Sydney Dance Company à Chaillot

Notre dernier spectacle pour cette saison à Chaillot. Nous découvrons avec plaisir la Sidney Dance Company.

3 ballets, 3 chorégraphes.

Wildebeest de Gabrielle Nankivell. Un ballet puissant, des danseurs superbes et tout en force, une musique mécanique dans un temps orageux…

Full Moon de Cheng Tsung-lung. Des très beaux passages de danse mais un ensemble qui manque d’émotion, peut être à cause de la force du ballet précédent…

Lux Tenebris de Rafael Bonachela. A nouveau plus de quinze danseurs sur scène qui nous présentent une danse originale et recherchée. Des magnifiques athlètes pour une chorégraphie innovante. C’était superbe, mes amies l’ont préféré, je reste plutôt sur le premier.

Pour les 3 ballets je regrette le manque de lumière, trop de passage dans la pénombre embrumée qui bien sur renforce l’ambiance mais je trouve dommage de ne pas bien voir les danseurs.

Une belle soirée de plus de 2 heures de danse, une compagnie à découvrir si elle passe près de chez vous 🙂

Présentation de Chaillot :

Créée en 1969, dirigée depuis 2009 par le chorégraphe d’origine espagnole Rafael Bonachela, la Sydney Dance Company présente trois pièces qui brillent dans le noir ou sous la clarté de la pleine Lune.

Peu connue en France, même si elle a fait le tour du monde, la Sydney Dance Company, au répertoire résolument contemporain, réunit pour ce programme trois chorégraphies dont une, Lux Tenebris, signée par son directeur artistique, Rafael Bonachela. En étroite collaboration avec le compositeur Nick Wales, qui mêle les musiques pop et électronique à des formes plus classiques, le chorégraphe s’intéresse à l’impact physique et émotionnel produit par la lumière ou l’obscurité sur l’être humain. Dans Wildebeest, Gabrielle Nankivell, chorégraphe australienne, « s’empare » de ces étranges animaux que sont les gnous, hybridation entre le cheval et l’antilope. Elle entraîne les seize danseurs de la compagnie dans une danse puissante où s’expriment à la fois le pouvoir de chacun et la force collective. Dans Full Moon, le directeur artistique du Cloud Gate 2 de Taïwan, Cheng Tsung- lung, regarde du côté de la Lune pour en saisir la mystérieuse beauté et son influence sur l’homme. Retrouver la clarté et l’instinct animal pour recouvrer la confiance. / Marie-Christine Vernay

Tagué:, , , , ,

5 réflexions sur “Sydney Dance Company à Chaillot

  1. Mélina 14 avril 2018 à 18 h 47 min Reply

    j’aime me promener sur votre blog. un bel univers. Très intéressant et bien construit. Vous pouvez visiter mon blog récent ( lien sur pseudo) à bientôt.

    Aimé par 1 personne

  2. coco 15 avril 2018 à 2 h 22 min Reply

    merci pour l’article et de ton éclairage

    Aimé par 1 personne

  3. […] 13 # Jour 103 : Très beau ballet australien à […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :