Les enfants de Venise de Luca Di Fulvio

Dernier livre reçu des Editions Slatkine & Cie. Une belle surprise.

Un roman fleuve de près de 800 pages que j’ai lu dans le week-end… Ok je dors assez mal en ce moment mais quand même.

Une belle histoire dans la Venise du 16ème siècle.

Impossible de vous raconter, c’est riche, rebondissant, les nombreux personnages sont tous intéressants.

Mercurio, enfant des rues à Rome excelle dans l’art de l’arnaque mais après une affaire qui a mal tournée il doit partir à Venise avec sa bande Benedetta et Zolfo. En chemin ils rencontrent le Capitaine Lanzafame accompagné du médecin juif Isacco de Negroponte et sa fille Giuditta.

Venise est au coeur de l’intrigue, la Venise des pauvres, des prostituées, des petits truands mais aussi l’Eglise de Venise et la communauté juive. Et puis les aristocrates ou les courtisanes…

L’histoire comme je le disais au départ est vraiment riche, j’ai eu hâte d’avancer dans la lecture pour connaître la suite. L’écriture est précise et fluide. C’est plein d’aventure, de bons sentiments, d’intrigues, de surprises… Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte de la lecture.

Ravie de ce dépaysement puissant pour mon week-end à Venise 🙂

4ème de couv :

« Quand Mercurio s’était jeté dans le canal, Giuditta avait eu la tentation de le retenir. Ou de s’y jeter avec lui. Elle ne voulait pas renoncer à la sensation de sa main dans la sienne. Elle ne voulait pas renoncer à lui. Déjà, les nuits précédentes, dans le chariot, elle avait senti une forte attraction pour les yeux de cet étrange garçon. Qui était-il ? Il n’était pas prêtre, il le lui avait avoué. Quels mots avait-il dits en sautant du bateau ? Elle se souvenait à peine. Sa tête se faisait légère. “Je te retrouverai”, voilà ce qu’il avait dit. »

La misère radieuse d’une bande d’enfants perdus, la fille secrète d’un médecin sans diplômes, la découverte de l’amour, l’or, le sang, la boue, l’honneur… pour son nouveau roman, Luca Di Fulvio vous emporte à Venise.

Une intrigue efficace, des dialogues authentiques et des personnages tous plus attachants les uns que les autres… Un roman historique unique.

 

Tagué:, , , ,

6 réflexions sur “Les enfants de Venise de Luca Di Fulvio

  1. manika27 4 juillet 2017 à 23 h 28 min Reply

    Ha pui çà doit être top car 800 pages en un weekend même moi qui suis assez grosse lectrice ça ne m’arrive jamais !

    Aimé par 1 personne

  2. Mag 5 juillet 2017 à 11 h 17 min Reply

    Il me tente bien celui-là ! J’aime beaucoup la couverture et j’adore les longs romans qui laissent le temps de bien s’imprégner des lieux et des personnages. Ça ne supporte pas la médiocrité par contre ! Un long ET mauvais roman, c’est terrible ! 😀

    Aimé par 1 personne

  3. […] bien aimé cet été, Les enfants de Venise du même auteur que m’avait offert les Editions […]

    J'aime

  4. […] découvert cet auteur l’an passé grâce aux Editions Slatkine. J’ai beaucoup aimé Les Enfants de Venise puis Le Gang des […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :