Le Club des Incorrigibles Optimistes de Jean-Michel Guenassia

Capture d’écran 2011-11-14 à 22.08.22J'ai terminé hier ce "pavé" et j'aurais bien aimé qu'il y ait davantage de pages…

C'est l'histoire d'un garçon d'une douzaine d'année dans le Paris du début des années 60. Il se balade entre son lycée, sa famille et les cafés avec baby-foot.

Il découvre la vie mais aussi l'Histoire et croise des personnages uniques. Je n'ai pas envie de vous raconter pour préserver le plaisir de la découverte.

J'aime cette époque parisienne comme dans les romans de Modiano où l'on pouvait croiser dans une arrière salle de bistrot les grands intellectuels…

Le livre aborde de nombreux sujets historiques, parfois difficiles mais il y a également des passages légers et beaucoup de tendresse… Et on y parle aussi beaucoup d'échecs (le jeu) !

Vous avez compris, je vous le conseille vivement, demandez le au Père Noël !


La 4ème de couv : Michel Marini avait douze ans en 1959. C'était l'époque du rock'n'roll et de la guerre d'Algérie. Lui, il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Dans l'arrière-salle du bistrot, il a rencontré Igor, Léonid, Sacha, Imré et les autres. Ces hommes avaient franchi le Rideau de fer pour sauver leur peau. Ils avaient abandonné leurs amours, leur famille, trahi leurs idéaux et tout ce qu'ils étaient. Ils s'étaient retrouvés à Paris dans ce club d'échecs d'arrière-salle que fréquentaient aussi Kessel et Sartre. Et ils étaient liés par un terrible secret que Michel finirait par découvrir. Cette rencontre allait bouleverser définitivement la vie du jeune garçon. Parce qu'ils étaient tous d'incorrigibles optimistes.

Tagué:, , , ,

7 réflexions sur “Le Club des Incorrigibles Optimistes de Jean-Michel Guenassia

  1. emelka mx 14 novembre 2011 à 23 h 17 min Reply

    MH, ton futur antérieur du verbe aimer est faux, mais alors carrément poétique et plein de promesses 😉 (Pardon, ne le prends pas mal, j’ai passé ma fin d’après-midi à préparer des cours de français ;)). En tout cas, le Paris intellectuel et son contexte historique vu à travers le prisme du roman me donne bien envie de le lire. En passant, si ça peut t’intéresser peut-être – ou pas -, une expo (pas vu ;() à la MEP : http://www.mep-fr.org/expo_1.htm

    J'aime

  2. MHF 14 novembre 2011 à 23 h 24 min Reply

    Tu l’écris comment alors ?
    Je vais suivre ton lien, merci…

    J'aime

  3. Le Journal de Chrys 15 novembre 2011 à 19 h 23 min Reply

    J’ai pas mal de livres qui m’attendent mais ce titre là, je m’en souviendrai pour un prochain achat!!!!

    J'aime

  4. MHF 16 novembre 2011 à 0 h 26 min Reply

    Je pense que ça te plaira 😉

    J'aime

  5. […] vous conseillerai bien sur de lire « Le club des incorrigibles optimistes » en […]

    J'aime

  6. […] beaucoup aimé Le Club des Incorrigibles Optimistes du même auteur il y a quelques années, celui ci est moins surprenant mais l’écriture […]

    J'aime

  7. […] même auteur je vous conseille vivement Le Club des Incorrigibles Optimistes si vous ne l’avez pas lu. Je ne retrouve plus mon exemplaire, peut être l’ai je […]

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :