Archives de Tag: Orlando

#365defiphoto – Saison 6 – Semaine #39

Cette semaine je suis allée voir Une joie secrète, un documentaire sur une danseuse qui se filme en dansant une minute par jour depuis plus de 4 ans. Ce film est tellement plein d’énergie positive que je le mets en avant ici. Et puis il m’a fait penser à ma photo quotidienne, depuis 5 ans et 39 semaines. 2098 photos si mes calculs sont bons ! C’est fou… Et cette photo, ce moment chaque jour, ce moment que je préfère, que je choisis plutôt positif tant qu’à faire, me fait du bien, me donne le sourire. Quand je prépare mon article du dimanche, je suis contente de revenir sur ma semaine et sur ces petits bonheurs. Tenir ce défi chaque jour est aussi une petite joie facile 🙂 Je vous encourage à trouver le votre et à le partager.

Voici donc ma semaine en image :

Dimanche 22 # Jour 265 : Odéon l’après midi, c’est très sympa, belle pièce.

Lundi 23 # Jour 266 : Tajine de légumes pour un dîner d’anniversaire, très bon…

Mardi 24 # Jour 267 : Manif pour défendre nos retraites, on n’était vraiment pas assez nombreux vu tout ce que l’on va perdre !

Mercredi 25 # Jour 268 : Super documentaire dont je vous ai parlé en haut 😉

Jeudi 26 # Jour 269 : Journée de formation sur la réforme des retraites… Déprimant !

Vendredi 27 # Jour 270 : Soirée magique à Chaillot avec Philippe Decouflé et la Compagnie DCA 🙂

Samedi 28 # Jour 271 : Un film dur et dérangeant sur le monde du travail… Olivier Gourmet est magnifique dans le rôle. Soirée anniversaire de mariage d’une amie, sympa 🙂

Vous avez l’habitude, une semaine bien riche. Et celle à venir va être surprenante, je suis super contente… Ok parfois j’ai de drôle d’idées mais on n’a qu’une vie comme dirait l’autre 😉  Je vous raconte très vite. Bon dimanche à vous.

Orlando de Virginia Woolf à l’Odéon

Après midi à l’Odéon pour la pièce Orlado de Virginia Woolf mise en scène par Katie Mitchell.

Le spectacle est en allemand surtitré.

La mise en scène est impressionnante.

Sur scène les scènes sont filmées et projetées sur l’écran au dessus. Il y a tout le spectacle une voix off (en haut à droite dans son petit espace) qui lit le texte. Les comédien-ne-s parlent peu.

C’est très très riche, les scènes se suivent rapidement, tout est toujours en mouvement, il y a de nombreux techniciens ambiance cinéma sur le plateau. On peut voir les changements de costumes, de plateau… Le rythme est effréné.

Comme je ne parle pas allemand, mon regard était davantage fixé sur l’écran pour pouvoir lire en même temps, j’ai l’impression d’avoir moins bien suivi ce qui se passait en bas.

Le texte de Virginia Woolf est très fort et encore complétement d’actualité, l’évolution des relations entre les sexes au cours des siècles, Orlando est androgyne et refuse le patriarcat pour ensuite devenir femme. Vaste sujet.

Ce n’est pas un spectacle simple pour le public mais la mise en scène est vraiment bluffante.

Ils jouent jusqu’à la fin du mois à l’Odéon.

Lire la suite