Un lundi parmi tant d’autres : La puissance de la joie de Frédéric Lenoir

Je profite que le thème de cette semaine soit : Prendre du temps pour soi : le programme idéal pour le détourner un peu et vous parler de ce livre qu’une amie m’a offert.

C’est un livre qui jongle sur la mode bien être et développement personnel mais l’approche est philosophique.

On apprend tout de ce que Spinoza ou Nietzsche ont pu écrire sur la joie, mais aussi les différentes religions et d’autres philosophes moins connus.

Il nous explique (je résume à ma façon) que l’on naît tous avec de la joie en nous. Que notre éducation, la vie que l’on mène, la société occidentale nous en prive souvent dans nos vies d’adulte.

Il donne de nombreuses pistes pour retrouver cette joie… de vivre simplement.

Le livre est bien écrit, je ne connaissais pas cet auteur, et facile à lire.

Cependant pour faire le lien avec le sujet de la semaine, ce n’est pas si facile. Cette joie de vivre, que l’on a en nous, que l’on peut trouver grâce à la méditation par exemple, me semble bien inaccessible.

J’ai eu le sentiment en lisant qu’il faut être seul pour réussir à s’occuper autant de soi. Bien sur si on est en paix avec soi-même, on est aussi plus en phase avec les autres, plus apte aux rencontres…

Il préconise de réfléchir à ce qu’on aime vraiment faire, et donc à essayer d’aller vers cet idéal. C’est bien gentil mais malheureusement quand on a une famille (ou pas d’ailleurs), on a besoin de travailler et on ne peut pas tout quitter simplement pour égoïstement je trouve être plus en phase avec soi-même.

Etre en joie, positiver, voir le bon côté des choses, j’essaie, je réussis parfois, souvent mais malheureusement les tracas de la famille, les contrariétés diverses, la charge de travail et les obligations qui pèsent sur moi me laissent peu de temps pour m’occuper de moi. Ok je ne sais pas vraiment faire et c’est loin d’être dans mes priorités.

Pour sourire, m’occuper de moi je le fais en allant voir des spectacles… Pour ce qui est de relaxation, méditation, sport ou encore trucs du genre massages… Je verrai cela dans une autre vie 😉

Cet été j’avais bien réussi à reprendre le dessin, j’ai aussi mon atelier d’art… Comme je vais être moins prise par ma mère, je vais essayer de reprendre mon crayon…

Et vous, que faites vous pour vous occuper de vous ? Donnez moi des conseils 😉

En cadeau la 4ème de couv du livre de Frederic Lenoir

« Existe-t-il une expérience plus désirable que celle de la joie ?

Plus intense et plus profonde que le plaisir, plus concrète que le bonheur, la joie est la manifestation de notre puissance vitale. La joie ne se décrète pas, mais peut-on l’apprivoiser ? La provoquer ? La cultiver ?
J’aimerais proposer ici une voie d’accomplissement de soi fondée sur la puissance de la joie. Une voie de libération et d’amour, aux antipodes du bonheur factice proposé par notre culture narcissique et consumériste, mais différente aussi des sagesses qui visent à l’ataraxie, c’est-à-dire à l’absence de souffrance et de trouble.
Pour ma part, je préfère une sagesse de la joie, qui assume toutes les peines de l’existence. Qui les embrasse pour mieux les transfigurer. Sur les pas de Tchouang-tseu, de Jésus, de Spinoza et de Nietzsche, une sagesse fondée sur la puissance du désir et sur un consentement à la vie, à toute la vie…

…Pour trouver ou retrouver la joie parfaite, qui n’est autre que la joie de vivre. »

 

Tagué:, , , , , ,

15 réflexions sur “Un lundi parmi tant d’autres : La puissance de la joie de Frédéric Lenoir

  1. Matatoune 22 janvier 2018 à 8 h 29 min Reply

    Si la vie n’était que joie, cela se saurait ! Et, du coup, tous les livres sur le développement personnel ont de beaux jours devant eux. Ceux de Frédéric Lenoir sont agréables et documentés intelligemment. J’en ai lu un ou plusieurs je ne me rappelle plus lesquels. Mais, comme chacun a ses « madeleines » chacun a ses ressources pour lutter contre l’accélération du monde et les difficultés de la vie: le yoga en groupe pendant 6 ans et toujours les salutations au soleil chaque matin, du shiatsu régulièrement pendant des années et maintenant plus du tout, mais des Rdv réguliers chez une esthéticienne, mais surtout que cela soit les livres, les visites d’une expo, un voyage, un film, une pièce de théâtre, une marche …que sais-je je encore ? Le truc qui fait que d’un coup, on se sent bien qui nous a apaisé et nous réconcilie avec notre vie. Une pause. Une respiration. Un break. Un instant où on se dit » je suis bien! » Bonne journée !

    Aimé par 1 personne

  2. gggaelle 22 janvier 2018 à 10 h 33 min Reply

    j ai vraiment du mal à prendre du temps pour moi, à part me poser devant l ordi avec mon café quand je rentre du boulot, obligatoire 😉

    Aimé par 1 personne

  3. manika27 22 janvier 2018 à 20 h 21 min Reply

    Moi je trouve que tu t’épanouis dans l’action les spectacle ce qui compte c’est ce qui te convient à toi pas ce qui est à la mode. Moi bien sur je médite et fais du yoga presque tous les jour mais je suis contemplative depuis toute petite alors ! et heureusement que l’on aime pas tous la même chose la vie serait pour le coup bien triste. bonne soirée

    Aimé par 1 personne

  4. Coco 22 janvier 2018 à 21 h 44 min Reply

    Ma meilleure amie m envoie des vidéos de relaxation ,il faut que je les regarde …
    Faire du sport ,de la course à pied ,ça me dirait bien mais seule c est difficile …

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 22 janvier 2018 à 22 h 03 min Reply

      Il n’y a pas une salle de sport à ton travail ? Avec tes copines ? …

      J'aime

  5. Laurence 23 janvier 2018 à 12 h 31 min Reply

    Rien que le fait de songer à être heureuse est déjà un grand pas. Je pense comme tu le dis que l’éducation et les « choix » de vie invite plus ou moins (plutôt moins tenterai-je) à être heureux, je crois qu’on nous soûle de trucs qui doivent nous rendre heureux sans la plupart du temps que ce soit accessible, pour divers motifs, au moins cela nous donne t-il des (mauvaises) raisons de suivre la marche imposée. La joie, le bonheur, être heureux n’est pas un tout, c’est une sorte de succession de petits traits au long des jours et de la vie. Le yoga dans mon cas a été un bon moyen d’apprendre à lâcher prise, puis j’ai appris à noter, à apprécier, à ne pas laisser passer, les petites joies de la vie, un simple rayon de soleil dans une journée grisouille, est pour moi un moment que j’essaie d’apprécier et j’en éprouve de la « gratitude », je remercie, le soleil pour ce petit coucou. Si j’ai un petit moral le soir, j’essaie de faire le compte des petites satisfactions de ma journée, et souvent je me dis que c’est pas si mal. Je remercie aussi la précarité qui a donné un nouveau sens à ma vie (en me montrant le côté le plus sordide de notre société) la capacité de tout lâcher pour changer, et surtout la capacité d’apprécier ce que j’ai. Le seul esclavage (je crois) qu’il me reste, c’est mon rôle de mère.

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 23 janvier 2018 à 18 h 32 min Reply

      Tu as écrit tout cela de ton téléphone ??? 😉 On en reparle … Bises

      J'aime

  6. audrey 29 janvier 2018 à 7 h 15 min Reply

    coucou, oh je ne connaissais pas ce livre mais je pense qu’il conviendrait à ma mère, note pour la fête des mère 😉 prendre du temps pour soi effectivement n’est pas simple et parfois on est tellement dans un schéma routinier qu’il est difficile de le casser pour se dire : stop aujourd’hui je pars courir ( dans mon cas , cela pourrait être je vais au yoga ou à la danse). Je te raconte pas le nombre de coups de pied que je me met virtuellement pour me pousser à sortir et quitter mon schéma classique de boulot maison dodo.
    De gros bisous et je continue les cartes postales, mais je n’ai pas eu le temps sur mes deux jours de forma à Lille d’aller visiter la ville faudra donc que j’y retourne lol

    Aimé par 1 personne

  7. mamansouriante 30 mars 2018 à 22 h 55 min Reply

    Je suis fan de Frédéric Lenoir il est en quelques sortes devenu un modèle qui m’inspire. Bonne lecture à toi !

    Aimé par 1 personne

  8. mamansouriante 9 juin 2018 à 9 h 01 min Reply

    Bonjour,
    Frédéric Lenoir est l’auteur que j’ai pris comme modèle pour m’inspirer en 2018. Mais j’ai découvert récemment un livre excellent que je vous conseille vivement : sagesses d’ailleurs pour vivre aujourd »hui » de Frederika Van Ingen encore plus fort que les 4 accords toltèques. Que la joie soit avec vous ^^

    Aimé par 1 personne

  9. kafejojo 15 juin 2018 à 7 h 24 min Reply

    Bonjour ! J’ai adoré ce livre que je viens de terminer. Moi aussi je pensais impossible à appliquer ce genre de chose dans une famille de cinq dont deux en bas âge ! Mais 10 minutes de médiation (quand on arrive à les placer) peuvent changer une journée et être plus disponible pour les autres ! Ce n’est donc pas égoïste au contraire. Pour ma part j’utilise l’application Imagine Clarity de Mathieu Riccard

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :