Archives de Tag: femme

Un lundi parmi tant d’autres : Si j’étais un homme…

Le thème de cette semaine est : Si j’étais un homme (ou une femme si…) Comment imaginer sa vie si on était né de l’autre sexe ?

Le matin souvent, je me réveille très tôt, je reste dans mon lit pour essayer de me rendormir mais mon esprit est bien réveillé et tourne déjà à toute vitesse.

Et un matin, je ne sais pourquoi, je me suis demandé quelle serait ma vie si j’étais un homme ?

Est ce que mon enfance aurait changé si j’avais été un garçon ? Ma mère m’aurait elle plus aimé ? Mon père moins ? Je ne serais pas allé dans la même école (j’étais dans une école de fille catho) …

Ma jeunesse aurait été différente forcément, serais je ami avec les hommes que j’ai aimé, ami avec mes ami.e.s, et amoureux de mes amies ? Aurais je aimé les femmes (ou les hommes) ?

Est ce que j’aurais eu le même parcours professionnel ? Si j’étais aussi rentré à la sécu, aurais je eu plus de promotion, plus d’ambition ? Est ce que je gagnerais davantage ? Je crois pouvoir répondre oui à cette dernière question !

Au niveau syndical, je ne suis pas sûre que j’aurais été aussi bien accueilli, je me suis engagée à un moment où on aspirait à la parité dans les instances et le fait d’être femme m’a aidée.

Est ce que j’aurais eu des enfants, avec qui ? Mon amie Emmanuelle que j’ai tellement aimée ? Mais l’aurais je simplement rencontrée ?

En fait je n’arrive pas à m’imaginer en homme, je suis heureuse d’être une femme même si je suis en révolte contre toutes les inégalités sexuelles. Je suis en colère car parfois j’ai l’impression que notre société régresse.

Laissons toutes les femmes libres de faire ce qu’elles ont envie, d’aimer, de vivre comme elles le désirent, d’être libre. Qui sont ces hommes qui veulent nous imposer une conduite et des règles archaïques parce que nous sommes des femmes ?

Bon quelle drôle d’idée ! Excusez moi sur les « e », je ne sais plus s’il faut ou pas les mettre (les s un peu aussi).

Que vous inspire cette question ?

La belle est la bête de Floriane Joseph

Un premier roman que j’ai reçu des Editions Frison-Roche. Merci beaucoup pour cette découverte. Une belle histoire de femme.

Un roman à la fois très réaliste par le sujet mais traité dans un univers de conte. On ne sait pas où on est ni à quelle époque sans que ce soit gênant. Un univers recréé à la façon un peu des mille et une nuit.

La Princesse Leïla est défigurée par un individu qui lui lance de l’acide au visage. Commence alors pour elle et sa famille une nouvelle vie. Un parcours qu’elle mène avec beaucoup de courage.

Comment accepter son apparence, comment pouvoir s’aimer et se faire aimer ? Comment supporter le regard des autres quand on ne peut soi même se regarder ?

L’écriture est précise, forte comme le caractère de Leïla et de ses soeurs qui la soutiennent inexorablement. Les sujets sont graves mais les pages sont aussi pleines de poésie.

La talentueuse jeune auteure aborde des thèmes d’actualité comme la place des femmes dans la société, la place de l’art également et la liberté d’expression, tout cela sur fond de tolérance et de respect.

Un joli livre, agréable à lire, qui nous emmènent dans un monde imaginaire.

Lire la suite

Expo Time de Georg Baselitz à la Galerie Thaddaeus Ropac

Pas loin de mon bureau, ce qui me permet d’y faire un saut à l’heure de déjeuner, se trouve cette belle Galerie Thaddaeus Ropac. Elle propose en ce moment une exposition des dernières oeuvres de Georg Baselitz, grande figure du néo-expressionnisme allemand.

Sa peinture figurative est caractérisée par la présentation des tableaux « haut-en-bas », dessinée et peinte à grands coups de brosse, avec des couleurs franches.

C’est le cas ici où toutes les toiles représentent sa femme seule ou avec lui.

L’exposition est un hommage à Elke, son épouse depuis près de 60 ans. Celle-ci a été une source constante d’inspiration pour l’artiste tout au long de sa carrière et a accompagné l’évolution de son œuvre jusqu’à aujourd’hui.

L’artiste réfléchit au passage du temps. Les peintures prennent la forme d’une méditation intime sur la vieillesse, le sens de l’amour et la fonction du portrait.

Les toiles sont totalement différentes de loin et de près, presque floues, elle deviennent pleines de multiples détails en s’approchant. Celle dorée dégage une superbe lumière.

Une expo gratuite dans un joli lieu près de Paris….

Lire la suite

Un lundi parmi tant d’autres : Sport au féminin

Le thème de cette semaine est : Sport au féminin – Vous avez regardé la coupe du monde ? Vous pratiquez ? Vous en pensez quoi ?

Vous savez ce que je pense du sport, c’est très bien… pour les autres 😉

Je ne regarde pas le foot, qu’il soit féminin ou masculin ne change rien. Par contre je suis bien évidemment pour l’égalité. Que les sportives aient les mêmes moyens que les sportifs.

Je sais que ce n’est pas gagné mais il y a quand même des avancées au niveau des médias pour la mise en avant des compétitions féminines.

Je ne sais pas si en bas de l’échelle, les petites filles ont accès aux stades de foot facilement. Si elles en ont envie, ce serait bien qu’elles puissent le faire.

Jeune j’ai pratiqué l’équitation, sport qui a toujours été mixte même s’il a d’autres défauts !

Et vous sportives ou pas ? Avez vous regardé la coupe du monde ?

Paroles d’honneur de Leïla Slimani et Laetitia Coryn

Je viens de lire cette BD prise à la bibliothèque sur les conseils de Manika et Laurence.

C’est l’adaptation en roman graphique de l’essai Sexe et mensonges.

Les dessins sont délicats et illustrent parfaitement le sujet à savoir les conditions de vie des femmes marocaines imposées par les contraintes sexuelles.

Cela m’a renvoyé à l’excellent film Sofia vu récemment.

L’auteure à travers des rencontres nous relate les expériences de vie sexuelles de femmes marocaines. Les traditions, les lois, la religion brident la sexualité des femmes. Il y a d’énormes tabous qui gangrènent toute la société.

Les femmes marocaines ne sont pas libres de vivre une sexualité libérée, elles ne sont pas libres de vivre ce qui pour nous françaises est « normal ». Les portraits que nous livrent l’auteure sont très touchants.

Et malheureusement même si leur condition évolue, c’est très très lent. Mais le livre reste optimiste.

Est ce que le livre est distribué au Maroc ?

Si vous êtes intéressé-e par la cause féminine je vous conseille cette jolie BD.

Lire la suite

La tresse de Laetitia Colombani

Mon livre cadeau de Kadel 😉

C’est un beau récit sur 3 femmes dans le monde, liées par un lien que je ne vais pas vous dévoiler…

On découvre Smita et sa fille, intouchable en Inde. Puis Giulia en Sicile qui alors que son père est dans le coma découvre l’amour. Et Sarah au Canada, working girl qui se bat contre la maladie.

Ces 3 femmes ont en commun une volonté incroyable, elles ne renoncent à rien même quand la vie ne fait pas de cadeau…

Leurs situations ne sont bien sur pas comparables mais chacune dans son univers se bat sans renoncer à son but. Elles ont du courage et la fin du roman est une jolie parabole.

L’écriture est fluide, le livre se lit vite et j’ai passé un bon moment en sa compagnie.

J’aurai aimé en savoir un peu plus sur le devenir de Smita 😉 Lire la suite

Un lundi parmi tant d’autres : Héroïne

On se retrouve pour les lundis chez Zaza et chez Alice.

Cette semaine, le thème est Mon héros : quelle est la figure (personnage réel ou imaginaire) qui vous inspire … J’ai tout de suite eu envie de le mettre au féminin et puis j’ai hésité, le choix est si large 😉

J’ai pensé à Wonder Woman, le côté femme hyper active justicière et féministe (je n’ai pas vu le film ni lu les bd, c’est juste l’image que j’en ai) et puis c’est un peu cliché !

J’ai pensé à Thelma et Louise, mais aussi à Madame Bovary.

J’ai pensé à Catherine avec Jules et Jim.

J’ai pensé à Betty l’héroïne de Djian.

J’ai pensé à Audrey Hepburn pour ne pas citer que Marilyn.

J’ai pensé à Juliette Binoche et à Christiane Taubira.

J’ai pensé à Lucie Aubrac, à Simone Veil, à Rosa Parks.

J’ai pensé à Clémentine Autain et Caroline de Haas qui incarnent pour moi l’avenir politique.

J’ai pensé à Michelle Obama.

J’ai pensé à toutes les femmes écrivaines…

J’ai pensé à toutes les femmes….

J’ai pensé à vous…

Et j’ai pensé aux figures de style revues la semaine passée avec mon fils, dont l’anaphore 😉 …

Et vous quel est votre « héros » ?

Marguerite de Jacky Durand

41gkfvxlfzlJ’ai reçu ce livre car j’avais postulé pour participer au jury du coup de coeur des lectrices de Version Fémina.

Je ne sais pas quels sont les autres livres en compétition mais j’ai beaucoup aimé celui là. Je dois juste donner mon avis. Je vous dirai quel est le lauréat.

1939, Marguerite se marie avec Pierre. A peine un mois plus tard il part pour la guerre…

Marguerite reste seule dans sa nouvelle maison, la vieille voisine est sympa mais un peu curieuse, la vie s’organise, les allemands arrivent.

Marguerite trouve un travail, elle admire sa nouvelle amie qui s’occupe du bureau de poste.

Son quotidien est bien triste à attendre la fin de la guerre, mais Marguerite garde espoir. Elle a une volonté incroyable, elle travaille « comme un homme ».

Elle aide du mieux qu’elle peut un jeune gitan qui vit avec sa famille dans les bois, elle finit même par parler à un allemand qui n’a pas choisi la guerre…

Marguerite devient une femme dans la solitude de la guerre, elle s’affirme, et découvre sa force en même temps que la vie …

Ce livre est un très beau portrait de femme à un moment de l’Histoire où l’on ne parle pas trop « des femmes » …

Une belle découverte pour moi que ce livre…

Lire la suite

La dernière réunion des filles de la station-service de Fannie Flagg

51YmDRoPMbLLecture d’été bien agréable. Des histoires de femmes, d’identité, d’éducation…

Le livre se passe sur 2 époques, pendant la guerre de 40 et aujourd’hui. J’ai découvert l’existence aux Etats Unis de femmes pilotes d’avion pour aider l’armée américaine : les WASP. Quelle force, quel courage… Ce livre leur rend hommage.

Sinon on partage le quotidien de Sookie, jeune « retraitée » qui espérait pouvoir ne rien faire jusqu’à la réception d’une lettre qui bouleverse toute sa vie y compris ses relations aux autres.

Les secrets de famille lorsqu’il sont dévoilés pèsent bien plus lourds que ce que l’on peut imaginer… Sookie remonte le temps pour retrouver son identité, le « travail » qu’elle fait sur elle même est vraiment intéressant.

Le livre est également drôle, parfait pour la plage (ou son canapé !)

Fannie Flagg a également écrit Beignet de tomates vertes que vous connaissez peut être, en avez vous lu d’autres ?

Lire la suite

Pas assez pour faire une femme de Jeanne Benameur

61r380-U0OLUn petit livre comme j’aimerai en lire plus souvent 😉

J’ai déjà beaucoup aimé Les Insurrections singulières de cette auteure.

Ici on suit Judith, une jeune fille qui devient femme en découvrant l’amour et l’engagement, j’allais écrire politique mais n’est ce pas tout simplement l’engagement dans la vie ?

Ce sont les années 70, Mai 68 est encore palpable, tout semble possible pour un jeune couple qui s’aime sans limite, qui milite, qui croit en l’avenir, qui tourne la page d’une enfance d’un autre temps…

Le texte est court mais fort, puissant, subtile, épris de liberté. Liberté que Judith et l’auteure ne cesseront de chercher…

Je vous conseille vivement cette lecture.

Lire la suite