Cuban Network de Olivier Assayas

Je ne vous avais pas parlé de Cuban Network vu samedi dernier.

J’aime bien le cinéma de Olivier Assayas, j’aime bien Penélope Cruz avec Almodovar alors je suis allée voir Cuban Network 😉

Je suis un peu déçue, une histoire d’espionnage entre Cuba et Miami dans les années 1990.

J’ai eu du mal à suivre, qui a trahi ? Qui est espion ? Au compte de qui ? Pourquoi ?

Les acteurs sont bien, le regard de Gael Garcia Bernal waou. Les tenues et la coiffure de Penélope année 90, top. Les rôles féminins sont d’ailleurs les plus forts du film, elles ont un coeur et sont pleine de dévouement.

Mais alors que c’est tiré d’une histoire vraie, j’ai trouvé le tout confus. Trop d’infos à gérer, à comprendre.

Peut être est ce parce que je ne connais pas particulièrement l’histoire de Cuba des années 90.

L’avez vous vu ? Qu’en pensez vous ?

Synopsis :

Début 90. Un groupe de Cubains installés à Miami met en place un réseau d’espionnage. Leur mission : infiltrer les groupuscules anti-castristes responsables d’attentats sur l’île.

 

Tagué:, , ,

6 réflexions sur “Cuban Network de Olivier Assayas

  1. manika27 4 février 2020 à 13 h 46 min Reply

    Pas vu et pas du tout attirée par ce genre de film. Merci pour ton avis.

    Aimé par 1 personne

  2. Nanou 4 février 2020 à 17 h 25 min Reply

    Les critiques entendues à la radio n’étaient pas très favorables. Je ne suis pas très tentée !

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 4 février 2020 à 22 h 26 min Reply

      Je n’ai pas trop lu ou écouté les critiques 😉

      J'aime

  3. […] Lundi 3 # Jour 34 : film du lundi Revenir et film du samedi en retard Cuban Network […]

    J'aime

  4. regardscritiquesho22 18 février 2020 à 9 h 10 min Reply

    « Cuban Network » d’Olivier Assayas…
    Alors là, je me méfie!!! D’abord -et c’est un euphémisme-, je ne suis absolument pas fan du cinéma d’Olivier Assayas. Bien sûr, je n’ai pas vu l’intégralité de sa filmographie, mais le seul film qui m’ait réellement plu, c’est, évidemment, « Sils Maria ». Pour le reste… En plus il paraît que « Cuba Network » est un film d’espionnage, genre dont je ne suis pas fan non plus, parce qu’avec des agents doubles, triples ou quadruples, des « deus ex machina » improbables, en général je n’y comprends pas grand-chose et j’ai tendance, rapidement, à sommeiller…
    Mais bon, le film saute ce soir des écrans, alors un peu de curiosité, que diable!
    Eh bien, j’ai bien fait! « Cuba Network » est un formidable film d’action, un film historique et politique, enfin, un film philosophique…
    Pendant toute la durée du film, relativement long, je n’ai pas décroché une seule seconde, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde, tant l’action est prenante. En plus, c’est très bien réalisé, le montage est très dynamique, les éléments s’emboîtent sans problèmes les uns dans les autres, l’intrigue est lumineuse -ce qui n’est en général pas le cas dans ce type de films!-, tous les éléments sont parfaitement explicités, si bien que l’on suit avec intérêt et même avec beaucoup de plaisir les différentes péripéties de cette histoire. Cerise sur le gâteau, les acteurs sont impressionnants, surtout Penélope Cruz, Edgar Ramírez et Gael García Bernal, mais les autres sont également très bons. Quant à la bande-son, elle illustre parfaitement le propos.
    De plus, « Cuban Network » est un film historique et politique passionnant. C’est l’histoire d’un réseau cubain, qui va infiltrer les opposants terroristes cubains réfugiés à Miami et qui préparent des attentats contre les structures touristiques de Cuba, espérant ainsi mettre à bas le régime communiste cubain de Fidel Castro, tout cela sous l’œil du FBI, qui surveille tout ce petit monde. Les choses sont claires, parfaitement analysées et explicitées: on suit les grenouillages de ces trois entités: le réseau cubain, les réseaux d’opposants à Miami et les USA, complices de toutes les tentatives de déstabilisation du régime castriste, voire les tentatives d’assassinat de Fidel Castro.
    Mais, où le film est le plus remarquable, c’est par son côté philosophique. Le cœur du film, la problématique, ce sont les relations que peuvent avoir ces espions avec leurs familles, cachant ou révélant leur véritable identité et leurs missions à leur famille, avec toutes les conséquences que cela induit. Cette problématique donne à Olivier Assayas l’occasion de tourner des scènes d’anthologie dans l’émotion; il faut dire qu’il est parfaitement servi par Pénélope Cruz et Edgar Ramirez. La question est bien de savoir si, par patriotisme, par conviction politique, on a le droit de sacrifier, délibérément, sa famille. Au bout du compte la réponse est laissée au spectateur et ce n’est pas simple…
    « Cuban Network » est donc un film très riche, très émouvant, qui fait réfléchir et qui comptera dans la filmographie du réalisateur.

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :