Archives de Tag: Orestre

#365defiphoto – Saison 6 – Semaine #45

Une nouvelle semaine… classique et raisonnable  😉

Avec un peu de théâtre, de ciné, d’atelier, de rencontres, de lecture et de cocooning 😉

En image :

Dimanche 3 # Jour 307 : Ciné d’après midi, le chouette film de Xavier Dolan et soirée à la Comédie Française avec Electre et Orestre 🙂

Lundi 4 # Jour 308 : Journée de travail. Avec toutes mes sorites je néglige mes repas alors ce soir j’ai cuisiné !

Mardi 5 # Jour 309 : Retour à l’atelier après les vacances scolaires, ça prend forme 🙂

Mercredi 6 # Jour 310 : Thé chez mon amie Cécile et je l’aide à préparer ses CilouBox 😉

Jeudi 7 # Jour 311 : Journée bof au travail mais chouette soirée au théâtre avec Audran et des amis…

Vendredi 8 # Jour 312 : Nouveau chausson bien chaud et doux pour attendre l’hiver 😉

Samedi 9 # Jour 313 : Lancement du JDAD 2020… Contente …

Une riche semaine et un week-end de 3 jours, c’est top.

Je vais peut être aller au ciné cet après-midi. Et vous des projets pour ce milieu de week-end ?

Electre / Orestre d’Euripide à la Comédie Française

Pour bien finir le week-end je suis allée avec mon fils à la Comédie Française, nous y avons retrouvé des amies.

Nous avons vu Electre suivie en continu de Orestre , 2 pièces de Euripide datant de 400 avant J-C. !

Ce sont des tragédies, et la mise en scène de Ivo van Hove n’a pas lésiné sur l’hémoglobine et la boue. On assassinait beaucoup à cette époque.

C’est très brutal même si l’auteur s’attache aux sentiments et à l’émotion des personnages.

Le frère et la soeur veulent se venger, du nouveau mari de leur mère qui a tué leur père mais aussi de leur mère même si cela ne se fait pas de tuer sa mère. Leur colère et leur rage montent tout au long de la pièce. Ils sont exilés, déchus de leur droit et se radicalisent pour « renaître » mais dans leur folie meurtrière ils ne pensent pas aux conséquences de leurs actes.

La mise en scène est trash, de la boue sur scène, du sang partout sur les comédiens.

Mais l’ensemble est beau, il y a comme des chorégraphies assez impressionnantes. La musique est en live en fond de scène avec des percussions en cuivre superbes et qui soulignent et accentuent l’ambiance générale.

Audran a beaucoup aimé, le spectacle est aussi en résonance avec Les damnés que l’on avait vu au printemps.

Ce sont des mises en scène très modernes pour la Comédie française.

Lire la suite