Un pays qui se tient sage de David Dufresne

Ciné avec mon plus jeune fils pour ce documentaire sur les violences policières.

Les images sont crues et fortes, si on n’est pas militant, on n’ira plus manifester ensuite…

Ce sont surtout des images des manifs gilets jaunes, moi qui suis une habituée des manifs syndicales, je m’y sens en sécurité (mais il ne faut pas trainer en fin de manif).

Revenons au film qui montre donc des images filmées par des manifestants, des journalistes ou des policiers avec des smartphones.

Ces images relativement nouvelles changent tout. C’est à dire qu’en plus de la parole du flic et du manifestant victime de violence, il y a les images. Même si souvent on ne voit pas ce qui s’est passé « avant », les images n’en restent pas moins fortes. Et des flics qui s’acharnent sur des personnes à terre, ce n’est pas normal.

Le film montre des images à différentes personnes : sociologue, historien, journaliste, victime, avocat, policier et ils réagissent (mais on ne sait pas qui ils sont et c’est troublant). Le sujet principal est le rôle de la police, pourquoi tant de violence, défend t’elle l’ordre public ou protège t’elle le pouvoir ?

Des images montrent le sentiment d’impunité de certains policiers, c’est flippant.

On comprend que certains policiers ne maitrisent plus leur colère, la période a été très difficile pour eux aussi mais normalement ils devraient rester professionnels et quand on voit le nombre de blessés et victimes, ce ne peut pas être le fait que du craquage de quelques flics.

Et puis les flics qui frappent des soignants ou des pompiers, c’est tellement choquant.

Le contraste entre les images et ce que les médias télé en ont dit est aussi impressionnant…

Les analyses du sociologue ou de l’historienne sont pertinentes même si par moment ils m’ont un peu perdues. Pas facile d’absorber le choc des images tout en écoutant une analyse fine et complexe. Pas facile non plus de commenter de telles images même pour un expert.

Après qu’apporte le film ? Qui va le voir ? On savait déjà tout cela plus ou moins. Il ne donne pas les suites judiciaires s’il y en a eu. Ce sera un témoignage pour plus tard sur l’analyse du mouvement des gilets jaunes.

Espérons que cette violence est derrière nous et que les prochaines manifestations dans le contexte de la crise sanitaire seront bienveillantes (je ne trouve pas le mot) et calmes.

Synopsis :

Alors que s’accroissent la colère et le mécontentement devant les injustices sociales, de nombreuses manifestations citoyennes sont l’objet d’une répression de plus en plus violente. « Un pays qui se tient sage » invite des citoyens à approfondir, interroger et confronter leurs points de vue sur l’ordre social et la légitimité de l’usage de la violence par l’Etat.

Tagué:, , , ,

5 réflexions sur “Un pays qui se tient sage de David Dufresne

  1. Matatoune 22 octobre 2020 à 7 h 52 min Reply

    Je suis son compte Twitter depuis le début de son hashtag et du coup, j’ai vu en direct les vidéos …Je pensais voir le film mais couvre feu, changement de programmation, etc . du coup, je ne le verrai pas. Son roman que j’ai lu rendait compte de sa démarche. Tout ça, pour dire, que je pense, comme lui, que le pouvoir avec les manifestations des gilets jaunes a perdu son caractère de maintien de l’ordre au profit d’une violence non maîtrisée. L’Europe ainsi que d’autres instances officielles étrangères ont parlé de véritables violences policières. Et, la loi pour interdire de filmer des policiers dans l’exercice de leur travail est en examen, je crois. Cette dérive est très inquiétante surtout qu’on ne peut nier, maintenant, les problèmes de racisme et de xénophobie qui existent dans notre police. Bien sûr, le manque de repos, des effectifs en baisse et une politique du chiffre et le manque de moyens sont certainement en partie responsables de ces dérives. En tout cas, c’est très inquiétant…

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 22 octobre 2020 à 21 h 37 min Reply

      Merci de cette analyse c’est vraiment inquiétant.

      J'aime

  2. regardscritiquesho22 22 octobre 2020 à 10 h 47 min Reply

     » Un pays qui se tient sage  » de David Dufresne…
    Dans la mesure où il est question dans ce film des violences policières lors de manifestations populaires, essentiellement lors des manifestations de gilets jaunes en France, on pouvait craindre -ce qui eût été facile!- un brûlot d’extrême gauche ou, à tout le moins, une charge violente et un procès à charge contre la police. Or, il n’en est rien, il s’agit d’un subtil montage d’archives, dont certaines bien connues, entrecoupées d’analyses, de décryptages très intéressants, de lecture d’images et, à part les responsables de la police et de l’Etat qui ont refusé toute collaboration et qui ont interdit à la hiérarchie policière de s’exprimer, tout le monde a participé: des gilets jaunes, des mères de lycéens, des juges, des avocats, des juristes, des travailleurs sociaux, des philosophes, des sociologues, des historiens et même des représentants de syndicats policiers, souvent seuls face caméra, mais aussi parfois dans la confrontation. « Un pays qui se tient sage » est un travail extraordinaire de recherches, de montage, d’analyses, qui apparente le film à un travail universitaire de haute volée, mais qui limite son visionnement à un certain public, déjà averti et déjà probablement convaincu.
    Pourtant le documentaire est essentiel, incontournable, indispensable, et devrait être vu par tout le monde. David Dufresne a su trouver la juste méthode, en recherche constante d’objectivité, de recul, prenant le temps de laisser s’exprimer librement les intervenants. A noter l’absence d’identification des participants, laissant au public le soin de deviner qui est qui. Bien sûr la démarche est volontaire; seul le générique de fin nous éclairera et il me semble que c’est une excellente idée.
    Bien sûr, le film va très au-delà des violences policières et c’est là qu’il est le plus intéressant. Il y a toute une réflexion sur la démocratie, sur la dictature, sur la démocrature, sur la responsabilité des politiques, sur les notions de droit, de justice, de police républicaine, sur la complicité des media, dans le montage hurlante de vérité, et qui montre bien le formatage de l’opinion publique. Evidemment cet autre son de cloche devrait être montré partout! Difficile de ne pas être convaincu par la rigueur intellectuelle du travail de David Dufresne. On espère en tout cas, mais on peut en douter, que ce film aura un beau succès et qu’il ouvrira les yeux à un nombreux public!

    J'aime

  3. […] 20 # Jour 294 : Ciné avec « Un pays qui se tient sage » mais l’affiche avait déjà été enlevée (dernière […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :