Archives de Tag: enfant

Les loyautés de Delphine de Vigan

J’apprécie les livres de Delphine de Vigan, et celui ci également.

Le roman est à 4 voix.

Hélène enseignante au collège, Théo élève fragile, Mathis copain de Théo et Cécile mère de Mathis.

Hélène s’inquiète pour Théo, son élève semble avoir des soucis. Elle le repère car cela lui rappelle son enfance, son père violent.

Théo est en garde alternée une semaine chez sa mère, une semaine chez son père. Ses parents en se parlent plus.

Mathis est le nouveau copain de Théo, il l’admire et le suit dans ses délires.

Cécile est femme au foyer, ce n’est pas facile avec son mari. Elle couve son fils et n’apprécie pas l’influence de Théo.

Je vous en ai déjà trop dit. Le thème comme le titre est la loyauté, la loyauté derrière la maltraitance des enfants, à quel prix ? Peut on indéfiniment jouer un rôle ?

J’ai aimé l’écriture, la réflexion, les questions que le livre amène, les différents personnages  mais la fin est un peu « rapide ».

J’ai réservé Les gratitudes à la bibliothèque mais ce n’est pas la suite, dommage.

Avez vous lu ces livres ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

Sofia de Meryem Benm’Barek

Un film qui m’a été fortement conseillé, en me prévenant que c’est dur.

Au Maroc, les relations sexuelles sont interdites hors mariage et passibles de prison.

Quand Sofia 20 ans perd les eaux, c’est la stupéfaction. Sa cousine l’aide, Sofia a fait un déni de grossesse. Mais à l’hôpital il lui faut les papiers du père pour accoucher. Grâce aux connaissances de sa cousine, on lui laisse quelques jours pour régler le problème mais elle accouche « en douce » et ressort directement de l’hôpital.

C’est quand même fou qu’une telle loi puisse exister !

Et il ne semble pas que cela va changer de sitôt, le poids des traditions, le sens de l’honneur sont les plus forts. Que vont penser les « gens » si ils apprennent ? Il faut vite marier Sofia avec le père qu’elle désigne… Sofia qui essaie de rattraper sa faute se condamne elle même.

Les familles s’unissent pour laver le déshonneur, pour que rien ne se sache. Seule la cousine, élevée à l’occidentale, semble vouloir se révolter (un peu).

L’image donnée de la société marocaine n’est pas flatteuse. Le pouvoir de l’argent, les différences de classe, le rôle et la place des femmes. Pauvres femmes marocaines, j’en reste sans voix 😦

Le sujet lui même du film est vraiment dur, les images sont crues, les regards perçants. Sofia, excellente Maha Alemi, semble à la fois si perdue, fragile mais aussi volontaire. Une belle performance d’actrice surtout qu’il semble que ce soit son premier film.

Un film fort à voir pour dénoncer ces pratiques ancestrales.

Lire la suite

Lait noir de Elif Shafak

J’ai lu l’année dernière Soufi mon amour de cette auteure turque.

J’ai retrouvé celui-ci dans mon rangement mais j’ai préféré le premier.

Le sujet est la maternité, c’est peut être pour cela que j’ai moins accroché, la maternité est loin derrière moi maintenant 😉

Elle s’interroge s’il est possible de concilier une vie de Maman avec celle d’écrivaine.

Comme elle a eu au moins un enfant (elle en parle longuement dans le livre), on peut considérer que la réponse est oui.

Elle analyse aussi la dépression post-natale.

Tout le long du livre elle discute avec ses » voix » intérieures qui la conseille et lui permettent d’analyser les sujets en profondeur.

L’écriture est plaisante, c’est peut être un peu long mais si vous réfléchissez à l’idée d’avoir un enfant, ce livre est pour vous.

Lire la suite

Défi #365CP – Saison 3 – Semaine 50

Une semaine dans l’esprit de Noël au moins pour les cartes et c’est bien agréable.

Je n’arrive pas à me faire à l’idée que Noël est dans 4 jours !

Merci pour les cartes « maison », merci pour les coeurs, les fleurs, les sourires, le dépaysement et l’ivresse, le décalage rock, le retour en enfance, les bons voeux, les mots doux… Ces soutiens qui me font chaud au coeur…

Je vous souhaite une belle journée…

Je suis un peu débordée en ce moment… 😉

 

Ma vie de Courgette de Claude Barras

ma-vie-de-courgette-afficheCiné dimanche après midi avec mes 2 gars pour un film d’animation fortement conseillé.

Et nous avons aimé tous les 3.

Déjà techniquement c’est très bien fait, un travail d’une précision incroyable. Et ces petits bonshommes sont impressionnants d’émotion.

Icare surnommé Courgette par sa mère, arrive sans un foyer après le décès de celle-çi. Il y rencontre d’autres enfants que la vie n’a pas épargné malgré leur jeune âge.

Le monde est dur mais il y a aussi de bonnes personnes qui peuvent redonner le sourire aux enfants. Et puis les enfants entre eux, même s’ils sont parfois difficiles, ils peuvent aussi être sensibles et unis pour contrer le malheur.

La bande son est également excellente. Ce film est tout en délicatesse malgré les thèmes abordés, c’est une belle surprise.

Je vous conseille vivement ce film avec vos enfants disons à partir de 8 ans mais vous pouvez vraiment y aller entre adultes aussi (pas besoin d’enfant alibi !)

Lire la suite

Un lundi parmi tant d’autres : Goûter

img_6122

On se retrouve pour les lundis chez Zaza et chez Alice.

Cette semaine, le thème est le goûter.

Une fois les enfants grands et la Maman au régime, on oublie un peu les goûter.

Les jeunes se débrouillent seuls et sont capables d’avaler des paquets entiers de gâteaux avec 1 bon litre de jus de fruits. Une vraie ruine quand on y pense 😉

Parfois, j’ai quand même envie de cuisiner et donc hier après avoir lu le thème, j’ai voulu faire du pain perdu mais à 16h la maison était loin d’être complète, alors mon pain perdu est devenu dessert pour le soir !

Je l’ai fait au four, c’est plus simple et c’est bon aussi… 😉

Et pour vous qu’évoque le goûter ?

Un lundi parmi tant d’autres : après moi

IMG_3083On se retrouve pour les lundis chez Zaza et chez Alice.

Cette semaine, le thème proposé est ce qui restera après moi.

En premier forcément je pense à mes enfants, mes plus belles réussites 😉 Des jeunes hommes/garçons dont je suis très fière…

J’espère que les combats pour lesquels je me bats au quotidien porteront leurs fruits et que le monde (du travail) sera meilleur dans les années à venir… J’écris cela mais bon je ne vais pas mourir demain non plus… 😉

Ce qui restera plus sérieusement ce sont mes peintures, sculptures et « oeuvres » en tout genre…

Il y a quelques années à table, un de mes gars a demandé « Dis Maman, elles vaudront chères tes toiles quand tu seras morte ? » !!!  Oup’s !!! On a bien ri quand même…

Voilà, et vous que vous inspire le sujet ? Que restera t il de vous ?