Koumiko de Anne Dubosc

Une amie de mon atelier sculpture m’a offert ce livre, l’auteure parle de sa mère et de leur relation. Elle a pensé à moi car de temps en temps je parle de ma mère a l’atelier (surtout ces derniers temps quand elle était à l’hôpital) …

Je ne connaissais pas cette auteure, l’écriture est fluide et agréable, poétique aussi.

Sa mère est excentrique et l’a toujours été, leur relation n’est pas simple mais avec la maladie, en tant que fille elle doit s’occuper d’elle.

La maladie, style d’Alzheimer, évolue vite et les met toutes les 2 dans l’urgence des sentiments.

Je ne vais pas vous en dire plus pour vous laisser le plaisir de la lecture.

Ce n’est pas ce que je vis avec ma mère car même si son AVC l’a laissé diminuée et qu’elle oublie pas mal de choses, ce ne sont quand même pas les mêmes symptômes.
Je ne sais pas si un jour ma mère sera en paix avec moi… Ce n’est pas si grave, ce qui serait bien c’est qu’elle soit en paix avec elle même !

Je vous conseille vivement ce joli livre d’amour.

Anna Dubosc raconte Koumiko Muraoka

Elle n’a pas le droit de sortir, mais on s’en fiche, on sort. Elle enfile sa doudoune. En dessous, elle porte un tee-shirt et un survêtement. Je regarde la peau de ses chevilles fripées. Elle n’a pas ses bas de contention, elle dit que ça la serre trop. J’ai beau lui expliquer que c’est fait exprès, elle est convaincue que c’est mauvais. J’insiste, j’ai peur qu’elle meure d’une embolie. « Il faut que tu mettes tes bas, c’est important, maman. » Mes mots s’enfoncent comme dans un cauchemar d’impuissance.
« On verra ça plus tard. Je peux pas tout faire, j’ai trop de choses à penser ! »
D’un coup, je la crois. Que je m’inquiète pour rien, que je l’emmerde pour rien. Qu’elle ne va jamais mourir, qu’elle n’a pas le temps de mourir, qu’il n’en est pas question.

Koumiko est l’occasion, pour, Anna Dubosc, non seulement de parler de sa mère atteinte d’une maladie dégénérative, mais aussi de nous faire saisir ce qui compte, le fait d’être en vie ici et maintenant,  même quand cette relation est attaquée par la maladie. Anna Dubosc invente une façon de parler de la douleur et de la plénitude, qui est sa façon de les connaître. Nous nous y reconnaissons.

Tagué:, , , ,

6 réflexions sur “Koumiko de Anne Dubosc

  1. iietoiledemerii 3 février 2018 à 17 h 30 min Reply

    belle maman a la maladie d’Alzheimer ! ça va pour le moment elle reste autonomne dans son appartement, avec mes belles-soeurs qui s’en occupe, nous on se rend pas compte, on habite loin de chez elle ! mais ça va elle me reconnait ! c’est déjà bien ! mais pour mes belles soeurs c’est très difficile car l’accompagnement est quotidien ! La tache rude et ingrate, et la maladie peut la rendre très méchante et injuste . Quand nous on arrive, elle se montre sous son meilleur jour, trop contente de voir son fils ! Bref, le livre doit être sympa ! je ne sais pas trop si sa lecture me plairait sachant que la lecture pour moi est une évasion vers de meilleurs horizons hihi ……… je te souhaite un superbe week-end et une pensée pour ta maman, kissous

    Aimé par 1 personne

  2. manika27 3 février 2018 à 18 h 30 min Reply

    Meric pour cette belle présentation je ne connais pas du temps. Ma mère est en forme c’est un chance car si je devrais m’occuper d’elle il faudrait vraiment que je prenne sur moi !

    Aimé par 1 personne

  3. Coco 4 février 2018 à 15 h 26 min Reply

    Merci ,j aime bien quand tu sors de ta zone de prédilection .tes autres choix de lecture sont toujours surprenants et intéressants

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :