Archives de Tag: rizzo

Une maison – Christian Rizzo – ICI CCN Montpellier – Chaillot

Ballet ce soir dans le cadre du Théâtre de la Ville Hors les murs à Chaillot… Ok moi aussi je me perds !

J’avais bien aimé les précédentes créations de Christian Rizzo.

Ce soir j’ai eu un peu de mal. Le concept de la maison ouverte, lieu de passage, de rencontre, de mémoire me plait bien. Les costumes qui se colorent, la terre légère, les lumières sont belles.

14 danseurs, pas d’unité mais un travail qui fait semblant d’être désordonné. De trop rares beaux moments de danse. De l’ennui pour moi surtout sur la première partie qui manque de musique.

C’est un ballet très Théâtre de la Ville 😉

 

Lire la suite

Le syndrome Ian – Christian Rizzo – Chaillot

Danse ce soir au Théâtre National de Chaillot avec un ballet de Christian Rizzo qu’on avait vu au Théâtre de la Ville et bien aimé.

9 danseur-e-s sur scène comme s’ils étaient en boite de nuit, une musique année 80 rappelant Joy Division, le décor sobre et lumineux qui va avec l’ambiance.

Chaque danseur semble dans son monde, dans sa danse, il n’y a que très peu d’effet de groupe, c’est pour le coup assez original et troublant. En dernière partie, les danseurs se couvrent d’une tenue camouflage, je n’ai pas bien compris le message…

J’ai bien aimé, je serai bien allée danser aussi 😉 Cette musique ravive des souvenirs.

JL a un peu dormi, 2 amies ont bien aimé, 2 autres pas trop …

Lire la suite

Ma petite Nuit Blanche à Paris – 1er octobre 2016

Le temps n’est pas au top mais la météo n’annonce pas de pluie, nous partons avec JL et les garçons bien couverts pour une soirée balade dans Paris.

J’ai bien étudié le programme officiel et noté différents rdv conseillés par Télérama….

On prend même le métro pour ne pas être ennuyés 😉

On commence par la rue Lobau derrière l’Hôtel de Ville pour des projections d’images de Erwin Olaf mais comme il ne fait pas encore nuit, ce n’est pas très parlant ! Par contre on assiste au départ des taupes de la parade 😉

img_5808

Puis devant l’hôtel de Ville on fait le tour de lac gelé sur lequel flottent des bois morts en mouvement, une installation du sculpteur Stéphane Thidet. On dirait de la vraie glace ?

img_5811

Sur le pont d’Arcole, on trouve des réparateurs de coeurs brisés par Jean-Marc Ferrari et Estelle Delesalle, d’inspiration médiévale.

On traverse la Seine, on admire Notre Dame avec Christian, on entre dans la cour de L’Hôtel-Dieu. Christian Rizzo le chorégraphe propose un dispositif étrange, un disque miroir tournant sur lui même, projetant des reflets et montrant des corps en mouvement. Le lieu est superbe.

img_5819

On voit sans comprendre la crue imaginaire sur la façade de la Conciergerie par l’artiste Pierre Delavie.

Les jeunes ont un peu faim, nous allons au Sarah Bernard, à côté du Théâtre de la Ville, brasserie parisienne par excellence. Le serveur en fait des tonnes mais il porte son plateau avec tellement de dextérité, impressionnant !

Un peu de marche, direction la Mairie du 2ème, rue de la banque pour admirer les danseuses de la Compagnie Retouramont et la technicienne qui les accompagne (Julie est la nièce d’une de mes amies).

Le pitch du site Nuit Blanche :  » Un parfait équilibre ! Levez les yeux et laissez-vous porter par un spectacle tout en poésie, en légèreté et en délicatesse. Les danseuses jouent avec le centre de gravité. Elles changent de support, s’amusent et virevoltent grâce à une technique millimétrée. Un vrai conte urbain qui s’amuse à défier les lois de la physique. »

JL a déjà travaillé avec la Compagnie, c’est vraiment très chouette et les garçons étaient soufflés.

img_5833 img_5851

Retour vers la Seine, avec un petit détour par la Comédie Française et  la cour du Louvre pour montrer à Christian.

img_5853 img_5854

Sur le Pont des Arts, l’installation d’Olivier Beer nous fait entendre les bruits sous l’eau, ce qu’entendent les poissons dans la Seine sous le pont ! Et bien c’est bruyant !

On s’approche sur le Pont Neuf pour mieux voir le Vortex de Anish Kapoor, une espèce de tourbillon au milieu de la Seine. Un peu déçue, je pensais voir quelque chose de plus « monumental ».

img_5857

Une parade nautique était annoncé mais nous n’avons pas eu la patience d’attendre ….

C’était notre Nuit blanche, je serai bien allée à Gare de Lyon mais il na faut pas abuser 😉

Je ne sais pas pourquoi je n’y étais jamais allée… J’ai eu l’impression de jouer au Pokemon de cet été mais en cherchant des installations dans la ville 🙂

Mass b de Béatrice Massin à Chaillot

4882343_7_721e_mass-b-une-choregraphie-de-beatrice-massin_7e317ef001f8b5778eebcfce91b732f7Soirée danse suite à l’invitation de Béatrice Massin, JL a travaillé avec elle l’année dernière sur un feu à Marly le Roi…

Spectacle de danse baroque revisité par la chorégraphe sur une musique de Bach. Le début est assez troublant, un peu pesant et puis tout s’anime et j’ai retrouvé ce que j’aime dans cette danse, la légèreté des pas et des sauts, les grandes rondes des danseurs, les farandoles.

Les danseurs sont jeunes, c’est une nouvelle troupe, la danse est principalement contemporaine peut être post-baroque pour la chorégraphe, le tableau final est superbe…

Un beau moment de danse….

Lire la suite

Best of ’14 : Spectacles

Capture d’écran 2014-12-27 à 23.51.06Suite de ce Best of 2014

Parlons spectacles 🙂 Nous en avons vu 36 principalement de la danse mais aussi du théâtre (je ferai un recap spécial concert !)

Pour la danse, j’ai beaucoup aimé Hofesh Shechter et son Political Mother, le concept concert et danse me convient parfaitement. Et en début d’année nous avons vu Sun, bluffant également

A égalité avec Pixel de Mourad Merzouki, belle performance de danse et d’images…

Et puis le Don Quichotte de José Montalvo, excellent.

Un prix d’encouragement pour Christian Rizzo, j’ai beaucoup aimé et j’espère voir ses prochaines créations.

Et une pensée particulière pour les ballets de Angelin Preljocaj et la journée que nous avons passée à Chaillot avec lui

Pour le théâtre je vous conseille vivement Et pendant ce temps Simone veille à la comédie Bastille (et également en tournée)

Bravo à Béatrice Dalle dans Lucrèce Borgia, Audrey Fleurot dans Un dîner d’adieu, et Emmanuelle Devos (et Edouard Baer) dans La porte à côté.

Sans oublier le Cyrano de Dominique Pitoiset et Le Porteur d’histoire d’Alexis Michalik.

Une belle année, je ne me souvenais pas avoir vu tout ça !!!

Et puis aussi la représentation d’Audran pour son spectacle de fin d’année et les diverses expériences de JL en danse contemporaine et théâtre 🙂

Et votre spectacle de l’année, vous nous faites partager ?

D’après une histoire vraie – Christian Rizzo

RizzoDanse ce soir au Théâtre de la Ville. Un ballet de Christian Rizzo et la compagnie L'association fragile avec 8 danseurs.

Musique de Didier Ambact & KING Q4, les 2 batteurs/compositeurs excellents sont sur scène et la musique live, c'est toujours un vrai plus.

J'ai beaucoup aimé l'ensemble du ballet même si le dernier 1/4 d'heure était meilleur que le reste. Les danseurs n'ont pas tous le même niveau mais il y en a de très bons et l'ensemble m'a beaucoup plu quand même.

La chorégraphie dans l'espace scène est très intéressante. Il y a des très bonnes idées, un des solos est parfait. On retrouve de nombreuses influences : rock, musique tribale, dub, et de la danse contemporaine ou folklorique et traditionnelle.

Un beau spectacle pour une belle soirée. C'était la première au théâtre de la Ville et je crois que c'est complet pour les jours à venir, mais ils passeront certainement ailleurs…

Lire la suite