Monumental Minimal à la Galerie Thaddaeus Ropac

Ce midi pour profiter de mes RTT je suis allée découvrir la Galerie Thaddaeus Ropac à Pantin (tout proche de Paris).

C’est un bel endroit, un ancien entrepôt rénové et il y a un petit café resto très sympa.

Sont exposées des oeuves de Carl Andre, Dan Flavin, Donald Judd, Sol Lewitt, Robert Mangold et Robert Morris.

Le minimalisme (ou art minimal) est un courant de l’art contemporain, apparu au début des années 1960 aux États-Unis, en réaction au lyrisme pictural de l’expressionnisme abstrait et en opposition à la tendance figurative et ironique du pop art. Le minimalisme est l’héritier du modernisme, et plus particulièrement du Bauhaus. Il fait sienne la maxime d’un des grands représentants du Bauhaus, Ludwig Mies van der Rohe : « less is more ».

Les artistes minimalistes ont en commun de privilégier le dépouillement formel, le réductionnisme et la neutralité.

L’expo propose des oeuvres majeures de ce courant.

Je vous montre quelques photos perso en dessous (celle en haut vient du site de la Galerie).

Je connaissais le travail de Carl André pour avoir vu une expo à Berlin, les noms de Donald Judd et Sol Lewitt me parlaient sans plus.

J’ai aimé le lieu, les « lignes » au sol de bois ou de cuivre, les carrés de couleur peints directement sur le mur et aussi le travail façon bibliothèque 😉

Quelques photos :

Sur le site de la Galerie :

La Galerie Thaddaeus Ropac présente dans son espace de Pantin une exposition consacrée à l’art minimal américain. A travers plus de 20 œuvres majeures de Carl Andre, Dan Flavin, Donald Judd, Sol LeWitt, Robert Mangold et Robert Morris, Monumental Minimal donne à voir l’étendue des enjeux esthétiques portés par les principaux acteurs de cette révolution artistique.

Né à New York dans les années 1960 en réaction à l’expressionnisme abstrait, l’art minimal se distingue par une radicalité formelle qui bouleverse les modes traditionnels de présentation de la sculpture. La sérialité, le privilège accordé au concept ainsi que l’emploi de matériaux industriels constituent le socle commun à partir duquel se déploie un ensemble de pratiques individuelles.

Les œuvres présentées ont pour particularité d’entretenir une relation architectonique avec l’espace dans lequel elles sont montrées. Qu’elles soient placées au mur, dans un angle, ou directement sur le sol, les sculptures sont agencées de façon à dialoguer entre elles et à interagir avec l’architecture de la galerie. Les volumes offerts par l’ancien bâtiment industriel, ainsi que l’éclairage zénithal contribuent à mettre en valeur les structures primaires que constituent la forme, la couleur et la matière des œuvres. L’un des principaux enjeux de l’art minimal consiste à requalifier la relation du spectateur à l’œuvre d’art à travers le dispositif d’exposition. Le public peut désormais interagir avec une pièce à son propre niveau, en fonction de ses déplacements dans l’espace. Le statut même de l’œuvre s’en trouve changé, à l’image des Stacks de Donald Judd, ces combinaisons de plusieurs éléments identiques accrochés au mur que l’artiste ne considère ni comme des peintures ni comme des sculptures mais davantage comme des « objets spécifiques », selon le concept défini dans son manifeste de 1965.

Lire la suite

Tagué:, , , ,

Une réflexion sur “Monumental Minimal à la Galerie Thaddaeus Ropac

  1. […] 24 # Jour 24 : Découverte de la Galerie Thaddeus Ropac à Pantin et l’expo Monumental […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :