Archives de Tag: marseille

Trois heures du matin de Gianrico Carofiglio

Nous pouvons toujours lire, et donc partager nos lectures.

Ce week-end j’étais donc à Marseille avec 2 italiens, un père et son fils de 17 ans qui découvre la ville mais surtout se découvre l’un l’autre…

Antonio le fil est malade depuis quelques années, il prend des médicaments qui le soulage. Il vient avec son père à Marseille pour revoir le médecin. Celui-ci propose, afin de voir s’il est guéri qu’il ne dorme pas pendant 2 jours. Si tout se passe bien c’est qu’il est guéri !

Les deux hommes vont se découvrir, se raconter. Ils ne se parlaient guère depuis des années et ses moments hors du temps, partagés seront pour Antonio comme un voyage initiatique. C’est Antonio qui raconte l’histoire des années après…

L’écriture est agréable, le thème plus rare sur les relations père-fils est plein d’émotions, de tendresse. L’importance du dialogue avec son enfant est au coeur des pages, les non-dits blessent involontairement.

Le voyage, la découverte d’une ville, d’un monde, de la vie de ses parents sont pour Antonio un merveilleux cadeau pour entrer dans le monde adulte.

Un agréable moment de lecture, merci aux Editions Slatkine et Cie pour cette découverte.

Lire la suite

Gloria Mundi de Robert Guédiguian

Ciné hier soir pour le nouveau film de Robert Guédiguian avec sa tribu d’acteurs incontournables et Marseille en toile de fond.

J’aime cette famille, avec un petit faible pour Jean-Pierre Darroussin 😉 J’ai dû voir presque tous les films…

Sylvie a 2 filles, Mathilda fille de Daniel et Aurore fille de Richard.
Richard a élevé les 2 filles car Daniel est en prison pour une longue peine.

Mathilda est à son tour maman. Elle donne naissance à Gloria.

Daniel sort de prison et tout le monde se retrouve.

Mais la vie n’est pas facile. Mathilda enchaine les petits boulots, son mari devient chauffeur Uber mais le remboursement de la voiture plombe leur budget.

Aurore s’en sort mieux avec son ami qui jongle avec la misère des gens.

C’est un portrait bien noir de notre société que dresse Guédiguian. Quel monde va connaitre Gloria, ses grands parents essaient d’adoucir les choses mais le monde est d’une extrême violence.

Daniel, Gérard Meylan, est très touchant en repris de justice au grand coeur qui écrit des haïkus :
 » J’avais beau arracher les aiguilles de ma montre, le temps ne s’arrêtait pas « . Il éclaire le film face au manque de solidarité des plus jeunes.

je ne vous en dévoile pas davantage, je vous conseille ce film dur mais qui permet de retrouver des gens qu’on aime (comme dans une série) et prendre conscience que jeudi 5 décembre, tout le monde doit manifester pour préserver nos droits à la retraite.

Lire la suite

Défi #365CP – Saison 5 – Semaine 14

J’étais pourtant réveillée à l’aube ce matin, j’ai peu dormi cette nuit mais j’ai zappé mon article.

Je suis allée chez le dentiste pour une greffe d’os dans la gencive afin ensuite de mettre un implant. Rien que les mots, ça fait peur. Je n’ai pas eu mal mais le chirurgien confirme que je vais gonfler et sûrement avoir un bleu 😦 Pour le moment l’anesthésie est toujours là.

Mais parlons carte 🙂

Audran est allé à Marseille, il m’a rapporté des cartes pour envoyer à mes copines et il m’en a aussi envoyé une. Trop contente ❤

Et puis j’ai reçu des cartes du sud, une de Prague, une recette, une de l’expo Van Gogh et une carte illusion d’optique trop chouette (elle tourne)

Merci les copines … Je vais essayer de ne rien faire dans mon canapé, j’ai un livre à finir et un article sur mon spectacle d’hier à vous écrire…

Bonne après midi.

 

 

Le cercle des impunis de Paul Merault

Le Prix du Quai des Orfèvres est attribué par le Directeur de la Police judiciaire. J’en ai déjà lu plusieurs et en général ce sont de bons polars.

C’est le cas ici, classique mais qui se lit bien.

Paul Merault est commandant de police et c’est son premier roman.

2 meurtres en parallèle, un à Londres, l’autre à Marseille. Des histoires de flics. Une bonne coopération entre les différentes polices. Et un assassin forcément pas net dans sa tête.

Tout y est pour une bonne intrigue, du suspense et avoir envie de connaître la fin très vite 😉

Ce n’est pas Le polar de l’année mais j’ai passé un bon moment.

Lire la suite

On la trouvait plutôt jolie de Michel Bussi

Cela fait plusieurs années que je n’avais pas lu de Bussi. Je suis contente de le retrouver.

Il est parti dans le sud, fini la Normandie 😉

Leyli vient d’Afrique et vit près de Marseille. Elle a 3 enfants, 2 déjà grand et un petit de 10 ans.

Elle se débat pour avoir un appartement plus grand, un CDI et ses enfants à table tous les soirs à 19h30.

En parallèle elle nous raconte son histoire de femme africaine qui veut immigrer en Europe.

Le suspense est bien là et les rebondissements sont forts.

La problématique des migrants, les bons et les mauvais, la guerre des passeurs, l’argent qui tourne, cela me semble un peu caricatural.

J’ai bien aimé l’intrigue même si l’auteur essaie de nous perdre dans les différents lieux 😉 Ce n ‘est pas son meilleur et JL a eu beaucoup de mal à le lire.

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

Terminus Elicius de Karine Giebel

C’est le premier livre de Karine Giebel que j’ai pris à la bibliothèque, son dernier n’étant pas disponible.

J’ai pratiquement tout lu d’elle et ce premier roman est plutôt doux par rapport à ce qu’elle écrira ensuite.

Une jeune femme Jeanne prend tous les jours le même train pour aller et revenir de son travail au commissariat. Elle  trouve des lettres d’une auteur secret qui lui avoue des crimes odieux.

En parallèle le commissariat est en effervescence car à la recherche d’un tueur en série sanguinaire…

Jeanne est à la fois séduite par son correspondant épistolaire et par l’inspecteur chargé de l’enquête… Dilemme.

On devine l’écriture des prochains livres, celui ci n’est pas encore totalement maîtrisé mais il se lit quand même agréablement.

Retrouvez les livres de Karine Giebel si vous ne connaissez pas.

Lire la suite

La Villa de Robert Guédiguian

Ciné pour me changer les idées et c’était vraiment une belle idée…

Ce petit voyage à Marseille m’a fait un bien fou 🙂

Et puis retrouver Ariane Ascaride, Jean Pierre Darroussin et Gérard Meylan, quel plaisir. Un peu comme des amis que l’on retrouve régulièrement.

Cette fois ils sont frères et soeur et se retrouvent au chevet de leur père qui a rêvé d’un monde meilleur dans une calanque marseillaise.

Quelques jours de leurs vies, le temps qui passe, la vie de quartier, le restaurant familial, la pêche, une belle rencontre avec des enfants réfugiés.

Et puis il y a la jeune génération qui prend la relève, Robinson Stévenin est tellement attachant….

Et l’extrait du vieux film de leurs jeunesses, c’est un super clin d’oeil.

Beaucoup d’amour dans ce film, de la poésie aussi, même si le monde est un peu gris.

Je vous laisse le découvrir, allez y, c’est comme un petit voyage…

Lire la suite