L’amour flou de Romane Bohringer et Philippe Rebbot

La semaine dernière, j’étais invitée par Canal à la présentation de la nouvelle série au Ciné Gaumont sur les Champs. Et du coup hier soir j’ai regardé la suite, jusqu’à la fin 😉

Présentation assez rapide par Romane et Philippe. La série est la suite du film l’Amour flou (mais pas obligé d’avoir vu le film). C’est le quotidien de leur famille après la séparation et l’installation dans un « sépartement ».

2 appartements mitoyens, reliés par les chambres des enfants, comme cela eux, les enfants n’ont pas à déménager pour la garde partagée. Au quotidien, on peut voir qu’en fait, cela devient un grand appartement. Et du coup pas facile pour l’ancien couple d’avoir une nouvelle vie privée.

La série est drôle, dynamique, elle montre les difficultés de la rupture, de changer ses habitudes, de la vie autour de 50 ans.

C’est un peu leur vraie vie avec leurs idées farfelues poussées à l’extrême. Plutôt celles de Philippe, peut être ? Leurs familles, leurs amis, leurs voisins sont dans la série et des guest-stars que je vous laisse découvrir.

C’est à la fois tendre et poétique, mais aussi drôle et montre les petites galères quotidiennes. Romane ne s’épargne pas, prise de poids après l’arrêt de la cigarette, compte en banque toujours dans le rouge, peur de ne plus séduire, charge mentale envers les enfants….

Philippe reste sur son nuage avec son beau projet sur Brel et ses rencontres féminines incroyables.

C’est sur Canal, le lundi soir ou en replay, un bon moment divertissant.

Synopsis :

Après 10 ans de vie commune, deux enfants adorés et un chien. Romane et Philippe se sont séparés. De cette aventure singulière, ils ont fait un film : L’AMOUR FLOU. Les voilà donc installés dans cette drôle de vie, qui par bien des aspects, se révèle miraculeuse : la menace de se séparer n’existant plus puisque c’est fait, les tensions entre Philippe et Romane semblent avoir disparu et ils parlent désormais le langage de l’amitié. Les enfants, quant à eux, semblent baigner dans le bonheur, leurs deux parents à portée de main. Mais le quotidien de la famille Rebbot-Bohringer est toujours aussi fou et flou.

Tagué:, , , , , ,

3 réflexions sur “L’amour flou de Romane Bohringer et Philippe Rebbot

  1. Fattorius 9 novembre 2021 à 20 h 56 min Reply

    Marrant, ce titre: Maurice Denuzière avait écrit un roman sympa qui s’intitulait précisément « L’Amour flou », avec une harpiste myope. C’était dans les années 1990…

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 14 novembre 2021 à 19 h 15 min Reply

      Je ne connais pas , mais la série est sympa … Merci de ton message.

      J'aime

  2. manika27 16 novembre 2021 à 19 h 56 min Reply

    J’avais bien aimé le film c’est orignal et ça peut donner des idées ! je vais essayer de voir cette série

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :