Archives de Tag: italie

Trois heures du matin de Gianrico Carofiglio

Nous pouvons toujours lire, et donc partager nos lectures.

Ce week-end j’étais donc à Marseille avec 2 italiens, un père et son fils de 17 ans qui découvre la ville mais surtout se découvre l’un l’autre…

Antonio le fil est malade depuis quelques années, il prend des médicaments qui le soulage. Il vient avec son père à Marseille pour revoir le médecin. Celui-ci propose, afin de voir s’il est guéri qu’il ne dorme pas pendant 2 jours. Si tout se passe bien c’est qu’il est guéri !

Les deux hommes vont se découvrir, se raconter. Ils ne se parlaient guère depuis des années et ses moments hors du temps, partagés seront pour Antonio comme un voyage initiatique. C’est Antonio qui raconte l’histoire des années après…

L’écriture est agréable, le thème plus rare sur les relations père-fils est plein d’émotions, de tendresse. L’importance du dialogue avec son enfant est au coeur des pages, les non-dits blessent involontairement.

Le voyage, la découverte d’une ville, d’un monde, de la vie de ses parents sont pour Antonio un merveilleux cadeau pour entrer dans le monde adulte.

Un agréable moment de lecture, merci aux Editions Slatkine et Cie pour cette découverte.

Lire la suite

Carte Postale #423 – Le résultat

La carte vient d’Italie, je pensais beaucoup à eux la semaine dernière et aujourd’hui et bien nous les avons rejoint pour le confinement.

Il s’agit de San Gimignano.

San Gimignano est une commune de la Province de Sienne en Toscane (Italie), elle est une des villes les plus pittoresques et suggestives de la Toscane.
Elle s’étend, toute embrassée dans sa double enceinte de murailles et parsemée de hautes tours, dans la mer d’oliviers qui recouvrent une colline dominant le Valdelsa.
Elle figure dans la liste du patrimoine mondial en Europe de l’UNESCO.

Bravo Coco et aussi Nanou… Merci d’avoir joué.

Je suis allée voter aujourd’hui avec mes 3 gars, et je suis allée aussi dans un autre bureau car j’avais une procuration pour une amie. J’étais un peu perplexe par les consignes contradictoires de ne pas sortir mais d’aller voter. J’ai fait ce choix car j’ai peur du résultat pour ma ville, je souhaite fortement qu’elle reste à gauche. Je croise les doigts pour les résultats.

Je vais travailler en télétravail à partir de demain sauf obligation d’aller à mon bureau. J’ai de quoi faire mais l’idée de rester enfermée longtemps ne me réjouit vraiment pas. Mais je vais le faire pour ne pas risquer d’aider la propagation du virus. Je ne sais pas trop quoi faire pour ma mère par contre.

Je tourne un peu en rond ! Déjà…

 

 

Carte Postale # 342 – Le résultat

Il s’agit donc de Ferrara. Bravo Coco sur le fil tu as trouvé l’Italie 🙂

Merci aussi Eva, Existenceartistique et Manika  d’avoir commenté.

Ferrare (Ferrara en italien) est une ville italienne de la province de Ferrare en Émilie-Romagne.

Située dans le delta du Pô sur le bras nommé Pô de Volano, la cité actuelle remonte au XIVe siècle, alors qu’elle était gouvernée par la famille d’Este. Son centre historique figure au patrimoine mondial.

Un petit voyage en Italie, cela fait toujours envie 🙂

Je vous souhaite une bonne soirée.

Dogman de Matteo Garrone

Ciné du dimanche après midi pour un film noir dans les bas-fond italien.

Marcello Fonte a eu le prix d’interprétation à Cannes pour ce rôle de Marcello, un pauvre type toiletteur pour chien, père d’une fille d’une dizaine d’années et qui est le sous l’emprise d’un voyou accro à la coke. Il est vraiment magnifique, son sourire, sa candeur, ses regards sont bouleversants. D’ailleurs les dialogues sont rares.

Les images du film sont très parlantes. La photo est superbe.

Les décors, une espèce de station balnéaire abandonnée et sinistre sont magistraux.

Je ne vous raconte pas l’histoire, allez voir ce film, c’est du bon cinéma qui montre une Italie gangrenée par une espèce de barbarie incontrôlable.

Les chiens très présents dans le film sont des seconds rôles importants. Les regards qu’ils portent sur les hommes sont plein de sens.

Les moments que Marcello passent avec sa fille humanisent un peu le film.

Un film fort, on espère que ce n’est que du cinéma… Ce n’est pas gai mais je vous le conseille malgré tout.

Lire la suite

Bakhita de Véronique Olmi

J’ai lu de nombreuses critiques positives alors j’ai voulu lire ce livre également.

Et ce n’est pas facile.

La vie de Bakhita qui petite fille est enlevée pour être mise en esclavage au Soudan. Les marchands lui font traverser le pays à pied pour la vendre.

Elle « appartiendra » à 5 propriétaires qui lui font subir toutes les horreurs inimaginables… Il y a des passages vraiment durs même si l’auteure enrobe un peu les détails.

On a le sentiment de marcher avec elle et ses compagnons d’infortune. On tremble en se demandant ce qui va encore pouvoir lui arriver.

Adolescente elle viendra avec un consul en Italie où finalement elle passera sa vie tout d’abord au service d’une famille puis au service de Dieu.

L’auteure a romancé une histoire vraie du début du siècle dernier. L »écriture est dans le rythme du malheur de Bakhita, on s’accroche avec elle pour survivre, pour l’aider à conserver un peu d’espoir.

Je ne veux pas trop vous dévoiler toute son histoire, elle aura quand même la chance de faire quelques belles rencontres dans ce monde si effroyable…

L’avez vous lu ? Qu’en avez vous pensé ?

Lire la suite

Call Me By Your Name de Luca Guadagnino

Ciné du dimanche, un film lent sur la naissance des sentiments et la découverte de l’amour pour un ado Elio à qui tout sourit.

Eté 1983, dans le nord de l’Italie, une superbe maison ancienne, une campagne superbe. Une famille d’intellectuels, le père professeur, accueille un étudiant américain Oliver « en résidence ».

Le fils de la maison est à la fois troublé, surpris, intrigué par Oliver. Dans la chaleur des longues après-midi, autour d’une belle table avec de nombreux invités, dans les jeux avec la bande d’ados en vacances, on passe aussi des vacances languissante.

Je ne vous raconte pas plus, sachez seulement que ce n’est pas du tout un film d’action !

Le jeune acteur, Timothée Chalamet, est magistral jusqu’à la scène finale impressionnante.

C’est un film d’amour, de tolérance, de beauté (de la nature ou des âmes), de culture… Un monde peut être un peu idéal… Il a reçu l’Oscar de la meilleure adaptation.

Vous me direz ce que vous en avez pensé ?

Lire la suite

Carte Postale # 297 – Le résultat

Bonsoir, il s’agissait de Torcello en Italie 😉

Bravo Delia et merci d’avoir joué, je t’envoie une carte rapidement.

Torcello est une île située au nord de la lagune de Venise, en Italie. Première zone de peuplement de la lagune à partir du VIᵉ siècle, Torcello en devient l’île la plus peuplée et compte quelques milliers d’habitants au Xᵉ siècle. L’envasement de ses canaux et la propagation de la malaria conduisent l’île à être peu à peu désertée. Aujourd’hui, Torcello ne compte plus qu’une soixantaine d’habitants.

Merci Samuel pour cette carte, si tu fais d’autres voyages, je prends une carte 😉

Merci Laurence, Catherine, Cathy, Manika, Coco et ses copines d’avoir joué.

Je vous souhaite une belle nuit 🙂