Assemblées de Clémentine Autain

J’aime bien le travail de Clémentine Autain et ses écrits, surtout le livre où elle parle de sa mère Dites lui que je l’aime mais aussi ce qu’elle fait pour la défense du droit des femmes.

Ce livre est son premier roman. Elle nous fait rentrer à l’Assemblée Nationale à travers un jeune député de la majorité présidentielle Antoine Polin. 3 femmes sont attachées à lui, sa femme avec laquelle il est marié depuis 20 ans et ils ont 2 filles, Une jeune attachée parlementaire qui est sa maîtresse occasionnellement et un femme « de gauche » qui cherche à le séduire même s’il n’est pas du même bord et qu’elle a du mal à analyser son coup de foudre.

Le livre fait 230 pages, je l’ai lu en une nuit de pleine lune, j’ai bien aimé les rouages de la politique, les actions des femmes contre les violences faites aux femmes, les conséquences de #metoo, les prises de conscience… Mais pourquoi cela doit il tourner autour d’un homme ?

Je comprend qu’un homme brillant attire les femmes mais je suis surprise de Clémentine Autain en fasse le sujet de son livre. Car je trouve que cela ne dénonce pas assez tous les effets pervers de la domination des hommes en politique.

Une chose est bien mise avant, il y a encore beaucoup de travail à faire pour faire avancer les droits des femmes en matière de violence conjugale et Madame Autain, on compte sur vous à l’Assemblée pour toujours remettre ce sujet à l’ordre du jour.

J’ai l’impression d’avoir lu un livre « de fille », pas le livre d’une militante même si c’était agréable.

Vous me direz ce que vous en pensez si vous le lisez.

4ème de couverture :

Lila, Estelle, Jeanne  : trois femmes dans la vie d’Antoine Polin, député quadragénaire brillant et pressé, figure médiatique du parti qui gouverne.

Après vingt ans de vie commune, Estelle, la femme d’Antoine, ne sait plus si elle a encore envie de la folle quête du pouvoir qui obsède son mari. Jeune assistante parlementaire, Jeanne s’interroge sur son désir pour cet homme qui l’attire comme une drogue et dont elle n’est que la maîtresse occasionnelle. Économiste atterrée, mère célibataire, Lila rencontre cet ambitieux  et c’est le coup de foudre. Aveuglée par la passion, elle refuse de se demander pourquoi elle a succombé à ce technocrate en costume cravate, si peu son genre.

Pendant ce temps, l’Assemblée est confrontée au cas d’un député accusé de harcèlement conjugal. Sa femme, à qui la justice a mis à disposition un téléphone grand danger, est menacée mais la loi du silence l’emporte. Jusqu’à quand  ?

Par la voix de ces femmes, et d’autres encore, le pouvoir politique apparaît comme un révélateur des mécanismes de séduction et un terreau de violences sexistes et sexuelles. Mais à l’heure de #MeeToo, les codes anciens comme les vieilles routines sont ébranlés.

Amoureuses d’un même homme, parfait mâle alpha, trois femmes libres et entreprenantes font face à leurs contradictions en évoluant avec la société, ses pesanteurs et ses changements. Une comédie des sentiments aiguisée et tendre, par une observatrice sagace des mœurs politiques. Vif, réjouissant, engagé, étonnant  : un premier roman qui est une réussite.

Tagué:, ,

6 réflexions sur “Assemblées de Clémentine Autain

  1. Béné 17 août 2022 à 8 h 37 min Reply

    J’aime bien Clémentine Autain mais les critiques parcourues sur ce livre ne m’ont pas donné envie de le lire.
    Tu me confortes dans mon choix !😉

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 17 août 2022 à 8 h 50 min Reply

      Je peux quand même te le prêter, ça se lit très vite….

      J’aime

  2. manika27 19 août 2022 à 13 h 29 min Reply

    Déjà la couverture annonce un livre de filles ! ou une BD. Il faut avoir la verve de Virgine Despentes pour parler de ces sujets sans langue de bois.

    Aimé par 1 personne

  3. Laurence 19 août 2022 à 17 h 57 min Reply

    Je n’ai pas lu ce livre mais j’ai envie de ramener ma fraise.
    Un livre de fille écrit par une femme, je trouve ça rassurant. On a beau militer on n’en est pas moins des femmes, avec toutes les « contradictions » que cela peut avoir. Est-ce que le fait que nous soyons féministes se traduit implicitement dans nos vies quotidiennes ? Nous sommes encore bien nombreuses à accepter des situations exaspérantes, juste parce qu’on n’a pas trouvé comment faire autrement.
    Et je constate par moi-même que l’amour est capable de mettre à mal de bonnes vieilles résolutions ….. (sifflote)

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 21 août 2022 à 21 h 50 min Reply

      Je suis d’accord, disons que c’est surprenant qu’elle écrive cela …

      J’aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :