Archives de Tag: Olivier Gourmet

#365defiphoto – Saison 6 – Semaine #39

Cette semaine je suis allée voir Une joie secrète, un documentaire sur une danseuse qui se filme en dansant une minute par jour depuis plus de 4 ans. Ce film est tellement plein d’énergie positive que je le mets en avant ici. Et puis il m’a fait penser à ma photo quotidienne, depuis 5 ans et 39 semaines. 2098 photos si mes calculs sont bons ! C’est fou… Et cette photo, ce moment chaque jour, ce moment que je préfère, que je choisis plutôt positif tant qu’à faire, me fait du bien, me donne le sourire. Quand je prépare mon article du dimanche, je suis contente de revenir sur ma semaine et sur ces petits bonheurs. Tenir ce défi chaque jour est aussi une petite joie facile 🙂 Je vous encourage à trouver le votre et à le partager.

Voici donc ma semaine en image :

Dimanche 22 # Jour 265 : Odéon l’après midi, c’est très sympa, belle pièce.

Lundi 23 # Jour 266 : Tajine de légumes pour un dîner d’anniversaire, très bon…

Mardi 24 # Jour 267 : Manif pour défendre nos retraites, on n’était vraiment pas assez nombreux vu tout ce que l’on va perdre !

Mercredi 25 # Jour 268 : Super documentaire dont je vous ai parlé en haut 😉

Jeudi 26 # Jour 269 : Journée de formation sur la réforme des retraites… Déprimant !

Vendredi 27 # Jour 270 : Soirée magique à Chaillot avec Philippe Decouflé et la Compagnie DCA 🙂

Samedi 28 # Jour 271 : Un film dur et dérangeant sur le monde du travail… Olivier Gourmet est magnifique dans le rôle. Soirée anniversaire de mariage d’une amie, sympa 🙂

Vous avez l’habitude, une semaine bien riche. Et celle à venir va être surprenante, je suis super contente… Ok parfois j’ai de drôle d’idées mais on n’a qu’une vie comme dirait l’autre 😉  Je vous raconte très vite. Bon dimanche à vous.

Ceux qui travaillent de Antoine Russbach

Mon film du samedi 😉

Un film social fort tourné plutôt vers les cadres supérieurs.

Le monde du travail dépeint sans concession, le monde libéral avec toutes ses incohérences.

Franck organise depuis son bureau les transports de marchandises par cargo. J’ai eu un peu de mal à comprendre où se situe l’action Suisse ? Belgique ?

Suite à une décision borderline pour ne pas pénaliser son entreprise, il se fait virer. Il n’ose le dire à sa famille (il a une femme et 5 enfants) et continue de partir tous les matins.

Mais il ne retrouve rien et s’enfonce dans ses réflexions sur le sens de sa vie. Il ne remet pas en cause ses choix. Il ne sait que travailler. Seule sa plus jeune fille arrive un peu à le réconcilier avec sa vie.

Le monde de l’entreprise est vraiment noir, Franck n’est pas sympathique même si Olivier Gourmet est super dans le rôle et que c’est un acteur que l’on aime bien.

Un film pas facile, dérangeant, qui pose tellement de questions sur la morale des entreprises. Et donc nous incite à réfléchir sur le monde actuel et ses dérives.

Un premier film qui frappe fort.

Lire la suite

Une intime conviction de Antoine Raimbault

Ciné du lundi avec ce film sur le second procès de l’affaire Viguier.

Le film retrace le véritable procès du Jacques Viguier. Sa femme a disparu dans les années 2000, jamais retrouvée.

Mais il n’y a aucune preuve de sa culpabilité.

Dans le film Nora – Marina Foïs est persuadé de son innocence et elle fait tout pour « aider » la justice et en l’occurrence l’avocat Dupond-Moretti – Olivier Gourmet.

Ils sont tous les 2 formidables.

Nora refait un peu l’enquête, elle cherche à savoir ce qui s’est passé, le rôle de « l’amant ». Dupond-Moretti ne cherche pas le coupable, il veut juste faire acquitter son client. Le film montre bien les rouages de notre justice.

Et comme je ne me souvenais pas de cette affaire, il y a un véritable suspense.

Un bon film judiciaire.

Lire la suite

Sage femme de Martin Provost

Petit film du week-end 🙂

J’aime beaucoup les 2 actrices et le film est pensé pour elles mais c’est un joli film sur les relations entre 2 femmes, qui pourraient être mère et fille ou inversement.

C’est un film sur le pardon, le temps peut adoucir les peines, et on peut aussi voir la vie différemment. Comprendre ce qui est à l’opposé de nous en regardant au delà de l’horizon, il s’y passe parfois de belles choses.

Claire (Catherine Frot) est sage femme, calme, laborieuse, rangée… Béatrice (Catherine Deneuve) est excentrique, bohème, joueuse, égoïste… Elles sont unies par le souvenir d’un homme, un père, un amant, par la douleur de l’abandon…

Les seconds rôles masculins sont très bien aussi, Paul (Olivier Gourmet) est peut être le catalyseur qui les fait réagir toutes les 2. Et Simon (Quentin Dolmaire) le fils ou petit-fils qui ressemble tant à son grand père passe comme un ange pour elles…

Ce film est comme une fable poétique tout en douceur, j’allais dire comme un accouchement, comme le moment où la sage femme dépose le bébé sur le ventre de la Maman… 😉

Vous me direz si vous allez le voir….

Lire la suite

Jamais de la vie de Pierre Jolivet

Capture d’écran 2015-04-29 à 21.41.41Je reviens du cinéma et je suis toute chamboulée !

Ce film est présenté comme un polar mais pour moi c’est un vrai film social au même niveau que les bons films anglais ou belges…

C’est un film noir sur la misère au quotidien, le manque d’espoir du fond de nos banlieues. Comment se fait il qu’ici des hommes et des femmes qui travaillent n’aient pas les moyens de vivre simplement !!!

Franck, 52 ans, ancien syndicaliste a payé cher son engagement (c’est peut être pour cela que le film m’a particulièrement touchée) et aujourd’hui il est gardien de nuit d’un petit centre commercial de banlieue. Il s’ennuie, sa vie n’a plus de sens, même si sa conseillère sociale et son patron essaient de lui redonner espoir. Il sait qu’il n’a plus d’avenir. Un soir il remarque un drôle de trafic sur son parking…

Je ne vous raconte pas plus, le film est dur. Mais je vous encourage vivement à y aller, c’est très fort, l’histoire est très belle, lente, réfléchie mais très belle.

Olivier Gourmet quasi tout le temps à l’écran est vraiment parfait. Il nous emmène dans sa galère quotidienne. Valérie Bonneton et les seconds rôles sont vraiment bien aussi.

Je suis ravie d’avoir vu ce film.

Lire la suite