La proie de Deon Meyer

Contente de retrouver Benny Griessel et l’ambiance si particulière des polars d’Afrique du Sud de Deon Meyer.

C’est une grande série, mais pas toujours avec les mêmes « héros ». Je vous conseille vivement, à lire plutôt dans l’ordre 😉

Benny et Vaughn Cupido enquêtent sur la mort d’un ancien flic, retrouvé sur le bord d’une ligne de chemin de fer. Il semble qu’il ait été poignardé puis jeté du train. Mais par qui ? Et pourquoi ?

En parallèle nous suivons Daniel Darret, à Bordeaux, oui, en France, un ancien militaire sud-africain qui essaie de se faire oublier et de mener une vie tranquille.

On part donc pour un grand voyage entre la France et l’Afrique du sud avec des personnages attachants, un bon suspense, des rebondissements, de l’adrénaline. 500 pages difficiles à lâcher.

Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser découvrir.

Etes vous fan de Deon Meyer ?

4 ème de couverture :

Fidèle à son modus operandi, Deon Meyer lance deux intrigues parallèles qui convergent vers la fin, dans un finale explosif. Au Cap, les Hawks – groupe Criminalité violente de la police sud-africaine – sont confrontés à un crime déconcertant. Le corps d’un ancien membre de leurs services, devenu consultant en protection personnelle, a été découvert près d’une voie ferrée. Que faisait donc cet homme à bord du Rovos, le train le plus luxueux du monde ? Le dossier est pourri, rien ne colle et pourtant, en haut lieu, on fait pression sur eux pour qu’ils laissent tomber l’enquête. A Bordeaux, Daniel Darret, ancien combattant de la branche militaire de l’ANC, mène une vie modeste sous une fausse identité, hanté par la crainte que son passé ne le rattrape. Voeu pieux : par une belle journée d’août, son vieux camarade Lonnie surgit dans sa rue et lui demande de reprendre du service. L’état déplorable du pays justifie un attentat. D’abord réticent, Darrett cède et se retrouve embarqué, via Paris et Amsterdam, dans la mission la plus dangereuse et délicate qu’il ait jamais connue. Traqué par les Russes autant que par les services secrets sud-africains, il ne lâchera pourtant pas sa proie…

 

Tagué:, , ,

3 réflexions sur “La proie de Deon Meyer

  1. manika27 16 mars 2021 à 20 h 28 min Reply

    Je sais que cet auteur est bien mais je ne l’ai pas encore lu … et vu ma pal je crois que je vais encore attendre si un jour je suis ne manque ! Une de mes amies est grande fan

    Aimé par 1 personne

  2. […] une semaine un peu comme d’habitude depuis 1 an…. Je vous ai aussi proposé 2 livres : La proie et Vert Samba […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :