Archives de Tag: amour

Idiss de Robert Badinter

Merci Isa de m’avoir offert ce beau livre.

Robert Badinter nous raconte tout en finesse et avec style la vie de sa grand-mère. C’est comme un hommage, une preuve d’amour à partager mais c’est aussi une page d’Histoire.

C’est très bien écrit et j’avais pendant la lecture l’impression d’entendre sa voix dans ma tête, le livre me parlait !

La famille de Robert Badinter a dû migrer au début de siècle dernier à cause du régime tsariste qui massacrait les juifs d’Europe de l’est. Malheureusement, même si aujourd’hui ce sont pour d’autres raisons, les migrants sont toujours sur les routes.

Idiss, sa grand mère a une un vie difficile mais un peu romanesque aussi. Elle a la chance d’avoir une belle famille et beaucoup d’amour autour d’elle.

C’est un magnifique témoignage plein de pudeur et de respect comme on imagine son auteur.

Un très beau moment de lecture.

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

18 ans, la dernière fois

18 ans pour mon petit dernier qui est bien grand.

18 ans de joies grâce à cet enfant curieux, adorable, ouvert, bon élève et toujours souriant.

18 ans de découvertes pour toi.

18 ans et tu en as déjà tellement fait, je pense à ton long séjour en Allemagne mais aussi à tes spectacles, tes voyages, tes concerts, tes relations avec tes ami-e-s…

18 ans et tellement de projets pas si fous finalement. Continue de nous étonner, c’est un vrai plaisir.

18 ans et je suis tellement convaincue que tu vas réussir tout ce dont tu as envie, je te souhaite d’être heureux sur les planches et ailleurs.

18 ans pour te dire que je t’aime.

Journée au Louvre Lens et ses environs – Mémorial 14-18

Il y a quelques semaines mon fils Melvil qui a beaucoup de qualités mais pas celle de vouloir découvrir les musées, m’a demandé d’aller au Louvre de Lens. Heureusement j’étais assise 😉

J’ai programmé rapidement cette visite avant qu’il ne change d’avis. Il a eu l’idée comme ça, pas moyen d’en savoir plus !

Cerise sur le gâteau, cela a permis à Audran de faire pas mal de km pour sa conduite accompagnée.

Nous y étions déjà allés (sans les enfants) en 2015, mon article était plus orienté « musée ».

 

Lire la suite

Cold War de Pawel Pawlikowski

Ciné du samedi avec ce film polonais en noir et blanc. L’esthétique est superbe.

Pendant la guerre froide dans les années 50, un couple s’aime et se déchire de chaque côté du mur.

Il est musicien, elle est chanteuse, il semble désabusé, elle est passionnée. Ils se retrouvent pour se perdre…

Les 2 acteurs sont très bien, Joanna Kulig et Tomasz Kot.

La musique et les chants accompagnent fortement tout le film. Le Noir et Blanc accentue le sentiment binaire de la guerre froide et la situation dans l’époque.

Mais je suis un peu déçue, même si je n’ai pas de réelle critique à faire, je pensais que ce serait plus fort.

L’avez vous vu ? Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

Romanesque de Tonino Benacquista

Il y a longtemps que je n’avais pas lu de Benacquista, ces derniers livres m’avaient un peu déçus.

J’ai été tentée par celui là à la bibliothèque.

Il ne m’a pas vraiment convaincue.

C’est quand même bien, je n’ai pas eu de mal à le lire, c’est bien écrit mais je ne suis pas entrée dans l’histoire de ce couple qui s’aime si fort et traverse tous les temps.

Et « la société » quelque soit l’époque trouve ça louche un amour si parfait, si fort. Cela dépasse l’entendement, ce n’est pas normal et donc cela provoque la colère, la jalousie, la bêtise…

Benacquista se renouvelle, change de style, surprend mais sans me convaincre.

L’avez vous lu ? Avez vous lu d’autres livres récents de lui ?

Lire la suite

Plaire, aimer et courir vite de Christophe Honoré

Ciné du lundi soir pour suivre de très loin l’actualité de Cannes.

C’est tout le cinéma que j’aime, un film sensible, émouvant, drôle aussi par moment d’un humour fin.

Et puis avec Pierre Deladonchamps, je ne résiste pas 😉
Quel beau rôle plein de finesse, son regard laisse voir toute la détresse de la maladie, reste t il un peu de place pour la vie ?

Je ne suis pas sensible au charme de Vincent Lacoste mais il est excellent dans le rôle.

Ils sont tous très bien, Denis Podalydès en voisin-ami-ange-gardien est tellement touchant.

Je suis encore totalement sous le charme, troublée par ces 2 heures de cinéma. Je peux vous dire qu’il y a peut être quelques longueurs dans le film mais non vraiment j’ai beaucoup aimé…

Je ne le conseille qu’à celles et ceux qui aiment ces films, moments de vie, sans qu’il ne se passe forcément beaucoup de choses mais avec des dialogues pointus, une bande son pleine de souvenir (cela se passe dans les années 90) et de belles images de ville la nuit….

Lire la suite

Mektoub, My love de Abdellatif Kechiche

Le nouveau film d’Abdellatif Kechiche, j’y suis allée sans trop m’interroger sur le sujet…

Ni lire que le film dure 3 heures !!! Je ne me suis pas ennuyée mais… disons que pour moi ce n’est pas son meilleur film !

Début des années 90, des jeunes se retrouvent en vacances en bord de mer dans le sud, j’imagine près de Marseille (mais je ne sais pas en fait).

Amin, qui étudie à Paris et rêve de devenir scénariste, revient dans sa famille, il retrouve son amie Ophélie qui a une liaison secrète avec son cousin Tony.

Ils font des rencontres à la plage, boivent des coups au restaurant familial et vont en boite…

Ils s’aiment, se cherchent, se trompent… Amin restant un peu en retrait de tout cela et servant de confident aux filles qui semblent toutes attirées par lui… sauf une !

Il y a énormément d’images du « culs » des filles ! Trop je crois, cela est à force un peu dérangeant.

La longue scène de la naissance de l’agneau est pour moi complètement surréaliste par rapport au reste du film…

Le film est long, l’analyse des rapports entre les jeunes, leurs sentiments est poussé mais il manque quand même quelques rebondissements au scénario.

Vous me direz ce que vous en pensez 😉

Lire la suite

Call Me By Your Name de Luca Guadagnino

Ciné du dimanche, un film lent sur la naissance des sentiments et la découverte de l’amour pour un ado Elio à qui tout sourit.

Eté 1983, dans le nord de l’Italie, une superbe maison ancienne, une campagne superbe. Une famille d’intellectuels, le père professeur, accueille un étudiant américain Oliver « en résidence ».

Le fils de la maison est à la fois troublé, surpris, intrigué par Oliver. Dans la chaleur des longues après-midi, autour d’une belle table avec de nombreux invités, dans les jeux avec la bande d’ados en vacances, on passe aussi des vacances languissante.

Je ne vous raconte pas plus, sachez seulement que ce n’est pas du tout un film d’action !

Le jeune acteur, Timothée Chalamet, est magistral jusqu’à la scène finale impressionnante.

C’est un film d’amour, de tolérance, de beauté (de la nature ou des âmes), de culture… Un monde peut être un peu idéal… Il a reçu l’Oscar de la meilleure adaptation.

Vous me direz ce que vous en avez pensé ?

Lire la suite

Koumiko de Anne Dubosc

Une amie de mon atelier sculpture m’a offert ce livre, l’auteure parle de sa mère et de leur relation. Elle a pensé à moi car de temps en temps je parle de ma mère a l’atelier (surtout ces derniers temps quand elle était à l’hôpital) …

Je ne connaissais pas cette auteure, l’écriture est fluide et agréable, poétique aussi.

Sa mère est excentrique et l’a toujours été, leur relation n’est pas simple mais avec la maladie, en tant que fille elle doit s’occuper d’elle.

La maladie, style d’Alzheimer, évolue vite et les met toutes les 2 dans l’urgence des sentiments.

Je ne vais pas vous en dire plus pour vous laisser le plaisir de la lecture.

Ce n’est pas ce que je vis avec ma mère car même si son AVC l’a laissé diminuée et qu’elle oublie pas mal de choses, ce ne sont quand même pas les mêmes symptômes.
Je ne sais pas si un jour ma mère sera en paix avec moi… Ce n’est pas si grave, ce qui serait bien c’est qu’elle soit en paix avec elle même !

Je vous conseille vivement ce joli livre d’amour.

Lire la suite

Un beau soleil intérieur de Claire Denis

Ma séance de ciné du week-end dont je tarde à vous parler 😉

J’y suis allée car j’aime beaucoup Juliette Binoche, c’est une actrice (et une femme) qui ne laisse pas indifférent·e.

Je n’avais rien lu et d’ailleurs Télérama a beaucoup aimé… et je me suis ennuyée.

C’est l’histoire d’une femme qui cherche l’amour, le grand avec un seul homme et elle « essaie » donc avec les hommes qu’elle croise. Pas facile de trouver le bon.

Elle parle beaucoup, les hommes aussi. C’est un film sur les adultes de nos âges, avec nos problématiques (si on peut dire), ce n’est pas si souvent mais cela ne suffit pas pour moi à faire un bon film…  Et puis c’est très « bobo » artistes et parisiens…

Vous le verrez à la télé, et encore 😉

Lire la suite