Double Murder – Hofesh Shechter – Châtelet

Retrouver la compagnie des danseurs de Hofesh Shechter, dans le cadre de l’abonnement Théâtre de la Ville hors les murs est un réel plaisir.

Ce chorégraphe nous ravit à chaque fois. Sa danse est brutale, énergique mais tellement enivrante et addictive, et la musique toujours originale.

Le premier ballet Clowns est vraiment violent, les danseurs et danseuses sans distinction s’attirent et s’entretuent, se relèvent et recommencent dans un tourbillon perpétuel. Quelle performance de presque une heure. Le chorégraphe dénonce l’utilisation de la violence a des fins de divertissement.

Avec The Fix, le second ballet, il essaie de trouver un antidote à cette vision du monde. Pas facile, l’ensemble reste assez sombre mais quelques tableaux nous permettent de garder espoir dans un monde futur meilleur. Le final est grandiose pour cette sortie de pandémie et de retour dans les salles de spectacle, que l’on soit artiste ou spectateur.

Merci Monsieur Shechter.

Sur le site du Théâtre de la Ville :

Violence, tendresse et espérance : Hofesh Shechter se réinvente pour célébrer la beauté de l’humain.

Chez Hofesh Shechter, si apprécié pour son univers tribal et virulent, les clowns n’ont pas de nez rouge, mais la rage au ventre. Ils sont des énergumènes chauffés à blanc, un brin baroques, qui martèlent une danse macabre entre désir et meurtre. Aussi nous interrogent-ils quant à notre indifférence croissante : jusqu’où sommes-nous prêts à tolérer une ambiance toxique, au nom de notre divertissement quotidien ? Mais au lieu de culpabiliser son public, Shechter propose une « pièce partenaire » à l’ambiance apaisée qui serait un « antidote à l’anarchie meurtrière et toxique de Clowns ». Fragilité et qualités humaines s’affirment avec douceur, comme pour nous protéger du bruit du monde, se dévoilant dans le regard cinématographique de la vedette londonienne. Douleur et beauté trouvent un équilibre parfait.

Tagué:, , ,

Une réflexion sur “Double Murder – Hofesh Shechter – Châtelet

  1. […] 15 # Jour 288 : Très beau ballet de Hofesh Shechter au Châtelet, quelle joie de retrouver les artistes sur scène, pour eux comme pour […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :