Le petit-maître corrigé de Marivaux à la Comédie Française (à la télé)

 

Rendez vous du dimanche soir sur France 5 (et en replay) à la Comédie Française.

Quelle bonne idée que les diffusions de la Comédie Française. Je redécouvre le théâtre classique et j’en suis ravie.

Cette fois donc Marivaux dans une pièce mise en scène par Clément Hervieu-Léger avec Florence Viala, Loïc Corbery, Adeline d’Hermy, Clément Hervieu-Léger, Claire de La Rüe du Can, Didier Sandre, Christophe Montenez, Dominique Blanc et la comédienne de l’Académie Aude Rouanet.
Capté Salle Richelieu en mars 2018. Elle sera certainement encore jouée à la réouverture.
Photo Vincent Pontet pour la Comédie Française.

La marquis de Rosimond vient de Paris pour épouser Hortense en province, mariage organisé par les parents. Il ne s’intéresse pas à sa future épouse et celle-ci plutôt bien disposée au départ ne va pas se laisser faire.

Alors on peut se dire que le thème est daté mais pas vraiment en fait car il y a sous-jacent au texte un sentiment de révolte contre la « noblesse », contre l’ordre établi. Le valet et la suivante ont des rôles importants et c’est par eux que basculent les préjugés…

Est ce que vous regardez les programmes de la Comédie Française ? Ce soir sur le site c’est Britannicus de Racine.

Sur le site de la Comédie Française :

« La notion de petit-maître peut nous sembler bien étrangère, mais ne connaissons-nous pas, nous aussi, de jeunes élégants et élégantes, aux manières affectées ou prétentieuses, pour qui la mode est le seul guide ? Si on le caricaturait un peu, c’est ce que l’on appellerait aujourd’hui un « fashion addict ». »

Reconnu pour l’acuité de ses mises en scène du répertoire auquel il est très attaché, Clément Hervieu-Léger met ici le XVIIIe siècle en résonance avec notre époque, d’autant que la langue y est « plus simple que dans d’autres pièces de Marivaux, toujours aussi fine, juste et pleine d’humour ». Il révèle ainsi, à travers cette pièce que l’on n’avait plus vue à la Comédie-Française depuis sa création en 1734, l’atemporalité d’un théâtre qui « nous parle de nous, intimement ».

L’histoire est celle d’un jeune Parisien à qui ses parents ont trouvé un bon parti, fille de comte. Mais à son arrivée chez eux, en province, le beau garçon – dont les codes sont à mille lieues des règles de bienséance en vigueur céans – s’enferre dans sa posture et refuse d’ouvrir son cœur à la charmante personne qui lui est destinée. Piquée, cette dernière décide de le corriger de son arrogance tandis qu’une ancienne amante fait le voyage pour empêcher le mariage. Alliance du maître et du valet, complicité de la maîtresse et de la servante, ce chassé-croisé amoureux s’emballe, entre conspirations badines et ébullition des sentiments.

Tagué:, , , ,

Une réflexion sur “Le petit-maître corrigé de Marivaux à la Comédie Française (à la télé)

  1. […] Dimanche 10 # Jour 131 : Après midi couture 🙂 Depuis j’en ai refait 2 autres, en 40 mn environ … Ils sont agréables à porter. Soirée Comédie Française. […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :