Ceux qui travaillent de Antoine Russbach

Mon film du samedi 😉

Un film social fort tourné plutôt vers les cadres supérieurs.

Le monde du travail dépeint sans concession, le monde libéral avec toutes ses incohérences.

Franck organise depuis son bureau les transports de marchandises par cargo. J’ai eu un peu de mal à comprendre où se situe l’action Suisse ? Belgique ?

Suite à une décision borderline pour ne pas pénaliser son entreprise, il se fait virer. Il n’ose le dire à sa famille (il a une femme et 5 enfants) et continue de partir tous les matins.

Mais il ne retrouve rien et s’enfonce dans ses réflexions sur le sens de sa vie. Il ne remet pas en cause ses choix. Il ne sait que travailler. Seule sa plus jeune fille arrive un peu à le réconcilier avec sa vie.

Le monde de l’entreprise est vraiment noir, Franck n’est pas sympathique même si Olivier Gourmet est super dans le rôle et que c’est un acteur que l’on aime bien.

Un film pas facile, dérangeant, qui pose tellement de questions sur la morale des entreprises. Et donc nous incite à réfléchir sur le monde actuel et ses dérives.

Un premier film qui frappe fort.

Synopsis

Cadre supérieur dans une grande compagnie de fret maritime, Frank consacre sa vie au travail. Alors qu’il doit faire face à une situation de crise à bord d’un cargo, Frank, prend – seul et dans l’urgence – une décision qui lui coûte son poste. Profondément ébranlé, trahi par un système auquel il a tout donné, le voilà contraint de remettre toute sa vie en question.

Tagué:, ,

9 réflexions sur “Ceux qui travaillent de Antoine Russbach

  1. […] 28 # Jour 271 : Un film dur et dérangeant sur le monde du travail… Olivier Gourmet est magnifique dans le rôle. Soirée anniversaire de mariage d’une amie, sympa […]

    J'aime

  2. Coco 29 septembre 2019 à 15 h 10 min Reply

    Avec ma copine coco ger .on veut aller le voir

    Aimé par 1 personne

  3. Sergio 29 septembre 2019 à 19 h 08 min Reply

    Un film rude, cela se passe en Suisse (la monnaie est en francs suisse…), par contre, l’escapade avec la fille est a priori en pays flamand…
    C’est bien observé, très bien joué, assez représentatif de pratiques des boites du transport (j’ai un souvenir d’un reportage télé sur les transports de marchandises par cargo malheureusement explicite…).
    Je le conseille

    Aimé par 1 personne

  4. manika27 29 septembre 2019 à 19 h 57 min Reply

    J’aime beaucoup cet acteur aussi sujet fort dans le genre j’avais vu « l’emploi du temps »

    Aimé par 1 personne

  5. Le journal de Chrys 29 septembre 2019 à 22 h 24 min Reply

    Rhhooo mais quel film!!! Dur, glaçant, terrifiant même. A l’image de l’asservissement au travail et à la rentabilité! Seule sa fille le rend aimable (humain).
    Son fils le lui dit clairement: tu as intérêt à nous conserver le même niveau de vie! Débrouille-toi.
    Sa femme le boude un temps… Puis la vie reprend dans un confort bien douillet.
    Il signe le nouveau contrat d’un geste net.
    Il est à l’image de notre société qui asservit et consomme sans penser.

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 29 septembre 2019 à 22 h 47 min Reply

      Merci aussi à toi, oui il y a des passages tellement glaçant, notamment avec son fils. Quel engrenage infernal…

      J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :