Archives de Tag: Caryl Férey

Lëd de Caryl Ferey

Cette fois Caryl Ferey nous emmène en Sibérie à Norilsk, une ville au bout du monde. Il y fait plus que froid et le récit est glaçant.

Comme d’habitude, c’est un polar, il y a quelques morts et un flic qui enquête mais surtout c’est l’occasion pour l’auteur de nous faire visiter la région et de nous informer sur la vie là-bas et son histoire.

Le travail dans les mines, le froid, les conditions de vie à l’ère post soviétique, le peu d’avenir de la jeunesse, la corruption intense, les secrets d’état.

Caryl Férey nous brosse les portraits d’une poignée de russes bien courageux et humains alors que leurs vies sont si dures.

Comme à chaque fois, je vous conseille vivement cet auteur qui conjugue documentaire et polar.

Lire la suite

#DéfiLivres Confinement – Semaine 5

Nous sommes encore là et ce #DéfiLivres nous permet d’échanger et de faire de balles découvertes.

On va continuer jusqu’au fameux 11 mai. Si vous avez des idées de thème, je prends.

Ma sélection de la semaine :

Livre 30 Un livre épistolaire : Une romance qui se tisse par courrier, un livre plaisant de Nicolas Barreau.

Livre 31 Un livre qui fait sourire : Un livre original sur la communauté indienne à Londres de Balli Kaur Jaswal.

Livre 32 Un livre sur une ville :  Barcelone et ses mystères….

Livre 33 Un livre « chick-lit » : J’ai découvert récemment ce mot, ce ne sont pas les livres que je lis le plus mais ça fait du bien parfois…

Livre 34  Un livre asiatique : Je pensais à Murakami mais comme je n’étais pas la seule, je vous propose ce beau livre de photos.

Livre 35 Un livre politique : Caryl Ferey ne me donne pas envie d’aller en Colombie 😉

Livre 36 Un livre de nouvelles : Un jeune auteur à découvrir …

Je vous le répète, ce sont des livres que j’ai lu avant ! Je ne lis pas un livre par jour, d’ailleurs je lis même moins que d’habitude ! Mais j’ai fait un puzzle de 1500 pièces.

Je vous souhaite une bonne journée. J’ai réunion téléphonée ce matin, chouette un peu d’animation !

Paz de Caryl Férey

J’ai pris un peu de retard dans les articles lectures, mais comme j’avais fait mon bilan… Bref, j’ai retrouvé Caryl Ferey dans ce qu’il sait si bien faire : un polar politique sans concession.

L’histoire très noire se passe en Colombie, un politicien, ses 2 fils et une série de meurtres horribles.

On ajoute une journaliste intrépide et tout explose.

Les politiciens et les policiers sont ils tous corrompus ? Les anciens Farc veulent ils vraiment la paix ? Le pays peut il vivre d’autres choses que de la drogue ? Qui mène la danse ? Quelle place pour les femmes dans une telle société ?

Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser découvrir.

J’ai eu un peu de mal au début, il faut du temps pour que tout se mette en place mais au final c’est saisissant. Pas trop envie d’aller visiter la Colombie !

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ? Je vous conseille aussi ses livres précédents, ma préférence allant à Mapuche.

Lire la suite

Plus jamais seul de Caryl Férey

Dernier livre de Caryl Férey que j’ai pris à la bibliothèque (j’y arrive pas mal à utiliser la bibliothèque en fait !)

On retrouve le fameux Mc Cash de Plutôt crever et de La jambe gauche de Joe Strummer.

Mc Cash a si on peut dire hérité d’une fille de 12 ans, ils passent leurs premières vacances en Bretagne.

Mais Mc Cash apprend la mort d’un ancien ami dans des circonstances pas très claires. L’ancien flic ne peut pas rester sans rien faire, il fait appel à ses anciens réseaux pour en savoir plus et « tombe » sur un réseau de réfugiés passant pas la Grèce…

Mc Cash malgré son oeil malade et sa petite forme n’en demeure pas moi un super héros quand le danger est là, ce n’est pas trop crédible.

L’analyse du trafic humain et de la situation en Grèce est intéressante, le reste est rocambolesque. Je dirai que ce n’est pas son meilleur polar mais plutôt un petit livre pour patienter en attendant le suivant.

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

Comment devenir écrivain quand on vient de la grande plouquerie internationale – Caryl Férey

Bonjour le titre de ce petit livre du célèbre auteur de polar Mapuche, Utu, Zulu...

J’aime bien les livres de Caryl Férey… Il nous explique ici comment il est devenu écrivain.

C’est drôle, émouvant, une belle écriture avec un regard sur lui même sans concession.

C’est aussi un petit livre de 160 pages qui se lit bien vite 😉

La première partie sur son enfance et son frère est moins intéressante que le parcours « écrivain » ensuite.

Si vous êtes ado et que vous rêvez de devenir écrivain, prenez le temps de le lire, cela vous évitera peut être quelques déceptions de connaître le parcours du combattant 😉

Lire la suite

Condor de Caryl Ferey

51UeI8dndRL._SX342_BO1,204,203,200_Voici le dernier Caryl Ferey que l’on m’a offert 😉 Trop contente , j’aime bien cet auteur, souvenez vous de Mapuche et des autres Zulu, Haka ou Utu 😉

Cette fois nous sommes au Chili et à travers 2 jeunes ayant soif de justice Gabriela et Esteban, on plonge dans l’Histoire de l’opération Condor dans les années 70, de nombreux assassinats anti guerrilla des dictatures militaires sud-américaines mais plus ou moins contrôlés par les Etats-Unis (c’est un cours résumé qui ne révèle pas toute l’horreur de cette période).

Comme d’habitude avec Caryl Ferey, le livre est super bien documenté, le poids du passé joue sur ce qui se passe encore aujourd’hui au Chili.

Gabriela, une jeune mapuche, demande l’aide d’Esteban, avocat des causes perdues, pour arrêter le bain de sang dans un quartier défavorisé… Et tout s’enchaîne très vite… Et je ne veux pas vous en dire trop.

Ce n’est peut être pas mon préféré de Caryl Ferey mais laissez vous tenter si vous aimez l’auteur. Sinon commencez peut être par un autre, on peut les lire dans le désordre 😉

Lire la suite

Haka de Caryl Férey

Capture d’écran 2012-09-04 à 16.22.54Suite à mon article sur Mapuche du même auteur, vous m'avez conseillé ses autres livres, et je n'ai pas résisté !

L'histoire cette fois se passe en Nouvelle Zélande entre culture Maori et Anglo-saxonne.
Un flic Jack Fitzgerald a tout perdu le jour où sa femme et sa fille ont disparu.

Il mène sa vie en pensant sans cesse à elles et à les retrouver pour enfin savoir ce qui s'est passé. Toutes ses enquêtes le ramènent à elles, surtout celle-ci où les cadavres de jeunes femmes se multiplient.

Le style est enlevé, rapide, la violence très (trop) présente. Les traditions maoris sont stupéfiantes, le livre nous fait découvrir ce pays lointain. 

Sans rien vous dévoiler, la fin est stupéfiante mais il y a une suite !

Si vous avez le coeur bien accroché, ce thriller ethnique est pour vous…

Lire la suite