a des reprises de chansons avec des paroles adaptées excellentes. Les actrices sont excellentes, la salle s’est levée à la fin pour applaudir.

Je vous recommande vivement ce spectacle à la Comédie Bastille du mardi au dimanche 😉

J’ai acheté le texte de la pièce, je vous en reparlerai certainement.

Lire la suite

Une chambre à soi – Virginia Woolf

Capture d’écran 2013-01-06 à 22.38.55C'est suite à mon stage de fin novembre sur l'égalité professionnelle que j'ai acheté ce livre conseillé par la responsable de la formation.

J'ai beaucoup aimé, et c'est troublant de se dire que ce texte date de 1929.

L'auteur doit participer à une conférence et parler des femmes écrivains. Et ce n'est pas si simple, principalement car les femmes écrivains sont si peu nombreuses.

Le livre est un manifeste féministe, elle cherche à comprendre pourquoi les femmes ont si peu écrit, quelles sont les barrières qui les en empêchent.

Certains thèmes sont malheureusement encore d'actualité et la suprématie des hommes encore bien trop présente.

" Je sais, vous m'avez demandé de parler des femmes et du roman. Quel
rapport, allez-vous me dire, existe-t-il entre ce sujet et une "chambre à
soi" ?, interroge Virginia Woolf en ouverture d'une conférence sur le
féminisme qu'elle dispensa aux étudiantes de l'université de Cambridge.
Avec une irritation voilée d'ironie, Virginia Woolf rappelle dans ce
délicieux pamphlet comment, jusqu'à une époque toute récente, les femmes
ont été savamment placées sous la dépendance spirituelle et économique
des hommes et, par voie de conséquence, réduites au silence. Il manquait
à celles qui étaient douées pour affirmer leur génie de quoi vivre, du
temps et une chambre à soi. "

Je vous conseille ce petit livre vivement.

Je suis féministe militante

Aujourd'hui je suis allée à la manif parisienne pour l'égalité, pour le mariage pour tous, pour que nous ayons tous les mêmes droits. Je souris car c'est assez rare que je manifeste pour quelque chose que l'on va obtenir 😉

Il y avait beaucoup de monde, la preuve, le réseau de téléphone était saturé.

Je ne suis pas mariée, et avec mon compagnon nous avons trois enfants. Je ne comprends pas bien pourquoi tant de personnes voudraient se marier mais je manifeste pour que nous ayons tous le choix de le faire ou pas.

La semaine dernière suite à l'article de mon amie Cécile, j'ai beaucoup parlé féminisme et on peut dire que je suis une féministe militante et j'en suis fière… Je l'ai toujours été même quand le terme n'était pas à la mode. Et cela m'était bien égal, mode ou pas, j'ai toujours voulu que les femmes aient les mêmes droits que les hommes.

je suis féministe pour revendiquer d'avoir les mêmes droits que les hommes,
je suis féministe pour gagner à qualification égale, le même salaire qu'un homme,
je suis féministe pour qu'une femme puisse être un bâtonnier comme les autres,
je suis féministe pour pouvoir me promener dans les rues sans crainte de me faire insulter ou pire agresser parce que je suis une femme,
je suis féministe pour aider les femmes victimes de violences,
je suis féministe pour lutter contre le sexisme et les discriminations,
je suis féministe pour pouvoir voter pour une femme au prochaine élection,
je suis féministe pour que mon employeur ne puisse pas m'imposer un temps partiel, ou ne pas me donner de prime si j'ai eu un enfant dans l'année,
je suis féministe pour qu'il y ait suffisamment de place en crèche pour que nous puissions faire garder nos enfants…
Je suis féministe pour sauvegarder le droit d'avorter,
je suis féministe pour défendre les femmes partout dans le monde, pour m'opposer aux mariages forcés, à l'excision des fillettes,
Je suis féministe pour l'égalité des droits et des chances…

Certainement pour d'autres raisons encore qui ne me viennent pas à l'esprit ce soir… Et je suis féministe dans la façon dont j'éduque mes garçons, dans mes choix de vie, dans mes conversations avec mes ami-e-s… Je suis féministe au quotidien pour faire bouger les choses et disparaitre les inégalités car il y a beaucoup à faire …

Quelques photos de la manif en cadeau

IMG_2871
IMG_2880
IMG_2881
IMG_2888

 

King Kong Théorie de Virginie Despentes

Capture d’écran 2012-12-03 à 14.29.14Je ne sais plus si j'ai déjà lu du Virginie Despentes. Une amie m'a prêtée ce livre qui est plutôt un essai autobiographique, une réflexion sur ce que pourrait être le féminisme aujourd'hui. Merci AM.

A l'inverse de notre ancienne première dame, je crois qu'être féministe est important pour enfin aller vers une réelle égalité entre les femmes et les hommes.

Virginie Despentes est en colère jusque dans son écriture mais je le comprends, il y a un vrai combat à mener contre les bien-pensants. Il reste tellement à faire pour changer les mentalités des hommes et des femmes…

Le livre aborde la prostitution, le porno, les rapports hommes-femmes, la violence, c'est un véritable manifeste à la portée de toutes et tous…

L'écriture est forte, cela fait réfléchir, impossible de décrocher. Je vous conseille ce livre qui remet de nombreuses idées à leur bonne place.

Mobilisons nous pour l'égalité…

Lire la suite

Calendrier 18 décembre

DSCF0332 DSCF0331 Je suis féministe, je le revendique depuis toujours je crois.

Ma mère est féministe, un peu trop peut être, féministe des années 70 qui ne pardonne rien aux hommes.

Ma grand-mère était féministe même si le mot ne lui plaisait pas, mais elle menait son monde par le bout du nez y compris les allemands pendant la guerre ! Elle était ce que j'appelle une femme forte.

Aujourd'hui j'ai l'impression qu'il y a un renouveau féministe, peut être parce que je fréquente ce milieu mais pas seulement.

Les femmes sont en train de réaliser que l'égalité et bien on ne l'a pas pour tout et que ce n'est pas juste. Elles se mobilisent pour que ça change.

Caroline de Haas a lancé plusieurs initiatives qui ont été des succès et le journal "Osez le féminisme" est très bien fait. C'est sur la toile mais on peut aussi s'abonner à la version papier.

Et puis il y a le blog de Olympe "Olympe et le plafond de verre" qui tous les jours dénonce ces inégalités. Et c'est vraiment intéressant de resituer les choses car par moment on a tellement l'habitude que l'on ne s'en rend même plus compte !

Je vous conseille de les lire que vous soyez femme ou homme !

Campagne Osez le féminisme

Les affiches parlent d'elles même….

Et un article dans libération

Image 28
Image 29
Image 30 Toutes les infos sur le site

Osez le féminisme