Some Hope for the Bastards de Frédérick Gravel à Chaillot

Spectacle ce soir à Chaillot avec un chorégraphe québécois que nous découvrons ce soir.

Il y a de la danse 5 danseuses, 5 danseurs mais aussi un concert avec 3 musiciens dont le chorégraphe chanteur. Et j’ai beaucoup aimé la bande son, musique de Philippe Brault.

C’est à la fois ambiance boite de nuit (ou concert) et un peu long à démarrer mais la danse prend de la puissance et le final de chaque tableau est très fort. La danse s’envole avec la musique, les liens sont forts.

C’est assez difficile à décrire  😉

Au début du spectacle, le chorégraphe présente son travail avec beaucoup d’humour.

A découvrir si vous avez l’occasion.

Le pitch de Chaillot :

Figure de proue de la nouvelle génération de chorégraphes canadiens, Frédérick Gravel s’invite cette saison avec Some Hope for The Bastards. Une fête mélancolique et énergisante servie par « une gang » d’interprètes talentueux.

Les titres des spectacles de Frédérick Gravel disent un peu de l’état du monde : Usually Beauty Fails (la beauté échoue en général), This Duet That We’ve Already Done (so many times) (ce duo que nous avons déjà fait tant de fois) ou ce récent Some Hope for The Bastards (un peu d’espoir pour les bâtards). Le chorégraphe a imposé sa signature du côté de Montréal avec des opus gorgés de musique, d’humour noir et d’énergie. Avec ces « bâtards » sur scène, Frédérick Gravel ose une gestuelle ralentie, provoque des montées d’adrénaline à coups de beats, puis calme la partie avec un Miserere baroque. « On devrait peut-être accepter notre laideur et nos peurs et construire nos vies communes en se disant qu’il faut trouver des stratégies pour vivre ensemble », plaisante à peine Frédérick Gravel. Some Hope for the Bastards ose le grand écart chorégraphique et entraîne le public dans une course en mouvement. Une fête animée par une troupe fantasque. Au final, cette oeuvre est un peu comme la vie : accidentée et bravache, mais avec quand même plus de hauts que de bas.

 

Tagué:, , ,

Une réflexion sur “Some Hope for the Bastards de Frédérick Gravel à Chaillot

  1. […] # Jour 103 : Ca va mieux et hop un spectacle de danse pour me changer les idées à Chaillot avec Frédérick Gravel […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :