Archives de Tag: Odéon

Le ciel de Nantes de Christophe Honoré à l’Odéon

Superbe pièce au théâtre de l’Odéon de Christophe Honoré.

Christophe Honoré raconte à sa grande famille le film qu’il essaie de faire sur eux. Il rassemble dans une vieille salle de cinéma pour une projection particulière, sa grand-mère, sa mère, 2 oncles, une tante et son grand-père. Il leur raconte le film qu’il n’arrive pas à tourner sur leur histoire commune. L’Histoire de sa famille, de sa grand-mère veuve de guerre, remariée, mère de 10 enfants, de la guerre d’Algérie, de la condition des femmes, de l’identité sexuelle, des addictions… En imaginant le film, les protagonistes ont envie de raconter, d’avoir le rôle, de s’expliquer pour mieux se comprendre

La mise en scène est audacieuse, une petite dose de cinéma bienvenue dans le théâtre, un retour en arrière dans cette famille mais qui touche forcément un peu notre mémoire aussi. Des moments de danse, de chant, de rush cinématographique pour quelques touches de légèreté.

Les acteur.e.s sont formidables, beau début au théâtre pour Chiara Mastroianni, superbe rôle pour Julien Honoré et Youssouf Abi-Ayad. Mention particulière à Jean-Charles Clichet, toute la pièce je me suis dit que je l’avais vu recemment sans trouver où (et c’est dans viens je t’emmène).

C’est un spectacle plein de fantômes bien vivants.

Lire la suite

Entre chien et loup de Christiane Jatahy à l’Odéon

Théâtre dans la salle Berthier de l’Odéon avec cette pièce librement inspirée du film de Lars von Trier : Dogville. Je l’ai vu il y a bien longtemps…

Mise en scène originale, comme si on assistait à une performance, les comédien.ne.s nous parlent directement.

Dans une petite communauté, Tom demande aux autres d’accueillir une jeune femme qui fuit son pays. Ils apprennent à la connaitre, vote pour qu’elle reste, puis découvre sur internet qu’elle leur a menti.

La vraie nature de chacun se réveille t’elle ensuite ? Graça s’exile du Brésil à cause du régime autoritaire mais elle y retombe ici en tant qu’étrangère. Peut on changer cela ? N’y a t’il pas d’autres voies possibles ? La boucle peut elle s’ouvrir ? Je sais que le fascisme peut se réveiller partout mais j’ose croire que l’on peut quand même lutter contre…

Une caméra filme et diffuse sur scène en direct mais aussi d’autres images qui se complètent. Le mix est bien fait. Le tout est déstabilisant. On espère que le théâtre dépassera le film, engendrera de nouveaux combats, s’affranchira du pire… en vain.

C’est intéressant mais mes ami.e.s ont trouvé certains que le rythme était trop lent au démarrage surtout, ou que le côté « je joue, je ne joue pas, je parle au public » n’était pas concluant. Oui à la performance si elle est vrai mais là on imagine que c’est tout écrit et donc très pessimiste…

En tout cas cela ouvre à la discussion, même si on n’a pas trop eu le temps ensuite à cause du métro qui fermait tôt hier soir.

Lire la suite

La Cerisaie d’Anton Tchekhov à L’Odéon

Samedi soir j’ai pu voir La Cerisaie à l’Odéon avec Isabelle Huppert.

Je reconnais que c’est une grande actrice mais je ne suis pas fan et la revoir sur scène ne m’a pas séduite davantage. C’est peut être pour le rôle, elle semble dans un autre monde comme au dessus ou absente, mais même pendant le salut final, elle reste détachée en esquissant un demi sourire.

Par contre Adama Diop dans le rôle de Lopakhine est génial.

Est ce que je vous raconte ? Rapidement : en Russie, une famille est au bord de la ruine et sa propriété va être mise en vente.

La mise en scène de Tiago Rodrigues est flamboyante, les costumes sont colorés, parisiens de la belle époque. Et puis musique sur scène en live, j’adore. La démesure, l’esprit de fête, l’inconscience de cette communauté sont formidablement portés par les passages musicaux.

Les comédiens nous parlent, nous prennent à témoin, nous font participer, c’est troublant, Tchekhov incroyablement vivant. Chaque personnage mis en avant à un moment donné. Un grand moment de théâtre.

Ils seront en tournée après l’Odéon, si vous avez l’occasion…

Lire la suite

Les Frères Karamazov à l’Odéon

Soirée théâtre hier à l’Odéon pour les frères Karamazov de Dostoïevski, 3h30 environ … (pour un livre de mille pages)

L’adaptation et la mise en scène sont de Sylvain Creuzevault, les comédiens et comédiennes sont époustouflants, les 2 musiciens qui accompagnent excellents.

Les trois frères : Sylvain Creuzevault, Vladislav Galard et Arthur Igual.

On ne voit pas le temps passer, pris dans l’histoire assez complexe que je n’essaie même pas de vous résumer. Comme le titre le dit c’est l’histoire de 3 frères. et de leur père qui ressemble à « un malheur ». L’enquête pour savoir qui a tué le père ?

Le rythme est intense, un drame se joue présenté comme une « bouffonnerie ». Les différentes visions de la foi, du doute et de  la raison s’affrontent…

Le spectacle est proposé jusqu’au 13 novembre puis il y aura une tournée en France.

Est ce que l’on relit le livre ?

Lire la suite

#365defiphoto – Saison 8 – Semaine #42

Une semaine à nouveau très riche avec du ciné, du théâtre, des concerts, des ateliers créatifs, du bidouillage à la maison et aussi mais comme tout le monde du travail au travail, m’occuper de la maison et un peu de lecture…

Je m’étourdis moi même. J’ai pris le temps d’écrire quelques cartes aussi.

Ma semaine en image :

Dimanche 17 # Jour 290 : Ciné le matin, un b eau film : Les Intranquilles puis visite chez ma mère, le ciel au retour.

Lundi 18 # Jour 291 : C’est l’automne autour de chez moi (et mardi il a fait super beau !)

Mardi 19 # Jour 292 : Agenda de travail et soirée atelier d’avant vacances, du coup on a fait un pique-nique.

Mercredi 20 # Jour 293 : Vue du périph, elles sont impressionnantes, je ne sais pas si on peut aller voir à l’intérieur ?

Jeudi 21 # Jour 294 : Spectacle sur Elton John salle Pleyel

Vendredi 22 # Jour 295 : Concert de Asian Dub à Vitry, il faut qu’ils se remettent à répéter sérieusement mais l’ambiance était sympa.

Samedi 23 # Jour 296 : Atelier créatif, finitions à la maison, j’adore. Superbe soirée théâtre, article à venir.

Une belle semaine et aujourd’hui va être aussi une bonne journée, on va bidouiller avec mes amies 🙂

Bon dimanche à vous.

#365defiphoto – Saison 8 – Semaine #24

Une semaine comme avant ou presque. Je suis allée au cinéma, au théâtre, voir de la danse, à mon atelier, au bureau …

On peut marcher dans la rue sans masque, c’est bien agréable.

Il parait qu’il y a du foot, je profite de ces moments là pour faire autre chose, il y a moins de monde !

Ma semaine en image :

Dimanche 13 # Jour 164 : Très chouette documentaire sur le spectacle Les Indes Galantes à l’Opéra de Paris.

Lundi 14 # Jour 165 : Caché 😉 Un an et un jour et en pleine forme …

Mardi 15 # Jour 166 : Le sujet de fin d’année de l’atelier est Art écologique, j’ai bidouillé avec des encres…

Mercredi 16 # Jour 167 : Invitation à ce dynamique spectacle de danse cubaine au Casino de Paris 🙂

Jeudi 17 # Jour 168 : Déjeuner vélo-salade mais je n’ai pas fait de photo alors je vous montre les jolies fleurs de ma terrasse.

Vendredi 18 # Jour 169 : Retour à l’Odéon… Bon moment de théâtre.

Samedi 19 # Jour 170 : Cakes Party… Mais à cause de l’orage, c’est reporté…

Pas de soucis pour retrouver mes habitudes de sortie. Je me suis demandée il y a quelques semaines si l’envie serait là et bien oui 🙂

Je vous souhaite un bon dimanche, n’oubliez pas d’aller voter svp.

Berlin mon garçon de Marie NDiaye à l’Odéon

Belle pièce à l’Odéon ce soir, nous aurons réussi à voir un spectacle de notre abonnement de cette année.

Marie NDiaye vous la connaissez peut être c’est une des rares femmes à avoir eu le prix Goncourt. Cette pièce est donc un texte très contemporain.

Marina va à Berlin pour retrouver son fils qui ne donne plus de nouvelles. Elle loge chez Rudiger à Corbusierhaus. Des photos de Berlin très belles servent de décor en fond de scène.

Son mari est resté à Chinon pour s’occuper de leur librairie, il a la visite de sa propre mère.

Ils s’engagent dans une longue quête, comment et pourquoi choisit on de disparaitre ? Le fils peut il s’être radicalisé ? On sous-entend le terrorisme. Chacun évolue dans sa propre réflexion.

Le texte est puissant et porté par de brillants comédiens : Hélène Alexandridis, Claude Duparfait, Dea Liane, Annie Mercier, Sophie Mihran, Laurent Sauvage.

La mise en scène de Stanislas Nordey est sobre, le décor minimaliste mais complétement adapté.

Je me suis vraiment laissée porter par le texte sans en perdre une phrase, dans notre groupe, il y avait des avis enthousiastes et d’autres qui se sont ennuyés…

A vous de vous faire une idée, ils jouent à Paris jusqu’à la fin du mois.

Lire la suite

Derniers remords avant l’oubli de Jean-Luc Lagarce à L’Odéon (sur le net)

Le site Théâtre contemporain propose des captations de spectacle et hier j’ai donc regardé cette pièce de Lagarce qu’Audran m’a fait découvrir. C’est la dernière répétition à l’Odéon.

C’est une pièce de 1987 filmée en 2004.

Trois anciens amis se retrouvent un dimanche à la campagne pour parler de la vente de la maison qu’ils ont achetée en commun il y a bien longtemps.

Les souvenirs reprennent leur place, mais aussi l’oubli, les secrets, les non-dits. Pourquoi faire ressurgir un passé douloureux au final ?

La mise en scène de Jean-Pierre Vincent est sobre, le décor minimaliste à l’image de cette maison que l’on imagine un peu abandonnée par Pierre qui y vit en solitaire.

Un beau texte fort excellemment dit par les comédiens.

Alors bien sur rien ne remplace le théâtre dans les salles, mais en attendant merci aux sites internet qui nous permettent de voir des spectacles.

Lire la suite

#365defiphoto – Saison 7 – Semaine #4

Une semaine riche et qui se termine de la meilleure des façons. Soirée du jdad 🙂

Je ne sais plus trop ce que j’ai fait avant ! Cinéma, théâtre, travail, atelier, préparatifs…

Ma semaine en image :

Dimanche 19 # Jour 19 : J’ai profité du Fesival Télérama pour aller au ciné voir 2 excellents films : Les misérables et Le Portrait de la jeune fille en feu.

Lundi 20 # Jour 20 : Encore un peu de ciné, un réel plaisir 🙂

Mardi 21 # Jour 21 : Fin du projet du premier semestre 🙂

Mercredi 22 # Jour 22 : Un peu de calme…

Jeudi 23 # Jour 23 : Belle soirée théâtre à l’Odéon avec Un conte de Noël.

Vendredi 24 # Jour 24 : Préparatifs du jdad, déco, installation…

Samedi 25 # Jour 25 : Derniers préparatifs et soirée du jdad… J’ai programmé l’article avant donc … au cas où 😉

Une chouette semaine qui se termine par une fête 🙂 Je reviens vite pour vous en parler.

Bon dimanche à vous.

 

Un conte de Noël à l’Odéon

D’après le film de Arnaud Desplechin et mis en scène par Julie Deliquet.

Et c’est une belle mise en scène. Lieu unique la pièce à vivre d’une grande maison de Roubaix, que l’on peut voir depuis les 2 côté, la scène-pièce est au milieu des gradins.

C’est une belle idée car ainsi les comédiens sont toujours face à quelqu’un, ça change d’une composition classique.

Un conte de Noël est une réunion de famille pur Noël, Des parents, 3 enfants, 2 petits enfants ados. Les conflits, les secrets de famille sont bien présent mais tout le monde veut se retrouver car la mère Junon est malade.

Le rythme de l’ensemble de la pièce est rapide, les dialogues fusent, les souvenirs, les engueulades, les inquiétudes et quelques moments de joie.

Le jeu des acteurs est excellent même si parfois le texte m’a un peu perdue 😉

J’essayais de me souvenir du film que j’ai vu à sa sortie il y a 12 ans. J’ai bien envie de le revoir.

Une belle soirée théâtre.

Lire la suite